Bien que « démotivés et mal commandés » les soldats russes vont gagner la guerre

Ces soldats russes démotivés, mal entraînés, mal équipés, mal commandés, se battent en réalité comme des lions

Entendons-nous bien.

Si je n’ai que mépris pour la marionnette Zelensky, qui laisse détruire son pays et son armée pour obéir à Biden, lequel mène sa propre guerre contre la Russie jusqu’au dernier Ukrainien, si je n’ai que mépris pour Macron qui s’est associé à cette odieuse coalition antirusse, alors que cette guerre n’est pas la nôtre, j’ai en revanche le plus grand respect pour les soldats des deux camps, Russes, Ukrainiens et milices séparatistes de Donetsk et Lougansk, qui accomplissent leur devoir avec courage et paient le prix du sang pour leur patrie.

Je parle évidemment de l’armée régulière ukrainienne, pas des barbares des unités nazies, qui se sont déshonorés durant la première guerre du Donbass, en se comportant comme les hordes de Gengis Khan et en utilisant les civils comme boucliers humains, leur spécialité.

Les unités Azov, Aïdar, Dnipro, Safari, Svoboda et autres éléments ultranationalistes, que Zelensky ose présenter en héros de la nation, ne savent que violer les lois de la guerre, torturer et déshonorer l’armée ukrainienne régulière.

Dans le Donbass, les soldats russes prennent ville après ville, pas à pas, face à une armée ukrainienne qui a bâti des fortifications au cours des huit années de guerre précédentes. Une guerre urbaine difficile, qui nécessite temps et patience, si on veut limiter les pertes militaires et civiles. Mais chaque jour, l’armée russe progresse.

Difficile de chiffrer les pertes avec précision, mais il semblerait que celles de l’armée ukrainienne soient colossales, contrairement aux communiqués victorieux de Zelensky, qui nous annonce depuis trois mois l’effondrement de l’armée russe.

Ses déclarations théâtrales, ses postures de grand chef de guerre ne feront pas la victoire. Tout cela, c’est du vent. Zelensky ne trompe que les niais qui gobent ses mensonges et ses jérémiades.

Xavier Moreau nous fait régulièrement un point de situation, à 180° du discours bien-pensant qui nous brosse quotidiennement un tableau apocalyptique de l’offensive russe, un chapelet ininterrompu de revers et d’erreurs grossières de l’état-major.

Mais si vous souhaitez un point détaillé de la situation au Donbass, je vous invite à lire l’excellente analyse ci-dessous, d’un ancien officier français vivant au Donbass depuis huit ans, Erwan Castel :

http://alawata-rebellion.blogspot.com

Et voici également le dernier bulletin de Xavier Moreau :

https://odysee.com/@STRATPOL:0

Je ne vais pas détailler les opérations qui se déroulent au Donbass, mais sachez que la ville de Lyman est tombée en trois jours, ce qui ouvre la voie vers Sloviansk et Kramatorsk, la capitale du Donbass.

Pour nos stratèges des plateaux TV, Kiev a reconnu que « l’armée russe a amélioré sa tactique et sa chaîne de commandement ». Cela s’appelle le retour d’expérience.

Ceux qui donnent des leçons aux généraux russes, nous parlant d’échec et d’enlisement depuis les premières semaines de l’offensive, devraient méditer les derniers exploits des armées occidentales.

Sous-estimer l’ennemi, c’est typique des faucons du Pentagone. Plus ils prennent des raclées et plus ils sont arrogants et méprisants. Malgré leur écrasante supériorité technologique, ils collectionnent les débâcles.

Non seulement la puissante coalition internationale s’est enlisée pendant 20 ans en Afghanistan, mais la CIA n’a même pas vu arriver l’encerclement de Kaboul par les talibans, ces va-nu-pieds soi-disant incapables de reprendre un jour le pouvoir.

L’évacuation de Kaboul dans la panique la plus totale n’a d’égale que celle de Saïgon en 1975. Nos experts ont donc la mémoire courte. Les États-Unis ont échoué dans toutes leurs expéditions coloniales, du Vietnam à l’Afghanistan. Et ils vont encore échouer en Ukraine.

