Blasphème : propagandiste de l'islam, Belloubet condamne Mila !

 

Tous les jours nous avons la preuve de la collusion de nos hommes politiques avec l’islam. En particulier, Nicole Belloubet donne des gages à l’islamiquement correct. Elle vient d’en faire la démonstration dans son traitement de l’affaire Mila.
Mila, c’est  la jeune lesbienne de 16 ans, qui, ouvertement et grossièrement draguée par un musulman, s’est donné le plaisir de le recadrer en répondant : « Je déteste la religion, le Coran, il n’y a que de la haine là-dedans, l’islam c’est de la merde, c’est ce que je pense. »
Mila a, depuis, fait l’objet de la réaction typique quand un musulman est vexé de voir ses avances repoussées : violentes insultes, menaces de mort, menaces de viol etc.
Mais le sommet est atteint lorsque Mila se voit rendre responsable de ces menaces par Nicole Belloubet qui a cru pouvoir dire que « L’insulte à la religion, c’est évidemment une atteinte à la liberté de conscience, c’est grave ».
http://www.fdesouche.com/1329335-vers-un-retour-du-delit-de-blaspheme-selon-n-belloubet-linsulte-a-la-religion-cest-une-atteinte-a-la-liberte-de-conscience-cest-grave
Nicole Belloubet a bien sûr, et heureusement, car cela prouve que nous sommes encore un peu libres, suscité un tollé dans toute la classe politique.

Retenons la réaction d’Éric Ciotti qui a dit : «  Non, Nicole Belloubet, critiquer l’islam n’est pas une atteinte à la liberté de conscience… Dire cela est insupportable dans une République laïque, la jeune Mila menacée de mort n’a pas commis de « blasphème », elle est libre ! » Libre de dire ce qu’elle pense.
C’est la charia des 57 pays musulmans qui supprime la liberté d’expression et voudrait bien la supprimer chez nous. C’est avec des propos comme ceux de Nicole Belloubet qu’elle peut et veut y arriver. Et y arrivera, si nous nous laissons faire.
Richard Malka, avocat de Charlie Hebdo, nous le confirme : cet argument utilisé par Nicole Belloubet « est celui de la ligue islamique mondiale qui milite partout en Europe pour l’interdiction du blasphème. Car c’est la terminologie exacte de cette organisation prosélyte, qui a plusieurs fois déposé des demandes en ce sens auprès de l’Onu : empêcher les injures envers l’islam au nom de la liberté de conscience. »

Non, Madame Belloubet, l’insulte à la religion n’est pas une atteinte à la liberté de conscience. C’est l’islam qui pense cela et essaie de le faire promouvoir partout, même dans nos pays. L’islam n’est pas encore religion d’État, en France.
C’est l’islam qui instrumentalise ses croyants dans la guerre qui nous oppose en leur répétant que la moindre insulte est blessante et est une atteinte à leur liberté.
Il faudrait d’ailleurs définir ce qu’est une insulte. Pour nombre de musulmans, c’est juste dire la vérité la plus simple sur leur religion qui leur semble une insulte.
Or nous avons encore le droit, en France, de dire ce que nous pensons de toutes les religions, y compris l’islam. Il semblerait que ce droit reste acquis en ce qui concerne le christianisme, qu’on peut même insulter librement et grossièrement, mais plus l’islam, cette religion qui ne se cache pas de vouloir faire notre conquête.
C’est en outre un argument stupide, car si les insultes sont de nature à faire apostasier un musulman, parce que c’est cela aussi que veut dire Nicole Belloubet, cela signifie que la foi de ce musulman est bien faible, bien légère, fondée sur rien.
Mais au nom de quoi Nicole Belloubet se préoccupe-t-elle de la foi des musulmans ? Ce faisant, Nicole Belloubet montre une belle sollicitude pour l’islam ! Sommes-nous encore un pays laïque ?
Cela signifie aussi que l’islam a besoin d’un système dictatorial et totalitaire pour se maintenir. C’est d’ailleurs ce que dit l’imam Qaradawi : il se félicite que l’apostasie soit punie de mort, sinon, dit-il, l’islam n’aurait pas duré.
Mais l’islam n’en est pas à un argument stupide près. Ce qui est affligeant, c’est que le ministre de la Justice de notre pays se fasse l’écho de cet argument stupide. Qui de plus n’a aucune jurisprudence en France : jamais aucun tribunal français n’a donné droit à une liberté de conscience blessée.
On assiste là à un essai d’ouverture à une nouvelle catégorie de plaignants : ceux qui ont eu la conscience blessée. C’est l’ouverture vers l’arbitraire et la surenchère. Chaque conscience est unique. Je connais une personne qui n’aime que la couleur rose, va-t-elle pouvoir se déclarer blessée par la mode du gris ?… On ne peut pas fonder le droit pénal sur des sentiments, seulement sur des faits.
Nicole Belloubet en est donc à rétablir le délit de blasphème, pour les beaux yeux des seuls musulmans. En effet seuls des musulmans ont réagi aux propos de Mila, qui visait pourtant toutes les religions.Quelles nouvelles censures va-t-on nous imposer ?

