Bientôt, il y aura deux Europe !

Publié le 3 août 2019 - par - 30 commentaires - 2 217 vues
Share

Je tiens à dire tout de suite que je ne suis pas bolchevique, loin s’en faut. Des esprits rapides et succincts m’ont déjà craché cette insulte. Mais ce que je vais dire va certainement en surprendre plus d’un.

L’Union soviétique aura au moins eu un avantage pour nous, Européens, ou tout au moins pour ceux qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, auront été occupés par elle. C’est à dire les Européens de l’Est. Cet avantage, ce n’est pas à cette époque-là, bien sûr, qu’il a eu lieu (tout le monde l’aura compris) mais de nos jours. Cette zone, qui va de Tallinn à Prague et s’achève à Sofia, a été une zone que les grandes puissances se sont toujours partagées. Et il en aura fallu de ténacité, d’abnégation, d’orgueil et de fierté, d’intelligence diplomatique à toutes ces petites nations pour se préserver et être aujourd’hui plus vivantes que jamais. Sans ces qualités, jamais elles n’auraient survécu. Le nationalisme n’aura jamais été pour elles une ambition de conquêtes au détriment d’autres nations mais une ambition de vivre, mieux bien sûr, de survivre. Nous avons aujourd’hui le devoir de respecter ce nationalisme qui leur est propre et particulier, ce nationalisme qui n’est que l’expression de la Liberté avec un grand L.

C’est justement cette réalité que ne veulent pas comprendre les grands chefs de l’Europe de l’Ouest enfermés dans leurs certitudes imbéciles et leurs poncifs inébranlables, ceux-là mêmes qui ont accaparé récemment la direction de tous les postes clés des structures institutionnelles de la Communauté européenne, ne laissant même pas quelques miettes à tous ces pays de l’Europe de l’Est trop longtemps meurtris. La suffisance, le complexe de supériorité, cette façon que les pédants de l’Ouest ont de donner des leçons comme s’ils étaient les seuls à détenir la Vérité, commencent très sérieusement à irriter de Tallinn à Sofia en passant par Varsovie… où l’on commence à en avoir vraiment marre et partant, où l’on commence à s’organiser pour faire front ! Je suis convaincu qu’à Paris, Berlin ou Madrid, on ne verra pas les choses autrement que comme on les voit aujourd’hui car, – et je vais être cru – les dirigeants y sont beaucoup trop cons !!!

L’Union soviétique a mis sa chape de plomb pendant 45 ans sur ses colonies de l’Est et elle a ainsi, sans le vouloir bien sûr, affermi le nationalisme de tous ces petits pays. C’est lui donc, encore une fois, qui leur a donné l’espoir de jours meilleurs. Mais, pendant que tout l’Ouest s’enfonçait inexorablement dans la dégénérescence, dans l’automutilation, dans cette fausse charité chrétienne qui, avec le temps, leur est devenue mortifère par disparition progressive de sa personnalité, l’Est lui, avec son couvercle soviétique sur la tête, est resté normal. Comme si les 45 ans de captivité n’avait pas porté atteinte à la normalité, à l’appréhension sage et naturelle du monde à l’époque d’avant la Seconde Guerre mondiale. C’est comme si l’Union soviétique, avec son totalitarisme, avait figé les cerveaux, avait empêché toute évolution des mentalités, les protégeant ainsi de l’envasement, de la déliquescence débile qui se produisait à l’Ouest et auxquels ils n’auraient pu évidemment échapper s’ils avaient été libres.

Demain, c’est-à-dire dans quelques années, il y aura donc deux Europes. C’est inéluctable ! Et, ce qui est incroyable, ce qui deviendra paradoxal, eu égard à ce qu’on sait de l’histoire, c’est qu’un grand nombre de pays de l’Est auront alors l’envie, l’attirance naturelle, de se rapprocher avec la Russie qui finalement, a une façon d’appréhender l’avenir du monde… comme eux l’appréhendent. Et encore, je reste optimiste car si l’on assiste, comme cela s’est produit en Italie et en Autriche, à enfin un réveil des esprits, c’est une dislocation générale qui se produira… à moins que cette dislocation générale ne finisse par la mort de la bien-pensance et au retour général de la normalité. Mais là, on verse carrément dans la science-fiction.

