Béziers : un samedi réussi, mais pour quoi faire ?

Publié le 29 mai 2016 - par - 63 commentaires - 3 220 vues
Share

slogan

Aussitôt sortie du train, les nuées de personnalités et de journalistes envahissaient les trottoirs biterrois. L’événement du jour, hormis le lancement du mouvement « Oz ta droite ! » de Robert Ménard, dont le nom en a laissé dubitatifs plus d’un, était le retard du train, tout le gratin réac et mal pensant s’en trouvant affecté, ce qui n’empêchait nullement sous un soleil radieux une bonne humeur palpable et une jovialité sincère de se retrouver entre gens de bonne compagnie. Jean-Paul Gourévitch me tendit sa main presque machinalement alors qu’on ne se connaît pas, tandis que j’armais mon portable pour immortaliser la scène.

Intriguée, une femme me demanda ce qui se passait tandis que je cherchais mon chemin. Il me fallait arriver au Palais des Congrès sans tarder. Aussitôt traversée la rue, je me suis retrouvée nez à nez avec une mosquée, des voilées, des kamis. Boutiques de caftans, kebabs et autres boucheries halal me laissèrent bouche bée : même mon coin de Seine-St-Denis ne m’offre pas autant d’exotisme au m2.

Passés le traumatisme de me trouver en plein Maghreb avec ses effluves de makrouts, j’arrivai à bon port. Robert Ménard, Ivan Rioufol, Charles Beigbeder, Bruno Mégret, Béatrice Bourges, Guy Millière, Xavier Lemoine, Marion Maréchal-Le Pen et Oskar Freysinger étaient là, entre autres. C’était comme le festival de Cannes mais en moins toc et avec plus de neurones.

Robert Ménard est arrivé sur scène accompagné de Denis Tillinac pour l’ouverture de ce week-end particulier. Si le personnage Tillinac était sympathique, ses proximités politiques ont fait quelque peu tiquer dans les rangs : comment faire pleinement confiance à un proche de Chirac, de Sarkozy, de ces gens qui ont vendu la France, l’ont immigrée, rêvent de la métisser ?

La journée du samedi était consacrée à différents thèmes au choix : économie, médias, famille, sécurité et justice, armée. N’ayant pas le don d’ubiquité, j’ai assisté à la session sécurité et justice, où intervenaient Xavier Raufer, Thibault de Montbrial, Guillaume Jeanson de l’Institut pour la Justice, ainsi que Cédric Michel du Syndicat de Défense des policiers municipaux. La Justice en a pris pour son grade, le Syndicat de la Magistrature principalement, tandis que Thibault de Montbrial a encouragé les Français à prendre des cours de tirs, le domicile de chacun devant avoir le droit d’être sanctuarisé et sa peau protégée.

20160528_103117

L’Uclat (Unité de Coordination de la Lutte Antiterroriste) révèle qu’il y a entre 5 et 15 000 personnes radicalisées en France. Selon Alain Juppé, il s’agirait de ne pas dramatiser la situation, or, toujours selon l’Uclat, dans ce domaine Bordeaux est au degré de radicalisation le plus élevé de France.

L’ambiance, bienveillante durant les interventions des orateurs, est devenue plus tendue lors des questions du public : trop de Daesh et pas assez de « chez nous », trop de rappels historiques et pas assez de « maintenant » et de « demain », trop de « ton Valeurs Actuelles », trop de mentions à l’islam qui n’aurait quand même pas toujours à voir avec l’insécurité selon quelques personnes du public ou qui a au contraire tout à voir pour d’autres.

Le public était en attente de solutions concrètes, tangibles, immédiates. Il n’a eu que des constats connus et des désirs de faire sans grand espoir d’application. Il s’en est parfois agacé.

Un hommage a été rendu à notre ami policier Sébastien Jallamion qui a été chaleureusement applaudi. Sébastien a été d’ailleurs très sollicité par ceux qui le reconnaissaient et saluaient son courage.

Les sessions se tenaient à différents endroits du quartier. Je me suis donc rendue au théâtre l’après-midi pour suivre le thème de l’Europe, tandis que d’autres se précipitaient à celui de l’immigration qui, paraît-il, a été des plus agités.

Derrière le théâtre passait un défilé d' »antifascistes » armés de drapeaux ornés de la faucille et du marteau (100 millions de morts, plus que le nazisme donc), de drapeaux LGBT et de jolies pancartes anti Ménard, criant au fascisme de ceux qui se rendaient à l’invitation du maire.