Abdallah Zekri du CFCM, sûr de son impunité, sûr de Nicole Belloubet, s’est même permis de mettre de l’huile sur le feu, de dire que Mila l’avait bien cherché, la livrant aux hyènes, et légitimant ainsi le fait que des musulmans veuillent se faire justice eux-mêmes. Qu’attendre de personnes qui prétendent qu’une femme violée l’a bien cherché si elle était légèrement vêtue ?…
On note que lorsqu’un chanteur chante sur une chaîne subventionnée que le Christ est un PD qu’il aurait fallu enc… par derrière sur la croix, personne ne réagit, même pas Nicole Belloubet. Si quelqu’un s’était permis de dire l’équivalent de Mahomet, la France aurait été mise à feu et à sang.
Dans la défense de Mila, où sont les officines subventionnées contre l’homophobie ? Elles sont bien silencieuses. Ah, mais c’est parce que tout est permis à l’islam… ils ont le droit d’être homophobes, eux. Et de vouloir jeter les homosexuels du haut des immeubles car c’est pour leur bien.
« La République garantit la liberté de conscience » Art 1 de la loi de 1905. Mila a exercé sa liberté de conscience, un point c’est tout. Passez, il n’y a rien à dire. Nous sommes encore dans un pays de Gaulois et de laïcs amoureux de leur liberté.
Un commentateur de Valeurs actuelles a le mot de la fin : « Après Taubira qui voulait vider les prisons, voici la suite idéologique (avec Belloubet) : vider les consciences…. Pour les églises, le pape s’en charge ». En attendant de remplir de consciences blessées les plus que jamais proliférantes mosquées.
Sophie Durand

image_pdf
0
0

42 Commentaires

  1. Cet argument utilisé par Nicole Belloubet « est celui de la ligue islamique mondiale qui milite partout en Europe pour l’interdiction du blasphème. Car c’est la terminologie exacte de cette organisation prosélyte, qui a plusieurs fois déposé des demandes en ce sens auprès de l’Onu : empêcher les injures envers l’islam au nom de la liberté de conscience. » TOUT EST DIT ! Pour ceux qui n’auraient toujours pas compris à QUI cette traitresse de Belloubet est totalement inféodée. Pauvre France…

  2. c’est assez incroyable la déclaration de belloubet.
    elle a blasphémé sur la république et la laicité , sur ce que les générations ont bâti
    et qui jusqu’ici convenait à tous les immigrés sauf….certains immigrés.