Chez RL, nous avons toujours soutenu que cette guerre contre-insurrectionnelle en Afghanistan était ingagnable et que les talibans reviendraient un jour triomphalement à Kaboul. C’est fait.

Et que dire de l’opération Barkhane, où 5 000 soldats français sont enlisés depuis 9 ans, sans le moindre résultat concret, pour finir chassés du Mali comme des malpropres ? Qu’en serait-il d’une guerre de haute intensité ? Les « dividendes de la paix » ont tout liquidé, y compris les stocks de munitions !

La vérité est que Poutine est en train de gagner la guerre et que ni les gesticulations hystériques du pantin Zelensky, ni les livraisons d’armes de l’Occident, ni les sanctions iniques, ni la désinformation outrancière ne changeront le cours de l’Histoire.

Côté ukrainien, les redditions sont quotidiennes et il est clair que toute résistance ne fait qu’allonger la liste des victimes sans modifier aucunement l’issue des combats.

La triste expérience de Marioupol, qui a montré l’inutilité de se bunkériser quand l’assaillant décide d’assiéger la forteresse, a sapé le moral des Ukrainiens. Se replier à temps ou subir un encerclement sans issue, tel est le choix qui s’offre aux forces de Kiev.

Il n’y a que nos généraux des plateaux TV pour croire que Poutine va céder et  accepter d’avoir sacrifié ses soldats pour revenir à la case départ. Poutine est un homme d’État, un chef calme et lucide qui pèse ses mots, pas un roquet grande gueule qui trépigne devant toute la planète.

Que n’a-t-on entendu depuis trois mois sur l’inéluctable défaite de l’armée russe, sur les multiples revers subis, sur les objectifs non atteints, sur l’enlisement, le manque de munitions, la logistique défaillante, l’inexpérience des généraux. Bref, une armée d’amateurs vouée à la défaite.

Alors qu’en face, l’armée ukrainienne, formée à la doctrine otanienne depuis 2014, volait de victoire en victoire, accumulant les succès et les contre-attaques d’envergure, soutenue par les 40 nations qui lui livrent armes et moyens.

Mais tout cela, c’est du vent, du pipeau, dont Poutine se moque éperdument. Pour lui, ce qui compte, ce n’est pas la guerre des médias, mais la victoire sur le terrain. Il sait qu’il en a les moyens, en effectifs, en armements et en munitions, contrairement aux délires de la propagande occidentale, qui prend ses rêves pour des réalités.

Poutine a consommé en trois mois davantage de munitions que tout ce que possèdent les armées européennes réunies. Et ce n’est que le début… Franchement, il faut être bien naïf ou incompétent pour croire que Poutine s’est lancé dans une guerre « fraîche et joyeuse », la fleur au fusil.

Par conséquent, nos bonimenteurs étoilés qui fanfaronnent sur les plateaux TV et les médias serviles, les va-t-en-guerre de tout poil peuvent occulter les véritables causes de cette offensive russe et ne déverser que leur narratif otanien mensonger, mais ils devront tôt ou tard déchanter.

Ils peuvent ignorer l’élargissement de l’Otan, passé de 16 nations en 1990 à 30 membres en 2022

Ils peuvent nier les promesses de non-élargissement faites à Gorbatchev en 1991,

Ils peuvent nier que Gorby a accepté la réunification de l’Allemagne sous réserve de ne jamais élargir l’Otan à l’Est,

Ils peuvent nier les multiples violations des accords de Minsk, censés assurer la paix au Donbass,

Ils peuvent nier les 14 000 morts du Donbass entre 2014 et 2022,

Ils peuvent nier que l’Ukraine préparait son offensive contre les séparatistes pour le 8 mars 2022,

Ils peuvent nier qu’il y ait des nazis dans l’armée ukrainienne, tout en voyant un nid de nazis chez Reconquête ou au RN,

Ils peuvent nier les exactions et crimes de guerre perpétrés par le régiment Azov au Donbass, dénoncées par Amnesty International et Human Right Watch,

