Bon séjour en prison, Jonathann !

Publié le 20 novembre 2020 - par - 170 commentaires - 4 175 vues

Voilà le dernier coup d’épingle que lance à son ancien gendre Isabelle l‘éplorée, habituellement si onctueuse. Vulgaire. Haineuse, autoritaire. Elle n’a plus rien de la maman suppliante, écrasée de chagrin. Lui demandant s’il avait une “dernière chose à lui dire”. Je suis désolé pour tout”, répond Jonathann. La réponse ne l’a pas satisfaite : “C’est tout ?”, hurle-t-elle avant que son ancien gendre ne réitère les mêmes excuses. “Je suis désolé, je suis désolé, je suis désolé”.

Dois-je m’excuser de reprendre le sujet Daval ce soir ? Faut dire que les médias ne nous laissent pas le choix. On ne voit et on n’entend que la mère Fouillot. J’ai également lu une information majeure : Les parents ont fait enlever le nom Daval de la pierre tombale.

La génitrice : « On va au cimetière sans arrêt. Et Alexia, j’ai besoin de la faire exister, autrement j’aurai tout perdu. »(Remarquez la fréquence du pronom je).

Je vous corrige, Isabelle F. Vous n’avez pas tout perdu ! Je vous rappelle que vous avez une autre fille. J’ai dû pas mal chercher pour trouver son prénom : Stéphanie. Problème : elle n’est ni blonde ni mince, elle est carrément plantureuse et de ce fait, dénuée de tout intérêt. Elle n’est pas une « jolie banquière » adorée de tous. Pratique-t-elle au moins le jogging ? J’en doute… Cela doit lui faire plaisir, à Stéphanie de vous entendre gémir que vous avez « tout perdu « ! Peut-être, d’ailleurs, qu’à la fin de ce cirque médiatique, vous l’aurez aussi perdue, Stéphanie. Elle en aura soupé de compter pour rien, de ne pas exister, de ne pas être la lumineuse Alexia.

Dans ce genre de cas, les parents ont plutôt l’habitude de dire : heureusement que j’ai ma fille, elle est mon réconfort. Ou : si je n’avais pas mes enfants, je me serais déjà flinguée. On entend parfois : Sans ma famille, je n’aurais plus le courage de vivre.

Mais Isabelle, elle a TOUT perdu ! Voilà.

Et puis, Stéphanie, elle ne ressemblait pas à maman comme Alexia, mêmes cheveux blonds, la raie positionnée exactement au même endroit, lunettes parfaitement identiques ! On faisait les courses avec sa maman ? On avait le même coiffeur ? La même marque de blondissant ? Ça vous unit, tout de même.

Mam’ Fouillot est-elle grand-mère ? J’ai beau chercher, je ne trouve pas les noms de ses petits-enfants… On ne les a pas évoqués, en revanche, le petit nom du matou ! Et sa photo, dans toutes les gazettes. Le bonheur, Madame, ce sont les petits-enfants. Vous avez subi une terrible perte, mais il vous reste tellement. Il vous reste bien plus qu’à tant d’autres qui ont perdu leur seul enfant. Et qui accaparent moins les caméras.

Même en Belgique, ce minuscule pays, où on ne parle même pas correctement le français, le destin d’Isabelle F. est dans toutes les bouches.

Rue Haute, Rue Blaes, sur la place communale de Molenbeek, devant le palais royal, avenue Hamoir, au marché de Saint Gilles, place des Barricades, où que nous soyons, les conversations vont bon train. Que va devenir Isabelle F., une fois que le tumulte médiatique autour de sa personne se sera calmé ?

À Bastogne, petite ville wallonne de 16.000 habitants, chacun sait qu’elle et son mari transparent ont fermé leur bar-tabac.

A Torgny, modeste village de la Gaume, les propositions d’adoption de « Happy » arrivent par milliers.

Toute la Belgique est en pleine ALEXIA ATTITUDE. Mon fils aîné, à qui j’en parlais hier, il vit à Zurich, était parfaitement au courant du moindre détail.

L’annonce du verdict est fébrilement attendue. Je demande des circonstances atténuantes. Il s’est fait traiter d’impuissant par sa lumineuse épouse. Il était écrasé par sa belle-famille si irréprochable. Mais comment les jurés vont-ils pouvoir se montrer cléments après tant de diatribes de la maternelle ? Eux aussi on la leur a coupée.

Tous les écrans de télévision belges (wallon, flamands et germanophones) propagent l’image de Mam’ Fouillot et de son écharpe jaune citron (Attention, ce soir, sur LCI, 20.45 h, soirée spéciale ! – ceci pour ceux qui n’ont pas encore la nausée !)

Mon article a provoqué une avalanche de commentaires, la plupart positifs, par bonheur, mais aussi beaucoup d’insultes, d’injures, de remarques sur mon orthographe (je profite de la présente pour exprimer mon regret d’avoir écrit « téléphoner avec », c’est franchement scandaleux). Ma seule excuse : j’ai travaillé et vécu 30 ans en Allemagne, ça déteint…Excusez-moi, Hellène, j’attends avec intérêt vos propres écrits.

