Bolloré cautionne-t-il la désinformation du Dr Milhau ?

Publié le 6 février 2021 - par - 18 commentaires - 2 269 vues
Traduire la page en :


Ce samedi matin, en écoutant les conseils de son “docteur Brigitte Milhau sur les sujets santé qui nous concernent” dans son émission “BonjourDrMilhau”, je suis tombé de mon fauteuil.

Car son invité, le Dr Colas Tcherakian, pneumologue à l’hôpital Foch de Suresnes, a déroulé la propagande de Véran et de la clique scientifique, sans qu’à aucun moment le Dr Milhau ne contredise ou ne démente ce charlatan.

Oubliant la déontologie journalistique élémentaire, elle lui a même servi la soupe en s’appuyant sur le protocole paracétamol qui est la cause d’une surmortalité effroyable.


Ainsi cet extrait qui sent la connivence tarifée, au sujet des symptômes où la servile Milhau tend la perche :
“on peut prendre un peu de Doliprane pour faire baisser la température. On en connaît certains qui sollicitent leur médecin pour avoir des traitements. Alors utile ? inutile ?”

Et l’affirmation éhontée du charlatan Tcherakian qui découle de protocole vérolé : “c’est vrai… aucun traitement, ça été reconnu…, ne raccourcit ou ne diminue le risque d’évolution défavorable”.
Mais qui n’oublie pas d’ouvrir le parapluie en renvoyant au médecin traitant.

À voir ou à revoir, à partir de 11:10 :
https://www.cnews.fr/emission/2021-02-06/bonjour-dr-milhau-du-06022021-1043730

On constate ainsi qu’ils se foutent d’Hippocrate comme de leur première chemise. C’est accablant et la servilité du Dr Milhau interroge.

À tel point qu’on aurait même pu l’entendre ostraciser la chloroquine et se farcir le professeur Raoult, comme la poule de Véran a tenté de le faire.
https://ripostelaique.com/coralie-dubost-la-poule-de-veran-a-voulu-se-farcir-le-pr-raoult.html

À tel point qu’elle n’ose pas lever le tabou des traitements qui soignent, comme Sonia Mabrouk l’a fait dans son émission Midi News.
https://ripostelaique.com/sonia-mabrouk-ose-les-traitements-cest-pas-un-tabou.html

À tel point qu’elle refuse de questionner sur le collectif “Laissons les médecins prescrire” qui soignent dès le début des symptômes.
https://manifestes-libertes.org/medecins-engages/

Tout cela imposé par la bienpensance sanitaire des “y-a-qu’à-faut-qu’on-vaccine”, pour satisfaire l’industrie pharmaceutique aux dépens de la santé publique.
Dont la conséquence est une surmortalité criminelle qui terrorise la population et facilite l’arbitraire et l’autoritarisme de Macron, de Véran, de sa clique scientifique et de ses godillots.

Mais voilà, ils ne pourront plus longtemps étouffer ce scandale sanitaire qui utilise la surmortalité au profit du tout vaccinal, aux bénéfices des labos et de leurs dividendes qui vont exploser.

Comme le préconise aussi le collectif “Laissons les médecins prescrire”, l’ivermectine est une  “vraie tueuse de coronavirus”.

Tant et si bien qu’il existe “maintenant des preuves solides de l’existence d’un traitement efficace de la covid-19”.
https://ivermectine-covid.ch

Comme l’a affirmé le Dr Pierre Kory, médecin pneumologue et intensiviste, devant le Sénat américain le 8 décembre dernier.
Qui prône la mise en place d’un traitement précoce qui permettrait de désengorger les hôpitaux, et surtout de sauver des vies.

Une intervention qui émeut et donne de l’espoir. Extraits :

“Je vois les patients tous les jours. Ils meurent. Le temps qu’ils arrivent à l’hôpital, ils sont déjà en train de mourir.
Un traitement précoce est la clé. Nous devons décharger les hôpitaux. Nous sommes fatigués.”
 
“Je ne peux pas continuer à vivre ça… si je dois retourner au travail la semaine prochaine, avec d’autres morts qui auraient pu être évitées…
Je ne peux pas vivre ce traumatisme. Je ne peux pas continuer à prendre soin de patients dont je sais qu’ils auraient pu être sauvés par un traitement précoce.
Et le médicament qui les traitera et empêchera leur hospitalisation est l’ivermectine.

On se souvient que Brigitte Macron avait affirmé au 20H de TF1 “j’ai été malade, j’ai été soignée”, torpillant ainsi Véran et son protocole paracétamol.
https://ripostelaique.com/et-brigitte-torpilla-veran-son-protocole-et-sa-gestion-de-crise.html

Mais y a-t-il eu un seul journaliste pour lui poser la question de savoir par quel médicament ?

Nous savons que le professeur Raoult soigne précocement depuis le début de l’épidémie.

Voilà donc que l’ivermectine est un traitement de plus, qui fait ses preuves depuis de longs mois et pourrait être le traitement précoce de première intention.

