Big Pharma vent debout contre le traitement à 5 euros du Pr Raoult

Le refus obstiné du gouvernement de généraliser le traitement du Pr Didier Raoult, seul remède connu à ce jour,  ne peut s’expliquer que par la pression exercée par les lobbies pharmaceutiques tout-puissants.

Jamais la France n’aurait connu une telle hécatombe dans les hôpitaux et les Ehpad si le protocole du druide marseillais avait été mis en œuvre dès le début de l’épidémie.

Les chiffres de IHU de Marseille sont incontestables : sur 2 939 patients traités, 12 sont décédés, ce qui donne un taux de mortalité de 0,4 %.

Mais en France, nous en sommes à 20 000 morts, soit 300 décès par million d’habitants, un triste record  mondial partagé avec l’Italie, la Belgique et l’Espagne.

Pour le pays qui reste le plus gros consommateur de médicament par habitant, voilà  un bilan plutôt sidérant. Chaque Français consomme chaque année plus de 500 euros de médicaments. C’est autant que ce qu’il paie pour le budget Défense !

Il est évident qu’une boîte de chloroquine à 5 euros n’offre aucune rentabilité pour une industrie pharmaceutique qui fait passer la rentabilité financière avant la santé publique.

Le laboratoire qui découvrira un remède à 300 ou 500 euros par patient sera assuré d’engranger des sommes gigantesques, un pactole ahurissant qu’on ne peut concevoir que lors d’une pandémie mondiale, exigeant de soigner toute la planète. Ce sont des centaines de milliards qui sont en jeu.

Comme le montre la vidéo ci-dessous, l’industrie du médicament surpasse l’automobile, le luxe ou l’armement en termes de chiffre d’affaires annuel.

https://www.facebook.com/ajplusfrancais/videos/les-lobbies-pharmaceutiques/520551118312542/

En 20 ans, le CA de « Big  Pharma », la douzaine de plus gros labos du monde, n’a cessé d’exploser pour atteindre la somme vertigineuse de 1 143 milliards de dollars de chiffre d’affaires, comme le montre le graphique ci-dessous.

Entre 1999 et 2017, « Big Pharma » a réalisé plus de 1 000 milliards d’euros de bénéfices, dont la majeure partie a été redistribuée aux actionnaires sous forme de dividendes ou de rachats d’actions.

https://www.bastamag.net/webdocs/pharmapapers/le-megabusiness-des-labos/1000-milliards-d-euros-de-profits-en-vingt-ans-comment-les-labos-sont-devenus-des-monstres-financiers/

Mais le plus scandaleux est que la plupart des médicaments n’ont aucune utilité. 80 % d’entre eux n’ont pas plus d’effet qu’un placebo.

On invente des maladies qui ne sont que des effets naturels du vieillissement, ou bien on modifie les normes et références de tel ou tel critère, afin d’élargir le champ des malades à traiter.

Le simple fait de faire passer la norme du taux de cholestérol de 2,4 g/l à 2 g/l  augmente le nombre de patients potentiels à traiter pour excès de cholestérol de 86 % !!

Et pour faire la promotion de leurs médicaments, les labos dépensent des fortunes avec les visiteurs médicaux qui squattent les salles d’attente des généralistes. En 2007, les labos dépensaient 25 000 euros par médecin pour faire la promotion de leurs nouveaux produits.

Quant aux prix pratiqués, ils dépassent l’entendement quand un labo a le monopole d’un médicament. Et la France étant le seul pays au monde à soigner gratuitement toute la planète, elle reste une cible de choix pour les industriels de la santé.

Comme le montre la vidéo, un traitement qui coûte 42 000 euros en France ou 77 000 dollars aux États-Unis peut se retrouver au prix de quelques euros dans les pays du tiers-monde.

Il s’agit de faire le maximum de bénéfice sur les régimes de santé des pays riches, avant de généraliser le médicament ou son générique.

70 % des médicaments les plus onéreux viennent des labos américains, anglais ou suisses.

Pourquoi la France et d’autres pays se plient à ce racket ? Mystère.

Car il existe une procédure légale, la licence d’office, à la disposition des États pour utiliser à des fins non commerciales un médicament  jugé inefficace ou trop cher.

https://www.concurrences.com/fr/glossaire-des-termes-de-concurrence/licence-obligatoire

En conclusion, il est clair que cette pandémie suscite des convoitises chez les monstres financiers de la santé, tant le marché du Covid-19 est gigantesque. Plus de 3 milliards d’êtres humains sont confinés, les économies du monde entier sont ravagées.  Celui qui trouvera le remède miracle en obtenant l’approbation de l’OMS et du pouvoir politique fera exploser ses profits comme jamais.

