Bien sûr que l’islam a un lien direct avec la mort de ma fille !

Publié le 5 octobre 2018 - par - 9 commentaires - 2 114 vues
Share

Même si le concert du Bataclan, avec Médine, a été annulé, on continue à parler de Patrick Jardin dans les médias, et pas toujours en bien… Raison de plus pour mieux connaître cet homme…

Riposte Laïque : Les Français vous connaissent, hélas, comme le père de Nathalie, assassinée au Bataclan le 13 novembre 2015 à l’âge de 31 ans. Mais en dehors de cela, quel homme êtes-vous ? Quelles furent vos activités professionnelles, et éventuellement vos passions, voire vos engagements associatifs ou politiques ? D’où vous est venu ce côté combatif que nous avons remarqué chez vous tout au long de ces trois années ?

Patrick Jardin : J’étais concessionnaire auto, puis loueur de voitures. Mes passions sont le foot, les voitures et le bateau. Le côté combatif me vient sûrement de ma famille. Mon père était résistant et mon oncle, qui a été fait prisonnier, s’est évadé 11 fois… Plus jeune, au foot, j’ai eu un entraîneur qui me disait : « Tu rentres sur le terrain, c’est la guerre, tu ne lâches jamais rien. Tu prends un coup, tu ne dis rien mais tu le rends. Tu donnes tout ce que tu peux, et lorsque tu sors, tu sors la tête haute ».  C’est de tout ça que je tire, je pense, mon côté combatif et je ne m’estime jamais battu.

Riposte Laïque : Ce vendredi 21 septembre, nous étions donc ensemble à la tribune d’une conférence de presse, lorsque vous avez annoncé la nouvelle de l’annulation des deux soirées de Médine prévues au Bataclan. Quelle a été votre ressenti, à ce moment-là ?

Patrick Jardin : Immédiatement, j’ai pensé à Nathalie et aux 89 autres victimes et après, à la fierté d’avoir réussi à empêcher ce que je considérerais comme une provocation abjecte.

Riposte Laïque : Comment expliquez-vous que, lors de ce combat, vous ayez été le seul parent à vous battre, en première ligne, pour faire annuler cette énorme provocation Médine ?

Patrick Jardin : Ce n’est pas tout à fait exact. D’autres parents avaient saisi, tout comme moi, leurs avocats et menaient, tout comme moi, un combat judiciaire. Moi, en plus, j’ai voulu médiatiser et appeler les responsables politiques pour m’aider à empêcher l’intolérable. Malheureusement, très peu ont répondu à mon appel.

Riposte Laïque : Vous avez affirmé avoir écrit à tous les candidats à l’élection présidentielle, à tous les responsables politiques, et n’avoir reçu que trois réponses. Pouvez-vous nous dire à présent le nom de ceux qui vous ont répondu ? Et comment expliquez-vous l’assourdissant silence de ceux qui n’ont pas daigné vous répondre ?

Patrick Jardin :  Bien sûr, Nicolas Dupont-Aignan, Marine Le Pen et Jean-Frédéric Poisson. Je dois rajouter Karim Ouchikh qui, lui, ne m’a pas répondu mais était à nos côtés à la conférence de presse.

Les politiques sont très intéressés pour défiler dans les rues lorsqu’il y a des attentats. Après, pour les mobiliser c’est très compliqué, surtout s’il n’y a pas d’élections en ligne de mire. Ce sont des gens peu courageux qui, pour la plupart, ont des rentes de situation avec des revenus importants qui tombent tous les mois. Ils n’ont pas du tout envie de remettre cela en cause en prenant part à une action où il faut être clair. Ils s’en foutent complètement. C’est peu courageux, c’est humain, mais très décevant.

Riposte Laïque : Vous avez été l’objet de la part du journal « Le Monde, relayé par Claude Askolovitch, d’un article vous reprochant, contrairement à Antoine Leiris, d’être sur le chemin de la haine et d’avoir accepté le soutien de ce qu’ils appellent l’extrême droite ou la fachosphère (c’est ainsi qu’ils appellent tous ceux qui, parce qu’ils aiment leur pays, refusent son islamisation). Quelle est votre réaction, quelques heures après sa diffusion ?

Patrick Jardin : Je m’en fiche totalement. Ils disent ce qui les amuse, moi, j’ai ma conscience pour moi. Ce combat dépasse largement les clivages politiques. S’ils sont incapables de le comprendre, je n’y peux rien. Ils n’ont pas compris que le fascisme est un acte politique. Moi, je ne fais pas de politique. C’est l’acte d’un papa qui défend l’honneur de sa fille et des 89 autres personnes assassinées. C’est aussi le combat d’un papa qui lutte contre l’islamisation de son pays pour essayer d’éviter que ses enfants et petits-enfants ne vivent sous la charia qui nous guette, si nous ne réagissons pas rapidement.

Riposte Laïque : C’est une constante des médias dominants et des principaux leaders politiques de vouloir préserver l’islam, alors que ses disciples tuent régulièrement au nom d’Allah. Que pensez-vous de cette attitude ? Pensez-vous que ce dogme a quelque chose à voir avec la mort de votre fille ?

