1

Ils sont bien exigeants, nos prétendus réfugiés !

migrants-algériens-pretendus-syriensLes réfugiés ne sont plus ce qu’ils étaient ! Mais les vagues qui nous arrivent sont-elles bien des vagues de réfugiés ?
Pour rappel : un réfugié est une personne qui se trouve hors du pays dont elle a la nationalité ou dans lequel elle a sa résidence habituelle ; qui craint avec raison d’être persécutée du fait de sa « race », de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, et qui ne peut ou ne veut se réclamer de la protection de ce pays ou y retourner en raison de ladite crainte (wikipedia)
Bref, des personnes persécutées, fuyant un gouvernement ou un groupe. Des personnes qui devraient donc être traumatisées et reconnaissantes envers le pays et les personnes qui vont les accueillir.
Qu’en est-il avec les « réfugiés » qui nous submergent ? L’exact inverse, ou presque. Point de reconnaissance, ou si peu, au point que le ministre allemand de l’Intérieur franchit le pas et l’indique clairement : http://fr.euronews.com/2015/10/02/des-refugies-pas-assez-reconnaissants-pour-thomas-de-maiziere/
Mais si ce n’était que ça ! Les « réfugiés », que l’on ne peut plus qualifier autrement que par clandestins au vu de leur attitude, ont organisé et organisent encore de nombreuses manifestations. Parce qu’ils sont persécutés ? Menacés ? Frappés ? Humiliés ? Que nenni ! On leur offre l’hospitalité, on leur donne à manger, à boire, à loger, de l’argent de poche, on prend soin de ne pas les brusquer, on ne remet rien en question de leur mode de vie et de leur comportement, alors, comment arrivent-ils à manifester ? Petit florilège des manifestations passées :
La nourriture n’est pas à leur goût :
http://www.express.be/joker/fr/platdujour/italie-les-refugies-refusent-de-manger-des-pates-et-exigent-la-nourriture-de-notre-propre-pays/207503.htm
La nourriture n’est pas assez épicée :
http://www.valeursactuelles.com/societe/calais-des-migrants-refusent-un-repas-pas-assez-epice-pour-eux-48395
Ils veulent de l’eau en bouteille, estimant que l’eau du robinet n’est pas bonne :
http://www.leparisien.fr/champcueil-91750/des-migrants-denoncent-leurs-conditions-d-accueil-a-champcueil-02-11-2015-5240879.php#xtor=AD-1481423553
Ils ne veulent pas être transférés :
http://www.leparisien.fr/montmorency-95160/les-refugies-de-montmorency-manifestent-leur-impatience-19-10-2015-5200797.php
Ils veulent circuler librement :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/08/20/97001-20150820FILWWW00203-calais-des-centaines-de-migrants-manifestent.php
Ils veulent l’air conditionné et veulent qu’on fasse quelque chose contre les moustiques :
http://fr.novopress.info/190232/italie-apres-avoir-obtenu-lair-conditionne-les-clandestins-manifestent-contre-les-moustiques/
Ils brûlent des vêtements par jalousie :
http://www.nordlittoral.fr/faits-divers/vetements-brules-par-les-migrants-la-jalousie-en-cause-ia0b0n240689
Il n’y a pas à dire, quelle détresse, quelle misère ! Certes, et fort heureusement, tous les clandestins ne manifestent pas. Mais tout de même, ces manifestations sont révélatrices de leurs conditions de vie bien plus aisée- qu’on veut nous faire croire, révélatrices de la supercherie de ces soi disant réfugiés qui déferlent avec la complicité de nos gouvernements.
Ah, pardon ! On vient de me dire que la France allait faire contrôler ses frontières ! C’est Cazeneuve lui-même qui le dit ! Nous allons enfin tenter de réguler ces flots de clandestins ? Contrôler les identités ? Faire un peu de tri ?.. Faux espoirs, ces contrôles sont en réalité faits pour contrôler… les écologistes. Mais si, vous savez, ces dangereux terroristes à qui il arrive de manifester pacifiquement, tout cela pour « protéger » le fameux COP21, ou devrais-je dire, fumeux, puisqu’on sait pertinemment que rien de concret n’en sortira, tout au plus une ou deux mesure(s) applicables en l’an 2030.
http://www.lexpress.fr/actualites/1/actualite/cop21-cazeneuve-annonce-un-controle-aux-frontieres-pendant-un-mois_1733418.html
Moralité : écologistes, si vous voulez manifester tranquilles, passez par l’immigration clandestine, vous n’aurez alors rien à craindre.
Olivier Pfister