BHL : le ridicule ne tue pas, dommage !

***

Vladimir en tremble encore. Dès que le tyran a appris la nouvelle, il s’est immédiatement retranché dans le bunker antiatomique du Kremlin. La chose est en effet terrifiante. Figurez-vous que BHL, le philosophe-botoxé-que-le-monde-entier-nous-envie s’est une nouvelle fois couvert de gloire en accomplissant à Odessa un acte de bravoure qui a époustouflé la planète entière :

J’ai inscrit sur une barricade de la rue principale d’Odessa les trois mots de la devise républicaine française : liberté, égalité, fraternité. Je les ai tagués moi-même. Voici le geste politique, le seul jusqu’à présent que j’ai accompli à Odessa

a révélé samedi 19 mars dernier sur BFMTV l’homme au décolleté le plus inspiré de Saint-Germain-des-Prés, pas peu fier de lui.

***

***

“Pour l’instant, j’ai un espoir, c’est que cette honte s’arrête, que ce massacre cesse et que Poutine soit reconnu comme un criminel de guerre et qu’il comparaisse devant la justice internationale, a-t-il menacé à l’antenne de BFMTV.

***

Poutine devant un tribunal international pour répondre de ses « crimes » ?…

Et Bush junior ? Non, bien sûr. Et le clan Clinton ? Non plus, évidemment. Et Obama ? Vous plaisantez : on ne va pas chercher des poux dans la toison crépue du Messie. Pourtant, le nombre de morts occasionnées au cours des « guerres contre le terrorisme » lancées par les Etats-Unis et leurs vassaux sous l’égide de ces trois présidents à la suite aux attentats du 11 septembre s’élève à quelque deux millions.  Les Américains sont en particulier directement responsables de la mort de plusieurs centaines de milliers d’enfants irakiens.

Le seul président américain de ces dernière décennies à n’avoir déclenché aucune guerre durant son mandat est Donald Trump. C’est sans doute pour ça que BHL entre en transe rabique (je n’ai pas dit rabbinique) à chaque fois qu’on prononce devant lui le nom honni du président Trump. Un président américain qui n’a pas au moins quelques centaines de milliers de morts à son actif « ne mérite pas d’être sur terre », pour reprendre le mot d’un coreligionnaire de BHL, Laurent Fabius à propos de Bachar el Assad.

Un autre coreligionnaire de BHL, Mathieu Kassovitz s’est rendu à Lviv.  Lviv n’est qu’à 70 km de la frontière polonaise : prudent, le Kassovitz…

Le drapeau de l’Otan et la croix gammée entourant l’oriflamme du bataillon Azov.

Mais il a ajouté, au bord des larmes : « J’ai des enfants ». Vu l’âge de Kassovitz (55 ans), ses mioches doivent tous avoir dépassé la trentaine. Oui, mais voilà, tout le monde sera d’accord avec lui : on a beau dire, un papa, c’est irremplaçable.

Quant au rôle ignoble de BHL dans la criminelle intervention française en Lybie, nous n’insisterons pas…

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

image_pdfimage_print
23

19 Commentaires

  1. « J’ai inscrit sur une barricade de la rue principale d’Odessa les trois mots de la devise républicaine française : liberté, égalité, fraternité. Je les ai tagués moi-même. Voici le geste politique, le seul jusqu’à présent que j’ai accompli à Odessa”. dixit Bhl. Les 50 victimes innocentes y compris des gosses d’un immeuble incendié et empêchés de se sauver sur ordre des ordures de dirigeants ukrainiens apprécieront d’outre-tombe cette épitaphe, tout particulièrement la devise « liberté, égalité, fratetnité ». La calebasse qui sert de tête à ce pauvre type se confirme de jour en jour : vide !

    • Et le con les a marqués en français . Et le comble, ces trois mots sont violés dans le pays des droits de l ‘homme ou plutôt du droit des autres.

    • @lucas : exact. Mea culpa.
      Mais à seulement 70 km de la frontière polonaise : on ne peut pas dire que Kassovitz ait pris beaucoup de risques…

      • Oui, j’ai cité Lille qui doit être à 70 km de la, Belgique, pour dire que c’est le même genre d’héroïsme
        Sinon, très bon article.

        • @Lucas : j’ai fait modifier la phrase par un gentil modérateur. Merci de votre vigilance !

  2. Au niveau des procès n’oublions pas que ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire !

    L’URSS a gagné la guerre et n’a donc pas été condamnée pour les 120 millions de morts dus aux cocos.. de même que comme la Russie gagnera, elle ne sera pas condamnée in-fine.

    GO Poutine GO ! fous un grand coup de pied au cul à cet occident décadent qui voudrait tirer les autres pays dans sa déchéance et donner des leçons de « démocratie » à tout le monde.

  3. Si l’on suit son raisonnement, BHL devrait etre poursuivi pour crimes de guerre et porté devant le tribunal pour tous les morts qu’il a occasionnés en Libye.

  4. merci de nous informer de la fin de la guerre…
    Poutine terrorisé par la tapette de bhl

  5.  » j’ai tagué moi même … » en gros il a eu le réflexe Pavlovien de le ver la patte sur le premier endroit venu pour marquer « son  » territoire …

  6. Et pourquoi BHL et Kassovitz n’ont pas prit une arme pour allez combattre auprès des nazi? Oh mais c’est beaucoup trop dangereux pour ces très grandes gueules!!!!!

  7. Henri très bon commentaire,et surtout vrais concernant celui qui aime les tartes à la crème surtout dans le visage(je suis poli),et aussi le kakasovich qui veut faire la guerre,mais on ne tire pas sur moi j’ai des enfants.

  8. Je vous remercie pour votre commentaire . Un grand bonheur éprouvé à sa lecture … je me dent moins seul …

  9. En tout cas BHL n a pas tout dit . Il y en a même qui l ont vu pisser contre le mur un peu plus loin. Ce type est un croque mort richissime qui construit sa gloriole sur les cadavres. La récupération à laquelle il procède est le comble de l indécence. Un suppôt de Satan et de l Otan :  » Organisation Terroriste Américaine Nazifiante « .

  10. bhl attend que laurent joffrin le rejoigne avec des millions de braves pour bouter poutine hors d’ukraine !!

  11. Pour BHL, dommage vraiment que le ridicule ne tue pas. Rassurons Arielle Dombasle, la panoplie du plénipotentiaire de la philosophie de BHL, n’a rien. Pas une tache ! Ouf!

  12. Excellent ! Des petites merdes germano-pratines !😤🤮

1 Rétrolien / Ping

  1. BHL : le ridicule ne tue pas, dommage ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.