(Ach! Mais matame Schubert est allemante. C’est pourquoi elle écrit ” téléphoner avec “ malgré son amour te la lanque française…Hellène)

Mathilde Leseigneur, elle, semble être de mon côté : Je n’ai aucune empathie pour ces gens trop parfaits qui parlent trop .Le Jonathann a craqué car écrasé complètement laminé par cette famille bulldozer de bien-pensance .Les gens trop parfaits sont insupportables.

Merci à « pomme rebelle » : je rejoins Anne Schubert. Jonathann a commis un crime, ok mais aucune mère ne tire autant la couverture à elle et ceci depuis le début que cherche elle? Une bonne dose de pub pour sa boutique? A chaque occasion c’est “moi moi et moi ” qu’elle laisse la justice accomplir son travail et assiste au procès en fermant sa “gourmande”

Jouons aux devinettes :

Comment s’appelait le petit chien de Marie-Bélen, étudiante de 21 ans, poignardée à mort à Marseille en pleine rue pour son portable (màj: un mineur écroué).

L’estomac de Théo, 19 ans, tué par balle près de Caen pour un mauvais regard contenait-il du fromage fondu ?

Dans quel cimetière Patrick Jardin a-t-il enterré sa fille Nathalie, cruellement assassinée ?

Pouvez-vous donner le nom du frère ou de la sœur de Marcus Hempel, assassiné à 30 ans ?

Celui des frères et sœurs de la petite Victorine ?

Non, bien entendu.

Je veux des gros plans de Patrick Jardin. Je veux une visite de sa maison, les photos de son chat. Je veux voir couler ses larmes, l’entendre parler de sa fille Nathalie. Mais vous savez quoi ? Non seulement, la plupart d’entre vous ne savent même pas qui il est, mais en plus, Patrick est fiché S ! Parce qu’il a osé critiquer le macronisme.

https://ripostelaique.com/jai-ete-bloque-a-la-douane-pendant-une-heure-parce-que-fiche-s.html

https://ripostelaique.com/je-naccepte-pas-que-des-islamistes-aient-tue-ma-fille-perquisition-et-controle-fiscal.html

Personne non plus n’évoque Martine, la mère de Jonathann. “Pour moi, il dit la vérité”, a-t-elle assuré en arrivant au tribunal. Éclipsée, la maman, elle qui se tait, qui ose à peine se montrer. Pauvre, pauvre maman. Il ne lui reste plus qu’à aller faire la file devant le centre de rétention, jour après jour, pour apporter du linge propre à  son garçon, et à pleurer toutes les larmes de son corps. Vous savez ce que c’est, de savoir que son fils souffre? Son fils un peu maladroit, trop petit, pas assez autoritaire, qui a perdu tout contrôle pour avoir été sans cesse rabaissé, humilié. Martine ravale ses larmes, n’ose pas se montrer à la télé, c’est clair. Elle a honte.

La question reste en suspens : que va devenir la Fouillot, tellement habituée aux apparitions quotidiennes et qui vient, après chaque audition du tribunal, donner la pâtée à la meute des journalistes ? La génitrice, qui avec sa voix doucereuse, grande vedette de ce procès au goût nauséabond rejoint les pires séries télé ? Combien de producteurs l’ont déjà contactée ? Nous suivrons son destin de très près.

Anne Schubert

P.S. : pas de leçon de grammaire ce soir, après l’impardonnable faute commise hier.

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
JUGES COLLABOS

Jonathan n’avait qu’à pas se mettre en couple avec une fille à papa il est un peu fautif aussi.

anonyme

Le père est un ancien ouvrier qui a ouvert un bar restaurant avec sa femme. Le genre d’activité qui bouffe beaucoup de temps et d’énergie, pas une activité de “bourgeois”.
Mme Fouillot n’est pas une ” bourgeoise” au motif qu’elle a le cheveu blond, lisse et coupé au carré.

Soazig NEDELEC

Vous avez raison, la Maman de Jonathann est une victime elle aussi..son fils en prison..et en plus, peut-être même qu’elle aimait sa belle fille, tout en déplorant son attitude, elle qui devait bien voir son fils malheureux..
Jonathann est en prison, certes pour longtemps, je lui souhaite de rencontrer un aumônier sympa qui saura l’aider..je prie pour lui..

Laetitia

Fallait-il que Jonathan (3e victime) ait souffert pour en arriver là.

Adagiocrescendo

Le meurtre de Samuel PATI ,des dizaines et dizaines d’égorges ‘de décapités étaient prévisible. Celui de cette femme ne l’était pas ou du moins improbable.

Adagiocrescendo

Et en attendant combien de lois inique de droit nous sont retirés. Combien d’enculeurs de chèvres franchissent nos frontières ?

Adagiocrescendo

Oops inconsciemment

Adagiocrescendo

Même la soeur veut reprendre une vie paisible . Je l’excuse la mère lui dicte inconscient par son formatage . . À l’auteur de cet article continuez à nous mettre notre nez dans notre propre caca. L’ HUMAIN est une ESPÈCE bizarre .

chrisomac

C’est un procès minable comme le verdict auquel il a abouti par manipulation, comment des parents peuvent ils accepter que leur fille vale 25 ans de prison alors que son assassin en fera beaucoup ,moins personne ne peut l’ignorer.