Voilà pourquoi une boîte de chloroquine à 5 euros ne mettra jamais fin à ce désastre planétaire. Une molécule à 300 euros, c’est bien plus juteux !

Jacques Guillemain

image_pdf
0
0

115 Commentaires

  1. Chouette ! Le professeur Jacques Guillemain a vu une vidéo !
    Il va expliquer la vraie science au monde scientifique !

  2. « …le protocole du druide marseillais… » Le professeur RAOULT n’est pas un druide, un chaman ni un guérisseur. C’est un grand infectiologue et professeur de microbiologie mondialement reconnu mais nationalement dénigré parce que jalousé. Ne minimisons pas ses titres comme les salopards qui nous confinent et tendent à le faire passer pour un illuminé voire un charlatan. PROFESSEUR Éric RAOULT.

  3. Moi je ne tousse pas je n ai pas de fièvre il est hors de question que qui que ce soit vienne m’emmerder a vouloir me « tester » avec des prises de sang (c’est contraire a mes droits constitutionnels ainsi on a le droit de refuser un prélèvement a des fins de fichage génétique ) m’injecter QUOI QUE CE SOIT comme en 2009 avec le H1N1 s’ils insistent ça va chier à mort ! garanti !

  4. Pour un virus qui est censé ne se transmettre que de personne a personne par contact , postillons et proximité vous voyez bien qu’il y a autre chose c’est POLITIQUE !: même en l’absence de virus les ordres sont d’empêcher a tout prix les gens d être dehors pour ne rien voir de ce qui s ‘y passe ! https://www.breizh-info.com/2020/04/20/141816/coronavirus-les-cotes-bretonnes-sont-bien-gardees/ POSEZ VOUS DES QUESTIONS BORDEL mais les vraies questions !

  5. Nouvelle théorie: le virus attaquerait indirectement par l’intermédiaire d’une bactérie intestinale la Prevotella, c’est elle qui déclencherait l’hyper réaction immunitaire ? Celà expliquerait que l’Azithromycine de Raoult agirait comme la double antibiothérapie du Dr Paliard Franco…Les enfants ont peu de Prevotella dans l’intestin et les obèses beaucoup;
    Les récidives viendraient des bactéries qui abriteraient le virus.
    Evidemment, à vérifier …

    • Covid-19 : Une découverte majeure :
      Plusieurs équipes dans plusieurs pays (notamment en Chine, en France – à Lille – aux USA), ont fait une découverte majeure qui offre un grand espoir de traitement du covid :
      Le virus, en effet, ne tuerait pas directement, mais par l’intermédiaire d’une bactérie intestinale qu’il infecterait, la Prevotella… et c’est cette bactérie infectée qui, devenant virulente, déclencherait l’hyper-réaction immunitaire qui délabre les poumons et tue le malade !
      Ceci expliquerait :

      Pourquoi le traitement du Dr. Raoult, utilisant un antibiotique (l’Azithromycine), et plus encore celui du Dr Sabine Paliard-Franco, qui préconise une double antibiothérapie, fonctionnent,

      Pourquoi les enfants sont épargnés et les personnes plus touchées : Provetella es

  6. Voyez TALGO, par exemple. De mémoire, les rames articulées légères ne sont apparues chez les autres constructeurs que dans les années 70/80 (50 ans d’exclusivité), les rames pendulaires dans les années 90 (30 ans d’exclusivité), quant au changement d’écartement de voie, ils sont toujours les seuls (60 ans d’exclusivité).

    C’est peut-être pour ça que TALGO reste le seul constructeur ferroviaire indépendant de taille moyenne au monde en dehors du Japon, non ? Et tant mieux pour eux !

    • Bizarre que mon commentaire se retrouve tout seul isolé ici… Il faisait suite à deux autres.

      Enfin, peu importe, de toutes façons, pour ce que ça sert, à part me défouler…

    • 7 milliards c’est totalitaire c’est soumettre sous prétexte de soit disant menace pandémique les populations a un viol genetique

  7. 7 milliards de vaccins, un pactole que big pharma, le gouvernement et bfmtv très impliqué dans ce pactole, ne sont pas près de laisser passer, méprisant la vie des français et les nombreux décès qui auraient pu être sauvés
    https://youtu.be/f30m6_NOaNc

  8. Le « DRUIDE MARSEILLAIS » ? et pourquoi pas « LE DIEU DE MARSEILLE « aussi tant qu’on y est ? ? vous en avez tous une couche épaisse comme ça franchement ! ! cette glorification d’un médecin au demeurant arrogant et anti français qui n’a rien inventé mais juste recommandé ce traitement connu depuis des lustres est ridicule a la fin !
    La chloroquine OUI mais la RAOULT –Mania NON ! et en plus cette attitude exaspère tout le monde et attire encore plus l’attention sur ses écarts de conduite .

