Big Pharma : Morts sur ordonnances

 

Claire Séverac est morte le 26 décembre 2016.

Selon ses proches, elle était en parfaite santé au mois d’août.

Les premier symptômes d’une mystérieuse intoxication apparaissent début septembre.

Coïncidence ? 4 mois, c’est le délai moyen laissé aux contaminés au polonium avant de succomber.

Diagnostic officiel : cancer digestif fulgurant. Mais selon  Bruno Mégarbane, médecin toxicologue à Lariboisière, un tel cancer a peu de chances d’être naturel. Opinion partagée par un spécialiste de la médecine nucléaire, employé du gouvernement français, qui a préféré garder l’anonymat.

« Elle l’avait bien cherché » fut son épitaphe prononcée « off the record » par un célèbre présentateur de télé. Un invertébré décérébré qui ne pouvait imaginer qu’il y a encore des gens courageux et honnêtes dans le monde de l’info.

Quand on relit les ouvrages de Claire Séverac, largement diffusés auprès du grand public, on est frappé par de troublantes similitudes avec la situation nazitaire actuelle. Et l’on est forcément tenté de rouvrir le dossier de sa mort « naturelle » qui ne le fut peut-être pas tant que ça.

 « Complot mondial contre la santé »  publié en 2010 dénonce la main mise, depuis des décennies, par les grands groupes pharmaceutiques, sur les plus prestigieuses universités de médecine et sur les entreprises assurant la formation continue des praticiens.

Finançant des labos, aidant aux publications, phagocytant les revues à comités (dites « savantes ») pour imposer leurs thèmes, leurs études et leurs conclusions orientées vers leurs produits-miracle, ils contrôlent grâce à des hommes de paille les commissions sanitaires des pays d’Europe et d’Amérique, ainsi que les instances internationales satellites de l’OMS.

Omniprésents, ils évitent d’apparaître au grand jour. Leur domaine d’action est l’ombre. Ils grouillent dans les coins sombres comme les cafards. Ou les mafias. Et ils savent étouffer les scandales sanitaires par la corruption, le chantage, la menace. Ou la coercition lorsqu’ils ont un jeune dictateur à leur botte comme en France. Ou un vieillard sénile comme aux USA.

De la naissance à la mort, si chaque individu est une mine d’or pour les labos, les pandémies sont des périodes fastueuses ! La « vraie-fausse » pandémie de grippe A H1 N1 en 2009 (répétition en costumes du covidus macronibus ?) en fut un exemple éloquent.

Selon la Cour des comptes, les 30 millions de doses de vaccins H1 N1 détruites ont coûté 382,7 millions d’euros à l’État français. Une suite d’erreurs incompréhensibles de la part d’une personne aussi compétente que Roselyne Bachelot, docteur en pharmacie et major de sa promotion, alors ministresse de la santé, avant de devenir saltimbanque à la télé puis à la cour du roi Pédauque.

« La guerre secrète contre les peuples » publié en 2015 a probablement précipité la perte de Claire Séverac.

Pendant trois ans, elle a enquêté auprès de personnes impliquées parfois contre leur gré dans des expérimentations secrètes sur le climat, le système d’écoute mondial de la NSA Échelon, la manipulation des cerveaux rendus plus réceptifs aux images subliminales et aux infrasons basse fréquences grâce à des drogues dispersées dans les aliments… Tout en s’intéressant au nouvel eugénisme qui entend forcer la sélection naturelle par des pandémies malthusiennes provoquées. Là elle a sans doute franchi la ligne rouge.

Après avoir rencontré des politiciens repentis parce qu’ils avaient été dévorés par plus voraces qu’eux, et des patrons d’ONG écœurés parce qu’eux mêmes ou leurs proches avaient pâti de ces manigances, elle a compilé des centaines de documents, recoupé des discours, fouillé dans les archives et les sites des organisations internationales.

On a du trouver que, cette fois, elle était allée trop loin !

Déjà qu’avec son précédent ouvrage en 2012 elle ne s’était pas fait que des amis.