Adagiocrescendo

Ça me dégoûte la mère machin le père machin veulent se reposer après le verdict du procès . Le choix des mots est inconscient et très révélateur . Quand ont’ils parler de enfin faire leur deuil?

Adagiocrescendo

Je ne m’inquiète pas les merdias leur rappellerons ,dites que vous allez pouvoir faire votre deuil.

Lisianthus

Comment pouvez-vous accuser les lecteurs de RL d’ignorer Patrick Jardin dont nous lisons les articles avec respect et amitié ? J’en profite pour faire de la pub pour son livre “pas devant les caméras”.

Adagiocrescendo

Ma sœur aînée après le décès de ma mère est restée pendant plus de 30 années vêtue toujours de noir et des vêtements très stricts. Ce qui n’est pas le cas de la mère machin si la photo d’illustration est postérieure au meurtre DC sa fille. Elle fait penser à une escorte girl sur le tard.

anonyme

Pour un “libéré”, adepte de l’adoption des enfants par des couples homosexuels, il est curieux que vous plébiscitiez le port d’habits de deuil pt des décennies.

Adagiocrescendo

La photo d’illustration de l’article révèle beaucoup de choses.j’espere juste qu’elle a été prise après le meurtre .

Adagiocrescendo

Ou alors la belle mère n’avait pas résolu le sien elle le transposait avec le beau fils

Pseudo1

Il a été condamné à une peine inhabituellement sévère par rapport à la “justice” en France, de 25 ans de réclusion criminelle…
Ca ne m’étonne pas car cette surmédiatisation, étant donné que les médias de masse sont dans une idéologie anti-Blancs (j’ai remarqué que peu de gens s’en rendent compte, quand les médias trouvent exceptionnellement, un criminel blanc, ils le surmédiatisent et en parlent pendant des années), ne pouvait amener qu’à une condamnation énorme, inhabituelle, pour l’accusé. Ils n’ont bien entendu pas voulu voir qu’il pouvait avoir des circonstances atténuantes (car il y en avait) qui auraient pu diminuer sa peine.

anonyme

Il ne fera au pire que 12 ans, avec la libération conditionnelle.
Cessez de pleurer sur cette ordure.
Dans beaucoup de pays, il aurait eu la prison à vie sans possibilité de conditionnelle.

Stentor

Vous n’avez rien compris. C’est Pseudo1 qui a raison et ce qu’il dit devrait vous faire réfléchir. Toutes les séries RV comme “chroniques criminelles”, “faites entrer l’accusé”, “indices”, “meurtres” et j’en passe mettent toujours en scène les quelques affaires où des Blancs sont en cause, et JAMAIS celles, beaucoup plus nombreuses, où des CPF ont massacré des Blancs. Demandez-vous aussi ce qui peut expliquer la sur-médiatisation de cette affaire et de ce procès Daval.
Cette affaire n’était que fait divers, pourquoi est-elle devenue une affaire nationale ? REFLECHISSEZ

anonyme

Parce que c’est le genre d’affaires qui intéresse les gens, comme toutes les affaires de famille se déroulant au sein de familles françaises, dont on pourrait tirer un film. L’affaire Villemin a été autant médiatisée, sinon plus.
Ceci dit, je sais très bien que les cpf ont des condamnations dérisoires, qu’il est leur ait laissé quasiment carte blanche pour massacrer du blanc.

Mantalo

Que ne ferait’on pour recevoir le label “vu à la télé”….

Mantalo

ferait-on

Hectorperrier

Et concernant les françaises blanches massacrés très régulièrement par les africains et arabes et migrants divers, il y aurait de quoi faire une chaîne d info 24h/24 et des flash spéciales pour les viols.

Stentor

Mais curieusement on ne parle que du BLANC Jonathan Daval…. Cherchez l’erreur !

inconnue

cessez de nous importuner avec cette affaire (bien triste pour la famille de la victime et de la victime) mais malheureusement il y a bien d’autres crimes , nottamment des enfants) et l’on n’en fait pas tout une histoire, à croire que vous, les médias, de l’assassin vous voulez en faire un saint

limone

c’est ce à quoi j’ai pensé, c’est une femme que l’on sollicitera pour faire un film …
C’est aussi ce que j’ai répondu “ailleurs ” , au sujet de tous ces meurtres dont on ne parle pas ! ! Il y a tout de même un problème, un grave problème : pourquoi ce tapage médiatique ? qui paye ? quel est l’intérêt ? Car voilà aussi comment s’est faite l’élection de Macron il ne faut pas l’oublier ! Alors voilà,: je ne veux en aucun cas plaindre ce garçon Jonathan, mais tout de même…je le plains …car il va faire les frais d’une surmédiatisation, il est demandé perpétuité quand des djihadistes vont bientôt sortir, qui n’ont pas fait perpèt , eux ! qu’un rwandais a fait 5 ans de prison, au lieu de 8, qui est ressorti , qui n’ a pas fait l’objet de retour dans son pays et qui a tué deux jeunes gens

Henri

La surmédiatisation de cette affaire est obscène, mais “normale” si on réfléchit un peu. JD certes a commis l’irréparable, mais c’est un petit toubab faible, immature, probablement peu armé pour la vie, il ne fait partie d’aucune coterie (origine ethnique, orientation sexuelle, appartenance politique, etc…) personne -vraiment personne- ne viendra à son secours, c’est sans risque, on peut taper dessus “ad infinitum”, en se donnant en plus, le sentiment d’être dans le camp du bien.
Comme vous, Mme Schubert, je pense que la 2ème victime de cette affaire, c’est la mère de JD.

