Bilan du confinement aveugle : davantage de morts du Covid

Publié le 31 janvier 2021 - par - 15 commentaires - 2 400 vues
Traduire la page en :

Bilan chiffré des confinements en France et à l’international : une catastrophe sanitaire générale

 

Depuis le début de la crise, le gouvernement impose des mesures contre-productives en santé, aggravant la misère des plus pauvres, ruinant les classes moyennes et les petits commerçants pour faire accepter des médicaments hors de prix et dangereux, des vaccins bâclés et des lois de régression sociale. Il suit en cela fidèlement les prescriptions du Conseil sanitaire de l’OMS et de son faux prophète Ferguson [1] qui a d’emblée affirmé qu’il faudrait confiner, au moins jusqu’en décembre 2021 ou bien l’arrivée d’un traitement miracle [2], ou bien les vaccins, sans se préoccuper des conséquences catastrophiques de ses préconisations.

Ceci s’intègre dans le cadre de l’agenda du forum de Davos décidé par l’oligarchie mondialiste dans les mains des milliardaires mondiaux, en accord avec les gouvernements liés et actuellement réunis en forum virtuel.

Ce bilan sanitaire est d’autant plus d’actualité que le Conseil prétendument scientifique, composé de médecins trop proches de l’industrie, appelle sur tous les médias à un troisième confinement, sans aucune justification médicale pour raviver le chantage « vous serez astreints à domicile à vie ou vaccinés ! »

Dans ce chapitre, nous dresserons le bilan sanitaire des mesures liberticides qui nous ont été imposées. Pour rester le plus factuel possible, cette analyse repose principalement sur les données publiées par l’OMS, les agences sanitaires des pays concernés et les organismes internationaux comme l’OCDE, illustrés par des interviews de médecins de terrain.

Effets constatés du confinement sur la propagation de l’épidémie

Une étude de l’OCDE sur les confinements de la première vague précise que sur les 31 pays européens étudiés, la moitié (16) ont demandé à leurs citoyens de rester chez eux durant la première vague. Ces confinements, plus ou moins souples et plus ou moins obligatoires, ont duré 47,5 jours en moyenne. Cinq grands pays ont basé leur politique sanitaire sur le confinement aveugle (sans isoler les malades des autres) de toute leur population : l’Italie, l’Espagne, la Belgique, la France et la Grande-Bretagne. Les plus durs ont été la France et l’Italie avec 55 jours, l’Espagne avec 50 jours et le Royaume-Uni avec 46 jours.

À l’opposé, les Pays-Bas, la Suède, la Finlande, la Biélorussie ont fait confiance à leurs citoyens en leur prodiguant des conseils et en les laissant libres de circuler.

L’étude des courbes de progression de la maladie dans les différents pays d’Europe par la recherche des inversions de tendance (break point analysis)[3] montre que le confinement aveugle a été incapable de ralentir la progression de l’épidémie.

En France, le nombre des contaminations n’a diminué qu’en avril, six semaines après le début de l’épidémie, en même temps qu’aux Pays-Bas et en Allemagne, pays qui n’ont pas astreint à domicile leurs populations.

Cette régression spontanée après 6 semaines d’évolution paraît une caractéristique de cette maladie d’après le professeur Ben Israel [4] « C’est comme ça partout dans le monde. Tant dans les pays où ont été prises des mesures de confinement comme l’Italie, que dans les pays qui n’ont pas eu de confinement comme Taïwan ou Singapour. Dans tel ou tel pays, il y a une augmentation jusqu’à la quatrième ou la sixième semaine, et immédiatement après la régression jusqu’à ce qu’elle disparaisse au cours de la huitième semaine.”

Les autorités norvégiennes ont reconnu l’inutilité du confinement

La Norvège est fréquemment citée comme preuve de l’efficacité du confinement par ses partisans français. Mais ce n’est pas l’avis de l’autorité sanitaire norvégienne qui a publié un rapport dont la conclusion est sans ambiguïté : le virus était déjà en voie de disparition lorsque le verrouillage a été ordonné. Camilla Stoltenberg, directrice générale de l’Institut norvégien de santé publique précise ainsi [5]  « le confinement n’était pas nécessaire pour gérer le covid-19 car le taux de reproduction effectif était déjà tombé à environ 1,1 lorsque les mesures les plus restrictives ont été mises en œuvre le 12 mars ».

