1

Bien pire que Covid number one, voici Flurona !

Vous pensiez peut-être que les manipulations et falsifications concernant Omicron commençant à être repérées et décriées, vous alliez vous débarrasser du Covid… des vaccins… des passes…

C’était faire fi de l’imagination débordante de Big Pharma, ayant pris goût a des profits historiques et celle de politiques stipendiés et liberticides. Surtout en France, à un trimestre de la présidentielle…

Voici donc que se profile subrepticement Flurona… nom charmant pour un effroyable mélange de grippe et de Covid-19…

L’an dernier, alors que sévissait le Covid, il n’y eut, paraît-il… pas de grippe… Le virus avait dû lui faire peur.

Moins timorée, la voici qui réapparaît, en 2022, associée au Covid. Évidemment, les vaccins classiques contre la grippe vont être inopérants et il va falloir en inventer d’autres, à mettre sur le marché en urgence, en AMM conditionnelle et avec des contrats secrets, excluant toute responsabilité des laboratoires pharmaceutiques.

Et comme par hasard, cette triste nouvelle arrive d’Israël… vers qui tous ont les yeux rivés… Notre laboratoire !

L’été hébreu redoute une double épidémie, dite twindemic en anglais, risquant de frapper le pays…

Les services hospitaliers craignent une hausse des hospitalisations, la conjugaison du Covid et de la grippe affectant à chaque fois les voies respiratoires… l’heure est grave !

Flurona a déjà terrassé une enfant de six ans atteint de myocardite et une jeune femme décédée après son accouchement. Il fallait bien ça pour frapper les esprits, la disparition de vieux papinous aurait moins marqué…

Il nous faut ici reconnaître l’excellence des pubeurs de Pfizer et combien leur plan de com est sans faille. Ne nous reste plus qu’à suivre leur agenda…

Mitrophane Crapoussin