Ils peuvent nier que Zelensky soit un mafieux corrompu, cité par les Panama Papers,

Ils peuvent nier que ce que refuse Poutine, c’est exactement ce que Kennedy a refusé à Cuba en 1962,

Ils peuvent livrer à Kiev des armes sophistiquées qui tueront des soldats russes,

Ils peuvent monter toutes les scènes de crime de guerre imaginables pour diaboliser les soldats russes,

Ils peuvent mettre la Russie au ban des nations et l’accuser de tous les maux, 

Ils peuvent multiplier les sanctions illégales,

Ils peuvent piller les réserves de change de la banque de Russie,

Ils peuvent traiter tous les Russes comme des pestiférés, sans exception,

Ils peuvent humilier les sportifs et les artistes russes en les écartant des compétitions internationales et du monde de la culture,

Ils peuvent diaboliser Poutine, ils peuvent vociférer que c’est un fou et un boucher, ils peuvent rêver de sa destitution, ils peuvent tout dire et tout faire…

Mais rien n’empêchera Poutine de gagner cette guerre, parce que pour lui, la sécurité de la Russie exige tous les sacrifices et que 90 % des Russes sont sur la même longueur d’onde.

Pour conclure, je rappelle l’article de Boris Karpov, qui nous apprend que des officiers ukrainiens veulent liquider Zelensky, avec l’aide des forces russes.

https://ripostelaique.com/exclusif-des-officiers-ukrainiens-veulent-liquider-zelenski-avec-laide-des-forces-russes.html

J’imagine qu’il a des sources fiables pour nous livrer ce genre d’information hautement sensible.

Cela prouve que de nombreux Ukrainiens n’acceptent plus l’acharnement de Zelensky à sacrifier son armée et à laisser détruire son pays pour satisfaire aux délires de Biden, qui mène sa guerre contre la Russie, quitte à saigner le peuple ukrainien jusqu’au dernier citoyen.

À ce rythme, il ne restera bientôt plus que des débris de l’armée ukrainienne, victime de l’illuminé Zelensky, que l’Occident unanime a hissé au rang de héros du monde libre, tel un nouveau Churchill. Or, le véritable Zelensky, c’est tout le contraire d’un héros. Il va détruire l’Ukraine.

https://guymettan.blog.tdg.ch/archive/2022/05/27/la-face-cachee-de-volodymyr-zelensky-322592.html

Que Macron se soit associé à cette ignominie et qu’il ait livré des canons Caesar à Kiev est à mes yeux un crime impardonnable, indigne d’un chef d’État responsable. Hélas, Macron n’est qu’un misérable valet de Biden, totalement inconscient de son engagement otanien suicidaire. Nul doute que Poutine saura s’en souvenir le moment venu…

Quand viendra l’heure de l’inéluctable affrontement entre la Chine et les États-Unis, j’ose espérer que la France ne se laissera pas embarquer vers l’Apocalypse. Nos soldats n’ont pas vocation à mourir pour l’Ukraine ou pour Taïwan, province chinoise qui retournera inexorablement dans le giron de Pékin.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
44

48 Commentaires

  1. Souvenez vous.
    Quand Assad a demandé l’aide aérienne de la Russie , nos « experts » de plateau TV assuraient que les Russes n’auraient pas la capacité d’intervenir pendant plus de 3 mois.
    On sait que ce sont des comiques , des loques , des déchets , nos « experts » de plateau TV.
    Ce qui est triste , c’est qu’il y ait encore du monde pour les écouter !

    • C’est fou ce que la France compte d’experts de plateaux, experts en tout : armée, économie, épidémiologie, réchauffement climatique etc. Merci à tous ces experts en expertise ! que serait devenue la France sans vous ?

      • les experts en science scientifique étaient 1° de classe au monde quand la France était souveraine et il a fallu que vous vendiez votre âme au diable pour qu’elle rétropédale au niveau de l’animisme africain : problème ? c’est que Nôtre Ame n’est pas à vendre et que la France reprendra le dessus à court ou moyen terme.