« La coupe est pleine. Nos enfants sont plus précieux que le CAC40 »  en est le titre. Un ouvrage rédigé avec Sylvie Simon, écrivaine spécialiste de la dénonciation des abus de la médecine, notamment par les vaccinations. Ce qui ne lui a pas porté chance puisqu’elle est morte moins d’un an après la sortie du bouquin.

A cette occasion, les deux femmes s’étaient très fortement mobilisées pour soutenir les victimes de l’innommable vaccination contre le papillomavirus (Gardasil et Cervarix) et dénoncer auprès du public dans de nombreuses vidéos cette arnaque sanitaire hors du commun perpétrée grâce au matraquage des télés.

Un poison idéal pour le crime parfait

Le polonium ça vous parle ? C’est un élément radioactif qui émet du rayonnement alpha à quasiment 100%. Assimilé par les organismes vivants en raison de sa chimie similaire à celles du tellure et du bismuth, il est très volatil au point de  perdre la moitié de sa masse en moins de deux jours et de se sublimer en totalité à température ambiante.

Discret, 1 microgramme suffit à provoquer la mort, il agit vite et disparaît. Ses particules alpha émettent des rayonnements ionisants de forte énergie occasionnant des dégâts importants lors de leurs interactions avec la matière vivante.

Une autopsie  classique ne révélera rien d’autre que des abcès ou des tumeurs. Et sauf pour d’éminentes personnalités sulfureuses comme Arafat, aucun État n’engagera les frais d’une analyse atomique poussée, avec accélérateurs de particules et tout le toutim. Car ce produit est indétectable avec un simple compteur Geiger.

Ce fut une des armes de prédilection du KGB pour neutraliser des dissidents trop bavards, et de la CIA pour faire taire définitivement des lanceurs d’alertes.

On suspecte le SCECE et le MI 6 de s’en être également servi au temps de la guerre froide et rien ne dit que les sicaires d’antan aient définitivement pris leur retraite. Saddam Hussein, Kadhafi, Assad père & fils, et quelques dictateurs Sud Américains appréciaient aussi ce poison qui permet de nier toute implication. Surtout quand on a sous la main, comme pour les morts par vaccins covid, quelques médicastres prêts à jurer qu’il s’agit de causes naturelles.

En toute hypothèse, les « services de protection » (bel euphémisme !) des multinationales et des banksters du NWO ont embauché à prix d’or d’anciens agents des services secrets trouvant le mercenariat plus juteux que le patriotisme.

OSS 117, Malko Linge et James Bond reconvertis vigiles de supermarchés. Vous y croyez ?

Mais les truands du médicament ne peuvent pas tuer tout le monde ! Cela finirait par se remarquer .

 D’autres que Sylvie Simon et Claire Séverac ont démasqué les crapuleries d’une partie  de la médecine libérale d’apparence respectable. Et peu ont survécu.

Dans « Remèdes Mortels et Crime Organisé, comment l’industrie pharmaceutique a corrompu les services de santé », édité en 2015 le professeur Peter C. Gøtzsche, 71 ans toujours vivant (une exception !) spécialiste de médecine interne, ancien directeur du centre Cochrane nordique, un groupe d’experts indépendants écrit : «  L’industrie pharmaceutique  ne vend pas des médicaments, mais des mensonges à leur sujet. »

Selon l’auteur, Big Pharma serait à l’origine de centaines de milliers de morts dans le monde chaque année, ce qui en fait la troisième cause de décès après le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Les « stratégies d’influence » pour augmenter les profits sont comparables aux pressions exercées par le crime organisé et la Mafia. Corruption de politiciens et de journalistes, menaces, chantages et harcèlement judiciaire contre ceux qui s’opposent à eux,  pouvant aller jusqu’à l’homicide perpétré par des tueurs à gages dans les cas extrêmes.

Dans leurs préfaces, Richard Smith, ancien rédacteur en chef du British Medical Journal, et Rennie Drummond  éditorialiste du Journal of the American Medical Association, deux revues expertes qui publient les études les plus pointues de la recherche médicale indépendante, confirment la gravité des faits.

« J’ai vendu mon âme au Diable » de John Virapen est tout aussi glaçant. Publié en 2015, son auteur ne survivra pas un an au succès du livre.