20160528_150010

François Billot de Lochner, Hervé Juvin, l’ancien ministre François Guillaume et Guy Millière évoquèrent tour à tour la coquille vide qu’est l’UE, sa nocivité, la nécessité de sortir de l’Otan, de rejeter le Tafta, Schengen, le poids écrasant de la toute puissante Amérique.

Oskar Freysinger représentait sa Suisse, pays d’Europe encore préservé du « grand machin » européen, bien que subissant tout de même ses nuisances avec les assauts d’individus venus de France, parfois de Marseille, pour tromper leur désoeuvrement en volant ou en braquant des commerces.

20160528_150629

Il a expliqué la méthode suisse : le système mis en place doit être immuable et les hommes doivent s’y appliquer en mettant de côté leurs penchants naturels, leur désir de pouvoir personnel. La Suisse a mis en place à l’origine un mode de fonctionnement social à partir d’observations de la nature qu’ils ont transposées. Les individus restent libres mais aucun ne peut se rendre maître du système. Oskar a expliqué qu’avec un tel mode de fonctionnement, on pourrait remplacer les politiques suisses par des ânes, le système fonctionnerait quand même. « Vous prenez n’importe quel autre pays, vous mettez un âne… c’est arrivé dans certains pays (rires dans la salle)… ça a fait beaucoup de foin. Vous êtes dans la merde ! ». Il a vanté les bienfaits de la démocratie directe qui rend le peuple souverain. « Nous, nous sommes tous Louis XIV »… Tout le monde est participatif, tout le monde dirige le pays, le peuple est une opposition institutionnalisé avec les pleins pouvoirs, alors qu’en France nous subissons « une alternance des corruptions ».

Fustigeant l’UE, il a affirmé que sa construction était « le complexe allemand de la 2e guerre mondiale ».

« Créer l’homme nouveau c’est la pire agression qu’on puisse avoir envers les êtres humains », c’est ce qu’ont voulu faire le communisme et le nazisme. Une notion qui revient pourtant sans complexe au goût du jour…

En conclusion, Oskar a évoqué l’Europe des Nations, la vraie Europe, celle qui ne pourra se faire qu’avec la Russie, un souhait vivement applaudi dans le public. « Les Anglo-saxons n’ont qu’à bien se tenir, parce que eux prétendent être les policiers du monde mais les fouteurs de merde c’est eux », une vision que ne partageait pas Guy Millière qui, à plusieurs reprises, a défendu les Etats-Unis.

Le plaisir de chacun de se retrouver ou de faire de nouvelles connaissances était palpable et l’accessibilité cordiale des intervenants ont été pour beaucoup dans la réussite de cette rencontre. Pour autant des frustrations sont demeurées : comment rassembler des droites qui ont tout à gagner à jouer dans la même cour mais qui ne parviennent pas à se mettre d’accord sur la forme alors que le fond est bien là, qui restent trop policées alors qu’on en attend enfin de la fronde, qui anticipent la future couleur des murs alors que ce sont toutes les fondations qui s’effondrent ?

Comment encore passer de l’étape, certes enrichissante de connaissances, à l’action concrète, aux solutions tangibles, à l’abandon du « y’a qu’à, faut qu’on » dont on a senti, à plusieurs reprises durant les sessions qu’il ne pouvait plus suffire. La coupe est pleine et l’arbre à palabres perd ses feuilles. Au-delà de s’enrichir d’érudition, chacun se posait la seule question acceptable : « bon alors, on y va quand ? ».

Caroline Alamachère

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Philippe

Un grand bonjour amical à notre chère Caroline et à tous les Parisiens qui ont fait le déplacement pour voir autant de génies rassemblés sur un si petit espace.
Une seul regret : pourquoi n’êtes-vous pas restés là-bas ?