Il est temps que des journalistes de CNews, dignes de cette fonction, mettent minable le Dr Milhau.

Il est temps que Macron laisse toute liberté de soins à la médecine de ville.

Car il est devenu urgent que Macron rende au peuple sa liberté.

Alain Lussay

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
françois BLANC

Cette bonne femme est une insupportable connasse et il faut être débile ou désespéré pour l’écouter

Georges PN

Portrait peu flatteur de la dame Brigitte Milhau qui n’est, cependant, rien d’autre qu’une potiche lorsqu’on l’entrevoit chez Pascal Praud.
Elle n’a aucune présence et on est à la veille de l’entendre exprimer un point de vue pertinent. A douter qu’elle soit vraiment titulaire du diplôme de médecine…

Vova

Ha ; l ‘ hydroxychloroquine quel médicament miracle , Même Donald en avait fait la promotion , il en a pris , puis est tombé MALADE du covid ; Bolsonaro aussi en avait pris , puis est tombé malade ….. puis ….. lors de la seconde vague à Marseille , beauoup de malades , de morts , malgré les efforts du Dr. Raoult et sa chloroquine . Mais , comme un chat , il est vite retombé sur ses pattes : “c ‘ était un AUTRE virus” , entendez “un variant” !

oups

ET 1 VIDEO EDIFIANTE DE + ! ! http://www.cielvoile.fr/2021/02/film-documentaire-belge-de-bernard-crutzen-sur-la-crise-sanitaire.html allez donc voir le gros (…….) qui se vante avec cynisme et arrogance a partir de 20MN comment il s’est servi des merdias en les achetant pour vous terroriser !

Archange

Celle là , cela fait longtemps que je ne la sens pas .Une bonne pétasse qui a toute sa place à la rue Thubaneau .

MortAuxCons

il est plus que temps que le merdacron et sa clique dégagent

andre

Il faut mettre leur caboche au bout d’un pic, ils le méritent.

Alexandre Vézère

Mme Milhau se souvient-t-elle où se situe son “cabinet” dit médical ?

marcojol

bizarrement, cette femme m’a exaspéré dès le début, bien avant l’arrivée du virus et ça ne s’est pas arrangé depuis.
les médecins de Molière sont toujours là.
” le poumon vous dis je’

MortAuxCons

Vite trois sangsues, plus une saignée et des ventouses

Carole

Marcojol, elle m’agace également et je la zappe. Elle me rappelle trop Ségolène Royal, aussi bien physiquement que dans sa façon d’être. ” La Ségolène Royal du Covid”. De plus, je n’aime pas l’écouter parler – quoi qu’elle dise – car on dirait parfois qu’elle manque d’air et cela me met très mal à l’aise. Ce n’est sans doute pas de sa faute mais j’ai du mal à l’écouter à cause de ce problème.

marine

J’ai des gros doutes sur la volonté de Bolloré de s’opposer à Macron quelque soit le domaine.
A part Zemmour (très peu présent sur la vaccination) et Rioufol je ne vois rien.
Est ce qu’il ne serait pas là pour empêcher l’arrivée d’un mouvement dépassant le RN ?
(en anglais on appelle ça un gate keeper )

Eric Pecaud

Depuis le début je constate qu’elle est un agent de l’état. Médecin de plateau elle ne parle jamais des traitements ni des soins. Cette femme est une vaux rien. C’est une honte de la profession. Elle contredit la réalité au fur et à mesure de l’évolution de cette maladie. Dans chaque emmission TV il y a un agent de l’état comme saillet des pit bull du pouvoir.

patphil

la docteure milhaud n’est pas la seule de la léchosphère sur cnews, c’est la diversité d’opinion qui le veut, les téléspectateurs ne sont ils pas assez intelligents pour se rendre compte de la différence entre information et propagande?

amril

Non, ils ne le sont pas, s’ils possédaient un minimum de clairvoyance, ils ne nous infligeraient pas ces traîtres depuis quarante ans.
Chaque jour, chaque événement démontre clairement l’état de délabrement de notre pays.
Le franchouillard se nourrit de propagande, de débats incessants sur les mêmes sujets depuis des lustres et pendant que les débatteurs l’enfument, les salopards aux manettes éxécutent leurs basses œuvres dans l’ombre.

LIMA

Léchosphère? j’adopte le terme.
Je vous donne en échange “du goudron et des plumes”
Cordialement.

Antikon

Bla bla bla..le chien aboie, la caravane passe.

Theodore

Vous n avez pas enfin compris que ce sont des fous du roi ! des ridicules bouffons des temps modernes…! Ils sont la pour berner le petit peuple, donc une necessite imperieuse pour le pouvoir
Tous les traités de gouvernance du Moyen-Âge (les « Miroirs des Princes ») insistent sur le rôle : par son extravagance, le fou mettait le pouvoir en perspective. Il etait lui un garde-fou du pouvoir, en somme !

Contrairement aux modernes bouffons qui travaillent les masses comme vous en faites la reclame et qui sont des accelerateurs des messages du pouvoir… “vive” la tele !

Lire Aussi