Black Friday, Black Century & Matrimoine

Publié le 1 décembre 2017 - par - 21 commentaires - 1 326 vues
Share

Camarades de tous les pays, notre Patrimoine commun est menacé par le profit, et la réalisation du profit passe, aujourd’hui, par le déplacement « consenti » de populations.

L’arrivée du Black Friday en France peut être l’occasion de comprendre ce mécanisme.

Le Black Friday est une énième festivité inventée de toutes pièces, un procédé pour booster le chiffre d’affaires, pousser à la consommation.

Abaisser la fête de Noël à une grosse bouffe ne suffisait plus, il a fallu salir la Saint Valentin en mimant l’amour qui s’achète, il a fallu entraîner les enfants dans le macabre Halloween, et maintenant : « Black Friday ».

Les économistes de BFM nous expliquent qu’il y avait un trop grand espace de temps entre les soldes et Noël, qu’il faut régulièrement stimuler le consommateur pour qu’il achète.

Du haut de leur science économique ils nous l’affirment : stimuler le consommateur serait bon pour la croissance.

Le chantage implicite est le suivant : sans croissance, pas d’emploi. Quiconque s’opposerait à la stimulation de la consommation serait fauteur de chômage.

Evidemment tout ceci n’est que friponnerie.

Les « savants » économistes de nos médias et les pseudo antiracistes tentent, tous en chœur, de faire croire qu’accueillir l’Afrique et l’Asie musulmane en Europe, et dans les pays peuplés de blancs en général serait un acte de charité, un devoir.

La réalité est que ce boniment est une véritable escroquerie, à laquelle le public européen malheureusement, même parmi les mieux informés, cède à la tentation de croire.

La réalité est qu’il s’agit pour les leaders économiques, d’accéder à l’épargne des ménages, de piocher dans les patrimoines de la classe moyenne et de l’Etat, dans la conservation des biens non appropriables, pour réaliser des profits immédiats.

Comment veulent-ils y parvenir ?

Comment contraindre des populations entraînées à épargner, à protéger des patrimoines, à se transmettre des antiquités familiales d’une génération à l’autre, à tout d’un coup consommer frénétiquement diverses camelotes ?

Comment contraindre des fils et filles de longue lignée, à se débarrasser de l’armoire normande pour des planches de bois brut, au mieux, livrées à monter ?

Par différents moyens. Ces jours de solde en sont un. Ils sont ceux où la volonté de pousser à la consommation inutile se manifeste de la manière la plus claire, comme ce Black Friday.

Un autre moyen est de chambouler les lieux et modes de vie des populations, les obligeant ainsi à changer leurs équipements et leur mobilier. Passer de maisons ou fermes à des petits appartements. Célébrer l’éclatement des familles comme une libération et multiplier les déménagements pour raison de séparation.

Mais le moyen le plus puissant et le plus direct est l’apport de populations de consommateurs.

Catherine Withold de Wendel expliquait il y a quelques années, que l’Europe a besoin d’importer des consommateurs. Non pas des travailleurs, mais des consommateurs.

Comme vient de l’expliquer Renaud Camus dans son discours à Baix et dans son annonce de la formation d’un Conseil de la résistance, les consommateurs ainsi importés sans argent auront, pour consommer, l’argent des populations européennes.

L’ISF, le nouvel impôt sur le patrimoine immobilier, les droits de succession, la taxe foncière, le prélèvement de cotisations d’allocations familiales et CSG fort élevés et proportionnels sur les revenus des personnes compétentes pour travailler, ont tous visiblement le même effet.

Favoriser la consommation aux dépens de l’épargne et des dépenses d’entretien des patrimoines, aux dépens du temps libre permettant les dons gratuits entre personnes.

Tel est le but de ces politiques, telle est la raison des boniments dont on nous rebat les oreilles pour nous culpabiliser de nous inquiéter de l’arrivée massive d’extra-européens.

Jean-Luc Mélenchon affirme à raison que l’on n’émigre pas de gaieté de cœur : pourquoi ne cherche-t-il donc pas alors les causes de cette immigration, toutes les causes ?

Il y en a deux. D’une part, pour commencer par nos responsabilités, nos politiques destructrices dans ces pays. Mais d’autre part, aussi, l’avidité de populations de pays qui n’ont pas, historiquement c’est évident, trouvé le savoir scientifique qui a permis aux blancs européens de culture chrétienne de bénéficier de certains conforts et soins.

Ainsi, par exemple, comme cela tombe bien, les paysans d’Afrique comme de l’Inde, ont été largement ruinés par les firmes vendant, comme à nos agriculteurs, des semences qui doivent être rachetées chaque année. Ils deviennent des populations « consentant » à leur déplacement.