Salut Caroline, je fais publier ton article sur Béziers sur le blog de la Ligue du Midi
Amitiés
Richard

Mas JM

Pour avoir vécu ces trois jours, que du bonheur. Pour la première fois, des gens venant de droites différentes ont été réuni et ont bien voulu se parler, s’apprécier. Merci a Robert Ménard d’avoir organisé la chose, merci a Bd Voltaire et Valeurs actuelles d’y avoir assuré l’animation.
Pour tous les présents, je note leur satisfaction, la démocratie s’est exprimée. Il ne s’agissait pas de créer un parti, pas plus que proposer un au autre candidat. Personne n’avait rien a perdre, mais tout a gagner. Certains n’ont pas tout compris, ou ont voulu récupérer, pas grave, on reste amis, on se téléphone, on se fait une bouffe, mais au combat, nous seront cote a cote.
Les 51 proposition ne sont pas un programme, mais 51 marqueurs que nous avons choisi.
Vive Béziers 2016, a quand Béziers 2017 ?

rtmontreal@gmail.com

Bravo a Caroline pour sa ténacité ,sa synthèse est partagée par beaucoup,pas grand choses de neuf hélas de concret.
Ce qui est plutôt inquiétant c’est la pagaille qui régné à Droite ,et va favoriser une nouvelle union républicaine, mais comment imaginez vous le lendemain d’élection EN en 2017 nous en avons un aperçu aujourd’hui avec encore plus de violence :une union de toutes les gauche avec les anti fa en première ligne.
Ce ne sera pas des manifs gentillette anti mariage gay .

be...cool

juste une remarque: comment ont été financées ces journées? cela a-t-il relevé des finances communales de Béziers? peut-on avoir un bilan financier? car il serait fort désolant de voir l’argent public servir à la mise en place d’une structure politicienne, quelle qu’elle soit, et quand on veut « casser le système » on ne fait pas comme lui…D’ailleurs, dans les 51 propositions, aucune ne concerne la moralisation de la vie publique ni la nécessité de limiter le nombre des élus de tous niveaux et le niveau de leurs indemnités, sans parler des avantages et privilèges annexes…

pauledesbaux

non monsieur les participants ont tous craché au bassinet nul apéro saucisson n’était offert, touts ceux qui avaient faim et soif l’ont fait avec leurs deniers quant aux salles (combles chaque fois) elles étaient la propriété de la mairie de Beziers et donc c’est vrai aux contribuables bittérois mais nous nous sommes promenés dans la ville marché vide-greniers nous n’avons entendus que des éloges pour le maire, : « avant nous disaient-ils c’était un foutoir, sale, mal peuplé, maintenant vous pouvez comme nous vous promener sans qu’on vous agresse, dans marcher dans les crottes de chiens et autres saloperies, nous en sommes très contents et fiers de notre Maire » avis à ceux qui ne font que démolir au lieu de construire ou reconstruire comme le fait ce Maire paule di Malta

Mas JM

Pour complèter, les frais engagés l’ont été par Valeurs actuelles, pour l’essentiel, frais de salles.

Fomalo

Bravo, d’accord. C’était très intéressant, j’y ai entraîné une amie anglaise qui a été « éblouïe » par le niveau et l’ouverture des débats.

ollier

J’y étais. J’ai été frappé par la propreté des rues. Hidalgo devrait venir faire un tour, et demander quelques conseils à Robert Ménard, dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres.

Fomalo

Be …cool,
Le financement= 5 euros de participation par personne pour 3 conférences (y compris la synthèse)+ 2 tables-rondes (le samedi). Difficile d’être ubique en effet. .Un nombre impressionnant de BENEVOLES assurait la distribution du programme, du plan de la ville et des salles par thème, l’accueil, le contrôle et la sécurité. Plus de 2000 personnes inscrites participant aux trois jours, ça fait + de 10000 euros, sans doute assez pour rémunérer les heures sup de la police municipale face à la manifestation du PC/Front de gauche du samedi ou l’impression des programmes. Les gens sont venus de toute la France et aussi de l’étranger. Quant à la moralisation de la vie publique, vous auriez dû assister à la table ronde sur la justice. Le cumul des mandats n’est pas une question « frontière », mais une question secondaire par rapport aux décisions prioritaires. Les finances de Béziers (rare maire baissant ses indemnités) dépendent des élus régionaux PS et des votes 2017.

Filochard

Oui on y va quand, tout le reste n’est que bla bla , palabres mille fois entendus , mais qui n’ont jamais servi à rien. Oui on y va quand ??? Cela devrait devenir l’emblème de la France actuelle , mais qui va la brandir????