Impact des confinements à l’international : échec général

De nombreuses autres études [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] ont évalué l’effet des mesures coercitives sur les évolutions constatées de l’épidémie. Aucune n’a montré qu’elles auraient pu avoir un impact positif sur l’épidémie. C’est le cas de l’étude danoise sur le Nord Jutland [13] de l’étude néo- zélandaise [14], de l’analyse indienne [15], de l’étude des pays d’Europe occidentale [16] et de toutes les études internationales basées sur les faits avérés. Les seuls articles prétendant qu’il existerait un avantage au confinement sont celles qui n’analysent pas les faits constatés, mais reposent sur des simulations et des scénarios sans rapport avec la réalité.

Pour innocenter les gouvernements qui ont astreint leur population à domicile, on pourrait croire que les pays qui ont confiné policièrement l’ont fait parce que leur situation était plus menaçante au moment où ils en ont pris la décision.

Mais la comparaison des contaminations en Belgique et aux Pays-Bas (pays les plus proches par leurs origines ethniques, leur mode de vie et l’âge moyen de leurs habitants) montre qu’il n’en est rien. Avant le confinement belge, le nombre quotidien des contaminations par million d’habitants évoluait de la même manière dans ces deux pays frères. Ce n’est que dix jours après le début du confinement belge que le nombre de malades a fortement augmenté en Belgique tandis qu’il progressait sans modification aux Pays-Bas.

Les raisons de l’augmentation des contaminations par le confinement aveugle sont simples : le traitement traditionnel des épidémies (l’endiguement-quarantaine) repose sur la séparation des malades des sujets sains. Le confinement aveugle prévoit au contraire de renvoyer les malades sans signes de gravité dans leur famille ; et les pensionnaires d’Ehpad dans leur établissement d’origine, favorisant ainsi la contamination de leur entourage.

L’étude récente Comcor [17] sur les lieux de contamination rapporte que le tiers d’entre eux est le foyer familial où l’un des parents a contaminé l’autre ou son/ses enfant(s) confirme cette hypothèse.

Le confinement aveugle entraîne une augmentation de la mortalité liée au Covid-19.

Les données de l’OMS du 26 janvier 2021 [18] prouvent que le confinement aveugle est contre-productif : les pays qui ont confiné policièrement sans isoler réellement les malades sont tous dans le top 5 européen des plus fortes mortalités globales attribuées au Covid-19

avec respectivement : Belgique : 1793/million, Italie : 1245/M, Espagne : 1177/M, Grande-Bretagne : 1443/M, France : 1113/M

contre 790/M pour les Pays-Bas, 117/M en Finlande, 173/M en Biélorussie et 1090/M en Suède. La probabilité qu’une telle distribution des mortalités selon les mesures sanitaires soit due au seul hasard n’est que 0,007 [19].

Ferguson et ses élèves se glorifient de leurs erreurs de prédictions

De nombreux articles d’auteurs proches de Ferguson ou des responsables du confinement aveugle prétendent qu’il aurait sauvé des vies. Il ne s’agit que de propagande totalement mensongère qui repose sur la comparaison entre leurs prévisions très exagérées de mortalité et les mortalités réellement observées à une date donnée. Ainsi, plus ils se trompent par excès dans leurs estimations initiales et plus ils se gargarisent ultérieurement des morts virtuelles évitées. Dans un article de Nature, ils prétendent ainsi avoir sauvé 3 millions d’Européens, et en particulier 26 000 Suédois, grâce au confinement. Sans avoir remarqué que les Suédois n’avaient jamais confiné et que leur chiffre de   2 800 morts recensés au 5 mai prouvait seulement que leur prévision surestimait par dix le risque réel.

De même pour l’Allemagne. L e rapport 9 de l’Impérial College affirmait que la technique classique d’endiguement ne pourrait pas ralentir l’épidémie et que, si l’Allemagne ne confinait pas, elle pleurerait 570 000 morts au 5 mai 2020. L’Allemagne n’a pas confiné à l’aveugle, mais simplement pratiqué l’endiguement et ne comptait au 5 mai que 6 800 décès attribués au Covid-19. Mais l’équipe de Ferguson prétend que 560 000 Allemands auraient été sauvés grâce au confinement (qui n’a pas été pratiqué) !

LancetGate et NatureGate

Dans le scandale du LancetGate, les auteurs avaient inventé des données pour affirmer que la chloroquine était dangereuse. Dans ce qui peut s’appeler le NatureGate, il n’y a pas eu fabrication de données, mais refus de regarder la réalité des mesures réellement utilisées pour se glorifier de ses erreurs. Il est étonnant qu’aucun membre du comité de lecture d’une revue de bonne réputation ne se soit rendu compte des erreurs de raisonnement et des mensonges sur les politiques suédoises, néerlandaises et allemandes aboutissant à une aussi grosse supercherie.