  2. Tout est dit et bien dit.
    Quand Kroutchev a fait installer des missiles à Cuba,c’était parce que les US en avaient installés en Turquie.

    • et en occident , on a présenté le départ des missiles russes comme une victoire des USA et de leur fermeté , mais on s’est bien gardé de présenter des images du démantellement du dispositif US EN tURQUIE

  3. La vérité, toute la vérité et rien que la vérité. Tout est dit, mon colonel !

  4. démotivés parce que mal commandés ?
    que poutine ouvre les yeux et envoie des officiers sérieux n’auant pas des décorations à droite et à gauche de leur poitrail! mais de vrais bonaparte au pont d’arcole des joukov

    • Il y a des gens qui ne comprennent que le 1er degréfilalapatte en fait parti.

  5. autant les « papiers » de ce rédacteur étaient marqués d’idolâtrie stupide et d’ignorance politique quand ils parlaient de Zemmour, autant ceux consacrés à la « guerre en Ukraine » sont marqués de justesse et de clairvoyance. A chacun son métier….disait l’ami La Fontaine.

  6. Bonjour et mes respects mon Colonel! Et une nouvelle fois, BRAVO, CHAPEAU BAS et MERCI pour votre si magnifique article où, comme à l’accoutumée, la « charpente », la « construction » et la documentation le disputent à la vérité et à la solide réalité des faits! Ainsi, j’apprécie hautement que vous réalisiez que notre pauvre vieille France jadis si belle (au siècle des lumières!) est devenue un VÉRITABLE PEUPLE DE MOUTONS ET UN VRAI PAYS DE CONS quand vous dites, avec une effrayante lucidité (que je partage « à fond »!): « Tout cela, c’est du vent. Zelensky ne trompe que les niais qui gobent ses mensonges et ses jérémiades. » Très bon dimanche, mon Colonel!

  7. Canon César, une arme d’un autre siècle, largement dépassée, mais je suis curieux de savoir où se trouve l’usine qui fabrique ces lourds engins ?

    • Pourquoi ? Pour aider les russes, vous voulez la saboter et passer pour un vrai « patrillote » ?

  8. Remarquable travail d’Erwan CASTEL (alawata-rebellion.blogspot) de clarification et d’explication de ce qui se passe en Ukraine. Comme toujours lors d’une situation de conflit, il y a une prise de position initiale de la part d’un ou des auteur(s) rapportant des faits.
    Mais cette prise de position n’altère pas la vision des faits, … donc pas d’idéologie, mais une description contrastée et ‘balancée’ d’une réalité telle qu’elle est, et non censurée.

  9. Excellent article , comme d’habitude ! Je suis sur la même ligne que vous depuis longtemps … J’espère que nous allons assiter d’ici peu à un nouvel échec honteux des Américains, auquel la France sera malheureusement associée… Ce qui est absolument sidérant dans cette crise, c’est l’incompétence et la bêtise des dirigeants occidentaux qui s’entêtent dans une politique qui ne peut conduire qu’à un échec total à long terme. Malgré tout ça , notre bon peuple qui se croit le plus malin de la Terre, mais qui devient inexorablement le plus ignare et le plus stupide a revoté pour la marionette Macron !

  10. Bravo ! Jacques Guillemain pour ce remarquable article qui à la lumière du discernement, synthétise tout ce qui a pu être dit et entendu sur cette guerre OTAN versus Russie, par procuration. A noter la dangereuse irresponsabilité de Macron qui en fournisseur d’armes lourdes s’est engagé dans cette guerre, sans le consentement des Français.

    • Si, depuis la 2nde guerre mondiale, les pays belligérants avaient fait des référendums, leurs citoyens respectifs ne leur auraient pas donné leur consentement.
      Cela aurait été d’ailleurs pareil en Russie. Finalement Macron fait comme Poutine : sans le consentement des citoyens.