Et comme cela tombe bien, l’islam-religion-de-bonheur allié aux soixante-huitards, démolit en Afrique les traditions de contrôle des naissances, et les efforts des chrétiens (missionnaires ou africains) pour la politique de chasteté, seule praticable dans les pays pauvres pour limiter les naissances sans ruiner la santé des femmes.

Il faut répéter et marteler cette explication limpide de Wafa Sultan, dans le livre d’articles dont la traduction française a été publiée par Riposte laïque : l’Occident défend l’islam parce que l’islam affaiblit les pays où il règne et lui permet d’avoir du pouvoir sur ces pays et leurs populations.

Les militants de la charia se servent – et le disent – de l’arme démographique. Les docteurs folamour de l’économie européenne frétillent de gourmandise devant le « vivier » (sic, dixit un économiste) humain des pays musulmans.

Résumons le mécanisme. Pour faire tourner la croissance et les profits, l’Occident et ses leaders promeuvent la fabrique d’Africains et les importent comme consommateurs. Pour doper encore le mécanisme, on institue de nouvelles fêtes rituelles de gaspillage orgiaque.

Il est significatif que le nom de ces fêtes soit lui-même signe de plus en plus de mort, de macabre et de noirceur. «  Black » is black.

Devant un tel cynisme, et l’exploitation du ventre des femmes qui en est le centre, la réaction française est grandiose : remplacer Patrimoine par Matrimoine. « Tremble Daesh » comme dirait l’autre…

Du point de vue écologique, ces transferts massifs de populations sont un désastre, pour tous les continents.

Sur tous les continents, de vrais écologistes et humanistes tentent de s’opposer à cette politique. Malheureusement sans suffisamment s’unir jusqu’à présent. Chacun se laissant par trop tromper ou séduire par les « justiciers » divers, inventeurs d’ « ennemis »…

Le XXIe siècle pourrait être le Black Century qui verra la disparition de nos patrimoines les plus précieux. Notamment, disparition de centaines de millions d’animaux sauvages et les espèces, même les plus communes, depuis quelques décennies, du fait de nos Folamour et de leur folle « gestion des ressources humaines ». Notamment, vœu de certains, dont des blancs, de voir la disparition des blancs et de leur culture.

Black is black, today.

Elisseievna

Print Friendly, PDF & Email
Share

21 réponses à “Black Friday, Black Century & Matrimoine”

  1. UltraLucide dit :

    Excellent article qui met clairement le doigt sur un des rouages clé de la destruction de la civilisation européenne. Bravo et merci à vous.

  2. Durocher dit :

    Plus la dictature écolo-responsable fait pression, plus se débride la consommation à outrance. Plus l’islam se radicalise, plus les féministes courtisent cette religion. Plus on est fliqués, plus on parle de liberté. (etc, etc.).

  3. Cash sans Tango dit :

    @Elisseievna

    1 Abolitionniste de quoi ? Si c’est de l’esclavage il fallait écrire sur l’esclavage de l’Africain par l’Africain qui dure depuis la nuit des temps….

    2 Militante féministe, Collectif national pour les droits des femmes comme ma ma mère il y a 50 ans, vous vivez à quelle époque ? Obsession de la cisgenre-phobie ? « homos cools comme Pierre Bergé »

    3 universaliste : Universaliste donc gauchiasse pour une grosse dictature mondialiste comme rêvée par le communiste ultra-bourgeois petit fils de rabbin Karl Marx Lévy Mordechai ?
    Comme le socialiste Hitler et son Reich socialiste mondial de 1000 ans ?
    (Mordechai comme la dynastie Saoudienne)
    Universitaire en 2017 = Certificat d’études de 1968.

    Vous ignorez que la gauche est N°1 des meurtriers et ethnocidaires ?

  4. dufaitrez dit :

    Pour une fois non féministe, mais réaliste !
    Ce Black Friday est une astuce pour « griller » les achats de Noël avant date.
    En contradiction avec les Lois sur les soldes. Nul n’a rien dit !
    Quant à « l’importation de clients » ?? Sans le moindre sou… Les Allocs paieront !

    • lucie clavijo dit :

      Exactement, le social sera entretenu par les impôts soutirés aux classes moyennes pour que les pondeuses puissent aller remplir le caddie, avec des sous produits!
      le NOM n’est qu’un gigantesque piège à cons-sommateurs!

  5. Crixus dit :

    OK rien que commencer un article par « camarades » il m’est impossible de le lire.

