Bide et vide abyssal de l’intervention télévisée de Normal 1er

On notera d’abord avec une certaine satisfaction et même une satisfaction certaine que Hollande ne passionne décidément pas les foules. Si on compare les audiences de Sarkozy et les siennes, Hollande n’a plus qu’à se cacher dans un trou de souris.

Première intervention médiatique : Hollande, 6,2 millions d’auditeurs  contre  11  pour Sarkozy.

Deuxième intervention médiatique : Hollande, 9,3 millions d’auditeur contre 15,7  pour Sarkozy

Troisième intervention médiatique :  Hollande,  9,9 millions d’auditeurs contre 18,8 millions pour Sarkozy.

Quel bide pour Hollande !

Les chiffres disent bien à quel point les Français sont sans espoir, sans attentes, et à quel point les premiers mois de Hollande ont fait disparaître les quelques espoirs que ses discours mensongers avaient pu, malgré tout, faire naître.

Quant au contenu

Petite explication de texte confirmée par les sondages en ligne :

– « Avez-vous trouvé François Hollande convainquant ? » Non à 86% sur Le Figaro, à 79% sur Le Parisien.

– Et sur RMC Pour Eric Brunet, « François Hollande dupe les Français en leur promettant la sortie du tunnel en 2014. Vous êtes : »… « 87% carrément d’accord ».

On notera d’abord les nombreuses occurrences des expressions censées montrer que Hollande a compris les nécessités d’action mais qui traduisent en fait, avec cruauté, l’absence d’actes et d’efficacité. La gauche tout entière résumée dans le procédé. Des discours et rien de concret, sauf quand il s’agit de privilégier et protéger les étrangers et développer Europe ultra libérale et mondialisation aux dépens de notre pays.

On attendait des « nous allons« , « voilà ce qui va se passer« , « nous avons décidé« , « tel mois, telle date il y aura tel changement »

Or, nous avons : « il faut », « le cap c’est », « j’ai pour mission de », « je dois fixer un agenda« …  Paroles, paroles…

Nous avons :  » les entreprises doivent être soutenues » au lieu de   « nous allons soutenir les entreprises avec telle et telle mesure« .

Nous avons : « il faut un accord », « les salariés doivent être protégés » au lieu de « un accord sera signé » et « nous allons renforcer la protection des salariés« …

On rira, jaune, de son « appel au patriotisme » en direction de Arnault.

Mais on serrera les poings de rage devant les seules décisions, dramatiques, qu’il annonce : augmentation des impôts de tous les Français, même les smicards, et un peu plus pour les plus aisés, traduisez pour les Français moyens, vaches à lait des gouvernants de gauche qui les assimilent aux bourgeois de l’Ancien Régime parce qu’ils ont un emploi et ne demandent rien…

On ne ricanera même pas devant la liste des ministères prioritaires qui ne subiront pas de baisse de moyens. « L’Education nationale » qui va déshabiller les élèves travailleurs pour tout donner aux cas refusant l’école et la perturbant et « Police » et « Justice » qui ont pour mission de s’acharner sur les Français d’origine via la liberté d’expression et de laisser étrangers et islamistes faire la loi chez nous.

Au PS rien de nouveau. Sentiment que tout va de plus en plus mal et que Hollande nous entraîne au fond du gouffre, avec enthousiasme d’ailleurs puisque le traître tient à faire ratifier le MES

Christine Tasin

Résistance républicaine

image_pdfimage_print