Bock-Coté dénonce la métamorphose du blasphème en Occident

Publié le 28 février 2018 - par - 22 commentaires - 1 453 vues
Share

Dans une excellente tribune que publie le Figaro, Mathieu Bock-Côté, figure intellectuelle québécoise, nous montre à quel point l’Occident est tétanisé par la dictature du politiquement correct.

C’est ainsi qu’au Québec, de plus en plus de professeurs s’autocensurent pour ne pas aborder les thèmes hautement sensibles, qui pourraient heurter les convictions religieuses ou culturelles de leurs étudiants issus de l’immigration non occidentale.

On croit la parole libre, alors qu’on réinvente le blasphème.

Soit les professeurs pratiquent prudemment l’autocensure, soit la justice veille au grain et s’empresse de condamner ceux qui auraient l’audace de critiquer l’islam.

On l’a vu, Pierre Cassen et Christine Tasin font régulièrement les frais de cet acharnement judiciaire, qui s’impose contre tous ceux qui refusent de rentrer dans le moule du politiquement correct.

Car la tyrannie exercée par les bien pensants, sévit partout en Occident, Etats-Unis, Canada et Europe.

L’esprit critique, le débat contradictoire, la libre pensée, qui sont la marque de l’Occident et font sa richesse culturelle depuis la nuit des temps, se fracassent aujourd’hui sur le fanatisme islamique et les cultures exotiques intolérantes.

C’est un nouveau commandement nous dit Mathieu Bock-Côté :

“Les minorités, tu ne vexeras point.”

“Partout ou elle s’installe, la société diversitaire s’accompagne d’une régression des libertés”.

Une nouvelle morale s’installe, en même temps que l’ère du soupçon.

Des minorités veulent interdire tel professeur soupçonné d’être politiquement incorrect. On interdit telle ou telle conférence sur le campus.

Celui qui n’a pas les bons mots sur le bon sujet est aussitôt cloué au pilori.

Le vivre ensemble est un dogme qu’il est dangereux de désavouer si on tient à sa carrière.

Alors, politiques et élites pèsent leurs mots, aseptisent leur discours et font le jeu des fanatiques intolérants. Une étincelle et tout s’enflamme.

Par hantise de se faire piéger par les médias, ils rasent les murs et s’interdisent tout jugement de fond, toute critique personnelle qui pourrait les diaboliser définitivement.

Pour ne pas se retrouver dans le camp des racistes, des parias, des islamophobes et des infréquentables, nos élus se soumettent lâchement à la pensée unique et provoquent ainsi une fragmentation de la société et une cassure identitaire aux conséquences futures incalculables.

Tout cela est dramatique puisque tous ceux qui font l’opinion, politiques, intellectuels, medias, s’acharnent à cacher ou à minimiser tout ce qui pourrait entacher le dogme de la société multiculturelle paradisiaque.

C’est le grand malaise quand on parle des agressions sexuelles de masse à Cologne en décembre 2016, ou du harcèlement sexuel sur nos trottoirs parisiens.

C’est le grand malaise quand on évoque l’explosion des viols en Suède.

C’est le grand malaise quand on apprend que dans nos prisons françaises,  70% des détenus sont musulmans  ou que 80% des délinquants incarcérés sont d’origine immigrée.

C’est le grand malaise quand on dit que tous les terroristes qui ont ensanglanté la France depuis janvier 2015, étaient des musulmans pour la plupart nés en France, preuve de l’échec de l’intégration.

Avec l’acharnement judiciaire qui s’est mis en place pour combattre les sites identitaires, on assiste à une radicalisation de la justice face aux patriotes, qui n’a d’égale que la radicalisation des barbus contre la République.

Mais cette dictature de la pensée unique et de la religion multiculturelle, à laquelle il faut se soumettre avec dévotion sous peine de devenir un apostat coupable des pires turpitudes, finira bien par se fracasser sur le mur des réalités.

Avec 70% des Français qui ne veulent plus d’immigration et autant qui jugent que l’islam est incompatible avec la République, nos dirigeants ne pourront pas éternellement mépriser la volonté populaire.