    « Camarades » cela me rappelle le torchon « L’Huma » entre 1939 et 1942 « Il faut fraterniser avec le camarade socialiste Allemand, Lamirant et De Gaulle sont réactionnaires et impérialistes » (sic)

    « Camarades » c’est le mot qui a crée 80 millions de morts grâce au socialisme Allemand et Italien allié au socialisme d’URSS (invasion socialiste de la Pologne et grands amis de 39 à 42…)

    « Camarades » =100 à 150 millions de civils désarmés exterminés en 80 ans : Staline, Mao Zedong, Pol Pot etc…
    Le socialo-communisme et les « camarades » sont la lie de la lie de l’histoire humaine, ça se permet encore de la ramener, de fêter les exécutions à la fête de l’huma et défiler sous drapeau rouge .. Cinglés !

    • Chomet dit :

      Pas de camarades SVP nous nous sommes en pays chrétien catholiques pas en ex russie.

      • Pagan dit :

        C’est bien ce que Crixus disait, le premier mot de l’article c’est « camarades de tous les pays » …

      • Pagan dit :

        La première phrase de l’article est « camarades de tous les pays » en même temps vu la présentation de sont auteur (« autrice » en langage inclusif ??) rien d’étonnant.

        En 2047 être encore bloquée au féminisme rance et réactionnaire de maman d’il y a 50 ans, c’est vivre complétement sur une autre planète, réac, ,rance, sexiste, parano, une véritable pathologie.
        Du pur Anne Marie Alice Lauvergeon.

        Je ne serais pas étonné que nous ayons à faire à une LGBTQI pure souche gauchiasse.

  6. Essef dit :

    « Il est significatif que le nom de ces fêtes soit lui-même signe de plus en plus de mort, de macabre et de noirceur. «  Black » is black. »

    Vraiment n’importe quoi. Tout est bon pour balancer son idéologie la plus simpliste.
    Il suffit pourtant de passer sur wikipedia pour comprendre le sens de cette couleur noire.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Black_Friday_%28shopping%29

  7. Cheikh dit :

    Tant que la mentalité des gens n aura pas changée , vous aurez beau faire tous les articles pour les responsabiliser, c est peine perdue. Les gens pensent n exister qu en consommant et ne se soucient guère ou seront envoyés et traités les déchets. Celui qui espère dans la condition humaine est un fou. Celui qui désespère dans la condition humaine est un lâche.

  8. reuri dit :

    Pour moi pas question de céder au vendredi noir, par esprit de contradiction je préfère l’apéro saucisson entre amis plutôt que de donner mon pognon à des multinationales qui délocalisent.
    Marre de ces évenements artificiels qui transforment les gens en zombie consommateurs.

  9. Pascal Olivier dit :

    « Comme vient de l’expliquer Renaud Camus dans son discours à Baix… » et comme je l’avais expliqué entre autres dans cet article six mois plus tôt :

    http://ripostelaique.com/le-soutien-de-chevenement-a-macron-le-primat-de-lislamo-collaboration.html

    (principalement dans les paragraphes 8,9,10)

    • Elisseievna dit :

      Effectivement, je ne vous avais pas lu, nous faisons la même analyse

      « Nous sommes un peuple de vieille souche paysanne, laborieuse et parcimonieuse, ce qui contribue à une saine économie mais n’est plus en phase avec le néo-capitalisme, lequel favorise le flux au détriment du solide, ce qui bouge au détriment de ce qui demeure. C’est pourquoi Emmanuel Macron s’est engagé à surtaxer l’immobilier et à exonérer les valeurs… »

  10. Lys dit :

    Grâce au Black Friday, la fortune du PDG d’Amazon dépasse les 100 milliards de dollars

    Porté par la capitalisation boursière d’Amazon, elle-même dopée par les ventes de la journée de promotions commerciales du Black Friday, le magnat de la vente en ligne, Jeff Bezos a encore vu sa fortune croître de 2,4 milliards d’euros.
    https://francais.rt.com/economie/45992-grace-black-friday-fortune-jeff-bezos-100-milliards-dollars

    • reuri dit :

      Et propriétaire du washington post , ce torche cul pro-islam.
      La presse pourrie adore ce parvenu, yabon le pognon.

  11. popopo dit :

    Vibrante diversité : Des tziganes chourrent les tirelires de dons dans une boucherie halal
    https://youtu.be/zFz-ls8etkU
    Ces salauds de tziganes volent nos arabes maintenant !

    • TourN dit :

      voleurs …volés c’est le boomerang , ça leur revient en pleine tronche. Ce sera toujours ça de moins pour construire des mosquées hé hé ! on ne se gêne pas pour voler les troncs des églises. Chacun sa m…e

  12. Senfoulamor dit :

    Je n’ai rien acheté et mes cadeaux de Noël sont prêts : le culturel, ça ne se brade pas…