  3. belloubête (copine de Sybête) rase les murs.
    une info LCI (en bandeau, comme si c’était une information de 5e zone) indique qu’il n’y’aura pas d’enquête pour incitation à la haine raciale pour Mila !!!
    alors les LGBT ? Mila peut remettre votre logo sur sa page FB ?
    si vous répondez oui je pense qu’elle vous dira qu’elle vous mets à vous aussi un doigt bien profond, jusqu’au coude, où je pense! je peux même l’aider , bande d’ordures…

  4. Ce que les croyants nomment blasphème n’est souvent que simple remarque rationnelle, parfois caricature de bon sens de la part d’athées, et il ne concerne QUE les croyants
    Les adeptes des dieux et des gourous peuvent bien croire à toutes les lunes et les paradis qu’ils veulent, mais la Laïcité exige qu’ils le fassent en privé, et sans nuire à la Liberté des « autres ».
    Ce n’est pas cette ligne de conduite qu’a énoncée belloubet. Si l’on s’en tient à la conviction sidérante avec laquelle belloubet a « condamné » la jeune Mila pour ses libres propos, on l’imaginait réciter une directive interne rédigée par elle.
    Nier et s’opposer à ce point à l’article I de la constitution qui garantit la Laïcité et la Liberté d’expression, c’est du jamais entendu d’une garde des sceaux.

  5. SVP ! Ne faisons pas de Mila une nouvelle Gréta du même âge !
    Son anneau dans le nez et ses propos excessifs (trouduc) la dévaluent.
    MAIS, inconsciente, elle a ouvert un vrai débat !
    La BelleouBête s’est montrée plus Bête que Belle ! (on savait…).
    Elle accepte le Blasphème contre l’islam ?
    Avia, valorise le Blasphème contre Macron par sa Loi liberticide.
    On n’a pas fini !

    • il vaut mieux avoir un anneau dans le nez qu’un couteau dans la gorge !

    • Polyeucte et le en même temps ! Vous n’avez jamais été harcelé par une malchance pour la France à votre époque. Les mots sont crus et encore moins qu’à l’époque de Coluche notre si regretté vrai humoriste. Rien d’excessif dans ses propos uniquement du ras le bol envers les abrutis.

    • POLYEUCTE@ va chez oumma.com.leur lécher les babouches pauvre dhimmi.En quoi son anneau dans le nez est – il un crime .La France n est pas l Arabie -Saoudite donc elle a le droit de dire que l islam c’est de la merde .et beaucoup de personnes pensent comme Mila en France et à travers le monde .

  6. N’oublions que l’islam n’est en France que depuis 45 ans, par la trahison de tous les collabos qui dirigent ce Pays depuis 45 ans; RPR, UMPS, PC, FI, MODEM, UDI, EELV, LRPS, LREMPS,CGT,CFDT… et un Peuple composés de 70% d’électeurs aveugles… et inculte au moins en ce qui concerne l’Histoire…

  7. Belloubet : chassez le naturel il revient au galop.
    .Pour elle le délit de blasphème existe!!!! quoiqu’elle annone 1 h après.Sur LCI ce matin un journaliste a dit clairement que celui qui devrait être présente à la justice c’est le responsable du CFCM qui a osé dire que Mila devait assumer. Si les Français n’ont pas encore compris ils vont avoir ce qu’ils méritent…et nous avec….Un petit nombre se réveille. Cela ne suffira pas. La bonne résolution de l’année : résistance, envoyer les islamo gochos fachos aux ch…….ne plus rien supporter !!!!

  8. Zekhri s’est défini lui même de poison de l’islam et quiconque cherche à l’assimiler en meurt. Ce type est une erreur de la nature dans une démocratie laïque et aurait dû être poursuivi pour incitation à la violence par la chose qui se prétend la garde des sots. Honte à cette minus sinistre.

  9. Ce matin sur France Inter, le Journaliste parlait de 150 djihadistes qui vont revenir, et non 500, et (pas) Bellebête a répondu; « cépa vré, ya pas 150 djihadistes qui vont revenir ».
    Nous sommes bien gouvernés!
    Et heureusement, nous avons la radio la voix de son maître, pour que nous ne croyions pas vos « fake news », à RL!