    • Hé molina je prie pour que tu le choppe. On verra si tu change d’avis ou pas !

  9. Marlène Schiappa affirme que le Covid 19 a déjà frappé dans l’Histoire. Elle cite d’illustres victimes qui ont bravé le confinement, ignoré les gestes barrières, pour se retrouver contaminées, et finalement périr du virus : Louis XVI, Marie Antoinette et Jeanne d’Arc ! …

  10. Tous ces beaux parleurs journalistes ou médecin
    qui est volontaire pour être le patient placébo??

  11. Le laboratoire Sanofi ne finance plus l’institut du professeur Raoult, affirme son président

    «On ne manque pas de Plaquenil. On a des capacités de production, on a des éléments de stock, on a une filière qui est extrêmement bien huilée […]. Depuis quelques semaines, on a largement augmenté nos cadences de production pour répondre à la demande, si demain ce médicament s’avère efficace», a-t-il expliqué sur BFMTV.

    https://fr.sputniknews.com/france/202004201043608048-le-laboratoire-sanofi-ne-finance-plus-linstitut-du-professeur-raoult-affirme-son-president/

  12. Il est inconcevable à l’heure actuelle de calculer le nombre de morts par le Covid 19, puisque tous les décès sont comptabilisés, cancer, et toutes maladies sont additionnées, comme morts suspectes, de plus les chiffres n’importe qui peut les grossir.
    En ce qui concerne le traitement du Dr Raoult, c’est le seul du protocole  » conventionnel , mais d’autres médecins ont soigné avec un traitement pour une pneumonie avec antibiotiques et dérivé du Dr Raoult avec succès y compris sur des personnes de plus de 80ans. et celui-ci aussi
    https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2Furl%3Fsa%3Dt%26rct%3Dj%26q%26esrc%3Ds%26source%3Dweb%26cd%3D1%26cad%3Drja%26uact%3D8%26ved%3D2ahUKEwjP-cb_2fToAhW88uAKHdujBqwQFjAAegQIAxAB%26url%3Dhttps%253A%252F%252Fboris-victor.bl

    • Il est clair que salomon raconte ce qu’il veut.
      Qui ??? Pour le contrôler.

      • Et vu le flot de mensonges et d’entubages déversés par tous ces experts depuis maintenant trois mois et demi (et on ne sait toujours pas grand chose), plus toutes les nuisances trahisons, forfaitures…que l’on subit depuis 81, on a toutes les bonnes raisons pour ne rien croire de leur bla bla.

  13. Mes bien chers frères, il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre et pire aveugle que celui qui refuse de voir.

  14. Pour ce qui est du BIG PHARMA.
    Quelques liens :
    http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2014-04-11/tamiflu-inefficace-contre-la-grippe
    Aucune inquiétude, Roche n’a pas rendu les milliards !
    https://www.prevention-sante.eu/actus/medicaments-anti-cancer-efficaces-souvent-toxiques-de-prix-drs-n-g-delepine
    L’astuce est un médicament qui entretien l’état du malade, la fortune est à la clé !
    Je ne sais plus quelle est cette plante dont les labos font tout pour ne pas qu’elle soit utilisée, trop efficace !
    Rappel, avec l’histoire de l’homéopathie toute récente (mêmes arguments scientifiques que contre Raoult), l’herboristerie depuis Pétain (les pharmaciens devaient reprendre le flambeau, tu peux le croire mon colon !). J’ai pu bénéficier des deux avantageusement !

  15. c’est bien vrai…les médicaments placebos ( plus de 60 % dans le cas Servier ) ou détournés de leur cadre (médiator) engendrent des frais inutiles et des « accidents thérapeutiques » tellement difficiles à condamner.
    l’invention amerloque du cholestérol est pourtant risible quand on compare les taux de « bons et mauvais » cholestérol avec une mortalité contraire à leur doxa.
    il est normal d’avoir un circuit d’entrée et de sortie de ces petites choses nécessaires à la vie.
    mais « faut vendre » est le maitre mot des labos. Suivons les américains leurs rondeurs et leur santé nous font rêver n’est ce pas ?

  16. Kadhafi avait prévu cette éventualité… Il avait dit en substance : ils repandront le virus et vous vendront ensuite l’antidote après avoir fait semblant de le chercher alors qu’ils l’ont déjà.
    Nous sommes dans ce cas de figure, et voilà que cet enfoiré de Raoult vient empêcher la pompe à fric de tourner en rond.