L’homme était un personnage hors du commun. Fils d’un pécheur illettré de Guyana, il devient à force de travail, de persévérance mais aussi de coups tordus et de magouilles, PDG de Eli Lilly, l’un des plus grands laboratoires pharmaceutiques mondiaux. Mais sur le tard (scrupules métaphysiques?) il est hanté par les remords d’avoir contribué à tuer des millions de gens et livre une confession édifiante.

On lui doit entre autres la mise sur le marché du Prozac, obtenue grâce à un dossier frauduleux et à la corruption d’un psychiatre. Pour 20.000 dollars il modifie les conclusions d’une étude : « Sur dix personnes ayant pris le principe actif, 5 eurent des hallucinations et firent une tentative de suicide dont 4 avec succès » devient : « Les 5 derniers ont présentés divers effets secondaires. »

On apprend au passage que cette pratique, racontée en détails, est courante. Quelle que soit la classe de médicaments et les affections qu’ils sont supposés soigner. La France n’est pas épargnée par ce fléau. On s’en doutait.

Virapen dévoile par le menu les pactes crapuleux qui se scellent dans ce milieu fermé  et la main mise des firmes sur les politiciens véreux et les journalistes vendus des médias main stream, ainsi que sur la corruption de professeurs renommés auxquels on achète des « conseils ». Un expert au ministère de la santé recevait un salaire fixe pour la relecture des brochures, et des bonus pour sa participation à des conférences.

Extrait : « On faisait appel à lui en cas d’attaque contre nos produits dans les médias, souvent à propos d’effets secondaires. Il écrivait immédiatement des articles en notre faveur dans les journaux médicaux. Le microcosme médical était rassuré, la grande presse n’en parlait plus. »

Médecins de cour et papillons des médias

Enquêtrices pugnaces et repentis du milieu pharmaceutique font clairement apparaître la complicité de certains médecins d’un genre particulier les « KOL » acronyme désignant des «  key opinion leaders » engagés pour conseiller l’industrie,  « éduquer » leurs confrères et répandre la bonne parole sur les antennes.

Outre les importantes sommes versées à ces médicastres qu’affectionnent Macronescu  et ses comparses, la carrière de nombre d’entre eux a été littéralement dopée par l’industrie pharmaceutique, des assistants rédigeant pour eux des articles scientifiques qu’ils n’ont plus qu’à signer. Leur assurant des promotions enviables.

En plus de cette pratique dite « ghostwriting » les plus cupides sont appelés moyennant finances à donner leur avis sur tout et n’importe quoi en dehors de leur domaine d’expertise. Ils pontifient sur les plateaux télé, le verbe haut, le menton relevé et les bajoues pendantes, et « en même temps » dirigent des sociétés de conseils travaillant pour le gouvernement, ses comités, ses offices et ses officines.

Je parie que vous avez des noms en tête.

Christian Navis

https://climatorealist.blogspot.com/

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print

44 Commentaires

  1. Christian Navis ne sait pas qu’il est victime du biais de confirmation .

  2. Donc l’un des médicaments les plus vendus au monde tue 4 patients sur 10 ?

    Tant qu’à raconter des coquecigrues, soyez plus inventifs, mettez-y des martiens et des marmottes qui emballent du chocolat dans de l’alu.

  3. Non, ils n’oseraient tout de même pas faire ce genre de choses !!!

  4. Qui se souvient d’une interview de Christine D Joncour dans Meta tv..quand l’un des pontes d’ELF lui dit, »ne met pas de couverture ou autre truc sur ton siege voiture,ils peuvent y mettre leur saloperie et dans un mois tu seras morte du cancer ».Dans la meme interview un journaliste d’on la femme demanage a Paris et le soir du 1er jour a l’appart 5 eme etage passe par dessus son balcon a cause d’un coup de vent.Fabuleux tout ces morts,Patrick N’dont(?) Createur de meta tv parti si vite lui aussi..Qui dans cr pays peut croire que la peine de mort a ete abolie..Des idiots tout simplement..4 jours apres la mort d’un comique 86.j’assistais a une conversation qui boulversa ma vie..dans le meme pays qq autres francais furent assassines dont un juge..Vous croyez encore ces ordures moi pas…

  5. Karulo vous êtes enfermé dans un biais de dénégation.
    C’est une restriction du champ perceptif qui peut vous mener droit à la dissonance cognitive.
    Un petit Prozac et ça ira mieux après ?