La même technique de glorification frauduleuse du confinement par des simulations a été utilisée en France par 3 élèves de l’École supérieure de santé publique prétendant [20] que le confinement aurait sauvé 60 000 Français. Leurs conclusions, non validées par des pairs, ont été immédiatement présentées aux députés par le Premier ministre comme justification du confinement. Les erreurs de conception, des hypothèses et des conclusions d’une étude vraisemblablement commandée par le pouvoir ont été depuis largement démontrées dans des revues scientifiques [21]  [22] [23]. Mais les médias mainstream en ont très peu parlé [24].

Le confinement a créé des victimes d’autres pathologies (victimes collatérales) que nous détaillerons dans un prochain article

Docteur Gérard Delépine

[1] Celui qui avait prédit 70 000 morts en Suède et 100 000 aux Pays-Bas s’ils ne confinaient pas qui, sans confinement, n’en comptent au 5/1/21 respectivement 8 727 et 11 612.

[2] Mais l’opération « tous pour le remdésivir » soutenue par les médecins liés à Gilead, le Conseil prétendument scientifique et le directeur de l’AP-HP, Martin Hirsch, a piteusement échoué, faisant reporter tous leurs efforts sur la promotion des vaccins.

[3] Très utilisée en économie et en cancérologie.

[4] Professeur Ben-Israel « Je propose que nous mettions fin aux confinements immédiatement…”

interview à Israël National News 16 avril 2020

[5] Norvège : “le confinement n’était pas nécessaire contre le coronavirus” 29 mai 2020 Strategika

[6] Rabail Chaudhry, George Dranitsaris, Talha Mubashir, Justyna Bartoszko, Sheila Riazi Une analyse au niveau national mesurant l’impact des actions gouvernementales, de la préparation du pays et des facteurs socio-économiques sur la mortalité COVID-19 et les résultats sanitaires associés ». EClinicalMedicine 25 (2020) 100464

[7] Christof Kuhbandner, Stefan Homburg, Harald Walach, Stefan Hockertz. « Le verrouillage de la couronne allemande était-il nécessaire ? » Sage Preprint, 23 juin 2020.

[8]Simon N. Wood. Les infections au COVID-19 ont-elles diminué avant le verrouillage du Royaume-Uni ?  Pré-impression de l’Université Cornell, 8 août 2020.

[9]Stefan Homburg et Christof Kuhbandner Commentaire sur Flaxman et al. (2020) : Les effets illusoires des interventions non pharmaceutiques sur le COVID-19 en Europe » par. 17 juin 2020. Advance, Sage Pre-Print

[10] Ben Israel Analyse de la transmission du virus par le professeur. 16 avril 202

[11] Paul Raymond Hunter, Felipe Colon-Gonzalez, Julii Suzanne Brainard, Steve Rushton « Impact des interventions non pharmaceutiques contre le COVID-19 en Europe : une étude quasi expérimentale ». MedRxiv Pre-Print 1er mai 2020

[12] « Lockdown and Closures vs COVID – 19 : COVID Wins » par Surjit S Bhalla, directeur exécutif pour l’Inde du Fonds monétaire international

[13] Kasper Planeta Kepp Christian Bjørnskov Lockdown Effects on Sars-CoV-2 Transmission – The evidence from Northern Jutland https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.12.28.20248936v1.full.pdf

[14] John Gibson Government mandated lockdowns do not reduce Covid-19 deaths : implications for evaluation the stringent New Zealand response 18 Aug 2020, https://doi.org/10.1080/00779954.2020.1844786 « Les verrouillages imposés par le gouvernement ne réduisent pas le nombre de décès liés au Covid-19 : implications pour l’évaluation de la réponse rigoureuse de la Nouvelle-Zélande »

[15] Surjit S Bhalla Lockdowns and Closures vs COVID – 19 : COVID Wins Nov 1, 2020 http://ssbhalla.org/wp-content/uploads/2020/10/Lockdowns-Closures-vs.-COVID19-Covid-Wins-Nov-4.pdf

[16] Thomas Meunier Full lockdown policies in Western Europe countries have no evident

impacts on the COVID-19 epidemic. https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.24.20078717v1.full.pdf

 

[17] https://www.pasteur.fr/fr/espace-presse/documents-presse/etude-comcor-lieux-contamination-au-sars-cov-2-ou-francais-s-infectent-ils

[18] https://covid19.who.int/

[19] Calcul direct des probabilités.

[20] site internet de l’Ecole des Hautes Etudes de la Santé Publique, sur une page depuis supprimée (https://www.ehesp.fr/2020/04/23/une-etude-inedite-de-chercheurs-de-lehesp-montre-que-le-confinement-aurait-sauve-au-moins-60-000-vies/).

