Bilal Hamon veut légaliser le cannabis, Macron, on ne sait pas…

Publié le 1 avril 2017 - par - 5 commentaires
Share


Fumer librement du cannabis, c’est une idée fixe, chez les socialistes.

http://www.fdesouche.com/838043-election-presidentielle-faut-il-legaliser-le-cannabis

Celui qui adore son surnom de Bilal Hamon est définitivement pour. Légaliser sa consommation permettrait d’en éradiquer le trafic et à l’Etat de la contrôler. Sauf que des décennies après l’ouverture des « coffee shop » aux Pays Bas, il n’en est rien. La faute, entre autre, aux contraintes qui y sont imposées. Moins de 18 ans, citoyen étranger, vous n’irez pas dans ces lieux chercher votre drogue mais une fois renseignements pris, ici et là vous aurez tout loisir de vous fournir en cannabis ou en haschich. Quant aux majeurs néerlandais que les 5 grammes réglementés et l’absence de choix ne satisfont pas, ils n’auront plus qu’à trouver un autre coffee shop moins regardant ou rejoindre, dans quelque rue discrète, les premiers cités.

Et Macron, quel est son avis sur la question ? Difficile à cerner : logique, c’est du Macron. Pas pour mais pas contre non plus. Il propose de « contraventionnaliser » ! Sauf que, selon son porte-parole Benjamin Griveaux, « juridiquement, effectivement, c’est bien une dépénalisation » que propose son patron.

http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/02/21/on-a-enfin-compris-ce-que-veut-emmanuel-macron-sur-le-cannabis_1549994

Côté professionnels de santé, les avis sont opposés. La prohibition ne marchant pas, dit un médecin, il faut « changer de stratégie ». Légaliser signifierait ne plus consommer, ne plus avoir envie de braver l’interdit ?  Avec semblable logique, légalisons le vol et il n’y en aura plus. Et puis le viol, le crime, bref, ne réprimons plus le répréhensible et nous vivrons tous heureux dans un monde merveilleux…

Selon un autre médecin, les pieds sans doute trop sur terre, a bel et bien été prouvé, depuis des années que le THC (tétrahydrocannabinol), la substance active de ces produits « freine le bon développement du cerveau des adolescents ».

En 2014, Complément d’enquête s’intéressait aux « sacrifiés du pétard ». Fumer du cannabis à 14 ans, en pleine maturation neuronale, fait, sans l’ombre d’un doute, basculer les cerveaux les plus fragiles dans la schizophrénie.

http://teleobs.nouvelobs.com/actualites/20140220.OBS7152/complement-d-enquete-se-penche-sur-le-cannabis.html

« Faire rentrer dans les caisses de l’Etat entre 1 et 2 milliards d’euros sous forme de taxes », annonce-t-il sans état d’âme. On se doutait bien qu’il y avait anguille sous roche, la perspective pour notre Etat de toucher son écot paraît bien alléchante. Et que va-t-il faire de cette manne inépuisable, notre cher Etat ? Elle servira – toujours selon l’avocat –  à « réguler le marché » (la preuve par les Pays Bas) et… « à faire de la prévention » et du « soin » !

Autrement dit, l’Etat, dans sa grande mansuétude, une fois qu’il aura aidé les gens à devenir malades en prenant son dû au passage, les prendra en charge pour leur dire « ce n’est pas bien de fumer du cannabis » et les soignera du dangereux produit qu’il autorise ! Devinez à qui l’avocat à remis son rapport ? Terra Nova…

Du côté du syndicat Alliance Police ? La légalisation du cannabis ne fera que déplacer le problème puisque cocaïne et héroïne, elles aussi, font des ravages.

A moins que dans quelques années, pour que l’Etat s’en mette plein les poches en invoquant la suppression des trafics, nos socialistes ne proposent…de les légaliser aussi ?

Nous vivons une époque formidable…

Caroline Artus

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
marre-du-PS

Cannabis > schizophrénie > endoctrinement > terrorisme. Le trafic de drogue, je le répète depuis des années, est une guerre larvée menée par les mondialistes et islamistes pour corrompre et détruire notre jeunesse. Elle fait partie de la stratégie du Grand Remplacement. Faire mourir NOS jeunes avec la drogue, et laisser se développer une natalité sans contrôle en Afrique et chez les musulmans. LE TEMPS est une des composantes du monde de l’islam, peu importe la durée nécessaire du moment qu’il réussisse à s’imposer en Occident. Simple comme bonjour.

boudry

Au risque que l’on puisse penser que je serai violent,je tiens à faire remarquer que l’on est géré par des gens cupides associés a d’autres sans  » couilles  »
Mais si la ,ou les,drogues circulent si aisément dans notre pays,c’est bien dû à une volonté gouvernementale.Pour ma part,il vaut mieux que je ne sois pas responsable au gouvernement,car les trafiquants auraient du soucis à se faire.
Je ferai passer par les armes systématiquement ceux dont il n’y aurait aucun doute quand à leur trafic.
Un trafiquant est un criminel. Et si vous perdez cela de vue c’est qu’a votre tour vous êtes une  » couille molle « 

Sérieusement...

« les 5 grammes réglementés et l’absence de choix »
Tiens, on apprend sur Riposte Laïque que le dealer du coin aurait plus de choix qu’un coffee shop, et que 5 grammes de cannabis hydroponique par personne (s’entend, 5 grammes à un instant T, qu’on peut donc renouveler quand on veut), c’est une quantité ridicule…

Sérieusement, éviter de parler de sujet que vous ne connaissez à ce point pas, on croirait lire un journaleux du Nouvel Obs niveau maîtrise chancelante des sujets abordés…

PS : pour votre info, la prévalence de la consommation chez les 15-24 ans, par pays, indique une France à 12.7% (3ème place) contre les Pays Bas à 5.3% (13 place) : http://www.planetoscope.com/drogues/1551-consommation-mondiale-de-cannabis-haschisch-.html.

faraut

Tant mieux hâte de fumer mes bédos tranquillement. Pour une fois une bonne idée

gilbert

et que vont faire les dealers pour se recycler, ils font reprendre le trafic de drogues encore plus nocives, les braquages à la personne (les banques c’est trop dangereux) et j’en passe, ils ne sont pas prêt de se contenter d’un smic pour les plus vaillant ou d’un RSA pour les parasites…