Bobo Jocelyn : Si la gôche gagne en 2012, je mets mes enfants à l’abri, je quitte la France

Publié le 16 décembre 2011 - par - 1 571 vues
Share

C’est très ému que je vous envoie ce message car cela fait longtemps que je lis avec plaisir votre journal en ligne. Quelle bouffée d’oxygène dans cette France asphyxiée par cette pensée nauséabonde politico-collaboratrice.
J’ai lu votre ouvrage « Bobo Jocelyn », même si j’ai pas mal souri en lisant (dévorant) les chapitres, je n’ai pu m’empêcher d’ avoir cependant la gorge serrée en refermant le livre… En regardant mes enfants…
Oui, plus que jamais , si la gauche passe en 2012, je partirai peut être de mon pays avec ma petite famille sous le bras. Cela ne se fera pas du jour au lendemain, mais c’est prévu. Le chapitre qui décrit le fait que beaucoup de Français quittent le pays m’a fait presque avoir les larmes au yeux et m’a conforté dans mon futur choix… J’ai du même arrêter de lire pour la soirée. Ma femme me dit alors « Tu devrais arrêter de lire ce genre de truc, nous nous battrons puis voila, la France ne peut tomber un jour, elle a vécu le pire avec l’Occupation, pense à ton grand-père (prisonnier de guerre)…, la France se relèvera, nous nous relèverons… »
Elle refuse de lire votre ouvrage. Je préfère aussi. Même si pas mal de passages peuvent être très imaginés… certains pour moi sont déjà d’actualité au sein même de cette satané cinquième colonne qui est déjà en place pour saborder le bateau France. Le passage en page 84 (NDLR : discours de Marc Attila-Jacques Attali sur la nécessaire accélération de la mondialisation et de l’immigration) est édifiant et déjà en place faut pas se leurrer… Vous devriez le mettre sur des tracts et les balancer dans la rues pour dénoncer ce projet machiavélique.
Oui je partirai peut être. Je ne peux m’imaginer vivre une seule seconde dans un France telle que vous décrivez, mes enfants ne grandiront pas dans cette horreur civilisationnelle, cette identité inventée de toute pièce, sans avenir , sans racine… Certains et je les comprends, me traiteront de lâche… oui je sais, je ferai cela pour mes enfants qui sont en bas âge, je veux juste les protéger.
Sont-ils devenus tous fous, mais qu’est ce qu’on leur a fait à tous ces gens de gauche ? Qu’est-ce que les Français leur ont fait de mal ? Mon Dieu, je parle déjà comme si je n’étais plus là… Partir, oui partir loin, à la campagne dans un premier temps, puis peut-être de l’autre côté de l’Atlantique ou un autre continent…. comme si ce pays n’était déjà plus le mien… Horreur, ils y sont parvenus. Ils sont parvenus à me dégouter d’être Français ? Je ne sais plus… non… pas encore.
Je vais offrir le Bobo Jocelyn à ma sœur pour Noël… Gauchiste dans l’âme qui est presque prête à basculer du côté des islamos lucides et virer sa veste comme on dit dans le milieu politique. Je pense que votre ouvrage lui fera ouvrir définitivement les yeux.
Continuez ainsi, vous êtes déjà les résistants de cette terre.

Olivier Be

Commande d’un exemplaire de La faute du bobo Jocelyn, 19 euros pour un exemplaire, 30 euros pour deux exemplaires, 50 euros pour 4 exemplaires, frais de port compris (pensez à vos cadeaux de Noël mais pensez aussi que c’est peut-être l’occasion ou jamais d’offrir autour de vous, à tous ceux qui n’ont pas encore compris ce qui se passait, un roman qui peut les éclairer en douceur, par le biais de la fiction).

Autres ouvrages de Riposte Laïque : Les dessous du voile, La colère d’un Français, Résistance républicaine, Les Assises sur l’islamisation de nos pays : 10 € pour 1 livre, 16 € pour 2 livres, 20 € pour 3 livres (frais de port compris).

Le plus facile est de payer directement sur notre compte paypal (en haut à droite de notre site, cliquez sur « faire un don » et précisez la commande effectuée.

Sinon, merci d’envoyer les commandes accompagnées des chèques correspondants libellés à l’ordre de Riposte Laïque, BP 82035, 13201 Marseille Cedex 1.

Vous pouvez aussi les commander par Amazon :

http://www.amazon.fr/Faute-du-Bobo-Jocelyn/dp/2953604235

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.