Mas JM

Pour rassembler, il faut se parler et avoir la volonté de travailler ensemble. C’était l’objectif de Béziers. Objectif réussi.

lilypoppins

Le meilleur système c’est celui du dictateur muz : boucle-la et marche droit.
(à condition qu’il ne soit pas cinglé )
J’ai parcouru très rapidement la liste des recommandations de Ménard.
C’est bien beau sur le papier mais ça reste parfois vague et ça le restera tant qu’on ne définira pas ce qu’est être français.
Je dénie la qualité de Français à tous ces compatriotes musulmans qui sont en France depuis 3 ou 4 générations et ne se sont mariés qu’entre eux pour obéir à des préférences religieuses ou simplement par réflexe communautariste.
En faisant cela ils démontrent qu’ils ne sont là que par opportunisme et pas du tout pour se fondre dans notre nation française.
Ceux là sont peut-être français de droit, mais pas de coeur….Le code de la nationalité est donc à revoir. Avec effet rétroactif si l’on veut éliminer cette partie de la population qui reste étrangère..et qui reste « une nation dans la nation » comme le remarquait houria Bouteldja la militante du PIR.

Isabel

Je me souviens avoir pris part en 1960, en qualité de demoiselle d’honneur, à un mariage entre la fille – catholique – de ma marraine, et un protestant. Vous n’imaginez pas le scandale. Il a fallu que le marié se convertisse au catholicisme pour que le mariage religieux puisse être célébré ! Oui oui, c’était seulement 56 ans en arrière ! Relisez votre histoire de France et donnez du temps au temps. Nombreux sont les nés musulmans qui ont pour seul désir qu’on leur foute une paix royale, non halal, non confessionnelle. Et pour ma part, je dis vive le couscous, plat préféré des Français.
Non à l’islam envahissant mais oui à tous les nés musulmans qui sont heureux des libertés qui leur sont consenties et pour qui le Ramadan reste une fête familiale, au même titre que Noël pour nombre de nés chrétiens athées ou agnostiques.
Vive la tolérance à bon escient.

sylvie d.

J’ai un cousin catholique qui a du se convertir au protestantisme pour pouvoir épouser sa femme. Et c’était en 1970 !! De plus, pour le baptême de leur fille dont je suis la marraine catholique aussi, j’ai dû avoir un entretien avec le pasteur et jurer sur la bible que je ne la détournerai pas de sa religion ! Ce n’est pas très vieux !
Pour le reste je suis assez d’accord avec vous. J’ai du mal à mettre tout le monde dans le même sac. Parce que je connais des Français d’origine maghrébine dont l’islam n’est plus vraiment respecté, sauf le ramadan qui est une tradition. Par contre, je pense qu’il faut rester très vigilants par rapport à une ré-islamisation de ces personnes.

be...cool

y avait -il des arrière pensées dans cette foire ????? témoigner ,oui …et après ???
mes copines font aussi des constats identiques mais cherchent tjrs au moment crucial à se justifier pour éviter le vote Marine …alors ??
tous ces mécontents au dernier moment vont trouver l’argument choc pour éviter le vrai chgt ..avec des arguments plus ou moins oiseux !…par contre ,le boulot que font les élus et des militants anonymes sur le terrain risque d’être plus payant!

Nicolas

Parmi les propositions; •Autorisation du voile islamique au seul espace privé

Comment vont-ils faire pour empecher le voile dans l’espace publique car impossible a legiferer! Par contre le seul moyen de reduire le voile dans l’espace publique est que chaque commercant petit au grand interdise l’entree de leur etablissement aux voilees sans encoudre les foudres de la justice. Mais pour que cela marche il faudrait que tous ou presque tous le font avec leur usagers boycottant ceux qui ne le ferons pas , en leur faisant savoir pourquoi tout comme lorsque j’etais en france je boycottais tous les restaurants qui etaient fumeurs et/ou laissaient les gens fumer meme quand la loi l’interdisait.

Mais comme les francais dans leur majorite n’ont pas de coui…….. le voile continera a pulluler.

La Mécréante !

un samedi réussi ???
sauf que le Ménard a encore merdé. il a encore perdu une occasion de raser les murs.
il n’a pas plus de sens politique qu’une savate ! et en plus il crache dans la soupe ! pfffff

Myrtille

Qui êtes-vous pour juger Robert Ménard ? Il a déjà beaucoup de détracteurs sans en rajouter.

lilypoppins

Pauvre Robert ! Si on commence à se tirer dans les pattes alors qu’on devrait rester unis face à l’adversité….. Ménard est très courageux, c’est assez rare en France pour le signaler.

pauledesbaux

nous n’avons plus besoin de politique mais de PATRIOTISME ET M. MENARD EN A A REVENDRE SUIVONS LE paule diMalta