  6. avez vous remarqué que dans tous journaux ils ne parlent que de ça
    donc pour nous, cure de désintoxication sans télé

  7. heu, le complotisme…c est pas le truc que quand tu dis qq chose contre les freros omo compatibles (genre mariage omo c pr des detraques invertis, la pma gpa l avortement de masse l eutanazie aussi etc ) t es omofob antisemite et dextrem drouaaate (oulala kce graaaave). fo plutot preferer genre le “mariage omo pr la proprete” (omo est la la salte elle s en va ki parait…). 2millions de familles n ont pas suffit a arreter ces tares qui sont tous aux manettes desormais et qui n ont de cesse que de detruire la famille, s attaquer au peuple et a la braguette des qq males alpha restant ds ce pays. Meme crétinisme paroxystique pr le covid ils se laissent convaincre qu’ils peuvent transmettre une maladie qu’ils n’ont pas à des personnes qui sont vaccinées afin de ne pas l’attrape…😂au secours

  8. Les médecins généralistes (les spécialistes aussi, sûrement ,mais il ne m’a pas été donné de le constater)les généralistes se font manipuler comme des enfants à la fois par les revues médicales (ils lisent tous les mêmes)et bien sûr par les laboratoires ,à travers leurs délégués qui s’incrustent dans leurs salles d’attente et avec lesquels ils deviennent copains comme cochons .

  9. —-Le fric toujours lui dans ce bas monde c’est le nerf de la guerre! c’est Henri Vencenot qui disait à juste titre que « la vrai opulence c’est le manque de moyens »—-
    —-Les soit disant élites ont perdu toutes notions de bon sens et d’humanité ils amassent richesses et pouvoirs sans état d’âme——-

  10. Ne pas oublier même les
    STATIONS THERMALES

    même mécanisme : comment classer de la flotte qui sort d’une source , en miracle de santé .
    – il y a toute la suite qui en découle:
    – emplois de a source thermale
    -hôtellerie, restauration, tourisme adjoint
    -médecins thermaux et tout le paramédical local
    – construction immobilière, résidence de luxe pour vieux etc…

    un politicard prof de médecine rhumatologue , maire ,doyen de la Faculté, RPR ,etc..
    était très fort .

    mon ami , simple interne en rhumatologie, remplissait quelques onservations ,que le  » patron  » lui payait 100 francs de l’époque

    et vogue la galère : station thermale relancée pour 40 ans .
    agrément sécu , et tout le tralala qui va avec

  11. Excellent article qu’il faut diffuser autour de soi. Ce que je vais me dépêcher de faire.

  12. « Je parie que vous avez des noms en tête. »
    Herr doctor? Noooon!

  13. ‘pandémies malthusiennes » : n’ associez pas le grand Malthus aux vaccinateurs fous .
    Il ne recommandait pas l’ extermination par inoculation de substances dangereuses ou plus simplement la solution finale .
    Il n’ a rien à voir avec les scélérats Macron , Veran (de komodo et autres crapules de big pharma !

  14. Mais pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour publier cette enquête? Sans doute que les Nations Unis eussent « évoqué » par auto saisine le 19 mai 2021, et longuement détaillé la pratique des épandages aériens dits chemtrails par le privé sous couvert de recherches climatiques, en session plénière? Que les NU aient détaillé les conséquences déjà visible de la géo-ingénierie notamment les bois de pins divers qui meurent hypothétiquement de la « sécheresse » mais effectivement de l’impossibilité pour les racines neutralisées par les produits chimiques de puiser les nutriments dans le sol et nourrir l’arbre? Que lesdites pulvérisations aériennes sont composées de mercure, oxyde d’alumine, baryum, strontium, dibromure d’éthylène, cadmium, vanadium, oxyde de graphène, minéraux, phtalates, etc.?