Philippe Arnon

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
le Franc

« C’est justement cette réalité que ne veulent pas comprendre les grands chefs de l’Europe de l’Ouest enfermés dans leurs certitudes imbéciles et leurs poncifs inébranlables……… »

-je ne comprends pas cet éternel argument pour interpréter le comportement étatique des pouvoirs européens, comme s’il fallait leur pardonner parce qu’ils seraient un peut bê-bêtes, et qu’en fin de compte ils seraient de bonne foi.
cet argument qui revient sans arrêt, est inacceptable : pour moi, ils sont parfaitement conscients de leur forfaiture, et croire qu’ils seraient faibles d’esprit, c’est déjà commencer à collaborer avec eux.

paul nareffe

« J’ai vécu dans votre futur et ça n’a pas marché ».
Excellente vidéo, à voir absolument!.
https://www.youtube.com/watch?v=r95phGEPA3I

paul nareffe

C’est pas bientôt deux Europe, c’est fait accompli, ne reste plus que chacun prenne ses quartiers, les uns « progressistes » peut-être, gauchistes c’est certain face aux souverainistes appelé le plus souvent « populistes » le mélange de ces deux clans ne peut pas cohabiter.
J’attends de voir à l’automne comment macron et sa clique vont gérer la crise financière qui s’annonce, car la France ne va pas y échapper.
Ceux qui se sont empiffré depuis des décennies sur le dos des sans dents vont devoir rendre les comptes, çà va être coton, je vous promet.

POLYEUCTE

Déjà écrit 100 fois. Pologne et Visegrad, écrasés pal le communisme d’antan, sont un modèle. Ils savent, Eux. Moscou se profile derrière Bruxelles.
« Dans l’Europe crépusculaire, le Soleil se lève à l’Est » !

Eric des Monteils

C’est très bien formulé, merci.

JACOU

David Engels: «Le déclin de l’Occident n’est pas un accident de parcours»

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/david-engels-le-declin-de-l-occident-n-est-pas-un-accident-de-parcours-20190802

lucide..

On finit pas se demander si, faire mourir l’Europe n’est pas un acte VENGEUR INOUÏ.
Sinon, il faudra bien trouver une explication à cette volonté de jeter « le bébé blanc chrétien européen » avec l’eau du bain ». Je cherche, je cherche et je finirai bien dans mon obstination à en trouver la raison. Car vouloir une telle catastrophe n’a rien d’innocent.

Patapon

Lucide,si ,comme moi,vous vous posez les bonnes questions,vous finirez par trouver LA bonne réponse….Je vous conseille vivement la lecture des ouvrages de Julius Evola,qui m’ont grandement aidé.

Rems

Bravo et j’invite tous ceux que ça intéresse à lire le dernier discours du leader hongrois, une petite merveille !!!!

OCTAVE

Le lien, svp.

Undertow

S’il y a deux Europe, le choix est vite fait. Vu le résultats des élections en France, à quoi bon se battre contre les envahisseurs et ces cons de français qui les soutiennent ?
Mon choix se portera sur les pays de l’est.

l'Orcus

Entièrement d’accord avec votre analyse , mais ce n’est pas bientôt c’est maintenant.

BobbyFR94

Philippe, article et constats très justes !!!

Le « meilleur » moyen si je puis l’écrire ainsi, de faire qu’un peuple reste uni, est de le maintenir dans un FASCISME, ce qu’était l’ex-URSS, et ce qu’est maintenant l’UE !!!

ll faut bien comprendre que la propagande a atteint ses limites, mais ces CONNARDS de polytocards commencent seulement à le comprendre…

Aussi, « on » comprend dès lors bien mieux l’ACCELERATION de l’invasion, en « espérant » que le peuple ne « réveillera pas » à temps…

C’est là une très grosse erreur, sans doute celle qui va précipiter le pays dans une guerre LIBERATRICE, mais les morts vont se compter par millions !!!

Chaque jour sans « basculement » est juste, pour moi, un miracle… Mais les miracles ont toujours une fin, eux aussi !!!

monmai

La doxa de l’Europe de Bruxelles est de supprimer l’homogénéité de chaque nation afin d’avoir une peuplade européenne unique à sa botte et malléable pour les grandes sociétés industrielles. Les ex pays de l’Est sont notre seul espoir pour lutter contre ce grand projet dont Macron est un des exécuteurs le plus redoutable.

a.hourquetted'are

Merci de ce point de vue très intéressant…

Joël

2 Europe ? ou une qui survivra pendant que l’autre agonise ?
David Engels : « L’Occident est en train de disparaître. Le déclin massif de l’Europe est une tragédie historique qui nous concerne tous »
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/david-engels-le-declin-de-l-occident-n-est-pas-un-accident-de-parcours-20190802

ven85

la faute a ceux qui votent pour les traites depuis 40ans

mat blendel

Que l’Histoire est primordial,quand à votre façon,vous nous la rappeller

patphil

ils ont survécu 70 ans sous le joug soviétique, ça leur a forgé un caractère! en occident, ça fait 70 ans que la guerre s’est finie et l’italie a commencé à réagir! espoir donc!

lucide..

Attention, il y a des peuples qui ont sû garder leur âme, comme les Hongrois et autres pays de l’Est. Mais j’en connais un que je fréquente, « la Roumanie » où leur comportement n’est pas mieux que le nôtre.Ils ont une « bien pensance qui leur fait tout avaler », sans réaction.
On dirait que quand il y a une composante latine, il y a faiblesse. Et quand il y a une composante germano-slave, on réagit plus vite.