[21] Eric Le Bourg, Quentin de Larochelambert, Jean-François Toussaint Etude critique d’une modélisation des effets du confinement Journal International de médecine 2 mai 2020

[22] Aurélie Haroche Quand les politiques confondent modélisations mathématiques et astrologie, Journal International de Médecine, 25 avril 2020

[23]Gilles Pech de Laclause 1 Arnaud Delenda Lana Augustincic Confinement strict, surcharge hospitalière et surmortalité : Analyse statistique et étude mathématique de l’épidémie de « Covid 19 »

[24] Roland Salmon : : https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/04/08/roland-salmon-les-donnees-pour-soutenir-la-politique-du-confinement-font-defaut_6035949_3232.html

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Eric Pecaud

Faites nous un article récapitulatif sur les études sur les traitement reconnus efficaces. Et sur l’efficacité ou l’inefficacité de la fermeture des restaurant des bars. Et des salles de sports..

Eric Pecaud

Ils ont participé à une arnaque sanitaire mondiale orchestrée par bigpharma qui les ont lobotises et infiltrés. Ils devront être condamnés pour association df malfaiteurs aillant entraîner un génocide des personnes âgées. La guillotine

Jean Kulpa

Oui la France peut être fière d’avoir les politiques les plus nuls.

Decu de tout

Avec la gueule du premier sinistre ne rien attendre de positif d’un tel type.

LANKOU RU

moi , je le verrai bien au poteau d’exécution avec son patron psychopathe pour avoir “tué ‘ et handicapé des millions de Français

A la CEAUSESCU ;Ah ,j’oubliais véreux et lacombe , et attal , et blanquer

Jacques B.

Merci pour cet excellent récapitulatif, docteur Delépine. Personnellement, j’avais constaté, uniquement en regardant les courbes des hospitalisations et des décès lors de l’épidémie du printemps, que le confinement (mars) et le déconfinement (mai) n’avaient strictement pas changé à ces courbes. Seule explication possible : le confinement ne sert à rien. Mais allez faire comprendre ça à des gens endoctrinés volontaires…

Phil93

on rappellera iue l’OMS déconseille fortement aux gouvernements depuis des mois d’appliquer des confinements !!!
mais macron et sa clique de pseudos scientifiques n’écoutent l’OMS que quand cela correspond à leur agenda personnel !!!
bande de fumiers….

Fleur de Lys

Euthanasie, le scandale du Rivotril (VIDEO)

Cette vidéo est un choc absolu!

Le gouvernement a piqué des personnes âgées malades au lieu de les soigner selon cette soignante interrogée par France 3!

Cette soignante qui témoigne est choquée!

macron devra rendre des comptes!

https://by-jipp.blogspot.com/2021/02/euthanasie-le-scandale-du-rivotril.html

LANKOU RU

Rendre des comptes lui et sa bande de criminels ? Louis 16 a été exécuté pour même pas un 10ème de ce qu’ont fait ces assassins .

Emile 2

Merci pour cet excellent article
Le réel rattrapera t il cette bande de fou furieux dogmatiques
On peut l’espérer malgré les moyens de propagande et de désinformation dont ils disposent
Continuez le combat
Bravo

patphil

comme ils n’ont pas osé reconfiner la france, ils nous ont reconfiné dans les dom-tom
plus moyen de prendre l’avion sans motif impérieux (enterrement d’un parent et quatre autre farfelues)

Michel

Le type sur la photo de l’article… C’est un de ceux qui sont manipulés depuis longtemps par les mondialistes milliardaires. Tous ces gens veulent tuer et détruire. Toutes les “mesures sanitaires” sont faites pour tuer et détruire délibérément. Ces gens ne peuvent plus faire marche arrière, ils sont obligés de suivre les ordres des criminels (sinon, il leur arrive des “accidents”). Le macron, c’est idem et tous les politiques qui sont de son camp, c’est pareil. Il ne faut pas répondre par la violence, c’est justement ce qu’ils veulent pour déclencher des opérations d’élimination de masse. Il faut juste ne plus suivre aucune directive qui vienne de ces pourritures sataniques. Il faut refuser d’obéir et penser par nous mêmes, nous en sommes largement capables.

Laborde Gérard

non on ne peut pas dire ça du type en photo
on a pris ce type comme on avait pris si bête parce ce que c est un. neuneu dont on sait qu’il fera tout ce qu on lui dit
il ne faut pas chercher plus loin

Eric Pecaud

Avec lui c est le pompon…. Je ne le regard plus. C est le diiable le redresseur de tort… À utiliser pour les enfants qui ne veulent pas aller se coucher….

Lire Aussi