  15. Oui, des noms il y en a ! Oserais-je citer l’ordure fafa? (qui vient lâchement de nous tirer dans l’dos!) et son chérubin victor directeur associé de McKinsey & Company basé à Paris et qui conseille macronescue et son orchestre?
    Mais ils sont comme nous, je veux dire pas éternels.
    Ou peut-être qu’avec un coup d’chance ils arrivent en enfer, ou est la place des ordures de leur genre, plus rapidement que nous !? À ce propos, je ne sais plus qui a dit « Il est de la responsabilité de Dieu de juger. Il nous appartient juste d’organiser la réunion.» Donc, quand les Français auront compris qu’il n’y a qu’une porte de sortie…

  16. Personnellement, je crois que la question est complexe. Certains médocs ou vaccins sont des progrès immenses de la médecine. Et cela est « mélangé » avec des médocs et vaccins bien plus discutables, question efficacité. C’est subtil : on mélange le bon et le mauvais. Technique classique.
    Des centaines de milliers de morts chaque année causés par Big Pharma, peut-être. Mais si en parallèle des millions de vies ont été sauvées ?

    Ce que je reproche à Big Pharma, c’est le mensonge ; la dissimulation ; la sous-estimation volontaire des effets adverses. C’est ce qui fausse la donne et le choix éclairé des malades et même des médecins. On le voit de façon typique avec la vaccination des jeunes contre le Covid.

    • L’absence d’intégrité et la facilité avec laquelle nombre de politiques, de hauts fonctionnaires, de médecins en responsabilité se laissent acheter est également un grand problème. Les labos n’ont pas le droit de faire de la pub, ni de financer les campagnes électorales, mais la part de leur budget réservé au développement de leur CA va bien quelque part… et cela ne peut se faire que dans l’ombre, comme rappelé par l’auteur.

      En passant, le cours de bourse de Pfizer : https://www.boursorama.com/cours/PFE/
      Ente 2018 et 2020, le cours de Pfizer avait baissé (milieu de la page). Et depuis 2020, c’est l’envolée : +31,64%.
      Bien sûr, cela n’a rien à voir avec le matraquage des gouvernements et des médias sur le Covid et la vaccination !

  17. BIG PHARMA SE PAYE VOTRE TETE ! (et votre porte monnaie) Moderna vient de déclarer que ses propres vaccins échouent (pour le soit disant virus pas pour les puces RFID NANOGEL) ; maintenant, il dit que tout le monde a besoin d’une troisième injection de purin avant l’hiver ! ! ! https://www.newstarget.com/2021-08-06-moderna-declared-vaccines-failing-promotes-booster-shot.html ET VOUS CENSURE SI VOUS DITES LA VERITE https://www.aubedigitale.com/twitter-a-verrouille-un-journaliste-qui-a-fourni-une-declaration-confirmee-par-les-cdc-sur-les-vaccins/ OU VOUS ENVOIE UN TUEUR https://www.aubedigitale.com/la-jeune-fille-qui-a-affirme-que-joe-biden-lavait-touchee-a-disparu-des-medias-sociaux/

  18. STAFFEL PROPAGANDA ET MENACES SOUS FORME DE FAUSSE HISTOIRE : si merdacron LE GRAND MENTEUR DE SATANte vous menaçait de prison ferme en cas de trafic de faux paSS NAZITAIRES ? RESUSLAT ? tout le monde dans la rue bien sur ! MAIS LA ! INUTILE on vous fait guignol avec un faux accusé ACTEUR payé au mois qui se prend avec grand renfort de pub de la PRISON FERME ! hop le tour est joué pour zero euros ils vous a menacé gratis ! https://fr.theepochtimes.com/seine-saint-denis-homme-condamne-trompe-centre-de-vaccination-1809743.html https://www.egora.fr/actus-pro/faits-divers-justice/67677-trafic-de-certificats-de-vaccination-une-contractuelle-de-la

  19. « Un acteur sur un lit d’hôpital covid ? Pour ceux qui sont horrifiés que je puisse dire une chose pareille, regardez comment on utilise des figurants pour des vidéos de gens malades à l’hôpital… »
    https://t.me/momotchiii/1076

  20. Mégarbane? On voit ce type archi pro vaccin et Pass dans tous les merdias 24/24 !

    • Cela n’empêche qu’il y a 4 ans cet expert en poisons a déclaré publiquement que la mort rapide de Claire Séverac ne lui paraissait pas naturelle.
      Ses positions actuelles ne contredisent pas ses propos de l’époque.
      A moins qu’il ne se renie lors d’une séance d’autocritique.