Gretsch

J’aime bien Ménard, mais oser dire que ce regroupement ne doit pas être le marche-pied du FN, alors que c’est grâce au FN qu’il se trouve là où il est, c’est un peu gonflé.

pauledesbaux

pas que le FN TOUTES LES DROITES S ETAIENT UNIES SUR SON NOM comme nous devrions le faire pour sauver notre PAYS et c’est justement de son expérience qu’il a tiré les conclusions pour établir ce COLLOQUE DE BEZIERS un peu moins de mauvais esprit et un peu plus de réflexion pourraient nous sauver tout au moins ce qui peut encore l’être ALLONS ENFANTS …….paule di Malta

Fomalo

Non, c’est grâce aux électeurs Gretsch, et dans la ville vu la proportion musulmane ou indifférents de non votants ou d’assistés PS, ce n’est pas le FN qui l’a porté!

Torpillator

« Toutes les propositions de ‘Oz ta droite’ »
Les propositions qui ont été adoptées à mains levées en conclusion du Rendez-vous de Béziers organisés par Robert Ménard.

http://www.fdesouche.com/735281-toutes-les-propositions-de-oz-ta-droite

Porcinet666

Si c’est fdesouche, l’organe d’expression du FN qui le dit, alors cela doit etre la verité !!!!!

pauledesbaux

des bulletins rouges et bleus étaient distribués pour voter ce que librement consenti par les participants c’est çà la démocratie participative (tout au moins un début) bravo encore pour cette initiative Monsieur MENARD paule di Malta

Clamp

@ Torpillator

Merci pour votre initiative. La plupart sont d’excellentes idées mais elles correspondent à celles que peuvent promouvoir un parti politique.

Je regretterais d’ailleurs que le principe de précaution soit définitivement excommunié et je ne suis pas sûr que la retraite à 65 ans soit indispensable dans l’immédiat. Et l’agriculture française mériterait d’être encouragée vers une optique d’avenir planétaire. Quant au nucléaire, le maintenir ne suffit pas, il faut le développer. Pour le mérite il y aurait tant à rajouter, notamment dans les évolutions de carrière.

Supprimer le PACS me paraît inutilement excessif ( et sera très impopulaire ).

Mais bon l’essentiel de ce que je voudrais dire est cette opération n’a pas été l’occasion d’organiser des mesures de résistance HORS POUVOIR, comme je l’espérais, et du coup elle n’a pas servi à grand chose. Comme certaines mesures sont contraires au programme du FN, elles pourraient même être contre-productives électoralement. Triste.

.FRANCIS GRUZELLE

Décryptage : Les propos de Robert Menard, qui ont « blessé » Gilbert Collard et Marion Marechal Le Pen (qui ont quitté la salle avec bruit et fracas) font partie d’une stratégie politique du maire de Béziers (qui souhaite une investiture pour sa femme aux élections législatives). Ces propos ne sont pas un accident. Ils visent à rassurer ses alliés issus de l’ex RPR, de l’ex Ump, à l’image de Denis Tillinac, de l’ancien ministre de l’agriculture du gouvernement Jacques Chirac, le lorrain François Guillaume (député RPR, puis UMP de Lunéville de 1993 à 2007, qui a passé le flambeau à son suppléant Jacques Lamblin) et illustrent le N° d’équilibriste de l’ami Ménard (une sorte de Zavatta politique) pour draguer large, pour rassurer les amis issus du RPR, pour tenter d’entrer dans une recomposition politique dont il serait le centre.

Je trouve la remarque de Francis Gruzelle particulièrement insultante. Il a bien sûr le droit de le penser mais il me semble qu’il dépasse et de loin, le sujet de l’article et en accusant l’épouse de vouloir un siège de député, fait un procès à Robert Ménard qu’il traite de plus de Zavatta, un clown de talent certes, mais un clown tout de même charhé d’amuser la galerie. Hors, il me semble que la galerie n’était pas au spectacle mais était studieuse et à l’écoute. Elle n’était pas là pour s’amuser mais pour s’enrichir et participer. Pourquoi cette attitude de Francis Gruzelle qui ne s’est pas fait remarquer que je sache, par une activité politique patriote et nationale débordante. Je resterai toujours étonné par ces Français qui souhaitent que tout change et qui finissent pas vomir sur le premier qui lève la main.
Robert Ménard a le mérite d’avoir fait et surtout, quand j’écoute l’interview de Florian Philippot qui parle de Béziers comme d’une réunion qui a fait flop, je souris.

