1

Les benêts-vols socialauds de Quimperlé

Franchement c’est le monde à l’envers.
« Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains…Toute ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Et la vie n’est pas facile pour les garnisons de légionnaires romains des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petibonum… » En principe le village en question se trouve en Armorique du coté nord de la Bretagne et cette résistance à l’envahisseur fait honneur à ce pays et à l’esprit d’indépendance et de liberté de ses habitants. On y ajoute les crêpes de froment, le cidre (potion magique), les huîtres à déguster avec tranche de pain et beurre salé, le kouign aman (recette ici (1)), le feu de bois dans une cheminée de granit rose, le petit déjeuner avec tranchettes d’andouille de Guéméné, les biscuits salés-sucrés. Le duché de Bretagne est un petit coin de paradis baigné par le Gulf Stream donc on y trouve palmiers et fleurs.
Sauf que PATATRAS, voilà que certains bretons, non seulement pactisent avec l’envahisseur, mais déroulent le tapis rouge devant celui-ci. Un mythe s’effondre à la vitesse d’un portique éco-taxe sur une autoroute bretonne. De bonnets rouges certains sont passés au bonnet vert avec croissant.
Quimperlé1
Voici une information du site breizatao.com (2):
Alors que la ville de Quimperlé, dans le département du Finistère, affiche déjà 10% de chômeurs (source), le maire socialiste Michaël Quernez et les membres du Parti Socialiste se sont donnés un objectif politique : demander à la population de se cotiser pour accueillir les migrants du tiers-monde.
C’est beau, c’est très bisous, maintenant il faut payer pour accueillir l’envahisseur. Fini le cidre (alcool) et surtout l’andouille (porc), la note concerne repas halal et chambre d’hôte à en croire nos réductibles. Obélix doit faire la gueule et Idefix gronde. Pas de banquet ce soir, les abrutix ont décidé d’interdire le sanglier pour mieux accueillir les « migrants » et vous payez la facture.
Quimperlé2
Un peu plus à l’ouest (je passe de Goscinny à Hergé et son personnage Tournesol) nous avons la maison mère des « réductibles » (3). Ce collectif incite également à mettre la main au portefeuille.
Le collectif droit d’asile de Quimper Cornouaille (3 et 4) lance, lui aussi, un appel aux dons, afin que ses bénévoles puissent continuer à accompagner, au quotidien, des migrants demandeurs d’asile
Si les « réductibles » sont bénévoles alors ils sont … comment dire … bénévoles. Masochistes aussi mais c’est un autre débat. Bénévoles, donc pas de salaires, donc pourquoi demander un financement ? Benêt-vol peut être ?
Chez moi ce soir c’est:Quimperlé3
Philippe Legrand
(1) http://www.marmiton.org/recettes/recette_kouign-aman-gateau-breton_66915.aspx
(2) http://breizatao.com/2015/11/07/quimperle-les-socialistes-appellent-la-population-a-se-cotiser-pour-heberger-les-migrants-clandestins-appel-a-identification-des-traitres/
(3) http://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/migrants-le-collectif-droit-d-asile-appelle-aux-dons-11-09-2015-10769943.php
(4) http://www.ouest-france.fr/une-manifestation-jeudi-quimper-3351257