  17. Le mensonge est plus aisé que la vérité. Cependant, il suffit d’une vérité pour faire écrouler une pyramide de mensonges.
    Pierce Brown

  18. « sur 2 939 patients traités, 12 sont décédés, ce qui donne un taux de mortalité de 0,4 %. » Mais bien sûr, cela ne prouve rien pour nos salauds!
    Ils commencent même à laisser entendre que Raoult soigne des gens qui ne sont pas malades pour obtenir ses chiffres.
    Nous n’avons pas été trahis à ce point par l’état depuis 1940: les soldats n’avaient pas de munitions, nous n’avons ni masques ni tests, et pourtant, « c’est la guerre », IL l’a dit!

    • Ils osent dire que les chiffres sont faussés et donc non scientifiquement acceptables puisque l’on a pas donné de placebo à d’autres patients pour faire une étude crédible dans les règles.
      Il est évident qu’en filant de la flotte étiquetée chloroquine à des malades sacrifiés, le nombre de morts aurait forcément augmenté le virus ne sachant pas lire.
      Nos experts en ont pourtant laissé passer des médocs nocifs et inutiles sans motif d’urgence à les utiliser, malgré leurs procédures très scientifiques :

      http://www.psychomedia.qc.ca/medicaments/2019-01-31/liste-2019-93-medicaments-plus-dangereux-qu-utiles-avis-prescrire

      Ils ne vont pas laisser passer une pareille opportunité pour se débarrasser du ‘fardeau’ des retraités pour les caisses après le fiasco de leur réforme des retraites.

    • Ce petit pédant c’est de l’umps pur jus, pas vraiment étonnant vu le comportement de ces traîtres depuis quarante ans.

  19. À moins d’une erreur de ma part, vos chiffres donnés plus haut démontrent que le traitement du druide est plus mortel que n’importe quel autre traitement.
    12 morts pour 2939 patients = 0,41%
    20000 morts sur une population de 65 millions = 0,031%

    • Alice, voici de votre part une belle manipulation de chiffres.
      Vous comparez un taux de mortalité rapporté aux cas infectés avec un taux de mortalité rapporté à l’ensemble de la population.
      êtes-vous payée par la REM ?

    • Si vous prenez base 65 millions habitant prenez base 65mill pour protocole Raoult. Salutations

    • Le professeur Raoult part de 2939 personnes contaminées alors que la très très grosse majorité des 65 millions de Français ne le sont pas.

  20. Le connard à l’écharpe rouge squatteur de BFM/CHIOTTE (grand lècheur de pompe du psychopathe) à OSER dire :

    « Pour sauver quelques vies de personnes très âgées, on va mettre au chômage des milliers de gens ? ». Christophe Barbier toujours plus loin dans l’infamie. Quand est ce qu’on va lui faire fermer sa sale gueule à cet escroc ?

    VIDEO : https://twitter.com/i/status/1251892049529516033

  21. Blocage pas seulement pour l’hydroxychloroquine du Pr Raoult.
    Depuis le 11 Mars,il y a sur le bureau du ministre de la Santé,un courrier du Dr Labrèze,DE PREMIERE IMPORTANCE…au moins aussi important que la communication du Pr Raoult;.Celui-ci propose de soigner et guérir cette maladie dès que les symptomes sont avérés,le Dr Labrèze communique le protocole de soins du Pr Marik (Américain)qui a fait ses preuves dans la rémission de maladies graves (cancers,pneumonies,septicémies…)MEME EN PHASE TERMINALE. Ce protocole de soins basé sur des injections massives de vitamine C pendant 10 jours a bien sûr été testé sur des patients atteints par le coronavirus,en détresse respiratoire,et condamnés …
    A suivre.

    • Suite Ce courrier envoyé en recommandé avec accusé de réception n’a eu aucune suite,de la part du ministère,si bien qu’un collectif de médecins s’est constitué autour du docteur Labrèze pour tenter de faire avancer les choses et une pétition circule .Dans sa vidéo,le docteur explique les nombreuses recherches bibliographiques qu’il a faites sur ce sujet de la vitamine C,il évoque en particulier le livre maintenant très connu du Dr Lévy »La Panacée originelle » et les tests réalisés aux USA
      https://www.youtube .com/watch?v=L6UrnYXfeqc