Pseudo1

“La surmédiatisation de cette affaire est obscène, mais “normale” si on réfléchit un peu.”

Cette surmédiatisation vient uniquement de la propagande raciste anti-Blancs des médias de masse. Ils font tout le temps ça.

Stentor

Cette surmédiatisation est tout sauf normale. Elle a été voulue, et on devine bien dans quel but.
Un Français tue un jour son épouse pour des raisons qui relèvent du fait divers ; des milliiers d’immigrés agressent, violent, tuent des Français tous les jours pour de toutes autres raisons mais là, pas un mot ou le moins possible !

Le message qu’ils ont voulu délivrer, c’est qu’un FDS, un Blanc peut n’être qu’un salaud alors que tous ces immigrés ne seraient que de pauvres et gentilles personnes. Ben voyons.

Pierre Bleven

Tout mon soutien Anne Schubert. J’ai exactement la même analyse. Et il y a bien sûr des énergumènes pour s’offusquer que l’on puisse oser discuter et remettre en cause la doxa médiatique.Tout n’est pas si tranché qu’il y parait dans cette affaire. La mère a une attitude indigne de la douleur qu’elle prétend avoir (super bien habillée sur ses apparitions médiatiques, elle est en représentation..). Personne ne se soucie de la deuxième fille qui a effectivement l’air de compter pour du beurre..On a plus parlé du chat que d’elle c’est dire.. Quand à Jonathan il va probablement prendre cher -ce qui est normal- mais j’espère qu’il aura les circonstances atténuantes. Et en prison il aura au moins la tranquilité loin de la vindicte de sa belle mère..qui aura “fait” son jugement

zéphyrin

ma chère anne ce n’est pas facile d’avoir un avis libre et ouvert où que se soit.
vous avez raison au moins sur un point; cette débauche d’interview, de réactions de psys de couloirs (vous avez noté; beaucoup des psychologues, de thérapeutes fumeux qui ont lu beaucoup, une absence totale de psychiatres) sur les plateaux sont affligeantes. Que les parents gardent tous ces enregistrements pour se réjouir d’avoir été “bons” c’est leur droit d’égo, et l’occasion est belle de démontrer que les européens sont tellement plus salauds que “d’autres” sinon pourquoi en faire autant ?

Malfuson

Quelle indécence de faire le procès de Mme Fouillot la femme blanche blonde Française moyenne !
Si l’on doit chercher des circonstances atténuantes il faudrait peut être étudier la psychologie de Mme Daval mère qui n’a pas fait soigner son fils quand il a eu des TOC et qui ne s’est pas souciée de son mal être quand il quittait 2 fois par jour son travail pour venir la voir!

Olivia

C’est en lisant votre commentaire que j’apprends la chose parce que, contrairement à Mme Schubert, je ne suis pas obsédée par l’Affaire Daval… Mais j’abonde tout à fait dans votre sens : la première coupable est la mère du minus. Une mère responsable s’inquiète et s’alarme de tels comportements de son fils…

Maxime

Votre article est aussi mauvais que le premier.
Vous n’avez sans doute pas eu la chance, vous-même, d’avoir des enfants, ni même un mari (voir un jour seulement quelqu’un dans votre vie) car je doute que vous ayez un coeur.
Vous alliez jusqu’à reprocher à une fille d’avoir le même look que sa mère. Il aurait fallu que Mme Fouillot adopte un enfant noir ou arabe pour vous plaire.
Quand Mme Fouillot dit avoir tout perdu, on ne parle pas de quantité mais de qualité de vie. Est-ce si dur à comprendre ?
Mais votre mental froid vous conduit à faire des comptes, 2 – 1 = encore 1.
Eh bien non, parfois 1 + 1 ne font pas 2.

Olivia

Mais non Maxime, regardez le logo de l’auteur, avec une référence à Tintin : Mme Schubert est non seulement psycho-thérapeute mais grand-mère ! Une grand-mère “indépendante” !

anonyme

Bien dit Maxime !
Mme Schubert donne, volontairement, un sens malveillant à toutes les déclarations de la mère d’Alexia et fait des comptes d’apothicaire sur la vie et la mort d’humains.

Eléonore

Cette famille qui se donne en spectacle, me répugne au plus haut point, avec ces satanés journalopes. C’est une vraie curée qu’ils mènent contre JD, qui a certainement, à force d’être humilié, “pété” un cable.
Ces immondes chaînes de télé n’ont pas souvent de criminels français de souche à livrer en pâture, alors, ils en profitent pendant qu’ils en tiennent un …
De quelle nationalité est l’égorgeur de Cholet, Allo BFM. Il n’aimait pas les juifs et les incroyants, mais Rance info nous dit qu’il l’a fait au nom du Dieu “catholique” ! si si !!! ils ont été jusque là en bons chiens de garde!

