Bien sûr qu’il y a bien trop de musulmans en France !

Publié le 11 mai 2015 - par - 12 853 vues
Share

TCHOHollandeVallsPrénomsComment résumer ce qu’il convient d’appeler le djihad médiatique organisé contre Robert Ménard ? Le courageux maire de Béziers a osé révéler qu’il y avait 64,6 % d’élèves représentant, par leur prénom, les caractéristiques permettant de les classer comme enfants de musulmans.

Avec des dirigeants normaux, avec des journalistes qui ne soient pas des propagandistes du multiculturel, on se serait interrogé sur la réalité de ce chiffre, qui est tout de même extraordinairement élevé, dans un pays qui, entre autres, possède des racines chrétiennes. Mais en France, on a transformé le maire de Béziers en digne successeur d’Adolf Hitler et du maréchal Pétain, remplaçant les juifs des années 1940 par les musulmans de 2015, avec la complicité des islamo-collabos du Crif.

AimeCouquetLe sommet de la bassesse sera atteint, en plein conseil municipal, par le nommé Aimé Couquet, qui osa s’afficher avec un croissant jaune musulman, s’attirant le qualificatif cinglant de « crapule stalinienne » par Martin Moisan, dans un article sanglant !

http://ripostelaique.com/a-aime-couquet-crapule-stalinienne-de-beziers-qui-porte-un-croissant-jaune-musulman.html

Certes, le maire de Béziers a été vaillant, lors de ce qui demeurera une conférence de presse historique. Non seulement il a rendu coups pour coups, démasquant le coup monté que la caste politico-médiatique orchestrait contre lui, mais il a également mis le nez dans le caca à Manuel Valls en personne, chef d’orchestre du lynchage.

En rendant publics ces chiffres, Robert Ménard a levé le voile sur un fait que les autorités veulent absolument cacher : le nombre de personnes d’origine musulmane vivant sur notre territoire. Et à travers cette volonté de dissimuler les vrais chiffres, c’est toute la réalité du Grand Remplacement qui se met en place que les Français ne doivent absolument pas connaître. La progression effrayante de l’islam en France n’est que la conséquence de la politique migratoire criminelle menée par nos dirigeants, depuis quarante ans, et accélérée de manière spectaculaire depuis quelques mois, avec les événements de Lampedusa.

Les complices de ce mensonge d’Etat ont donc tout fait, depuis vingt ans, pour masquer la réalité d’un phénomène que nos compatriotes constatent, douloureusement, quotidiennement. Les statisticiens de l’Insee ont sous-estimé les chiffres, osant avancer l’alibi qu’il ne fallait pas réveiller le racisme en France.

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2009/07/limmigration-un-mensonge-detat.html

Rien qu’évoquer le nombre de musulmans devient un sujet que nos maîtres-censeurs veulent interdire. La démographe Michèle Tribalat, placardisée par sa hiérarchie, donnait, en 2002, à l’occasion de la sortie de son livre « La République et l’Islam, entre crainte et aveuglement », le chiffre de 4 à 5 millions de musulmans présents sur le territoire national.

Treize ans plus tard, les propagandistes de l’islam nous avancent, pour mieux nous enfumer, un chiffre ridiculement bas, parlant de 4 millions de disciples d’Allah en 2015. Mais quand il faut réclamer des sous pour doubler le nombre de mosquées, l’ineffable recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, avance cette fois le nombre de 7 millions.

Sur un plateau de télévision, en 2011, l’ancien ministre Azouz Begag, donnait, lui, d’autres chiffres, parlant de 15 à 20 millions de personnes, rien de moins.

Naturellement, l’inévitable Caroline Fourest ne pouvait rester absente d’un tel débat. En 2013, la Cinq lui donna quatre émissions consécutives pour se livrer à son jeu favori : la chasse contre les méchants racistes islamophobes d’extrême droite. Pierre Cassen ayant repris les chiffres de Jean-Paul Gourevitch, qui évoquait la présence de 7 à 8 millions de musulmans en France, la grande prêtresse du lesbianisme républicain avait estimé que ces chiffres faisaient partie de la propagande de l’extrême droite, et avait dégoté un Guignol socialiste, un nommé Vincent Tiberj, qui avait expliqué aux téléspectateurs qu’il n’y avait qu’entre 2 et 2,5 millions de musulmans dans notre pays !

http://ripostelaique.com/france-5-que-jaime-la-bave-de-lislamo-crapaud-fourest.html

Bien sûr, nous ne sommes pas essentialistes, et savons bien qu’on peut, comme Pascal Hilout, Salem Ben Ammar, Hamdane Ammar, Lucien Samir Oulahbib, Zohra Nedaa-Amal, Messin’Issa et bien d’autres, avoir un prénom musulman et avoir renié l’islam, ou prendre de grandes libertés avec. Mais comme le rappelait avec brio Brigitte Gabriel, dans cette vidéo sous-titrée par Pascal Hilout, et vue par plus de 1 million de visiteurs, la majorité pacifique musulmane n’a aucune importance, face à une minorité déterminée.