  22. La faute en revient aussi au gouvernement qui a tout fait pour développer les médicaments génériques qui sont une escroquerie : Un laboratoire qui trouve une molécule efficace après un véritable effort de recherche ne dispose que de 10 ans pour la commercialiser (à comparer aux droits d’auteur qui sont protégés 70 ans !), il n’est donc pas rentable de faire de la vraie recherche d’où les médicaments bidon sans recherche.
    De plus un médicament générique qui tue l’invention n’est pas identique au médicament d’origine car si la molécule est la même, « l’excipient » qui fait par exemple que le médicament se dissoudra dans la gorge ou l’estomac ou l’intestin n’est pas le même, donc la façon dont le médicament générique intervient n’est pas la même que pour le produit d’origine …

    • Tout à fait. Une des pistes pour diminuer le coût des médicaments originaux et favoriser la recherche serait d’étendre la durée de la propriété intellectuelle. Mais cette dernière est parfois considérée comme une rente de situation insupportable. Y compris par des artistes ou écrivains, qui sont, comme vous le dites, protégés pendant 70 ans. Les efforts, c’est pour les autres.

  23. – « Car il existe une procédure légale, la licence d’office, à la disposition des États pour utiliser à des fins non commerciales un médicament jugé inefficace ou trop cher. » Pas si facile que ça ! L’Afrique du Sud a été en procès pendant des années pour obtenir le droit de fabriquer elle-même, à un prix abordable pour ses citoyens, les médicaments de la trithérapie contre le SIDA.

    – « Mais le plus scandaleux est que la plupart des médicaments n’ont aucune utilité. 80 % d’entre eux n’ont pas plus d’effet qu’un placebo. » Des preuves ? D’où vient cette affirmation ?

    – « 70 % des médicaments les plus onéreux viennent des labos américains, anglais ou suisses. » Possible. Mais quel est le pourcentage parmi les médicaments les plus utilisés qui viennent d’Inde (Zydus entre autres).

    • Enfin, maintenant, on a trouvé un bouc émissaire : c’est Big Pharma, qui soit dit en passant fabrique la chloroquine et l’hydroxychloroquine. J’ignore qui fabrique l’azithromycine. Je regarde.

      C’est Teva, plus gros producteur de médicaments génériques 11 milliards de dollars de chiffre d’affaire en 2011. C’est pas Big Pharma, ça ?

      Et c’est curieux, pourquoi les plus gros labos sont-ils tous principalement des producteurs de génériques ? Si les génériques ne sont pas rentables, alors, qu’on m’explique pourquoi.

      « 70 % des médicaments les plus onéreux viennent des labos américains, anglais ou suisses. » Pas content que les américains, les anglais et les suisses n’aient pas délocalisé leur production, comme nous ? Comprends pas non plus…

      • Lorsque les gouvernements poussent au développement des génériques, c’est pour faire baisser les prix. Et on peut le comprendre car les médicaments représentent un coût pour la sécu. Du coup que font les big pharmas pour rester rentables ? Ils font faire les génériques en Inde ou en Chine, et nous perdons notre autonomie en la matière. De même que nos emplois. Donc ce qui partait peut-être d’une bonne intention se retourne contre nous. Car une boite pharma, c’est une entreprise. Pour se développer et payer ses salariés, elle doit faire des bénéfices comme n’importe quelle autre société. Pas de miracle. Et nous sommes schizophrènes: on veut à la fois des prix bas, des emplois et des champions industriels.

        • Schizophrènes, c’est le mot.

          Et après on trouve un bouc émissaire, on l’appelle Big Pharma.

          • Mais dans la course au prix bas à laquelle on assiste depuis quelques décennies, il n’y a pas que les médicaments.

            J’ai toujours pensé que c’était un piège pour le consommateur, pour ne rien dire des entreprises.

            Le capitalisme, ici, a rejoint le communisme !

    • J’oubliais celle-ci :

      – « Quant aux prix pratiqués, ils dépassent l’entendement quand un labo a le monopole d’un médicament. Et la France étant le seul pays au monde à soigner gratuitement toute la planète, elle reste une cible de choix pour les industriels de la santé. »

      FAUX ! La France n’est pas le seul pays au monde à soigner gratuitement, et c’est l’état qui y fixe le prix des médicaments, à des prix le plus souvent très inférieurs à ceux des autres pays européens. D’autre part, c’est l’un des pays où l’obtention de l’autorisation de mise sur le marché est la plus longue et la plus semée d’embûches administrative.

      La France est un tellement bon marché que beaucoup de labos vendent leurs médicaments dans d’autres pays riches et se désintéressent du marché français.

      • Bien beau de dire faux… Faut il encore nous sortir la liste des pays qui soignent le monde entier gratuitement comme dit dans l’article
        Qui importe des porteurs du sida, des cancéreux, des porteurs d’hépatites, de tuberculose pour les soigner à grand frais chez lui? Mdr

        • A peu près tous les pays d’Europe de l’ouest.

