1

La question n’est pas « qui a mis le feu », mais « qui a sauvé la petite » !

En France, aujourd’hui ! En plein état d’urgence : la question primordiale n’est pas : « qui a mis le feu ? » mais « qui a sauvé la petite ? » Pauvre France ! Le summum du déclin est atteint !

Des incidents ont éclaté en marge d’un rassemblement de plusieurs centaines de manifestants samedi après-midi à Bobigny en soutien à Théo. Rassemblés devant le tribunal de cette ville située au nord-est de Paris, plusieurs centaines d’individus violents et très mobiles » ont commis diverses « exactions et dégradations », a écrit la préfecture de police de Paris (PP) dans un communiqué de presse ce samedi soir. Plusieurs véhicules ont notamment été incendiés. « Des effectifs de police ont dû intervenir pour porter secours à une jeune enfant se trouvant dans un véhicule en feu », précise la préfecture. Cette version des faits est contredite par de nombreux témoins, qui affirment que c’est un « jeune » qui a sauvé l’enfant avant de le confier aux forces de l’ordre.

C’est encore plus effrayant de découvrir qu’au milieu d’une foule de manifestants, ce jeune homme a été le seul à intervenir pour sauver cette petite fille. Et si cette petite fille avait été brûlée vivante dans ce véhicule cela aurait été la faute de la police ? Ce monde est horrible ! Un héros qui devient héros tout en étant l’un des protagonistes faisant partie de cette dévastatrice violence urbaine ! (la voiture a été retournée par des casseurs et a fini carbonisée).
Mais au fait que deviennent ces policiers brûlés par des cocktails Molotov dans leur véhicule en Essonne ? Qui s’en préoccupe ?

Y a-t-il eu des manifestations pour leur soutien ? Est-ce que des artistes « bien-pensants » ont harangué la foule pour leur défense comme ce fut le cas « déplorable » lors d’une soirée de remise de prix pour Théo ?

http://next.liberation.fr/culture-next/2017/02/11/imany-et-olivier-bassuet-font-entrer-theo-aux-victoires-de-la-musique_1547885

Tout ceci est décidément bien effrayant !

Cette pseudo révolte n’a absolument rien à voir avec les résultats de l’enquête de la police des polices, qui au passage fait son travail.

Comme si ces cités étaient calmes sans trafic et moindre incivilité. Comment ne pas céder aux délices de l’humour avec de telles excuses.

Pour les nombreux véhicules incendiés et le record battu à la Saint-Sylvestre 2016-2017 et ce sous-état d’urgence, quelles étaient les raisons ?
Pour quelles raisons, les pompiers se font caillasser et les docteurs ne peuvent intervenir sans risquer une agression ?

Tout simplement parce que ce sont comme la presse internationale, et même une petite partie de la classe politique française le dit, des zones de non-droit.
Imaginez un peu quand il s’agira de faire respecter la laïcité et les valeurs de la République dans ces fameuses zones de non-droit, quand les politiques ne pourront plus faire dans la complaisance.

Hélas, ça ne se limite pas à une simple délinquance et une ténuité d’électrons libres. Le pire n’est certainement pas derrière avec une telle politique !

Je plains sincèrement ces policiers subissant le laxisme et la complaisance de ces gouvernements successifs et tout particulièrement des socialistes.

La Russie évoque, avec raison, les risques de cette politique migratoire en passant les reportages français sur les fameuses zones de non-droit.

Un Eldorado pour qui veut être entretenu aux frais du contribuable, logement gratuit, couverture maladie universelle et multiples aides… Le communautarisme assisté. Absolument rien y fait, pas même la discrimination positive.

Pas un seul de ces « manifestants » n’était présent dans les rues de notre pays à témoigner de leur effroi après les attentats dont la France a été la cible.

Et pourtant, le degré de violence fut incomparablement plus traumatisant.

Pas un seul pour le meurtre de ce couple de policiers de Magnanville !

Pas un seul de ces manifestants pour le meurtre de ce prêtre égorgé dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen,

http://www.leparisien.fr/bobigny-93000/debordements-a-bobigny-une-fillette-de-6-ans-sauvee-des-flammes-par-les-crs-11-02-2017-6673839.php

http://www.bfmtv.com/police-justice/bobigny-polemique-autour-du-sauvetage-d-une-fillette-dans-une-voiture-en-feu-1101384.html

Ces « sauvageons » étaient venus pour casser, crier « leur haine des flics » et essayer de faire pression sur la Justice.
L’affaire Théo » n’était qu’un prétexte, la famille de Théo s’étant d’ailleurs désolidarisée, à raison, de ce rassemblement.
Les forces de l’ordre gênent leurs trafics, leur tranquillité dans les ghettos qu’ils se sont eux-mêmes construit, les fameuses  » zones de non-droit ».

Ils se servent de cette affaire comme d’autres auparavant, pour menacer le reste de la population avec des slogans tels que « pas de paix sans justice ».
Mais de quelle justice parlent-ils ? La leur ? Avec leurs codes ?
Car si la Justice, la seule qui vaille dans notre pays, celle qui est indépendante et qui se base sur les faits et rien que les faits, innocente les policiers mis en examen dans cette affaire, que se passera-t-il ?

En bons citoyens démocrates, vont-ils respecter leur décision ?

Pourquoi les médias continuent de parler de « viol » alors que cette thèse a été rejetée depuis 3 jours par la police des polices et qu’aucun nouvel élément ne la discrédite ?

Le prix de la lâcheté pour obtenir un calme précaire qui ne se produit pas et de voir fleurir de nouvelles « échauffourées » quotidiennes…
Après l’affaire Fillon, la couverture médiatique de cette affaire et de ses prolongements est un appel au vote des banlieues pour les partis adeptes du communautarisme électoral.
Ne tombez pas dans le panneau, citoyen de banlieues !
En Europe, ailleurs, vous ne verrez que très rarement ces situations.

https://lalibreparole.wordpress.com/2010/08/30/une-etude-revele-que-les-emeutes-de-2005-en-france-sont-sans-equivalent/

En France, c’est entrée dans les Mœurs, la coutume, la culture de la casse, brûler des voitures, destruction de lieux publics, incendie de locaux de mairie, de magasins, d’abris de bus, d’écoles avec incendie, caillassage de pompiers qui sont à votre service ,etc ,etc.
Un pays complètement à la dérive, et ceci orchestré depuis des lustres par des Politiques qui se gavent d’angélisme et d’humanisme de circonstance.

C’est l’armée qu’il faudra envoyer si jamais ça devait éclater comme en 2005.

La police est déjà débordée par tout le reste, d’ailleurs, ils ont fait grève pour avertir tout le monde de leur incapacité a nous protéger convenablement, mais ça n’a pas intéressé grand monde apparemment.

Quand des politiques agitent l’épouvantail Marine Le Pen qui, si elle était élue, serait l’élément déclencheur d’émeutes et de chaos, on voit bien que les émeutiers n’ont pas attendu son élection pour semer le désordre !

Marine Le Pen , élue, ce serait l’annonce d’un rempart contre une guerre civile dont on veut taire le nom.

ALICE CHAMBORD

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/09/16/01016-20160916ARTFIG00234-un-medecin-violemment-agresse-aux-urgences-de-l-hopital-de-saint-denis.php

http://www.lepoint.fr/societe/en-direct-prise-d-otages-dans-une-eglise-pres-de-rouen-26-07-2016-2057039_23.php

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89meutes_de_2005_dans_les_banlieues_fran%C3%A7aises