Patrick Jardin : C’est une attitude mortifère que je ne comprends pas mais je me rends compte que la droite traditionnelle est financée par le Qatar et la gauche par l’Arabie saoudite. Peut-être cela vient-il de là ? Je ne me l’explique pas autrement. Quant au lien avec la mort de Nathalie, il est évident, puisque les armes qui ont servi provenaient, paraît il, d’Arabie saoudite à qui la France les avait vendues…

Riposte Laïque : Qu’est-ce qui vous a le plus marqué durant les trois années du combat que vous avez mené ?

Patrick Jardin : Les zones d’ombre que la caste politique s’ingénie à laisser dans cet horrible attentat pour qu’on ne découvre ni la vérité ni les véritables coupables et les véritables incompétents.

Riposte Laïque : Souhaitez-vous ajouter quelque chose, Patrick ?

Patrick Jardin : Ce combat m’a permis, au travers des milliers, pour ne pas dire plus, de messages de soutien, de sympathie et d’encouragement que j’ai reçus des Français de tous bords, de me rendre compte que je n’étais pas seul, et je veux ici les remercier, bien entendu. J’ai également reçu de rares messages me traitant de facho, d’extrême droite, d’antisémite et d’autres noms d’oiseaux. À ceux-là, je répondrai que ces insultes ne m’atteignent pas. Vu ce que je vis, plus rien ne m’atteint. J’ai déjà vécu le pire et je suis désormais intouchable, mais je continuerai toujours à lutter contre l’islamisation de mon pays car, inévitablement, cela nous entraînera vers la charia qui est déjà installée dans certains quartiers difficiles. Ma voix continuera à porter dans ce sens car, à la différence des autres, je n’ai rien à vendre. Je ne suis pas en recherche de voix pour me faire élire et je reste un homme libre d’aller rencontrer qui il veut et où il veut. Je n’appartiens à personne et je ne serai récupéré par personne.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Share

9 réponses à “Bien sûr que l’islam a un lien direct avec la mort de ma fille !”

  1. 🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷 dit :

    Les textes fondateurs de l’islam indiquent aux muzs de tuer, convertir de force, discriminer, exiler juifs, chrétiens, apostats, opposants, gays, etc. ce qui a été suivi par un nombre énorme de muzs depuis le 7e siècle jusqu’à nos jours, ce qui explique les + de 50 pays muzs, les attentats islamIQUES, les revendications muzs incessantes, etc., ce qui va à l’ENCONTRE de la loi, donc islam à INTERDIRE, muzs à REMIGRER vers ces pays qui se devront de les recevoir comme ils sont frères en religion.

    • 🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷 dit :

      Sheldon Machin, vous êtes d’une malhonnêteté intellectuelle sans limite. Probablement, on vous laisse commenter sur RL, histoire de se marrer.

      • Pr Sheldon Cooper dit :

        Je suis honnête et pas qu’intellectuellement.C’est drôle vous ne donnez pas l’impression de rire. Maintenant si vous voulez qu’on regarde les textes dans le détail, je suis prêt.

        • 🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷 dit :

          Les soi-disants Chrétiens qui ont fait pareil ne sont pas de vrais Chrétiens car ils n’ont pas suivi les textes fondateurs du Christianisme, c’est-à-dire les Évangiles, les enseignements du Christ qui prêchait tout ce qui est contraire aux agissements de ces soi-disants Chrétiens, TANDIS que ces muzs qui ont tué, converti de force, discriminer, expulser juifs, chrétiens, apostats, opposants, gays, etc. sont réellement des muzs car ils ont suivi les textes fondateurs de l’islam.

  2. 🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷 dit :

    ❗️Comme beaucoup de muzs avant et après eux, ils ont tué car ils suivaient les textes fondateurs de l’islam (coran, haddiths sahi bukhari, haddiths sahi muslim, sira d’ibn ishaq), notamment de nombreux passages en rapport avec la 2e et dernière phase de sa fondation à Médine indiquant aux muzs de tuer, convertir de force, discriminer, exiler juifs, chrétiens, apostats, opposants, gays, etc. Ils étaient donc des muzs car ils appliquaient l’islam. Les PS, LR, LREM, FG, etc. ne l’admettront jamais.

    • Pr Sheldon Cooper dit :

      Les chrétiens ont fait pareil

      • 🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷 dit :

        Sheldon Cooper, vous êtes d’une malhonnêteté intellectuelle sans limite. Probablement, on vous laisse commenter sur RL, histoire de se marrer.

        • 🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷 dit :

          Les soi-disants Chrétiens qui ont fait pareil ne sont pas de vrais Chrétiens car ils n’ont pas suivi les textes fondateurs du Christianisme, c »est-à-dire les Évangiles, les enseignements du Christ qui prêchait tout ce qui est contraire aux agissements de ces soi-disants Chrétiens, TANDIS que ces muzs qui ont tué, converti de force, discriminer, expulser juifs, chrétiens, apostats, opposants, gays, etc. sont réellemeng des muzs car ils ont suivi les textes fondateurs de l’islam.

          • Pr Sheldon Cooper dit :

            Les soi-disants musulmans qui ont fait pareil ne sont pas de vrais musulmans car ils n’ont pas suivi les textes fondateurs du Coran…..
            Toujours cette culture de l’excuse que je retrouve dans chaque camp. Ça devient lassant. J’espère trouver quelqu’un musulman ou chrétien qui fera preuve d’originalité.