  21. Big pharma est tentaculaire et le premice d une doctrine mondiale…de la a faire taire les lanceur d’alerte, certainement…

  22. Qu’elle ait été assassinée, je ne sais pas du tout, mais plus rien ne m’étonne maintenant.
    Se pose aussi la question interdite, de la régulation de la population, car on est trop nombreux sur terre. Et d’ailleurs comme le dit très bien Zemmour cette démographie galopante est « une bombe à retardement ».

  23. Depuis les médecins du moyen âge très dangereux à « diagnostiquer à plusieurs » au scandale Servier l’histoire est pleine de ces problèmes …
    Actuellement, notre santé est mal protégée des conflits d’intérêts et des investissements « gagnant/gagnants » des labos…
    il faut s’enrichir beaucoup plus vite qu’avant où un patrimoine pouvait se construire sur 2 ou 3 générations. Il faut vivre riche le plus vite possible et tous les moyens sont bons.
    (syndrome du joueur de foot ou de l’acteur)
    Toute nouvelle molécule annonce une guéguerre labos/gouvernants ….et l’argent étant roi….

  24. Hommage aux grandes dames Sylvie Simon, Claire Séverac et aux lanceurs d’alerte. qui n’ont fait que dire la vérité.

  25. Pour info ; Je viens d’apprendre d’un ami que ses deux filles  » vaccinées » par « PFIZER » ne sont plus réglées !!! Voyez que ça commence la sélection ….Grave ; très Grave !
    « ILS » ont bien trouvé le moyen de réguler la population mondiale …Quelle belle bande d’ordures .

  26. À LIRE POUR CHOISIR LE BON MÉDECIN POUR UNE VÉRITABLE GUÉRISON DU VIRUS HERPES SIMPLEX ET DU VIH
    Parfois, nous devons simplement essayer la phytothérapie pour voir par nous-mêmes. Je suis très heureux aujourd’hui de ne pas écouter ce que les gens disent, sinon je serais mort maintenant. J’ai été infecté par le VIRUS HERPES SIMPLEX en 2014, je suis allé dans de nombreux hôpitaux pour me faire soigner mais il n’y avait pas de solution. Un jour, j’étais au bureau en me demandant où je pourrais trouver une solution. puis une dame s’est approchée de moi en me disant pourquoi je suis si triste et je lui ouvre tout pour lui faire part de mon problème, elle m’a dit qu’elle pouvait m’aider, elle me présente un médecin qui utilise la phytothérapie pour soigner HERPES SIMPLEX VIRUS, VIH et de nombreu

  27. LIRE POUR CHOISIR LE BON MÉDECIN POUR UNE VÉRITABLE GUÉRISON DU VIRUS DE L’HERPÈS SIMPLEX ET DU VIH
    Parfois, nous devons simplement essayer la phytothérapie pour voir par nous-mêmes. Je suis très heureux aujourd’hui de ne pas écouter ce que les gens disent, sinon je serais mort maintenant. J’ai été infecté par HERPES SIMPLEX VIRUS en 2014, je suis allé dans de nombreux hôpitaux pour un traitement mais il n’y avait pas de solution. Un jour, j’étais au bureau en train de me demander où je pourrais trouver une solution. puis une dame s’est approchée de moi en me disant pourquoi je suis si triste et je lui ouvre tout pour lui dire mon problème, elle m’a dit qu’elle peut m’aider, elle me présente un médecin qui utilise la phytothérapie pour soigner HERPES SIMPLEX VIRUS , Le VIH et de nombreuse

Les commentaires sont fermés.