Wika

Ne vous excusez pas, Anne, les quelques fautes de frappe ou d’inattention qui apparaissent dans les articles de RL sont plus pardonnables que la bouillie lexicale et grammaticale qui abonde sur les infos internet.

le vieux autodidacte

Je n’ai aucune sympathie pour ce Jonathann mais je suis entièrement d’accord avec cet article !

Anonyme

Plus je lis cet article, plus je le trouve biaisé et indécent.
En gros il est reproché désormais à Mme Fouillot de ne pas dire à l’assassin de sa fille : ” tu n’auras pas ma haine”. Perso je la trouve bien trop gentille avec le monstre.
Oh ! Elle n’a pas révélé les prénoms de ses petits enfants (apparemment elle n’en a qu’un pour l’instant), alors qu’elle a révélé le nom du chien de sa fille assassinée., Ah parce qu’il faut mêler un petit à cette affaire ?
Et cette volonté de tenter de monter la fille survivante contre sa mère et sa sœur décédée, c’est vraiment.. les mots me manquent.
Et Mme Schubert sait tout de ce qu’il se passait dans ce couple et cette famille, qu’on se le dise !

Nadjaza

Madame,je vous confirme ma très grande déception en vous lisant à nouveau! Je vois que vous vous enfoncez dans une attitude de provocation persistante que je comprends de moins en moins. Mais il vous reste encore quelques soutiens… S’il vous plait,soyez moins sévère et respectez ceux que vous ne connaissez pas.Nous sommes des gens “âgés”,donc raisonnables…

adagiocrescendo

Je n’excuse en rien l’assassin de cette femme mais souvenez vous de Cahuzac avec son droit dans les yeux.
Le génie littéraire aide à comprendre les méandres et tourments de l’âme humaine ,si vous n’avez pas lu “crime et châtiment ” faites le vous comprendrez ce qu’est la perspective cavalière.

adagiocrescendo

Romain ROLLAND aide aussi à prendre de la hauteur

Lecteur

J’ai une interprétation purement politique de cet fièvre médiatique sur l’affaire Daval : ce dossier est monté en épingle pour que, surtout, on ne parle pas des dizaines de crimes ultraviolents et ultra-sordides commis chaque jour par de la racaille ivre d’impunité. Et, de ce point de vue, Mme Schubert a raison. On balade le public avec une affaire à l’ancienne (on se croirait dans un crime passionnel des années 50) pour ne surtout jamais parler de la montée exponentielle de l’insécurité dans nos pays et des aberrations de la politique pénale. C’est un peu ce qui s’est passé, il y a quelque temps, avec le retour éphémère de l’affaire Grégory (c’était sous Hollande, je crois).

Marc

Tout à fait d’accord. C’est l’arbre qui cache la forêt.

Eléonore

Et surtout pour ne pas parler de la victoire de Trump et de la conférence de presse de ses avocats. Ce qui devrait faire la une de tous les journaux !

Stentor

Tout-à-fait d’accord. Tout le monde l’a reconnu : il y a eu une sur-médiatisation – inexplicable – de cette affaire qui n’était somme toute qu’un fait divers, quelque malheureux soit-il.

Maintenant, il faut se demander pourquoi.

Et ce n’est pas difficile à deviner !

adagiocrescendo

Pour tempérer vos ardeurs un professeur à été décapité son corps encore chaud ( il symbolise la France qui est en train d’être assassinée, il est déjà aux oubliettes. De plus, de victime il est devenu coupable. Alors la mère machin qu’elle arrête de passer au vingt heure et qu’elle ai un peu plus de respect pour sa défunte fille.

adagiocrescendo

Pour ce pauvre Samuel PATI sur RL RR j’ai tout vu, sur certains commentaires en filigrane qu’il était un islamogauchiste. Cette simple remarque m’as profondément marqué . Il as fait son cours sur la liberté d’expressions de plus avec une caricature charlie du pedomachin .
Là je vous jure que je n’ai vraiment pas compris que certains puissent manquer cruellement d’esprit d’analyse et de discernement a ce point.
Cet article ne me choque pas je le relativise et le contextualise.
Je le trouve courageux et honnête et pardonnez moi mais peut être est ce l’époque qui veut ca par ces temps propices aux fourberies . L’auteur ne fait certainement qu’en dénoncer une de plus.

Mathilde Leseigneur

Je suis de votre avis Anne. Le chat je n’ai rien contre les chats , est plus important que la sœur, tres calme digne et effacée . Cette histoire est monstrueuse trop
médiatisée. On se demande si Jonathann ne sera pas mieux en prison que sous ce rouleau compresseur de bien pensence.. Ce garçon était considéré comme un enfant. Tout pour la belle, condescendance pour lui. Il a craqué . Bon ok ce n’est pas à faire. il aurait dû se barrer et demander le divorce.