Concernant la signification d’une forte présence d’élèves musulmans dans nos écoles, il suffisait, dès 2004, de lire le rapport Obin pour comprendre la réalité. Il faut faire connaître le remarquable ouvrage de Jean-François Chemain, « Kiffe la France » pour savoir que nombre d’élèves, en Seine-Saint-Denis, ont deux idoles, Hitler et Ben Laden, et considèrent naturel de vouloir exterminer les juifs, qui, hasard, ne fréquentent plus les écoles publiques. Enfin, la fréquentation d’un tribunal, un après-midi durant, confirmera les chiffres avancés par Jack Lang, qui reconnaissait (pour toucher davantage de subventions) le chiffre de 66 % de détenus musulmans dans nos prisons.

TCHOTaubiraDjihadisteVosPiedsColorFaut-il rappeler tous les attentats et assassinats commis en France, depuis vingt ans, au nom de l’islam, par des disciples qui ne font qu’appliquer les textes sacrés du Coran.

Alors, oui, Robert Ménard a raison, il y a, en France, trop de musulmans, et beaucoup trop d’enfants de musulmans dans nos écoles. Cela ne va faire que s’aggraver avec la situation de Lampedusa, que décrivait remarquablement Guillaume Faye dans un article intitulé « Invasion islamique de l’Europe par la Méditerranée ».

http://ripostelaique.com/invasion-islamique-de-leurope-par-la-mediterranee-les-solutions-de-guillaume-faye.html

Quels choix ont les Français, confrontés à cette véritable submersion ? Nous ne parlerons pas de la caste des politicards, des journaleux et autres sociologues gauchistes qui prônent le vivre-ensemble pour le peuple, mais s’en exonèrent dans leurs ghettos de riches. Nous parlons des nôtres, de nos classes populaires, étudiants, ouvriers, employés, cadres, artisans, entrepreneurs, paysans, retraités, chômeurs… Les plus aisés quittent les villes, comme l’a démontré le démographe Christophe Guilluy, et cherchent un entre-soi ailleurs. Les moins chanceux, devenus minoritaires, subissent les écoles de type Béziers, avec parfois 80 % d’élèves issus de la diversité, le racisme anti-blancs et la surdélinquance qui vont souvent avec.

Plutôt que de se pencher sur ce véritable drame, et ses conséquences, aujourd’hui et demain, ce régime Hollande-Valls-Taubira-Belkacem-Cazeneuve, a décidé d’exporter dans ces régions encore préservées une immigration majoritairement musulmane, amenant les mêmes problèmes que ceux que nos compatriotes ont connu dans les périphéries urbaines. Quant à l’ineffable Belkacem, outre le fait de vouloir achever nos programmes scolaires en tirant tout vers le bas, elle veut faire subir aux élèves des écoles encore majoritairement françaises une mixité sociale obligatoire, en mettant en place des transports de bus qui contourneront la carte scolaire ! On est dans une logique de type Khmers rouges envoyant les citadins à la campagne, pour leur apprendre à vivre !

L’islamisation de notre pays, permise par l’immigration et sa démographie galopante, est une guerre d’extermination menée contre notre peuple, notre civilisation et notre mode de vie. Elle est voulue par les instances supranationales, notamment l’Union européenne, dont nos dirigeants ne sont que de serviles marionnettes.

Il n’y a pas cent solutions : nous disparaîtrons si nous ne nous battons pas. Nous avons une chance de vaincre si nous élisons à la tête de l’Etat une équipe de patriotes qui prenne les choses en main, redonne enfin à la France un Etat digne de ce nom, qui fasse régner l’ordre républicain et expulse massivement les musulmans qui veulent islamiser notre pays. Les Français devront soutenir, dans la rue, cette nouvelle équipe, qui aura face à elle tous les collabos et les islamo-racailles.

Cela ne se fera pas tout seul, ne se déroulera pas pacifiquement, mais la responsabilité en incombe aux salopards qui, en nous imposant une immigration massive et en déroulant le tapis rouge à l’islam, nous ont mis en danger de mort.

Ri7Normal 1niquelafranceCe sont les mêmes qui veulent faire taire, par tous les moyens, Robert Ménard. Les mêmes qui nous font penser à cette phrase historique de Clemenceau : « Pour les traitres, douze balles dans la peau. Pour les demi-traitres, six balles suffiront ».

A NE PAS MANQUER…

7 JUIN, A POITIERS, DE 10 H A 16 H

PREMIERES RENCONTRES CHARLES MARTEL

Nous conseillons à nos amis qui veulent assister à cette initiative de s’inscrire au plus vite, les places sont limitées…

Frais d’inscriptions : 25 euros, apéritif et repas compris

Ecrire à : rencontres.charles.martel@gmail.com

L’adresse ne sera communiquée aux inscrits que 3 jours avant l’événement.

RencontresCharlesMartelProgramme

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.