Bob Ménard : de reniement en reniement, la chute finale !

Bob Ménard est-il tombé sur la tête ? Il est plus que décevant. Après avoir accompli de belles choses à Béziers, il se renie. Après avoir dit la vérité, en particulier sur l’immigration, il rejette cette vérité.

Après avoir eu des paroles frappées au coin du bon sens, celui qui déplorait d’avoir trop de migrants musulmans à Béziers et qui essayait de contrecarrer l’influence grandissante de l’islam, notamment des mosquées de sa ville en leur faisant signer une charte…

… et qui précisait lors d’une émission de télévision que 64,9 % des enfants inscrits dans les écoles primaires et maternelles de Béziers sont musulmans, et qui indiquait qu’il juge trop élevée la proportion d’« enfants issus de l’immigration » scolarisés dans les écoles publiques, etc. etc., a disparu.

Celui qui avait placardé une affiche un peu surréaliste et assez anxiogène sur les murs de Béziers : « l’État nous les impose, ça y est ils arrivent, les migrants dans notre centre-ville » !

Celui qui a fait une convention des droites, fondé Boulevard Voltaire, etc.,… voilà qu’il a tourné casaque et tient maintenant des propos écœurants, dégoulinants de soumission à la doxa et de bornitude car il ne voit plus ce qu’il voyait.

Bob Ménard, donc, vient de faire une déclaration surprenante. Il a dit : Moi je vais plaider coupable. J’ai dit, écrit, publié à Béziers un certain nombre choses au moment des combats en Syrie, en Irak et l’arrivée des réfugiés chez nous que je regrette, que j’ai honte d’avoir dit et fait parce que ce n’était pas bien”. 

https://twitter.com/24hPujadas/status/1501625086947831818?

A-t-il honte d’avoir dit que parmi les réfugiés syriens et irakiens il y avait nécessairement des djihadistes qui allaient se rendre coupables de crimes sordides ? A-t-il honte d’avoir dit qu’il n’accueillerait pas de personnes disposées à rester quand d’évidence elles n’avait pas à le faire ?

Il aurait pu s’arrêter là car c’était déjà trop, sans en rajouter dans l’ignominie, mais il a enfoncé le clou  : Moralement ce n’était pas bien. Il n’y a pas deux sortes de victimes, il n’y a pas des Européens chrétiens qu’il faudrait défendre et des gens (…) qui seraient du Moyen-Orient et musulmans qu’on aurait eu raison de ne pas accepter chez nous”.

Pourtant, Bob Ménard, il est clair qu’il y a deux sortes de victimes. Il est clair qu »il y a d’un côté les Européens chrétiens qui ont les mêmes valeurs que nous, qui sont capables de s’adapter très vite en France parce qu’ils ont la même culture que nous. Comme l’ont fait par le passé les Polonais, les Italiens. Et même les Vietnamiens.

De l’autre côté, il y a des victimes, disons plutôt des réfugiés potentiels, qui n’ont pas la même culture et c’est un euphémisme car peut-on appeler « culture » la lapidation des femmes, la polygamie, le voile, le halal, toutes choses qui sont des anti-valeurs et n’ont pas à être tolérées en France, surtout de la part de gens qui ne changeront pas d’avis et qui veulent nous imposer leurs mœurs.

Et de plus la plupart des migrants musulmans n’ont absolument pas l’intention de repartir, contrairement aux migrants ukrainiens qui eux, n’ont qu’une hâte, retrouver leur pays.

Ce sont surtout des femmes et des enfants qui émigrent aujourd’hui d’Ukraine, laissant leurs maris, fils ou frères, se battre pour leur pays. Tandis que les réfugiés de Syrie et d’Irak étaient pour une majorité écrasante des hommes seuls, ayant laissé leurs familles au pays, et surtout, bien décidés à… en découdre avec nous.

Comme le dit si bien Julien Odoul, « J’ai vu des immigrés ukrainiens en France vouloir repartir courageusement pour se battre, j’aurais aimé voir des immigrés maliens repartir se battre au Mali, à la place de nos fils. »

Mais il est clair que les Maliens, eux, pour la plupart, restent, pour profiter de nos aides sociales, et pour ne pas travailler.

Il y a des gens qui n’ont rien à faire chez nous et qui ne doivent tout simplement pas y venir.

Bob Ménard égratigne beaucoup Éric Zemmour ces jours-ci, disant que son attitude avec les migrants est peu humaine. Alors qu’au contraire elle est humaine et réaliste pour les Français, qui n’en peuvent plus, humaine et réaliste aussi pour les migrants musulmans, qui doivent rester chez eux, où ils pourront à loisir pratiquer la charia.

Qu’est-il arrivé à Bob Ménard ? Pour certains commentateurs, dit sobrement, il a pris un coup de lune qui rend fou, « il a vu la vierge en trois D ». Pour d’autres, il brigue un poste chez le Poudré, après sa réélection. Pour d’autres encore, le loup sort du bois, il a toujours été opportuniste, et retourne à ses anciens opinions de gôche. À se demander vraiment qui lui a promis quel paradis et en quelle monnaie, en échange de cette trahison.