Stentor

Il ne s’est pas barré et n’a pas demandé le divorce car il aimait encore sa femme. Au lieu de se barrer du domicile conjugal, il a cru trouver un refuge auprès de sa mère et de ses beaux-parents… ce qui n’a servi à rien et qu’il paye aujourd’hui, alors que ça s’explique par son immaturité et son inaptitude à prendre une décision difficile. En fait, il s’est retrouvé coincé entre son épouse et la famille.

Et aussi, pourquoi Alexia ne s’est-elle pas barrée ni n’a-t-elle demandé le divorce, si elle n’était pas contente ? Pourquoi la faute de cette initiative non prise devrait-elle revenir à Jonathan ?

adagiocrescendo

vu ce qui nous arrive et notre folle nationale au pouvoir cette histoire n’est pas un contre feux mais un énorme feux de joie pour nos pourris .

adagiocrescendo

comprenez la maman elle aussi à perdu son oxygène la pauvre.

anonyme

J’avoue que je suis perplexe face à l’attitude de la mère.
Le crime est horrible et impardonnable mais le mari a du être écrasé par se belle-mère qu’il appelait ” maman” et sa femme

Fleur de Lys

je pense également comme vous Anne cette histoire n’est pas très claire (beaucoup trop de zone d’ombre)
on doit se poser certaines questions comme le fait JMLP dans un tweet

Jean-Marie Le Pen
@lepenjm
·
17 nov.
#Daval : Comment l’assassin a-t-il pu, seul, transporter le cadavre de sa victime de la chambre au coffre de la voiture, puis de la voiture à la forêt, sans parler du ou des bidons d’essence ? Comment s’y prendre sans complice ?

je viens d’apprendre sur le site morandini (même si je n’apprécie pas le personnage) révèle une chose que je n’ai entendu dans aucun média qu’Alexia avait une relation avec un soi disant “pâtissier” https://www.jeanmarcmorandini.com/article-443056-proces-daval-jonathann-dit-avoir-ete-humilie-par-alexia-sur-le-plan-sexuel-et-avoir-decouverte-un-flirt-

limone

et d’ailleurs il a dit à plusieurs reprises , qu’il était seul à avoir fait ce crime ! ce qui m’a rendue perplexe …

Phil93

l’affaire Daval, l’affaire Daval et …l’affaire Daval !!!

il y’a des meurtres tous les jours en France mais quand on tient enfin un meurtrier qui ne soit pas musulman on en profite un MAX sur les chaînes d’infos !
BFMTV en a même fait une série !

le 16.11 a commencé un autre procès passé sous silence en présence des 3 G.I américains qui ont évité un massacre en risquant leurs vie : celui du terroriste dans le train Thalys

anonyme

La victime n’est pas non plus musulmane.
Pour le procès Thalys, je suis bien d’accord. Le tort des sauveurs, aux yeux des médias froncais, est d’être Americains. Quand on compare à tout le battage médiatique pour l’escaladeur africain qui a récupéré un enfant tombé mystérieusement d’un balcon…

jojo ( le plombier )

La nature humaine étant ce qu’elle est c’est dur parfois de pouvoir exprimer une idée personnelle différente de celle du groupe. L’hypothèse que vous développez est tout à fait recevable et “entendable ” . Si cela permet de comprendre cela n’enlève rien à la. gravité de l’acte commis. Je salue votre esprit d’analyse et votre liberté de pensée Anne Schubert.

mosunie

Je ne vous souhaite pas la pire des peines celle de perdre un enfant, vous êtes méchante, hypocrite, sans coeur j’ai lu le début de votre torchon qui n’est qu’un dévidoir de haine, pourquoi ?

limone

Vous avez raison, il n’y a pas pire perte que celle d’un enfant ! donc vous allez comprendre aisément, le nombre important de parents qui ont perdu leur fils et fille battus, et tués à coup de couteaux et autre, qui ne sont pas médiatisés !! vous voulez que je vous dise pourquoi, ou vous allez comprendre ? si vous comprenez c’est bien , il ne vous reste plus qu’à combattre et rentrer en résistance pour que cela s’arrête, et laisser de coté un procès sur médiatisé sans intérêt !

Christophe

Bravo! Merci pour cet article si bien écrit et si poignant.
Je suis Jonathan, je ne suis pas passé à l’acte car je mourrais en prison et j’ai choisi une autre forme de vengeance contre ces bonnes familles parfaites qui vous écrasent et vous humilient. Mais je serai peut-être un jours sous les feux de l’actualité, avec préméditation qui plus est. Au trou! On doit donc souffrir en silence…

Jean-Jacques FIFRE

Je ne sais pas la vérité sur cette affaire et je crois que personne ne la sais…A commencer par la justice elle même qui devra pourtant se prononcer. Ce que je sais en revanche c’est que je n’ai jamais assister à une telle théâtralisation, je ne dis pas médiatisation car toutes les grandes affaires judiciaires en matière criminelle ont été le jeux des médias (faut bien vivre). Le réquisitoire se fait dans le hall du palais, le délibéré se fait dans la rue relayé par la presse et le verdict est depuis longtemps annoncé par la vox populi…
Ce dont il est question ici c’est d’une justice de la communication et non celle des prétoires. C’est dommage et surtout triste pour la justice elle même.

