Blois : Le roi du Maroc donne 787.000 euros pour la mosquée, et la candidate Front de gauche est d’accord !

Publié le 2 juin 2012 - par - 2 211 vues
Share

Le site Enquête et Débats, et son animateur Jean Robin ont réalisé une interview particulièrement intéressante de la candidate de Front de gauche, Laurianne Delaporte. Celle-ci est interrogée sur le fait que, dans la bonne ville de Blois, où elle postule aux prochaines législatives, le roi du Maroc vient de faire un chèque de près de 800.000 euros pour la construction de la prochaine mosquée. On ne peut reprocher à la candidate de sortir du discours laïquement correct, et c’est là tout le problème. Elle affirme en effet que :

– Du moment que les fonds sont privés, et ne viennent pas de l’Etat, elle n’a rien à dire;

– Elle ne peut que se réjouir du fait que les musulmans blésois auront ainsi un lieu de culte, car la laïcité défend la liberté de pratiquer la religion de son choix;

– Elle ne demande pas, lors des quêtes faites dans les églises, à l’issue de la messe, d’où viennent les fonds (comparer une quête de croyants avec un don d’un pays étranger de 700.000 euros, il fallait oser);

– Cela n’est pas son problème qu’au Maroc, on interdise de construire des églises, alors qu’en France, on peut construire des mosquées;

[youtube xr8dh8]

http://www.dailymotion.com/video/xr8dh8_extrait-de-l-interview-de-laurianne-delaporte-candidate-du-front-de-gauche-aux-legislatives-a-blois_news

Cette posture de la candidate de Front de gauche est révélateur des limites du discours traditionnel des laïques, confronté à l’islamisation de notre pays. Ils se sont construits contre l’Eglise catholique, et souvent, emprisonnés par la doctrine de l’anti-racisme, ils sont incapables de s’opposer de manière efficace à la progression de l’islam, sur notre sol, craignant de se faire qualifier de fachos. Ainsi, eux qui descendent dans la rue au moindre soubresaut du Vatican, ont fermé les yeux, depuis plus de vingt ans, sur une terrible réalité :

– La progression du voile islamique, dans les rues de France;

– La signification de la colonisation de nos assiettes par le halal;

– La symbolique de la construction des mosquées, qui ne sont absolument pas de lieux de prières où se développe la laïcité, mais de bâtiments où les musulmans sont endoctrinés, et encouragés à développer la charia contre les lois de la République.

– Que dire des violences à l’hôpital, de la progression du ramadan, de l’apparition de la burqa, du chantage fréquent à l’émeute, des prières musulmans illégales, des violences faites aux femmes plus importantes dans le 93 que dans le reste de la France, etc.

Depuis plus de trente ans, des organisations laïques comme la Libre Pensée, les organisations maçonniques, et des militants comme Luc Mélenchon ferment les yeux seur cette terrible réalité qui fait régresser la France. Anti-cléricaux primaires quand il s’agit de lutter contre l’église catholique, ils se transforment en complices des pires fascistes religieux, les islamistes, dès qu’il s’agit d’aborder la religion d’amour, de tolérance et de paix. Il est vrai que le leader de Front de gauche en est encore à regretter la victoire de Charles Martel, qui nous aurait privé des bienfaits des civilisations arabes…

Ces faux laïques, faux militants de gauche, ont sans doute oublié les propos que tenaient le père de Mohamed VI, Hassan II, qui disaient que les musulmans ne pouvaient être laïques, et ne pouvaient s’intégrer… parce que musulmans. Allons plus loin, Laurianne Delaporte approuve des financements encourageant la… désintégration de la France.

[youtube WX8MSLCgFb0]

http://www.youtube.com/watch?v=WX8MSLCgFb0

Il est vrai que 23 % des musulmans avaient voté Mélenchon, au premier des présidentielles, alors que nationalement, il ne faisait que 11 %. On comprend mieux, dans ce contexte, qu’il soit difficile à une candidate Front de gauche, à Blois, de s’opposer au chèque amical du roi du Maroc, Paris vaut bien une messe !

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.