          Vous voulez la liste détaillée ?

          • Je vous donne quand même quelques indices :

            le plus gros importateur est l’Allemagne

            le plus gros importateur en proportion de sa population est la Suède.

            Mais il y en a plein d’autres, je vous laisse chercher.

            Il n’y a que le Royaume-Uni qui a fermé le robinet.

      • deux remarques; sur les médocs placebos d’abord:
        même la sécu a sabré le remboursement de nombre de médicaments dits « de confort » (pour les sources voir le livre du prof debré)
        sur le prix des médicaments en France ; voir la composition de « l’équipe »
        qui en détermine le prix . (assez incroyable) Dans mes souvenirs il n’y a qu’un politique (sans doute bien choisi) environné par les « sachants » des labos …

  24. Erreurs factuelles graves dans cet article :

    – « l’industrie du médicament surpasse l’automobile, le luxe ou l’armement en termes de chiffre d’affaires annuel » faux en tout cas pour l’automobile, j’ai vérifié soigneusement. Le plus gros laboratoire pharmaceutique a un CA qui est la moitié de celui des gros constructeurs automobile, et loin derrière General Electric ou les compagnies pétrolières.

    – « Il est évident qu’une boîte de chloroquine à 5 euros n’offre aucune rentabilité  » Faux ! Des centaines de millions de boîtes, pour un produit dont les coûts de recherche et d’équipements de fabrication sont amortis depuis très longtemps, c’est extrêmement rentable, beaucoup plus qu’un produit à 300 euros non amorti et dont la vente n’est pas certaine.

    • « Des centaines de millions de boîtes, pour un produit dont les coûts de recherche et d’équipements de fabrication sont amortis depuis très longtemps, c’est extrêmement rentable »: alors, raison de plus pour l’utiliser!!!

  25. Big Pharma vent debout contre le traitement à 5 euros du Pr Raoult
    /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
    En tout cas a Marseille les vieux sont en pleine forme et la ville de 900000 habitants ne compte qu’un imfime pourcentage de morts dus a ce virus . C’est quand meme surprenant dans une ville du sud ou les gens ont l’habitude de s’embrasser et de vivvre tres proches les uns des autres ,vous ne trouvez pas ? Pour infos : une file d’attente a la Timone de plus de 500m devant le centre du docteur Roult ….ça ne vous dit rien ?

  26. Et dire qu’il y a quelque mois si on parlait de  » big pharma » on était catalogué complotiste des zheures-les-plus-zombres, quel changement.

  27. Fin de partie pour Big Pharma. Beaucoup de nos généralistes ont réagi aux conneries foires aux mensonges des sachants de salon. Fini le Doliprane. Retour aux antibiotiques connus. Le Pr. Raoult et son équipe ont ouvert la brèche et montré la voie. Ceux qui honorent le serment d’Hypocrate ont repris la main. On a perdu un mois et demi et de trop nombreux proches mais la fin du carnage sanitaire est proche.

    • Je souhaiterais que vous ayez raison mais je n’ai pas entendu que le décret interdisant la solution préconisée par le Pr Raoult ait été abrogé.
      Ceci dit certains hôpitaux suivent malgré tout ses préconisations mais les médecins généralistes doivent ruser s’ils veulent le faire alors que si j’ai bien compris c’est au début de la contagion qu’il faut intervenir !
      A condition aussi que les pharmacies disposent de Plaquenil ?
      Enfin, toujours si j’ai bien compris, la solution gagnante qui n’est pas faite serait : Dépistage massif avec des tests généralisés répétés chaque semaine car les tests ne sont pas actuellement efficaces à 100% et isolement des personnes positives pour les soigner (et non pour les tuer comme dans les maisons de retraite !), le déconfinement sera alors possible.

  28. Savez-vous que Bayer et Sanofi donnent l’hydroxychloroquine aux gouvernements qui en font la demande ? Justement pour éviter d’être accusés de profiter de la crise. Mais avec vous, peine perdue. Il faudrait peut-être qu’il donnent des sous en plus ? Vous voulez quoi à la fin ? Vous êtes en faveur de ce médicament, mais critiquez les boites qui le fabriquent pour le donner. Comprenne qui pourra.
    Ensuite, je rebondis sur un article précédent qui prétendait que le gouvernement ne voulait pas d’un traitement si peu cher. C’est parfaitement stupide. Les gouvernements, qui remboursent les médicaments, ont intérêt au contraire à avoir des produits peu chers. D’où la marche forcée vers les génériques (que vous critiquez aussi) , moins chers que les princeps. Vous êtes totalement incohérent.