ANASTASIA

Ras le bol de voir et d’entendre la mère Fouillot avec “sa voix doucereuse” avant, pendant et après chaque séance du tribunal. De surcroît, ce déballage indécent concernant le couple Alexia-Jonathann…..Excellente analyse d’Anne Schubert mettant le doigt sur l’essentiel.Au-delà de l’assassinat inexcusable, on devine le pourquoi d’un tel acte.Du reste, Jonathann le dit lui-même: “Il fallait qu’elle se taise”. On mesure là, l’univers familial dans lequel Jonathann vivait entre une femme et une belle-mère castratrices…

anonyme

” il fallait qu’elle se taise”…
C’est ce que disent les parents qui assassinent leurs enfants parce qu’ils les dérangent” en criant trop “.

Bien d’accord avec vous. Trop de sensationnel, trop de mise en scène, trop de focus sur cette affaire alors que personne ne parle de toutes ces femmes victimes de tueurs et de violeurs allogènes. Avec ce procès spectacle, on assiste à une véritable manipulation de l’opinion publique pour éclipser la réalité statistique des féminicides en France. Quant à la mère, je partage votre point de vue, vous l’avez très bien comprise, très bien vue, moi aussi, elle me gonfle.

Didier Labaune

Ce procès ultra-médiatisé à été une chasse à courre bien obscène et les chasseurs ( ses) en livrée impeccable m’ont définitivement dégouté.. Au moment de la curée, j’en vois au moins une qui rêverait de se vautrer dans les tripes du gibier !!!
Le coiffeur et le tailleur doivent rester en éveil si un procès en appel a lieu.
Courageux votre article Anne.. Une question : les sollicitations sexuelles refusées par l’accusé ne venaient-elles que de son épouse ou d’un cadre familial plus large ?

Wika

Oui, courageux article.
J’ajouterai que ce battage médiatique autour de cette triste affaire n’est, comme d’habitude qu’une diversion pour faire oublier le procès Charlie Hebdo, les “attaques au couteau” qui se multiplient sur notre territoire et la pollution de notre sol par la meute migratoire.

anonyme

Vous ne savez rien des circonstances du crime.
Quant à l’assassin, vu son physique et son psychisme, il est très improbable qu’il soit le ” chéri de ces dames”. Un peu de sérieux !

Didier Labaune

Cher anonyme qui tarde à se faire un Nom, je subodore simplement que le condamné bénéficiait des sollicitations d’une deuxième blonde comme il est clair qu’il était psychologiquement écrasé par une deuxième blonde… ” j’ma bien fait comprende ?” ( sic)..

Angélique

Vous connaissez mal la vie et mal les femmes, je crois.

anonyme

Si ce commentaire est pour moi, je suis une femme et Daval est le genre d’homme qui ne peut attirer une femme normalement constituée, le contraire de la virilité physique et mentale. Alexia devait elle aussi avoir une faille pour l’avoir épousé.

Anton

Une seule solution en zonzon pour le Jo, comme pour bien d’autres avant lui, se “convertir” à l’islam et là, on lui foutra la paix, car les muzz se foutent complètement des femmes assassinées par eux puisque leur sort est inscrit dans leur livre “saint”. Un tueur d’enfant, là, c’est autre chose: un sale type comme Patrick Henry en a bavé en taule et n’a du son salut (sic) qu’à la protection de la matonerie qui l’utilisait comme indic, lot de tous les pédophiles tueurs dans toutes les prisons du monde.

Stentor

Bien vu. Les muzz se foutent complètement d’assassiner une femme et les juges français se foutent complètement qu’un muzz assassine une femme, et plus encore plus de celle-ci, si elle est française.
Si Jonathan s’était converti à l’islam avant le procès, on n’aurait plus du tout entendu parler de cette affaire.

Comment savoir ?

Qu’on déteste Jonathan Daval ou qu’on lui trouve des circonstances atténuantes, il y a quand-même deux choses sur lesquelles, je pense, tout-le-monde tombera d’accord. La couverture médiatique de cet événement a complètement débordé et on sent que pour Jonathan, ce fut le contraire : enfermement dans un quotidien dont il n’a pas pu sortir.
Normalement, le mariage des deux tourtereaux aurait dû se solder par une séparation. Y en a plein qui divorcent pour moins que ça. A l’arrivée, une morte et un type qui va prendre perpette.
C’est vraiment frappant de voir que Jonathan qui n’a pas pu se détacher de sa femme qui apparemment lui rendait la vie impossible, n’a pas pu ensuite se détacher de ses beaux-parents, et qu’il leur a joué une telle comédie après avoir tué leur fille.