ollier

Robert Ménard pratique volontiers la provocation. Etait-il vraiment indispensable qu’il en use contre le FN afin de donner au figaro et à Mme Alamachère l’occasion d’affirmer que ces journées qui se voulaient oecuméniques étaient un échec ?
Quant à M. Philippot, on l’a connu mieux inspiré. Mais il est vrai que le FN pèse un tiers de l’électorat, ce que M. Ménard et quelques autres ont peut-être tendance à oublier.

ollier

Message qui a la prétention d’être provocateur mais qui est puéril. ‘Je préfère …’, comme si la situation catastrophique de notre pays se posait en ces termes. Et pour l’islam : vous le préférez plutôt sunnite ou plutôt chiite ? Ménard a vocation à être un aiguillon de la droite patriote ; Marine doit tout faire pour rassembler toutes les bonnes volontés, tous les patriotes qui craignent la disparition de notre pays, de sa culture alors que les vagues submersives se succèdent l’un après l’autre.

Djinn

Ton pseudo ne dupe personne, vas plutôt prêcher ta haine raciste à la mosquée comme d’habitude. Ton auditoire t’es déjà coraniquement acquis, et si tu as encore besoin de te défouler après ça, tu pourra toujours invoquer le 4-34 pour tabasser ta femme vu que le violeur facho de Médine t’y encourage.

SOURDE OU AVEUGLE

Elle est sourde et aveugle, la Caro ? Elle a vu l’ancien félon Bruno Megret, mais pas Gilbert Collard. Bon d’accord, Collard ne l’a pas invité à dîner vendredi soir, à la différence d’autres personnes citées dans l’article ! Mais, la Caro ne nous avait pas habitué à ce style d’article à l’eau de rose. On la préférait lorsqu’elle écrivait sur la jungle de Calais. Bien sûr, dans son style ne rien voir, ne rien dire, ne rien entendre, elle n’a pas vu et pas entendu Collard et Marechal Le Pen quitter la salle, le brave Menard leur répondre. On trouvera plus d’infos intéressantes dans le prochain Valeurs Actuelles, car sur ce coup là, Riposte Laïque nous fait du « Jour de France », du « Voici », du « Femmes Actuelles », mais pas du Cyrano !

Well

quelle mouche vous pique ? C’est le premier article complet de la journée sur Béziers. Rien avant celui-là sur le blog de Rioufol, malgré que des habitués y soient, rien sur le site créé par Ménard (BV). J’ai donc apprécié le lire.

Fomalo

Si, Well, au regret: RMénard a publié dès le samedi soir, et dès dimanche soir, les premier commentaires vidéo (MMLP) et synthèse de ce R.V de Béziers sur le site Boulevard Voltaire. Bravo à Caroline et à la distance qu’elle sait toujours prendre.

Antimouton

« Une bonne humeur PALPABLE », « le plaisir de chacun de se retrouver ou de faire de nouvelles connaissances était PALPABLE ».

S’il vous plaît, arrêtez de palper comme le font trop les journaleux, qui ne doivent jamais être considérés comme un modèle.

Idem avec ces mots de passe de la modernité pseudo intellectuelle que sont « pour autant » et « au-delà » : « pour autant des frustrations sont demeurées », « au-delà de s’enrichir d’érudition »…

Ne copions pas le style de nos ennemis. Ne nous solidarisons pas avec ces clowns. Qu’ils ne soient jamais nos modèles.

Merci.

Pascal31

Moi, j’aime bien que l’on me palpe ! t dans ce cas je dis ce que j’ai à dire et en l’occurrence le Ménard (que pas ailleurs j’aime assez) a merdé.
Je souhaite qu’il lise ces messages.

Audabram Franck

En plein dans le mille. Ah, qu’est-ce que vous me plaisez !…
Félicitations. Effectivement cela suffit de palabrer, il ne faut plus attendre de prochaines élections hypothétiques (voir Autriche…), il faut foncer.
Franck

Yves ESSYLU

Exact n’en déplaise aux marxistes du néo FN qui excluent et ostracisent les militants et électeurs de vraie droite tout en prétendant leur imposer de voter pour eux ! comme si dans la vraie vie les mouches s’attiraient avec du vinaigne
https://lesquen2017.com/le-programme/
http://partagedialoguejeanloup.blogspot.com/2015/09/sondage-cache-stupefiantdans-valeurs.html

Pivoine

« Un samedi réussi, mais pour quoi faire ? »
C’est une étape, et donc elle est nécessaire. Le changement ne se fait pas d’un coup de baguette magique.
Si l’on est défaitiste dès le départ, autant laisser faire.
Ce qui me sidère, c’est qu’il y a encore des Français (« antifascistes ») pour ne rien comprendre, je crois qu’ils sont aussi dangereux que les islamistes !