    • Non, il n’y a pas d’incohérence. Big Pharma arrose le gouvernement pour qu’il ne mette pas en place la Chloroquine, c’est simple. Big Pharma arrosera encore plus quand un médicament aura été trouvé et (ou) un vaccin. Voir les 11 vaccins, par exemple, ça coûte à la Sécu, mais ça a été juteux pour la campagne de Macron et pour Buzin Lévy…

      • Des preuves de cet arrosage ?

        Et depuis quand les vaccins sont-ils plus juteux que les médicaments pour soigner les maladies dont ils protègent ?

        • En tous cas, au moment de la grippe H1 N1, bien des conseillers de l’OMS ont eu des ennuis en raison des pots de vin qu’ils avaient touchés pour en arriver à dire que 2 milliards de personnes pouvaient être contaminées.

        • Spipou, ils sont à l’évidence plus surement juteux car ils sont, comme les 11 vaccins pour enfants OBLIGATOIRES !

          • Peut-être.

            Mais comparez le prix du traitement multiplié par le nombre de malades à celui D’UN vaccin multiplié par le nombre de vaccinés…

            Je vous rappelle qu’un vaccin, c’est une injection, une fois, pour cinq ans.

            Un traitement, c’est plusieurs médicaments, plusieurs fois par jours, pendant une période indéterminée.

            On se met à nos calculettes ?

          • Non, mais ce n’est pas moi qui ai lancé l’accusation.

            C’est l’accusateur qui a la charge de la preuve, je crois ?

            • Sans aigreur non plus, Zéphyrin !

              Vous êtes un des rarissimes contradicteurs agréables, ici ! ☺

          • C’est celui qui accuse qui doit donner la preuve en général, sinon c’est trop facile 🙂

      • Je n’aime pas les explications en vidéo, au risque de passer pour raciste je préfère lire les chiffres écrits noir sur blanc.

      • Merci. Oui j’ai lu les liens et vu la video. Je n’ai jamais dit que les Big Pharma sont des saints. Oui, leur objectif est de faire du profit, comme n’importe quelle société commerciale. Mais encore une fois, cela me semble normal. Une entreprise qui ne fait pas de profit est une entreprise qui meurt. Qu’il y ait, et ait eu, des abus de position dominante, de la corruption, des excès en tout genre (salaires des dirigeants, rémunération des actionnaires, mésusage de certains médicaments,…), certainement. Et bien sûr il faut les dénoncer et les combattre. Mais pas plus ni moins que dans d’autres secteurs industriels. Jeter le bébé avec l’eau du bain n’arrange rien. C’est en cela que je vous trouve excessif. Que ferait-on sans big pharmas ? Avec quels médicaments nous soignerions-nous ?

    • Ah ? Vous voudrez m’expliquer pourquoi la buzyn et le salomon – directeur général de la santé – a fait classer  » Substance vénéneuse  » la chloroquine – c’était le 13 janvier 2020 – avant l’annonce officielle de la pandémie, hein ?
      Je vous rappelle que la chloroquine est utilisée depuis plus de 50 années, et que les effets secondaires étaient parfaitement connus…et se vendait sans ordonnance, du moins avant le nouveau classement, voir ce lien-là :

      https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2020/1/13/SSAP2001007A/jo/texte

      Je suis curieux de lire vos arguments concernant ce fait-là !!!

      Et vous ne voyez toujours pas les connivences entre les lobbies et le gouverneMENT ?

    • « Les gouvernements, qui remboursent les médicaments »

      Pauvre Abruti ! Ce n’est pas le gouvernement qui rembourse les médicaments, c’est la sécurité sociale, et la sécurité sociale c’est toi comme des millions de français. Tu ne peux pas croire que des hommes (ou femmes) politiques corrompus puissent se faire arroser par l’industrie pharmaceutique pour favoriser leurs produits hors de prix ? Que de naïveté ! pour ne pas dire pire.

      • Le jour si il y a plu de sécurité sociale bain il faudra payer les médicaments avec ta carte bleu… « Sécurité sociale on paye » pas de sécurité sociale on paye aussi les médicaments.

    • Non, je dois être à peu près le seul ici à critiquer les génériques, pour pas mal de raisons.

      Mais jamais je n’ai employé cette expression ridicule de « Big Pharma », sauf pour me foutre de la gueule de ceux qui l’emploient.

      Je désespère de faire comprendre que les laboratoires pharmaceutiques ne sont PAS des organisations philanthropiques, mais des entreprises commerciales, qui à se titre sont fondées à espérer faire des bénéfices, comme les autres.