Dans ce domaine, les pays de l’Est ont une bonne longueur d’avance…

Car le chemin de la liberté et de la sagesse passe par les pays du groupe Visegrad.

Jacques Guillemain

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Marie

Quel vivre ensemble? c’est pas le vivre ensemble qu’on veut imposer, c’est la présence des musulmans, point barre. Car en ce qui les concerne il n’y a pas de vivre ensemble. Seul le musulman est un frère pour le musulman, et leur coran ordonne de combattre les mécréants se trouvant dans leur entourage. At-Tauba 9.123. Ô vous qui croyez ! combattez ceux des infidèles qui vivent dans votre voisinage ! Qu’ils trouvent en vous de rudes combattants ! Sachez que Dieu est toujours avec ceux qui Le craignent ! Et c’est exactement ce qu’ils font, ils chassent les français et prennent possession des banlieues petit à petit. Le vivre ensemble c’est de l’enfumage qui s’adresse aux français. Comment vont-ils vivre avec nous alors que même entre musulmans ils se font la guerre?

NOEL

Il en faudrait des Poutines en occident , malheureusement , nous n’avons que des sans couilles .

dufaitrez

J’ai lu cet article, comme j’aurais bu un Bock coté !! Avec plaisir, comme toujours.
Je suis Visegrad dès le premier jour !
« Dans l’Europe crépusculaire, le Soleil se lève à l’Est ». 100° fois !

butterworth

pas que l est 17 PAYS plus le portugal idemme sans compter les pays non encore integres a l europe http://www.contrelislam.eu/la_france_en_crise_et_le_regne_d_allah.php

Marie

Tout le monde devrait savoir aujourd’hui qu’il y a deux périodes différentes dans l’écriture du coran. La première, pendant laquelle Mahomet se voulait tolérant pour se faire accepter et la deuxième où il devient intolérant et lors de laquelle les versets révélés annulent ceux de la période tolérante qui les contredisent. Personne ne nous monte les uns contre les autres, les musulmans entre eux se font la guerre. Il n’y a aucun piège tendu si ce n’est de nous faire croire que nous sommes le problème. Votre amie est bien naïve. Elle juge une idéologie en se basant sur des cas particuliers. Au contraire, il faut regarder ce qui se passe dans le monde et voir que partout les musulmans sont en guerre et tenir compte de leur véritable but qui est d’imposer leur idéologie au monde entier.

Rebelonous

La tyrannie exercée par les bien pensants sévit partout en Occident, Etats Unis, Canada et Europe. Disons que .cette tyrannie, ce cancer, s’est emparé de la terre entière, ce qui dénote une puissance certaine, quand même. Puissance à ne pas négliger.

HARGOTT

Si j’ai bien compris, les néos con-formistes adeptes du « politiquement correct » risquent de créer une cassure sociale dramatique (= guerre civile) en prônant le « vivre ensemble ». ils sont très intelligents, vraiment ! Si nous ne réagissons pas (comprendre: si nous ne sommes pas « réactionnaires ») nous serons à la merci des fous et apprentis sorciers qui croient nous gouverner.

Joël

Faut dire qu’au Canada, ils ont aussi un collabo de première. Quitte à se ridiculiser aux yeux de la planète entière et surtout ceux de ses hôtes.
https://francais.rt.com/international/48261-justin-trudeau-ridiculisee-sur-reseaux-diplomatie-mode-inde
Et dire que ça gouverne un pays ! Il n’embauchent pas chez Grüss ou Pinder ?

Victoire de Tourtour

Il semble particulièrement niaiseux, ce pauvre Trudeau ! Sa culture se limite probablement aux films Bollywood.

Fleur de Lys

Agression – Pierre-Ambroise Bosse, champion du monde du 800m, mis en examen pour « violences volontaires avec usage ou menace d’arme »

Le 25 août dernier, sur le parking qui jouxte l’établissement de jeux, l’athlète tricolore s’était réfugié dans sa voiture après avoir pris une photo avec des fans. Il aurait alors, selon ses dires, reçu une gifle à travers la portière et serait sorti de son véhicule pour demander des explications.
Mais son agresseur présumé, un homme de 24 ans lui aussi mis en examen pour violences volontaires, affirme qu’il n’a fait que se défendre après avoir reçu une canette de bière lancée par le sportif.