  10. Au moment des appels au meurtre contre Mila, aucune réaction des grands médias, du gouvernement, du ministère des femmes Schiappa, de la LGBT, de la ligue des droits de l’homme….
    Ceci pendant une dizaine de jours, pendant lesquels Mila, sans protection, aurait pu se faire tuer !
    Au bout de ce délais, Schiappa commence à se réveiller en baîllant et soutient Mila très mollement, Belloubet fait pire et leche le cul de Zekriminel.
    Alors que Mila aurait dû faire aussitôt la couverture de Charlie Hebdo (Riss en fait son édito) et du Canard. Et devenir une cause nationale.
    RTL et RMC se réveillent dix jours après…

  11. Et dire qu’après des siècles de guerres de religion ,de déchirements entre la gauche et la droite dans les villages ,les familles ,les époux à propos des enfants etc ,on était arrivé à ce compromis accepté par tous mais au bout de plusieurs décennies seulement :la laïcité .Enfin la paix !
    C’était trop beau ,ça ne pouvait pas durer .
    Deux ou trois cornichons ,n’hésitant pas à faire voter des lois scélérates et des ministres qui,vivent dans une bulle et mentent comme ils respirent,et nous voilà repartis dans des bagarres à l’infini,de plus en plus violentes ,de plus en plus mortelles .
    Ceux qui croyaient au ciel ,ceux qui n’y croyaient pas …
    Comme disent les anciens: « c’était le bon temps « !

  12. La BELBOULETTE en pleine action, c’est possible d’avoir autant de ministres aussi cons (elle est pas la seule) , je leur suggère de transférer le conseil des ministres à LYON ville de GUIGNOL, mais aussi du boudin blanc.
    A ce sujet AURORE BERGE a été interviewée par CACABOURDIN ce matin à RMC, elle était dans ses petits souliers.
    Et aussi hier à BFMWC ce connard de D. DICKENS a déclaré qu’il avait le droit d’être choqué par les propos de MILA, il a aussi le droit de foutre le camp et de retourner au pays de ses ancêtres, il est noir, il serai pas musulman de surcroit.

    • Elle est plus que c*n, elle n’est plus du tout fiable dans ce poste. Elle est même extrêmement dangereuse et cela fait froid dans le dos de constater à l’évidence que nous avons en France une garde des sceaux qui à sa façon fait la promo de la charia .

  13. Un détail important : la peur de l’état Français de ce que représente l’islam s’appelle……..l’islamophobie ; et donc, est condamnable. Le serpent se mord la queue, la fin est proche.

    • En effet phobie vient du mots grec qui signifie peur, le contraire est anti. Quand on a peur de quelque chose, on ne la critique pas, on ferme sa gueule et on « approuve ». Ceux qui critiquent l’islam sont des anti-islamistes, les véritables islamophobes sont ceux qui soutiennent ou qui cherchent des excuses à de telles dérives comme les menacent de mort dont sont victimes Mila ou Zineb et beaucoup d’autres.

  14. La peur, l’immense trouille de l’islam et surtout d’une révolte de masse qui allumerait une guerre civile et raciale. Tout sera fait pour tenter d’équilibrer les forces en présence. Il reste pourtant un moyen formidable : inculquer dans la conscience de l’état, (oui, je sais, c’est difficilement définissable), la même peur du bloc BLANC, et là seulement, il se passera quelque chose. Désespéré ? Oh que non ! cela vient lentement mais sûrement. Notamment auprès des jeunes qui sont nés et éduqués dans ce marasme sans nom, et chez qui une réaction anti-envahisseurs se manifeste de plus en plus. Le cas Mila n’est que le début de cette manifestation de raz-le-bol, qui ira en s’amplifiant. Les nouveaux blocs minoritaires qui se télescopent, deviennent la fracture par où tout va s’écrouler.

    • « Ils préfèrent le déshonneur à la guerre , ils auront le déshonneur et la guerre «  CHURCHILL

  15. la charia EN MARCHE ……… pendant ce temps, les franchouillards baissent la tète et se bouchent les oreilles . A VOMIR ! interpellez vos cons citoyens et dégustez leurs réponses et leurs comportements . Des DHIMMIS en puissance .