      Sinon, une solution serait d’imposer un gouvernement communiste mondial, ce qui me semble être le souhait secret de pas mal de monde ici, même si tout le monde prétend être contre la gauche.

      • Ah oui, aussi…

        J’ai aussi désespéré de faire comprendre que l’industrie pharmaceutique a des coûts de recherche énorme, et qu’elle dispose de très peu de temps pour les rentabiliser, quand elle les rentabilise.

        Ca doit être l’industrie qui a les coûts de recherche les plus élevés de toutes.

        • Pour étayer vos dires, Spipou, je peux dire que développer une nouvelle voiture coûte en R&D de l’ordre de 500 Millions à 1 milliard. Développer un nouveau médicament de l’ordre de 2 à 3 milliards.

          • Et c’est d’autant plus important qu’une invention intéressante dans une industrie quelconque (ici, l’automobile, mais que dire des travaux publics, de l’électronique, etc.) sera rentable pour l’entreprise innovante pendant 20 à 25 ans selon les pays, durée prolongeable par une batterie de brevets secondaires au fil des ans, contre 10 ans environ pour un médicament, entre le temps des essais en labo, sur des animaux, des essais randomisés sur les humains, des attributions d’AMM et la diffusion de l’information auprès des médecins prescripteurs.

        • Ce que j’espère, c’est que cette crise va enfin ouvrir les yeux des décideurs sur les dangers des génériques : économies purement comptables, pertes d’emploi, pertes de TVA, délocalisation de la recherche, perte de l’indépendance sanitaire…

          En dehors des risques pour les consommateurs : excipients non conformes, larges tolérances sur la proportion de la molécule active dans le médicament fini, présentation et nom différents, qui amènent les patients à faire des erreurs dans la prise de médicaments (cas fréquemment signalé), et je dois en oublier.

          Quand c’est des médicaments qui ont 60, 70 ans d’usage comme l’aspirine, la vitamine C ou la chloroquine ou les antipaludéens classiques, je veux bien, mais quand un labo a dépensé des milliards pour une nouvelle molécule…

          • Ou je veux bien aussi quand un pays comme l’Afrique du Sud veut lancer une production strictement nationale pour des médicaments hors de prix pour ses citoyens, mais ce sont vraiment des cas particuliers.

            • Mais quand l’Inde promulgue une loi il y a un mois (passée inaperçue jusqu’au coup de gueule de Trump) permettant au gouvernement d’interdire l’exportation de médicaments jugés nécessaires à la sécurité sanitaire nationale, on ne peut que donner raison aux hindous !

              C’est nous qui avons été des vrais cons de laisser partir là-bas la fabrication de nos produits essentiels.

      • le problème posé par les génériques est le même que pour les 70 ans de droits d’auteurs. Ces mêmes auteurs qui guettent la sortie de l’interdit pour faire du fric facile; (ex les deux films simultanés sur « la guerre des boutons », et la sortie du placard de « mon amant de st jean » repris au masculin.) les exemples sont multiples.
        les cachous sont un bel investissement, même si ce sont des placebos.

        • Exactement !

          C’est la philosophie des frères Mars pour leurs Barres Mars : vendre à des prix ridicules, mais en quantités énormes.

    • Ah… Je savais pour Sanofi, mais pas pour Bayer.

      Merci pour l’information.

      • Oui, Bayer avait arrêté la production mais vient de la relancer en Allemagne. Quand à Sanofi, je me demande s’ils ne le produisent pas dans leur usine de Vertolaye (Puy de Dôme).

        • Je sais que Sanofi a une usine qui est en cours de liquidation près de Clermont-Ferrand, dont les employés ont demandé la nationalisation pour reprendre la production d’hydroxychloroquine. Actuellement, l’usine fait du conditionnement de médicaments divers, mais selon les employés, ils peuvent refabriquer de l’hydroxychlorquine du jour au lendemain si on leur fournit les ingrédients.

          Je suppose que Sanofi prévoyait de fermer l’usine pour s’exiler sous des cieux fiscalement et administrativement plus bleus. On ne peut pas vraiment leur en vouloir !

          • Vertolaye, je ne sais pas si c’est ce nom-là, mais en tout cas, c’était bien dans le Puy de Dôme, puisque c’est près de Clermont-Ferrand.

            Je ne sais pas où ça en est maintenant, j’ai lu la nouvelle il y a trois semaines – un mois.

        • Merci pour toutes vos infos, en tout cas, et merci également, à vous et à Zéphyrin, d’avoir gardé vos capacités intellectuelles intactes !

          Zéphyrin est devenu un vieil ami, maintenant, et il manie l’humour et la contradiction avec délicatesse. ☺

Les commentaires sont fermés.