  11. Avez-vous remarqué que les journaleux ont de plus en plus des gueules d’enterrement sur les plateaux télés ? Il semble que la donne ait changé depuis la reddition du régiment Azov à Marioupol. En effet, ces derniers clamaient depuis des semaines au monde entier qu’ils mourraient jusqu’au dernier plutôt que de se rendre. Une sorte de mythe, entretenu à mort et monté en épingle par tous ces journaleux et autres « spécialistes » sur les plateaux télés, s’était forgé, et on avait l’impression que cette unité était invincible, ou que les Russes subiraient d’effroyables pertes s’ils tentaient de s’en emparer. Or, ils se sont finalement rendus, et désormais, les journaleux n’ont plus le choix de l’avouer: l’armée Ukrainienne n’est pas invincible et peut subir des défaites. Du coup, certains journaleux commencent, avec des têtes de morts, à évoquer la « possibilité » d’une victoire Russe.

  12. Ce qui est pour le moins curieux est que la Russie a aboli la limite d’âge pour l’engagement militaire. Alors qu’auparavant, les citoyens russes pouvaient s’enrôler de 18 à 40 ans, l’âge limite est à présent repoussé à 61 ans passés.
    Les jeunes russes ne veulent peut-être plus servir de cible dans ce tir aux pigeons ?
    Les pertes doivent être encore pire que les estimations faites par les ukrainiens.
    Entre les lignes, on comprend que c’est dur pour l’armée Russe qui pensait être accueillie avec des pétales de roses… On comprend aussi que les jeunes Russes ne se bousculent pas pour aller se faire tuer dans une guerre où ils sont les agresseurs. Mais Poutine n’en a cure, seul son égo compte!

    • Je pense que vous n’avez rien compris à ce qui se passe dans la tête de Poutine… et de tout futur dirigeant russe après lui.

      Ouvrez un livre d’histoire et regardez la carte, tout est là !

      • J’aurai préféré des contre-arguments plutôt qu’une insulte.
        Est-ce trop demander ? Dialoguer, c’est encore possible ?

  13. Cette guerre aurait dû être terminée depuis longtemps. C’est la plus dégueulasse, et ceux qui ont un embryon de cerveau l’ont compris depuis longtemps: c’est cette ordure de Joe Biden et sa clique qui mènent une guerre sans merci à la Russie par soldats interposés. Quand les ukrainiens se le mettront-ils dans le crâne une bonne fois pour toutes ? Les USA n’en ont RIEN A FOUTRE DE L’UKRAINE. Les Ukrainiens n’ont rien à gagner dans ce conflit. Au début, Poutine voulait négocier, mais la pourriture de Zelensky n’a jamais rien voulu savoir, mis à part que les Russes dégagent sans aucune contrepartie. Maintenant, il est trop tard pour négocier, les Russes iront jusqu’au bout. Tout simplement parce que les Russes ne peuvent se permettre de perdre cette guerre. Ce serait une catastrophe pour la Russie.

  14. quand un pays comme le France n’a plus- d’industrie , pas de pétrole , pas de gaz , pas d’énergie fossile , ON fait profil bas ! ON garde les acquis de nos anciens et ON les valorisent ! et on arrête d’urgence le grand remplacement ! Quand la dictature OTANIENNE sera en place partout en Europe ce sera la fin de l’HUMANITE

    • @joseph chauvin……

      …….
      Dans votre liste, vous oubliez :  »et presque plus de nucléaire à jour  », c’est-à -dire que vous oubliez l’essentiel puisque le nucléaire civil était de loin notre rpincipale énergie nationale bien çà nous et performante au niveau mondial

  15. Vous avez raison, la géographie aura toujours le dernier mot :

    – Taiwan est une ile chinoise
    – l’Ukraine est territoire russe.

  16. D’accord sur votre analyse sauf sur un point « Et que dire de l’opération Barkhane, où 5 000 soldats français sont enlisés depuis 9 ans, sans le moindre résultat concret » : L’armée française a obtenu des excellents résultats avec des moyens dérisoires mais ce sont les politiques qui ont transformé la victoire en défaite, avec des a priori car les énarques imbus d’eux-mêmes dans leurs bureaux parisiens ne connaissent pas le terrain et les populations, ils n’ont pas écouté Bernard Lugan qui connait les rapports de force ethniques de l’Afrique de là vient le fiasco, pas de l’armée.

