Belkacem, l’ultime provocation de Hollande

Publié le 29 août 2014 - par - 2 549 vues
Share

Quand ce vieux fou d’Hugo avait dit  » ouvrez une école vous fermerez une prison » il n’avait certainement pas imaginé un seul instant, que des années après nous pourrions inverser les mots de son cri désespéré de l’époque.

 

Ce gouvernement d’occupation et son chef de guerre en tête toujours entre deux commémorations travesties par la doctrine socialo-stalinienne de la diversité et des chances pour la France a cette fois ci franchi la ligne jaune de la provocation à l’égard du socle de toute civilisation : la famille et l’éducation, qui sont à elle seules garantes de la grandeur d’un pays comme de sa pérennité.

 

belkacemvoiléeLa nomination de la franco-marocaine Najat BELKACEM parfaitement bilingue au poste de Ministre de l’éducation Nationale en est l’illustration même.

 

http://youtu.be/5r-ekDHJqTA

 

Cette insulte ne saura rester sans réponse tôt ou tard de la part de centaines de familles françaises qui ont été réprimées violemment lors de leurs pacifistes manifestations par le bras armé de Hollande : Valls.

 

La France a touché le fond, les socialistes gouvernent ce pays à vue, tel un bateau ivre à la dérive allant d’avertissements en avertissements institutionnels tant au plan national que européen. Une croissance nulle, un taux de chômage record, une immigration libre de tout mouvement pour laquelle tous les droits sociaux sont ouverts sans même vérifier les véritables et peu avouables raisons de leur venue et de celles de l’ensemble de leurs familles sous les haruspices de 30 ans de Lois  liberticides.

 

C’est dans ce contexte que Hollande et sa cour en pleine débâcle ont choisi cette nomination pour faciliter l’intégration exclusive de ces populations et pour nous imposer la théorie du genre si chère aux déviants socialistes.

Antonin Bruniquel

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.