Berlin : l’enterrement d’un chef de clan rassemble les criminels musulmans

Publié le 18 septembre 2018 - par - 16 commentaires - 2 886 vues
Share

C’était un rassemblement fantomatique, comme Berlin n’en a jamais connu. Plus de 2 000 personnes, en majorité des hommes, affluèrent à Berlin le 13 septembre pour l’enterrement d’un criminel palestinien Nidal R.[1] (36 ans) abattu en pleine rue le 9 septembre 2018.

Les participants aux funérailles sont venus en survêtement de sport dans des voitures de grosse cylindrée ; l’enterrement du chef de clan Nidal R. était certainement le plus grand rassemblement de criminels que la capitale ait connu.

Environ 2 000 hommes se sont rassemblés dans le cimetière de la communauté des Douze Apôtres dans le quartier berlinois de Schöneberg.

Les chefs des clans les plus puissants d’Allemagne se sont retrouvés dans le carré musulman du cimetière : les familles Remmo, Abou-Chaker, des membres des familles Chahrour et Miri ainsi que Mahmoud connu à Berlin comme « El-Presidente » et parrain de la famille al-Zein. Il habite maintenant à Duisbourg.

Tous sont connus pour le trafic de drogue et d’armes, la prostitution et le blanchiment d’argent.

Selon Sebastian Laudan, directeur du Bureau régional de lutte contre la criminalité organisée, 14 des 48 procédures en cours à Berlin sont directement liées à des criminels arabo-libanais. Les autorités notent aussi avec inquiétude une « tendance à l’armement » des bandes.

Plus de 150 fonctionnaires de la police civile et des forces spéciales, ont sécurisé l’inhumation. Des incidents ont eu lieu sur le chemin du cimetière, des Hells Angels se sont attaqués aux forces de l’ordre. Parmi eux se trouvait Kadim U. (35 ans), remplaçant du chef des rockers Kadir Padir (34 ans) accusé de meurtre.

L’enterrement a commencé avec 20 minutes de retard, car l’entreprise funéraire avait oublié le couvercle du cercueil. Les clans, malgré une certaine hostilité entre eux, ont chanté tous ensemble : « Il n’y a pas de Dieu à part Allah. »

Nidal R. a été abattu dimanche dernier sous les yeux de sa famille par 3 hommes. La présence des diverses familles et groupes aux obsèques est un signal fort pour signifier à la famille du défunt qu’ils n’ont rien à voir avec le meurtre a indiqué un enquêteur.

Pour le moment les responsables des coups de feu ne sont pas connus, mais des personnes bien informées pensent que les tueurs ou leur commanditaire étaient également présents à la cérémonie funèbre. Une chose est certaine : l’exécution du chef de clan devant sa femme et ses enfants ne pourrait être que le début, craignent les enquêteurs.

De telles funérailles rassemblant plusieurs milliers de participants n’ont lieu en Allemagne que lors du décès de personnes ayant mis leur vie au service du pays comme les chanceliers et les présidents fédéraux, piliers de la société démocratique et libérale allemande, des personnes qui ont vécu pour soutenir l’État de droit.

C’est pourquoi nous devons tous être profondément préoccupés par ce que montre cette photo : un grand criminel, tué par balle dans une guerre de clans arabes, a été accompagné vers sa dernière demeure par des milliers de sympathisants.

Bien sûr, tous ceux qui participent à ces obsèques ne sont pas des criminels d’origine arabe, mais tous les criminels d’origine arabe de la capitale allemande ont été présents à ces funérailles, certainement même ceux qui ont tiré les coups de feu mortels.

Parmi les participants, il y a de nombreux islamistes radicaux qui veulent la destruction de l’État d’Israël et la mort de tous les juifs ; mais aussi des hommes qui méprisent l’État de droit, la police, la justice et qui considèrent nos démocraties comme ridiculement faibles. Des hommes qui règlent leurs différends par les armes et avec l’aide des « juges de paix » musulmans ; des hommes pour qui c’est un honneur d’aller en prison afin d’affirmer sa virilité.

La criminalité liée aux clans, dans la capitale allemande et dans tout le pays, est hors de contrôle. Les clans, qui comptent plusieurs centaines de milliers de membres, sont devenus un État au sein de l’État. Les forces de l’ordre et la justice qui s’opposent à eux vivent dans la peur et l’angoisse de représailles.

Ces funérailles d’un criminel à Berlin montrent à quel point l’intégration a catastrophiquement échoué. Les politiques ont trop longtemps ignoré la montée en puissance de ces structures claniques, ils ont trop souvent glorifié ces groupes comme apportant un enrichissement culturel. L’État de droit sait trop peu de choses sur les clans et ces derniers ne veulent rien savoir de l’État de droit.

L’émergence du crime organisé arabe en Allemagne est le résultat de l’immigration due aux guerres dans les pays arabes et en particulier au Liban. De nombreux politiciens ne voient de telles scènes que quelques fois par an ou lorsqu’elles sont publiées dans un journal. Mais pour beaucoup de personnes qui vivent dans les grandes villes allemandes, ces scènes font partie de la vie courante, ce qui est bien sûr effrayant. Cette situation détestable diminue la confiance des Allemands dans leurs hommes politiques et la justice et surtout sur la réussite de l’intégration de centaines de milliers d’autres personnes qui ont trouvé refuge en Allemagne.

En conséquence la seule réponse de l’État de droit à la criminalité organisée arabe et musulmane doit enfin être la tolérance zéro !

Nota : peu de médias français ont relayé cette information. Pourquoi ce silence ?

Traduction partielle de l’article paru dans le journal allemand BILD – Baden-Württemberg du 14 septembre 2018 par Johan Zweitakter

[1]Il a plus de 100 inscriptions à son casier judiciaire et il a passé un tiers de sa vie en prison.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Caughnawaga

Repose en enfer. Toi et tous les tiens.

DURADUPIF

De l’Allemagne. de la France et de l’Europe les yeux fermés et du laisser faire et de la police qui surveille les yeux ouverts, des millions d’arabo-musulmans en Europe…

babe

ils sont comme au « bled » ils n’ont pas changes leurs habitudes !!!

De Profundis Macronibus

Si la police allemande avait fait son boulot, elle aurait opéré une rafle géante à la sortie du cimetière : je suis certain que la pêche aurait été extrêmement fructueuse ! Mais quand on a une Angela Merguez à la tête du pays…

Didier

Ils auraient été aussitôt remis à l’eau. C’est de la méthode Dutertre dont les nations Européennes ont besoin, et rapidement. Ras le bol !!!

wika

« Plus de 150 fonctionnaires de la police civile et des forces spéciales, ont sécurisé l’inhumation »
Et pourquoi les policiers sont-ils affectés à ce genre de travail ?
N’ont-ils pas davantage leur place auprès des Allemands qui souffrent tous les jours de la présence de ces parasites ?

katarina prokovich

il y a clairement une intolérance car à Berlin, ils disent « il n’y a pas de Dieu à part Allah! » rien que dans cette phrase, les gens ont le droit de croire à n’importe quel Dieu, ils croient en ce qu’ils veulent, alors! de leurs parts de crier cela à Berlin dans un cimetière allemand, donc cela veut dire que seul Allah, c’est le Dieu, donc les allemands n’ont pas le droit de croire à un Dieu autre? en Europe, les gens n’ont plus le droit de penser, croire aux croyances qu’ils choisissent?

adrien

Ben oui katarina, faut se réveiller…. Dire ce qu’ils disent c’est revenir à Hitler, qui disait que seul le Reich serait l’avenir pour l’Allemagne. L’avenir n’est pas beau

gillic

Bon débarras, aux suivants !!!!!!!!!!!!!!!

Corleon

je vous donne un tuyau.. aller enquêter en corse en Italie et Nice « Ça grouille » de cafards de mafieux chrétiens vous ne serez pas déçu !

FRANC

dans la république aussi.

Aux Armes Citoyens

Ca, on le sait et ça n’a rien à voir avec le coranique et cette populasse racaille.
C’est autre chose.

butterworth

plein de mafias en allemagne la ELIMINATION PAR LE DRAGON BLANC ALLIEE AU DRAGON NOIR https://bouddhanar.blogspot.com/2017/07/la-guerre-secrete-contre-la-mafia.html

Dupond

S’ils ont flingué le chef vous allez voir les sous chefs se flinguer !!! il vaut mieux de la viande froide au congélo que la viande fraiche en taule . Oncle AH avait le mérite d’avoir eu la technique pour rendre son pays peu attractif a ce genre de clients….(mdr) et en plus on ne pouvait pas dire que ses frontieres etaient devenues des passoires puisque le leitmotiv etait « sauve qui peut « 

rabarabé

Pauvres berlinois…
Pauvre Allemagne, pauvre Europe…