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-378584-agression-pierre-ambroise-bosse-champion-du-monde-du-800m-mis-en-examen-pour-violences-volontaires-avec-usage-ou-me

jones

les noirs sont plus directs et plus francs,,,leur racisme est decomplexe et nul ne le condamne,,
pour preuve,cette declaration:Afrique du Sud : « Nous n’appelons pas au massacre des Blancs, du moins pour le moment » Motion pour l’expropriation sans compensation des fermiers blanc votée ,,

Stratix

En voulant imposer le  » vivre ensemble  » dans une logique communautariste les politiques ne font qu’exacerber les différences et creuser un fossé de plus en plus infranchissable. En fait, ils font tout pour que le vivre ensemble soit impossible: c’est de la schizophrénie. Le ‘ vivre ensemble  » n’est possible que si l’on impose une façon de vivre commune ( A Rome vis comme un Romain!). L’utopie communautariste va donc s’écrouler ( avec violence ou pas). C’est ce que nous apprend l’histoire.

HARGOTT

Tiens, je ne vous avais pas lu avant d’écrire mon commentaire. 100% D’accord.

Fifi

De toute façon, le vivre ensemble et le contraire du multiculturalisme ; et l’islamisation de la France, c’est aussi le contraire du vivre ensemble.

a.aneto.

Bock-Coté pense que Jeanne d’Arc était un mythe, alors maintenant ce qu’il raconte…m’amène un gros doute.

Anne-Marie

On préfère clouer au pilori l’homme blanc et sa remarque sexiste histoire de le castrer pour favoriser le métissage !

jan.je Connaissant

Des barbus, et des imberbes !
N’oublions pas les imberbes… Très insidieux et très efficaces !
Et donc très dangereux, bien plus dangereux que la plupart des barbus
C’est bien grâce à eux, en grande partie que nous avons 10 à 12 millions de musul ( selon moi ) en France, tout acquis à l’islam, appliquant les 2 principales lois de la charia : islam obligatoire pour la progéniture, et soumission de la femme, afin de l’obliger à pondre beaucoup. Lois qui permet la submersion par le nombre d’une société hôte non musul, et par conséquent de la détruire en l’islamisant…
En fait les barbus sont de faux imberbes
et les imberbes de faux barbus !
( rigolo, non? !…

Nemesis

Nos gouvernants sont des faux-culs qui nous prennent pour des cons.
En effet EM nous laissait bien supposer par ces propos qu’il était pro-islam. Mais il n’a pas été jusqu’à dire franchement qu’il voulait la destruction de la France. Mais s’il l’avait fait ceux qui ont voté pour lui l’auraient fait quand même.

jan le Connaissant

certainement !!

Carter

« Alors, politiques et élites pèsent leurs mots, aseptisent leur discours et font le jeu des fanatiques intolérants. » FAUX. Ce sont précisément eux qui ont instauré, depuis 40 ans, ce terrorisme intellectuel.

Carter

Car la tyrannie exercée par les bien pensants, sévit partout en Occident, Etats-Unis, Canada et Europe. Exact, mais faux en même temps. Aux USA, la liberté d’expression est totale. Vous pouvez dire ce que vous voulez.

Martin (du Gard)

« Avec 70% des Français qui ne veulent plus d’immigration et autant qui jugent que l’islam est incompatible avec la République, nos dirigeants ne pourront pas éternellement mépriser la volonté populaire. »

C’est vrai, ça. C’est pourquoi « la volonté populaire » s’est empressée de voter pour Macron qui crachait sur la France à Alger et montrait sa sympathie pour les muzz et son mépris pour la Nation pendant sa campagne. Et quand bien même, si en 2022, la « volonté populaire » se ressaisissait, il sera trop tard, « le camp des saints » sera mission accomplie par le camp des collabos ! Seuls les collabos gauchis sont responsables de l’ islamisation de la France, et pas les musulmans qui, eux, ne font que le job pour lequel ils sont nés et programmés : détruire tout ce qui n’est pas islam.