Charles GALGER

Euh… SALVINI il est latin ou germano-slave ? MERKEL est est latine ou germano-slave ? L’analyse de Philippe ARNON est juste. Il ne faut la la réduire aux facteurs dont vous parlez. Quant aux Roumain, ils ont une belle histoire. Ils ont eu un grand Roi Siméon2. Mais ils ont aussi leurs cons, leurs traîtres, leurs collabos et surtout leurs tarés qui suivent la mode débile occidentale.

Winston

Mouais . Eux se sont battus 70 ans et ont conservé leurs … attributs , que nous avons perdus. Je crains que la repousse ne soit très longue à venir.

jacotte

Oui car le peuple a une longue mémoire.

. Dupond 1

L’Italie n’a jamais été communiste et pourtant maintenant meme les « rouges  » deviennent nationalistes .A mon avis le fait d’etre pris pour un con par une mafia de manipulateurs de droite et de gauche (réunie) vous pousse a la révolte . Je ne suis pas jaloux de ceux qui gagnent bien leur vie grace a leurs bras ,a leur cerveau ou a leurs privations ….mais les profiteurs n’ont vraiment pas ma sympatie surtout s’ils ont été a la tete du pays avec le résultat que l’on voit au quotidien et qui en catimini continuent a percevoir des retraites mirobolantes ponctionnées sur une population qu’ils ont appauvri par leurs initiatives plus foireuses les unes que les autres .
https://www.nouvelobs.com/politique/20150127.OBS0989/vge-l-ex-president-qui-coute-chaque-annee-2-5-millions-d-euros-a-l-etat.ht

Léonard

votre lien est précieux mais le html de la fin a été coupé.
Je rappelle que VGE est celui qui a engendré et signé des traités secrets dont le but a été de brader notre pays aux étrangers (vous voyez lesquels) et soumettre toute notre économie aux baques privées.

BobbyFR94

Léonard, as-tu lu  » La loi du 3 janvier 1973 de Pierre-Yves ROUGEYRON ?

Ce livre devrait être lu par TOUTES & TOUS !!! on comprend beaucoup mieux la situation économique actuelle une fois les informations données dans ce livre connues …

denfer33

LE BILAN CATASTROPHIQUE DE VALÉRY GISCARD D’ESTAING
Par deux essentielles fois, ce président orgueilleux et faible a blessé la France. D’abord en ouvrant en 1974 le droit au regroupement familial qui met aujourd’hui notre malheureux pays en état de guerre civile, ethnique et religieuse. Ensuite, cinq ans plus tard, en aidant à torpiller, par la couvaison de Khomeiny à Neauphle, le seul régime authentiquement pro-occidental (certes autoritaire mais progressiste, quoi qu’on en pense, demandez aux femmes iraniennes) du Moyen-Orient, région du monde où l’Iran théocratique, dictatorial et fanatisé nous fait quotidiennement la guerre depuis maintenant quarante ans. Deux actes majeurs, deux fautes devant l’Histoire, deux raisons de ranger ce président au fond du tiroir des nuisibles.

denfer33

Léonard
LE BILAN CATASTROPHIQUE DE VALÉRY GISCARD D’ESTAING
Par deux essentielles fois, ce président orgueilleux et faible a blessé la France. D’abord en ouvrant en 1974 le droit au regroupement familial qui met aujourd’hui notre malheureux pays en état de guerre civile, ethnique et religieuse.
Source:
https://ripostelaique.com/regroupement-familial-et-khomeiny-deux-trahisons-de-giscard.html

joel (1)

Très belle réflexion géopolitique! Les faits tous les faits et rien que les faits! L’Est a été préservé du gauchisme infantile et destructeur du fait de la main mise de l’URSS sur « ses » territoires préservé de facto de la décadence paré sous la toge pudique et mensonger de la modernité « décadente » Eux, en Russie, ils ont même poussés le bon sens de revivifier les valeurs Chrétienne (Orthodoxe) afin de préserver leurs enfants de la destruction ethno-sociologique planifié par ((l’employé Sorros)) Et ils ont réussis! Poutine est un grand homme d’état! Qu’il bidouille un peu on s’en tape, les Russes ne se font pas violenter dans les rues sans retour sévères de coups de gros bâtons!!!!

Le Blob

Comment voulez-vous que les plumitifs des plateaux télé et de la presse aux ordres aient conscience du vécu infligé par l’ex URSS à ses voisins, comment ?
Ah mais ils savent faire le reproche d’un protectionnisme naturellement acquis comme vous venez si bien de le décrire, mais font-ils l’effort de le comprendre ? Je connais la réponse…