Torpillator

« Ce qui me sidère, c’est qu’il y a encore des Français (« antifascistes ») pour ne rien comprendre) » ………..
Bah oui comme dab !!! … c’est encore et toujours les mêmes gauchistes néo-cgt-istes habituels (pour faire simple des bourriques à la jino) !!! ..Ils sont même pire que les islamistes dont ils sucent avidement les babouches car sans ces déchets congénitaux il y aurait à peu près zero islamiste en France !!! ….. c’est bien par le ventre fécond de cette bête immonde que le scandale islamique s’est répandu comme une traînée de merde sous des bannières « ornés de la faucille et du marteau » !!! …
Mais allez faire comprendre ça aux faiblards du cervelet ma bonne dame …

COURAGE FUYONS

Gilbert Collard et Marion Marechal-Le Pen ont fui la réunion d’OZ plus vite que des magiciens. Pas en raison des propos de Robert Menard. Le bon Gilbert Collard et la bonne Marion Marechal-Le Pen avaient peur que Sébastien Jallamion, aujourd’hui socialement dans la merde après avoir relayé les propos et les méthodes du Front National, ne leur demande un boulot salarié. Car le FN a trouvé des emplois, comme assistants salariés des groupes FN dans les régions, à tous ses anciens parasites (même à Grangis, ancien conseiller régional de l’Ardèche), mais le FN a oublié Sébastien Jallamion, qui l’a tant servi ! C’est ignoble de la part d’un parti qui veut diriger la France

Gretsch

Vous dites n’importe quoi : Sébastien Jallamion a eu des problèmes à l’initiative de sa hiérarchie, et de la drôle de justice, après la publication d’un article sur son mur Facebook anonyme, publication dénoncée par sa collègue musulmane. Rien à voir avec le FN.

garric

sur l’école : effondrement du niveau ( voir classement PISA ) déstabilisation de nombreux établissements pour cause de violence de communautarisme,détournement massif des moyens au profit de populations étrangères, déculturation des élèves de souche qui n’ont pas fuit vers le privé.J’aurais aimé poursuivre en évoquant la schizophrénie des enseignants qui ont longtemps plébiscité l’immigration de masse, et qui ont déserté le lieu de leur utopie, effarés face à une réalité que plus personne n’ose décrire. Face à cela, les propos de patronage tenus par les personnalités invitées sont affligeants.

Fomalo

Bonjour Garric, jétais à la table-ronde sur l’Ecole vendredi, et le constat a été terrible, qui a abouti à cette motion de suppression de la réforme des Collèges.
Cela dit, vu le nombre de débats, il n’y a pas été souligné que la ministre avait placé cette année, dans les horaires scolaires, les fameux cours de langue (arabe seulement) de » civilisation aux dépens des autres langues européennes d’émigrants. C’est très clair: il ne faut pas se voiler la face (!!!!!!!)

garric

Samedi après-midi : table ronde sur l’école à l’intitulé provocateur ‘passer au karcher l’école de 68’ …. J.F. Chemin auteur de ‘kiff la France'( ?) a renoncé à une carrière d’ingénieur pour enseigner l’amour de la France en banlieue… Expérience parfois éreintante, mais riche de sens, voire proche d’un certain mysticisme ( scènes de liesse collective en fin de cours ) . On imagine aisément qu’autrefois ce monsieur serait parti évangéliser les mêmes au fin fond de l’Afrique. On passe au témoignage du maire de Montfermeil : il nous détaille par le menu ( sans préciser leur coût ) les nombreux dispositifs qu’il a mis en place afin de ‘créer du commun’ et note que si l’intégration se fait, c’est l’intégration à l’oumma ! Bea. Bourges intervient ensuite pour dénoncer la crise du Sens et l’absence de transcendance, le nihilisme et le matérialisme ambiant.
J’obtiens brièvement le micro pour rappeler que nous avons le devoir de parler de l’impact d’une immigration massive sur l’