    • @champar…..

      C’est une constante, la France méprise ceux qui savent de quoi ils parlent. Le
      simple fait de parler vrai sans s’énerver et avec compétence fait de vous un suspect droististe aux yeux de ces socialistes médiocres, intellectuellement paresseux et superficiels. Car pourn son malheur, la France est dévastée par le socislime depuis au moins 120 ans.

    • Bien d’accord champar, et votre réflexion me fait penser à la guerre d’Algérie où notre armée avait également bien fait son travail.

  17. Poutine gagnera cette guerre, c’est évident, pour le plus grand profit du monde entier !!!!!

    • Pourvu que cela lui donne le courage de continuer : il reste la Moldavie, Kaliningrad, les pays baltes et ceux de l’ancien Pacte de Varsovie…

      • Pour la Moldavie et les pays Baltes, un jour la Russie (ça ne sera pas forcément Poutine !) cherchera à leur faire réintégrer le giron russe… l’Histoire, toujours !

      • La RDA aussi, je présume. Königsberg (pardon, Kaliningrad) est déjà « russe ». Et l’Alaska, le Hokkaïdo, la Mandchourie ?

        • Kaliningrad est coupée de la Russie par la Lituanie (la Biélorussie ne fera pas de difficultés vis à vis de Poutine), ce n’était pas le cas du temps de l’URSS.

  18. Je viens de lire sur Google un article de  » l independant  » qui stipule que l armée russe subit des pertes effroyables et concentre toutes ses forces sur Serevodonetsk, etc,etc,etc…..pas de chiffres bien sûr. Bref l armée russe fait n importe quoi en fait. Ce genre de conneries on en lit et entend tous les jours. Je pense que la réalité que vous décrivez parfaitement va péter à la gueule de ces cloportes marchands de merde.

    • Hier, le mot ‘déroute’ concernant l’armée Russe à encore été prononcé (LCI).
      A ce stade, on est bien au delà du pathétique.

  19. Il y a des moments où il est de son Devoir de se taire…
    J’ai osé dénoncer ces idées, et me suis fait virer de RL, membre depuis plus de 10 ans, avec des dizaines de milliers d’articles et de commentaires. Je regrette RL de « l’Ancien temps »…
    Si ça passe…

  20. Comme le RN les ukrainiens et l’Otan perdent toutes les batailles mais ils sont contents car cela aurait pu être pire

  21. Excellente analyse sur le factuel d’une situation bien réelle aux antipodes des gamelins des plateaux TV 📺 Merci à son auteur qui maîtrise parfaitement son sujet , la suite des événements ne fera que corroborer cette analyse Vladimir Vladimirovitch Poutine et ses courageux combattants ont déjà vaincu l’hydre otanesque et ce n’est que le début de la chute de l’hégémonie par l’instauration d’une multipolarité des Brics et associés de l’Eurasie. L’Europe sera la principale impactée à en payer le prix fort, but poursuivi par les usa dès le début auquel les zélites tels des zéoliennes brassent du vent …

  22. Les Ukrainiens, nous affirment qu’en aout, juré-craché, l’armée ukrainienne, avec le matériel militaire occidentale, va libérer tout le sud de l’Ukraine, ainsi que la Crimée. A cette fameuse rhétorique déjà vue ailleurs, dans l’Allemagne nazie en 1945, avec les fameuses armes miraculeuses de la dernière chance.

    Évidemment, à croire que les Russes ne réagiront pas ? À savoir, vaporiser tout le nord-ouest du pays, cette fois-ci à la manière américaine, à coup de bombardement massif par les bombardiers.

    Les Ukrainiens, s’ils insistent une fois le matériel militaire reçu ou ce qu’il en restera, serons témoins defacto de la fin de leur pays, car, même l’ouest du pays ne sera pas épargné et cela sera une guerre sans pité.

Les commentaires sont fermés.