  16. En s’exprimant ainsi, le gouvernement cautionne les appels au meurtre. Ils devraient être condamnés.

  17. le masque tombe officiellement
    on le savait mais l’entendre dire clairement c’est t-y pas mieux ?
    reste aux bisounours à se déboucher les oreilles et surtout à aller voter

  18. oui l islam ,c est de la merde et ON FAIT ENCULE MAHOMMET PAR UN COCHON jusqu a ce qu il crie : qui vivra VERRAT !

  19. Un pouvoir quel qu’il soit fait régner l’ordre (le sien), s’il le faut au détriment de la justice. Belloubet a ainsi jugé qu’accabler Mila trouble moins l’ordre public que combattre les islamistes, y compris ceux du CFCM. C’est révélateur des priorités de l’équipe de zozos qui se fait passer pour un gouvernement et cela augure mal de l’avenir.

  20. Pas belle et bete doit etre arretee et jugee pour complicite de genocide de meme que celui qui l a nommee a cette place . Les juges rouges raciste et prefets collabo aussi .

  21. Je ferai quand même un reproche à Mila, c’est que en voulant mettre un doigt dans le t.. d’allah et de sa sous-m… pédophile, elle risque de se salir !

  22. J ai pas souvenir qu elle se soit manifeste quand France inter a blasphème et insulter les catholiques en traitant jésus christ notre seigneur de PD.

  23. A ce stade, ou plus aucune critique envers l islam n est tolérée sous peine de menaces-de morts ou d un procès pour incitation à la haine, on peut le dire. On est mal barré. Ils sont à présent trop nombreux dans l exagone. A toujours s êtres fait flatter l encolure depuis près de 40 ans , le gouvernement ne pourra plus faire marche arrière sous peine d un affrontement sanglant. Voilà où nous en sommes. Tout leurs-a été pardonné et à présent ils sont très puissant. Le djyhad à débuté depuis l incendie de ND.

  24. Je ferai quand même un reproche à Mila, c’est que en voulant mettre un doigt dans le t.. d’allah et de sa sous-merde pédophile, elle risque de se salir !

  25. La France n’est plus la France !
    Mila qui est déjà menacée de mort par les pourritures islamiques ne peut même plus trouver un lycée tellement notre pays est infesté d’adeptes, et cette connasse de belloubet en remet une couche !!! ?? quelle honte !

  26. Suite :
    Belloubet avoue en fait qu’elle sait le fanatisme sanglant des populations que ses complices et elle ont importées, mais au lieu de les recadrer sévèrement pour les dissuader de nuire, elle se range totalement de leur côté dans sa haine névrotique des européens de souche, contribuant ainsi à augmenter le danger couru par Mila et à terroriser les autochtones. Belloubet est une ordure.

  27. On lui demande de rectifier sa bourde. Elle s’enfonce!!!!! Incompétente ou malhonnête ?
    Elle l’était déjà lorsqu’elle sévissait dans l’éducation nationale.

  28. Si sorcière, au comportement criminel à l’encontre d’une gamine de 16 ans ( en dehors du droit de critiquer les religions et du fait que ce sont des racailles musulmanes qui ont insulté et menacé en premier Mila, comment peut-on dénier aux adolescents le droit de ne pas avoir des propos  » policés » et leur coller aux fesses une procédure judiciaire orwelienne) n’est pas VIREE ILLICO, il faudra en déduire qu’elle agit sur ORDRES DE MACRON.
    Sa deuxième intervention pour tenter de se racheter est encore pire que la première !
    Elle rabâche l’éternel argument « d’incitation à la haine » pour légitimer sa première analyse juridique qui était déjà aberrante.

    • elle n’a pas besoin d’ordre du président, elle sait bien ce qu’elle fait, tout comme les juges qui condamne les identitaires mais mettent en examen mila ou empêchent l’assassin de sarah halimi de passer aux assises
      idem pour les journaleux qui sélectionnent les infos et en taisent d’autres

Les commentaires sont fermés.