HONNEUR DE LA POLICE

« Sébastien Jallamion chaleureusement applaudi », c’est le moins qu’ils puissent faire. Car même si Sébastien Jallamion relaie toutes les positions du FN, sans discernement et sans recul. même s’il a fait campagne pour Boudot et les responsables du FN lors des élections régionales de décembre 2015 en Rhône-Alpes, même s’il est un bon petit soldat du FN.. Après la terrible agression dont il a été victime, pas un seul cadre, pas un seul élu, pas un seul dirigeant du FN de l’Ardèche, de Rhône-Alpes, de Nanterre, n’a exprimé, même par un communiqué de 2 lignes, sa compassion à l’égard de Sébastien, son indignation pour l’agression subie, alors qu’ils le font systématiquement pour la moindre voiture brûlée. Pourquoi ? La règle serait-elle une absence de reconnaissance pour les petits soldats du FN qui servent le parti, puis leur élimination une fois qu’ils ont bien servi ?

Pascal31

Alors, là pour le coup je suis bien d’accord et je ne comprends surement pas tout. Courage à Sébastien et honte (et saucisson d’honneur) à la traître qui l’a vendu.

garric

Rêvons !B. Dormann évoque de façon très documentée le dessous des cartes : le copinage, le rôle de la CGT du livre, les pratiques des grands patrons de presse ( niel pigasse) la réalité des subventions à la presse ( compter 2 milliards ), Libé qui n’existe que grâce aux abonnements officiels, l’Huma où tous les camarades journalistes sont des cadres qui bénéficient régulièrement d’augmentations substantielles alors que le lectorat est groupusculaire. M.Goldnadel dénonce lui le formatage des journalistes qui nous livrent du prêt-à-penser de gauche, la mainmise de l’islamo-gauchisme sur les media – france inter étant selon lui l’exemple le plus caricatural de cette dériv
A l’issue du débat, je me retrouve sur les marches du théatre à côté de M. Goldnadel. Je lui demande s’il se considère comme un membre de la caste politico-médiatique qu’il dénonce, ou pas. Un ange passe, l’ombre de ses ailes, protectrice et bienveillante un instant nous enveloppe. Mais déjà Monsieur G. s’éloigne.

Porcinet666

des gamelleurs en puissance?????

garric

Béziers samedi 28 mai :
Arrivé au Palais des congrès je récupère mon badge et je rejoins dans le hall les nombreux participants qui comme moi attendent le début des ‘tables rondes’ tout . en feuilletant les livres ( peu nombreux au demeurant ) qui y sont exposés.
Ms Rioufol, Beigbeder sont là, mais aussi M. Mégret, un peu esseulé. Pour l’occasion, Renaud Camus a rédigé un texte, lumineux et nécessaire. Il y rappelle l’urgence, le danger qui menace mais que beaucoup s’obstinent à ne pas voir en dépit des évidences : le changement de population.
Arrive l’heure des débats : j’hésite entre ‘sécurité / justice’ et ‘economie /social’. Finalement j’opte pour ‘média’ et je me rends à grandes enjambées au Théatre municipal.
J’écoute M. Bilger très éloquent comme à son habitude soutenir qu’il faut se méfier des analyses sommaires ; il reconnaît néanmoins que les media ont un rapport ‘difficile’ voire… malhonnête au réel.. Il plaide pour un journalisme de l’intelligence et de la bonne foi.

kbis

J’y etais , j’ai appris un certain nombre de choses, et j’adore Goldnadel

Adhémar

En conclusion, le rendez-vous de Béziers s’est avéré être le rendez-vous des baisés…

didile

Il suffisait d’attendre 24 heures pour s’apercevoir que non.

pauledesbaux

je ne dirais pas la même chose, j’ai trouvé qu’il y avait de l’idée positive constructive les bonnes volontés se sont déplacées souvent depuis le; nord – pas- de calais, il faut le faire le voyage en train avec toutes ces grèves, ces manifs, savoir si on arrivera à bon port, sur il est facile aux pantouflards de dénigrer, de nier, mais c’est hélas ainsi que nous perdons les batailles alors j’aimerais vous encourager à vous lever les doigts du c car la prochaine bataille qui va nous être livrée va surement vous changer votre état d’esprit malveillant vous n’aurez pas le temps voulu pour vous chausser et courir ……à force voir par le petit trou de votre lorgnette paule di Malta