Black face dans ton resto : On va t’égorger ! Mais Macron s’en fout !

Illustration : Justin Trudeau en Black Face. Dessous Mickael Taylor, menacé de mort pour avoir accepté  une cliente déguisée…

Elle est pas belle, la France de Macron ?

Le djihad est chaque jour plus prégnant, chaque jour plus visible, chaque jour plus terrible pour les Français. Oui, le djihad, car le wokisme fait partie du djihad. Les wokistes sont des dégénérés qui, de l’intérieur, amplifient la haine de notre identité, de notre histoire, de tout ce qui concerne les Blancs, en imposant une suprématie de la couleur, de l’étranger, mis sur un piédestal, devenu intouchable.

Aujourd’hui c’est un restaurateur de Poitiers qui a commis un crime absolu, accueillir un groupe de jeunes femmes venues fêter un enterrement de vie de jeunes filles, déguisées… La future mariée avec le visage noirci,  pour évoquer les mânes de sa grand-mère Martiniquaise.

Et les voilà qui festoient, rient, profitent de la vie, dansent sur la terrasse du restaurateur… un passant filme, met sur les réseaux sociaux. Le cauchemar commence… pour le restaurateur, menacé de mort, carrément !

« Au téléphone, on m’insulte, on me traite de raciste. J’ai reçu une quarantaine de menaces de mort appelant à m’égorger, à me brûler. Ma devanture a été taguée », souffle Michael Taylor, patron éprouvé du Senza Nome. Depuis le 18 mai dernier, ce restaurateur installé au cœur de Poitiers (Vienne) affronte malgré lui un « déchaînement de haine » provoqué par un « blackface », une pratique raciste — popularisée puis combattue aux États-Unis — consistant à se grimer le visage en noir.

Résultat ? Des milliers de commentaires négatifs sur son établissement en quelques jours sur le net… qui font baisser la fréquentation de son établissement de 80 % !

Michael Taylor qui a vu déferler en deux jours plus de 2 400 avis négatifs sur Google et presque autant sur TripAdvisor. Les commentaires dénigrant son établissement n’ont depuis jamais cessé. « J’ai ouvert en octobre 2020, presque deux ans de travail foutus en l’air », lâche-t-il, dépité : « Je reconnais un manque de jugement et assume mes torts. Mais la cliente devrait prendre ses responsabilités… »

https://www.leparisien.fr/vienne-86/sa-cliente-se-grime-en-noire-le-restaurateur-est-menace-de-mort-02-06-2022-D7QXNXDRDRGKTAFZ6OKQOBWD3I.php

Pendant ce temps un entrefilet dans la presse pour  Alban Gervaise, décapité devant ses 2 jeunes enfants devant leur école  à Marseille. Silence radio des organisations dites antiracistes. Silence radio des veaux qui préfèrent ne rien savoir, ne rien voir.

Pendant ce temps, SOS racisme ne perd pas une occasion de gagner du fric et de faire de la propagande pour la rééducation des Français, ici des hôteliers et restaurateurs.

Ce restaurateur n’a rien à se reprocher. Son attitude a été exemplaire », insiste Cheikh Diaby, le président du comité poitevin qui pointe du doigt le seul geste de la cliente : « Cette attitude ne peut être que source de désordre. Si le but consiste à se moquer d’un accent, d’une couleur de peau ou des origines, c’est constitutif d’un délit raciste.

Conclusion : s’il y a un scandale à Poitiers c’est, quand même, la faute des Blancs, la faute des hôteliers et restaurateurs qui n’ont pas encore compris que, bien que légale, la pratique du Black Face était un délit pour les wokistes et devait être, à ce titre, interdite. Point barre.

Le djihad, vous dis-je… Pendant ce temps, Macron négocie avec les communistes pour qu’ils entrent au gouvernement… Une autre conspiration pour imposer le djihad à la Macron.

Christine Tasin

https://resistancerepublicaine.com/2022/06/26/black-face-dans-ton-resto-on-va-tegorger-mais-macron-sen-fout/

image_pdfimage_print
7
1

7 Commentaires

  1. Et quand Omar Sy reprend des rôles de BLANCS avec sa tronche de brochet nous devrions applaudir !!!???
    Putains de bamboulas qui viennent bouffer chez ce « salaud de colon ». Bande de minables sans amour propre.

  2. Les réseaux sociaux sont devenus des terroirs où fleurissent la délation et la terreur. Effrayant.

  3. Si j’ai bien compris le restaurateur critique la cliente déguisée en chocolat ? Si c’est bien ça, ce qu’il lui arrive est excellent !!une attitude normale serait de défendre sa cliente et le droit de s’amuser. Idem pour le président de l’association jenesaisquoi !! De beaux bobos collabos!

  4. Je l’ai toujours dit par certains aspects les « rézo  » sociaux sont néfastes autant dire c’est de la merde .Vu le nombres d’abrutis qui y balancent leurs plates vies en se donnant un genre ,une attitude ,un style de vie ,comme l’on dit ce sont des fakes newser , des étrons sur deux pattes.

    • Et mon épouse malgache qui se décolore les chevaux… j’ai intérêt à me passer la tronche au cirage marron pour passer inaperçu ! Mais dans quel monde vit-on ?

Les commentaires sont fermés.