Ce qui est terriblement inquiétant, c’est que la plupart des commentateurs sur Tweeter se réjouissent de ses propos, le félicitent de revenir à la raison, applaudissent de le voir faire son mea-culpa, disent que c’est courageux, et qu’ils sont contents de le voir se démarquer de Zemmour. Courageux de se comporter en girouette ?… Qui est le plus courageux, Ménard qui capitule en rase campagne ou Zemmour qui se bat ?…

Ce n’est pas seulement Bob Ménard qui est tombé sur la tête, ce sont nos concitoyens, qui se réjouissent de nous voir envahis, de voir notre civilisation disparaître. Qui honnissent Éric Zemmour, lequel est le seul à aimer véritablement la France et à ne vouloir que son bien, c’est à dire : qu’elle reste la France.

Avec de tels antipatriotes, un tel degré d’aveuglement, on est tenté de dire que nous aurons ce que nous méritons : l’islamisation.

Sophie Durand

image_pdfimage_print
20

15 Commentaires

  1. ménard la girouette en plomb,il été encore ce matin chez Praud a Cnews il me semble,aprés ses déclarations récentes la prochaine élection municipale en 2026 sera plus dur pour lui.

    • Ménard, se vantait d’être pour les français. Mais c’était avant que les arabes infectent complètement Béziers. Dans la voix du Robert l’émotion est de la trouille. Mais sa lâcheté, amènera un Ali Rabeh et une armée d’imams à Bésiers pour faire passer le Ménardé à la trappe. En France la députasserie et son carriérisme est bientôt dépendante de la Mecque. Nos clochers se sont tus dans la prévision de quelques vomissements muezzins ou hurlements de boucs emmanchés d’un minaret. Alors que Nice fortifiée de mosquées dont la première pierre fut sanctifiée par Estrosi, à la mémoire des martyres du massacre de la fête du 14 juillet 2016, se livre corps et âme à l’islam saleté entre les saleté s’il en est. Mais Méchancon pleure sur les misères musulmerdes.

  2. Bob a du recevoir une promesse de maroquin pour retourner sa veste de cette façon. Ca ne fait pas l’ombre d’un doute

    • Evidemment, je ne cesse de l’écrire depuis qu’il a commencé à taper sur Z!
      Donc ça se confirme! Aujourd’hui il crache sur ses propres paroles, il a honte! Il se renie!
      Ce type n’a aucune fierté, aucun honneur!
      Il devrait avoir honte de son opportunisme, de son hypocrisie, de sa fourberie, de sa trahison!
      Ne jamais lui faire confiance, c’est une balance! J’espère que sa mairie est définitivement perdue pour lui!

  3. Il est possible que ce malheureux Ménard soit une victime de plus des faux vaccins.
    Il y a un an, on disait que les piquousés subissaient des altérations des neurotransmetteurs, et des dégradations cérébrales proches de l’encéphalite spongiforme (vache folle) mais on se faisait traiter de complotistes.
    Malgré les arguments pertinents présentés pas plusieurs profs de médecine !
    Aujourd’hui sans incriminer formellement les vaccins à ARN m qui détruisent les anticorps bloquants et développent les favorisants, donc permettent au virus de s’incruster, la médecine officielle établit une corrélation entre le covid et la déperdition des capacités cognitives et la diminution du volume cérébral.
    https://trustmyscience.com/covid-entrainer-lesions-au-cerveau-perte-de-matiere-grise/

  4. Ménard, le traitre et collabo notoire ! Ne jamais oublier qu’il est un des co-fondateurs de RSF…. Donc plutôt tendance gaucho-bobo…. J’ai toujours été très méfiant vis à vis de ce pantin, et de son ami Collard !
    Triste sbire Choupinesque.

  5. En fait c’est Marfoud Ménarnard, une réincarnation de l’islamiste modéré Marfoud Nahnah.

  6. Ménard révèle son vrai visage, celui d’un traitre complètement vendu. Un sale opportuniste, qui retourne sa veste, tous les quart d’heure.
    Je m’en doutais un peu. Le temps qu’il a mis à reconnaitre, que Marine l’avait aidé, alors que sans elle il n’aurait jamais été maire !!!!!!!
    Il n’est pas fiable ce type. Il change d’idée comme de chemise.

  7. heu….. je ne pense pas que nos enfants, petits enfants, et arrières petits enfants(j en suis à 8) méritent d être fracassés a coup de couteau ou de kalach .ménard le petit ménard à envie de revoir ce qu il voyait qd il était au bled sans doute .nostalgie des longs couteaux

  8. Bien mieux que sa légion d’honneur et les millions promis par Macron, hier à 19h30 sur LCI Jean Michel Aphatie a dit tout le bien qu’il pense du nouveau Robert Ménard !

  9. Sa g** ne m’a jamais inspiré confiance. Et voilà, j’avais raison. Encore plus, maintenant. Quelqu’un peut nous dire « COMBIEN IL A PALPE » ?

    • Comme disait mon papa « il est franc comme un cul de bourricot »

  10. mobert rénard le baire de méziers en est une belle… une sacrée…

    Faites attention où vous mettez les pieds… !

  11. Je me suis fait censurer sur Boulevard Voltaire pour avoir profané le nom de Ménard.
    Décidément tout fout le camp!
    Merci à Riposte laïque de nous permettre d’exister encore.

1 Rétrolien / Ping

  1. Bob Ménard : de reniement en reniement, la chute finale ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.