Berlin : le censeur Goasguen a accepté l’invitation de “nazis”…

Publié le 8 novembre 2014 - par - 1 160 vues
Traduire la page en :

elsasserNous vous signalions hier le pouvoir absolu que le Maire du XVIème arrondissement, Claude Goasguen, s’était arrogé sur le salon du B’naï Brith, au motif qu’il prêterait à ses organisateurs la Mairie pour l’organiser.

Non seulement cela pose la question de la liberté d’expression, mais cela remet en cause, ipso facto, la bienveillante neutralité des Maires qui mettent à disposition une ou deux fois par an leurs salles municipales pour les associations de leurs villes. On songe, au hasard (oui, nous sommes un peu mono-maniaques sur le sujet ) aux nombreuses salles municipales mises à disposition des associations musulmanes pendant le ramadan… Si un Maire en refusait le principe en raison des horreurs coraniques, les Corbières, Goasguen et autres censeurs hurleraient à la discrimination. Quand il s’agit de Pierre Cassen et de Christine Tasin, applaudissements ou silence dans le meilleur des cas. La liberté d’expression, comme la justice en notre beau pays : deux poids deux mesures.

Cela va néanmoins plus loin car nous apprenons ce matin que le même Goasguen, qui interdit le salon du B’naï Brith à deux islamophobes est engagé dans deux actions qui ont pas mal à voir avec l’islamophobie…

D’abord, dans deux semaines, Goasguen passerait au tribunal, comme Pierre Cassen et Christine Tasin, sur plainte du CCIF, pour… islamophobie ! Le prévenu, en nous interdisant, cherche-t-il à envoyer au tribunal et aux parties civiles un message en guise de promesse “dorénavant j’épouserai votre cause” ?

Ensuite, Goasguen est invité d’honneur à Berlin le 22 novembre prochain, d’une rencontre de patriotes allemands, russes et français, à l’invitation du journaliste Jürgen Elsässen, qui se bat pour la liberté de la presse et contre la censure, qui dénonce le salafisme, qui a soutenu la récente manifestation des Hooligans à Cologne, qui se bat pour que l’Allemagne redevienne un pays souverain…

Il y aura à cette conférence des proches de Poutine, Oskar Freysinger, John Laughland

https://www.compact-online.de/franzoesischer-stargast-auf-der-compact-friedenskonferenz-claude-goasguen/

Cette conférence, naturellement, est considérée par les Verts allemands comme une conférence de “nazis”, comme toujours dès que l’on aime son pays, qu’on défend ses valeurs, la civilisation occidentale et qu’on dénonce l’islam. Bref, comme d’habitude, la tyrannie de la bien pensance oblige à cacher soigneusement le lieu de la conférence de peur d’une attaque des antifas allemands contre les vrais amoureux de la liberté. Le monde à l’envers… Mais le censeur Goasguen sera là ! C’est à n’y rien comprendre !

Voici à peu près ce que dit la plaquette de présentation de la conférence :

“Le vétéran de la politique, qui arrive de Paris, Claude Goasguen, vient à la conférence de Compact “la paix avec la Russie” pour exposer ce qu’il a à dire. Comme avocat, membre de l’Assemblée nationale depuis de longues années, chef de ligne du parti UMP, parti comparable à la CDU et CSU, Coasguen n’est pas seulement un homme expérimenté mais un homme très bien organisé en réseaux et bien informé. En outre il est armé de courage pour dire la vérité. Il est l’un des quelques politiciens français qui a eu le courage de dénoncer les sanctions contre la Russie. Et malgré des critiques il n’a pas cédé.

Wer ist dieser Mann, der den politisch Korrekten im Elysee-Palast die Flötentöne beibringt?

Qui est cet homme qui donne un autre son de cloche que les politiquement corrects du Palais de l’Elysée ?”

Diable ! Goasguen aurait-il un clone ?

Parce que, tout de même, il fréquente  (mais aucune indication à ce jour sur le site de la Mairie de Paris ni de l’UMP… ) le “sulfureux” et courageux journaliste d’investigation Jürgen Elsässen, qui a écrit  un livre sur la construction des mouvements salafistes par l’occident Wie der Dschihad nach Europa kam. Gotteskrieger und Geheimdienste auf dem Balkan “Comment le djihad est arrivé en Europe”. Dans ce livre, qui existe aussi en français, il explique comment les fascistes musulmans ont été formés en Bosnie et ont commis des massacres sur les Serbes. …

 

Le clone de Goasguen va donc hanter les “Friedenskonferenzen” considérées comme des lieux de rencontres pour des Occidentaux qui refusent la politique actuelle, qui sont contre le multicultarisme, contre le Gender, contre les sanctions envers la Russie, contre le salafisme, contre la destruction des cultures et de l’identité des nations européennes, contre la censure d’Etat, contre l’immigration de masse….

Les Friedenskonferenzen sont réputées en Allemagne tout comme le Magazin Compact de Jürgen Elsässen qui dénonce la désinformation. C’est le même Jürgen Elsässen qui, dimanche prochain, va dénoncer la politique de Merkel devant la chancellerie allemande, qui va tenir un discours à Dresde le 15 novembre pour dénoncer les cours d’éducation sexuelle à l’école primaire et qui soutient la famille allemande menacée de prison car une de ses filles a refusé de suivre les cours du Gender…


Tout cela devrait être une excellente nouvelle pour les patriotes : un responsable UMP qui n’hésite pas à fréquenter les infréquentables, cela pourrait vouloir dire que même dans ce parti européiste et pro-islam on commence à évoluer…
Las ! L’interdiction de Pierre Cassen et Christine Tasin porte un sacré coup à l’ensemble et fait douter…
Goasguen ne chercherait-il pas, tout simplement, en girouette qu’il est, à prendre langue avec tous les milieux, à promettre monts et merveilles à tous les camps, afin de retomber sur ses pattes quoi qu’il arrive ?
Cela en dit long des convictions et du projet de société qu’un tel homme est capable de porter !
Christine Tasin
Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi