Bernard Ripert, avocat gaucho, se retrouve en hôpital psychiatrique

Publié le 30 mai 2016 - par - 11 commentaires - 2 479 vues
Share

BernardRipertVous vous souvenez? Octobre 2015, un coup de feu tonnait à Melun, Me Scipilliti, avocat de notre journal mettait fin à ses jours, après des années de combat infatigable. Sitôt l’avocat décédé, les accusations de « violence », d’ « alcoolisme » et de « folie » étaient reprises en masse par nos détracteurs, qui n’hésitaient pas à souiller la mémoire d’un défunt.

Il faut dire qu’en République (soviétique?) française, il est devenu monnaie courante de brandir l’argument de la folie face à ceux dont les arguments dérangent. Cette fois, c’est un autre avocat – aux antipodes de nos valeurs et de nos idées – qui en fais les frais.

Me Bernard Ripert, avocat grenoblois de 65 ans, soixante-huitard et maoïste, il doit sa notoriété au fait d’avoir défendu les terroristes d’Action Directe, mais aussi Carlos, et Antonio Ferrara… Avocat tonitruant et bruyant, il est malgré tout respecté par ses confrères qui voient en lui un « ténor du barreau ».

Dès 2013, l’avocat se retrouve au banc des accusés, on l’accuse d’avoir insulté une consœur, d’avoir comparé un directeur de prison aux nazis, d’avoir mis en doute l’objectivité d’un magistrat…  Au fil des années, les convocations se succèdent, mais l’avocat résiste.

Le 13 mai 2016, le bruyant avocat est encore une fois convoqué pour s’expliquer. Le magistrat lui notifie la peine prononcée: interdiction d’exercer sa profession pour une durée de cinq ans…

Le même jour, ledit magistrat porte plainte contre Me. Ripert. Celui-ci l’aurait « regardé d’une manière intimidante »… L’intimidation d’un magistrat est un délit passible de huit ans de prison.

Convoqué au commissariat le 20 mai, l’avocat refuse de s’y rendre. Lundi matin, 6 heures, les forces de l’ordre font irruption dans la demeure du juriste qui est immédiatement menotté et plaqué au sol (rappelons qu’il a 65 ans). Emmené au poste de police, on lui diagnostique une tension élevée, et on l’emmène à l’hôpital. Examiné par plusieurs médecins, dont une psychiatre, on conclut qu’il est « susceptible de représenter un danger pour lui-même, et pour les autres ». La décision est prise par le préfet: il faut interner l’avocat.

Après deux nuits passés dans deux hôpitaux psychiatriques successifs, il est libéré mercredi 25 mai vers 19 heures 30. « Il ne me feront jamais taire! » dit-il aux journalistes. Puis après un dîner au restaurant, son épouse et lui regagnent leur domicile… qui a été cambriolé entretemps. De nombreuses affaires, dont des dossiers ont été dérobés. La plupart des biens seront retrouvés le lendemain dans un champ.

Si l’épouse de Me Ripert, ses confrères avocats et certains journalistes locaux n’avaient alerté l’opinion et écrit au préfet, qui sait si le vieux juriste ne serait pas toujours interné. Quelle est la véritable raison de cet internement? Pourquoi sa maison a-t-elle été cambriolée? Voilà des questions qui restent sans réponses…

Nicolas Kirkitadze

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Maître Wilfried PARIS

Maître Wilfried PARIS, avocat au Barreau de ROUEN, actuellement en « DROIT DE RETRAIT SUI GENERIS » au motif de harcèlement moral paroxystique contre lui.

Bonjour ici aux intervenants, à propos de Maître Bernard RIPERT et des autres dérives récentes.

J’estime que les déplorables affaires observées sur ces sept derniers mois démontrent un malaise évident et inacceptable au sein de la Justice, voire une « VOLONTE D’ANEANTIR LE PRINCIPE DE LA DEFENSE ».

Parce que dans toutes ces affaires, il se produit des violations manifestes et délibérées de la loi, au préjudice de « certains avocats ».

Je dis bien « certains avocats », à savoir essentiellement ceux qui osent faire le choix de défendre des causes « politiquement très difficiles ».

Autrement dit, il semblerait que ces « procédures disciplinaires douteuses » fassent à chaque fois suite à l’exercice déviant de certains pouvoirs d’Etat.

C’est donc un « SCANDALE D’ETAT » que je dénonce dans une « Lettre ouverte » du 25 mai 2016!

Me W.PARIS.

Clamp

@ Maître Wilfried PARIS

Merci infiniment cher Maître pour ce témoignage de votre intervention, pour laquelle, en tant que lecteur de Riposte Laïque, je vous adresse mes plus vives félicitations, en espérant qu’elle donne aussi des idées à d’autres personnes qualifiées, de sorte à porter de nombreux fruits.

Cordialement.

Dangléhant

Monsieur Nicolas KIRKITADZE,

Cher Monsieur, je regrette de vous le dire mais, votre article comporte une importante désinformation.

Me Bernard Ripert n’a pas été condamné à une interdiction d’exercice de la profession d’Avocat pendant 5 ans.

En mai 2016, le Conseil régional de discipline l’a relaxé sur les fausses accusations portées contre lui. Le Procureur général a fait appel, audience le 02 juin 2016 à 09 H 00.

Depuis le 05 février 2016, Me bernard Ripert a été placé illégalement en suspension provisoire pour 4 mois, à deux reprises.

Le ministre de la jsutice, Jean-Jacques URVOAS soutient les juges qui sont responsables de ces décisions manifestement illégales.

Quant à Me Joseph SCIPILLITI, vous avez omis de dire qu’il a fait l’objet lui aussi d’une procédure disciplinaire frauduleuse et même d’un faux jugement disciplinaire, prononcé par des avocats représentant 3 barreaux sur les 8 du ressort de la cour d’appel de PARIS.

François Dangléhant

Clamp

@ Dangléhant

Désinformation peut-être mais en tout cas vous allez dans le même sens que lui tout en apportant des précisions qui ramène le constat à être encore pire que celui précédemment exposé. Ce dont le lecteur que je suis vous remercie. Mais j’aurais dit mésinformation ou sous-information.

Yves ESSYLU

Et dire qu’il y a encore des naïfs qui ne voient pas l’état de marxisation des esprits français car cette histoire relève bel et bien du totalitarisme de cette idéologie à éradiquer au lance flamme

La Générale BOHL

C’est comme à Moscou du temps du goulag. On éternue de travers, et hop direction la kolyma!!!!!

michel77

Bravo et honneur a vous Nicolas Kirkitadze pour votre impartialité
que ceux qui le fustige médite sur ces paroles
Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire

Filochard

Ben adressez vous à R2D2 , c’est bien lui le ministre qui gère ce genre de choses non?Ou alorsau ministre de la justice, au fait il s’appelle comment ?

from Persia wiz love

A quand Dupont-moretti. Ces gens-là se croient à l’abri.

Porcinet666

Tiens donc, on s’inquiete de la santé d’un ennemi du peuple francais? un gauchiste qui lui n’a pas hesité a defendre l’anti France??? Je savais que certains etaient tombés bien bas, mais là, cet article confirme cela d’une maniere eclatante !!!

Va t’on ordonner aux patriotes de commemorer bientot les ‘victimes’ gauchistes qui ont le « remord » d’avoir sur les mains le sang de dizaines de millions de morts??? Monde à l’envers ici!!!

gilbert

je pense que l’auteur voulait plutôt mettre le doigt sur la synchronisation d’événements pour le moins surprenants, une mise à l’écart et un cambriolage de dossiers dont on se doute qu’ils n’ont pas comme sujet la couleur du cheval blanc d’Henry IV….