Didier Labaune

Réponse à votre dernière phrase : il était psychologiquement laminé par 2 blondes… Dommage que personne parmi les avocats ait su ou osé aller en ce sens dans les interrogatoires des témoins puis dans les plaidoiries. Leur client a été bien mal servi… Une demi heure d’entretien avec le gamin enbastillé suffirait à un défenseur intelligent et motivé par lui faire cracher le morceau et à motiver un appel cohérent… À bon entendeur.

argento

mais vous êtes une personne ignoble et abjecte chère Madame Anne Schubert , mais de quel droit vous permettez-vous de juger et de critiquer une mère qui a perdu sa fille. si son mari était écrasé par sa belle-famille et sa femme il aurait pu divorcer comme tout le monde . heureusement que pas tous les hommes tuent leur femme lorsque le couple se désintègre et que la belle famille est médisante , ce qui est normal vu qu’en général la belle-famille prend la défense de son enfant . j’espère que vous n’avez pas d’enfant car sinon je le plains sincèrement

Chris

Elle ne critique pas la douleur de perdre un enfant mais sa communication… Et on enterre un sale type sans procès équitable, sans expliquer à aucun moment pourquoi il y a des crimes passionnels et comment les éviter. La question dérange sûrement

anonyme

Comment éviter les crimes passionnels ?
Par nature, ils sont inévitables. Et sauf très rares exceptions, ils sont sordides, de la part d’individus immatures et égocentriques.

Olivia

Tout à fait d’accord avec vous. D’ordinaire on déplore sur RL que les parents des victimes soient aussi silencieuses… Que de haine de la part de Mme Schubert pour la victime et sa famille ! “l’Affaire” est déjà trop relayée mais elle la médiatise encore… Et son égo se réjouit de ce que les commentaires abondent dans son sens… D’autant plus grave que Mme est psycho-thérapeute. Sa parole est donc censée être entendue, crédibilisée par sa profession… Enfin, oser la comparaison avec P. Jardin, qui ne craint pas d’exposer sa douleur. Comme si toutes les victimes n’étaient pas égales dans la mort et n’avaient pas droit à la même compassion de la part de ceux qui leur survive, tout en condamnant, toujours, les assassins !

Olivia

Correctif : que les parents des victimes soient aussi silencieux.

pomme rebelle

anne shubert ne médiatise rien du tout elle dit ce que beaucoup pense tout bas et moi bien haut les grandes douleurs sont muettes . exact pour mr Du jardin a meme été classé s pour avoir ose dire que l islam est mortifere jojnathan a tué oui mais pas des centaines de personnes et on ouvre grand l objectif au contraire pour la “mama ” c est dégueulasse

adagiocrescendo

Bonjour madame savez vous lire à défaut de faire une analyse de texte ? .Ou avez vous vu que l’auteur ose faire une comparaison avec Monsieur JARDIN? .
Au contraire elle regrette justement qu’elle ne soit pas médiatisé comme celles de toutes les victimes de l’islam . Des centaines de victimes d’assassinats politiques au nom de la raison d’état que l’on tait . Et un meurtre de droit commun fait la une de tout les médias pendant des années. Relisez l’article vous verrez votre erreur.

adagiocrescendo

Il s’agit bien d’assassinats politiques ,dans le sens où des Français meurent conséquemment aux choix et orientations politiques que nos gouvernants de pacotille font .

Olivia

Je parle de comparaison à ne pas faire parce que les 2 victimes on étaient tuées par des meurtriers ayant des motivations totalement différentes. Et aussi parce que M. Jardin a laissé exploser sa colère et sa douleur et que personne ne pense à le lui reprocher. OUI, M. Jardin méritait une “médiatisation” au moins égale à la mère d’Alexia. Par ailleurs, j’ajoute que je ne pensais jamais trouver sur RL des contributeurs pouvant reprocher à des victimes : leur “blondeur et leur luminosité”… On attend normalement d’un ou d’une psycho-thérapeute, compassion et compréhension et on s’aperçoit que tel n’est pas le cas. Pour une fois que la mère d’une victime s’exprime, même si ce n’est pas à notre goût, ne le lui reprochons pas.

anonyme

Bravo Olivia !
Je pense que vous avez compris le pourquoi sordide, qui apparaît de plus en plus clairement au vu des commentaires de ” Adagio”, de cette condamnation de la médiatisation de ce procès.

anonyme

Mme Schubert est donc ” psycho thérapeute”. Encore une case de cochée pour comprendre sa réaction.

Tripes aviseur

Avez-vous vu comme le père d’Alexia est réservé ? C’est peut-être une habitude prise dans la famille, tout le monde écoute la mère, parce que c’est comme ça, et puis, c’est tout !

pomme rebelle

décidément la connerie n a pas de limite ! elle a perdu une enfant dis tu? ben oui mais beaucoup en perdent sans jouer au petit flic journaliste . ma belle soeur a perdu une fille de 15ans ah oui j oubliais c est une leucemie qui lui a prise mon fils a perdu une fille de 16ans ah oui j oubliais aussi que c est le coeur qui a lache apres une operation et je n ai tjrs pas vu sa tête à la télé ni devant des photographes . qd a Mme pouillot oups fouillot regardes un peu le pere mnt il parle pour plaire à sa daronne alors que jusqu a mnt il la fermait . des gens comme ça c est écoeurant tout autant que jaune attend ortho volontaire pour couper leur sordide presence . je l ai dis hier et le repète la “mama ” ne vise que la pub qd je la vois mnt je change de chaine

anonyme

Donc, au motif que des enfants décèdent de maladie, il faut quasiment taire les crimes ?

mimi..

franchement, on n’en a rien à foutre de ce type et de sa famille “adorée” …C’est un fait divers sur un cas personnel qui, en ces moments de crises multiples et destructrices, n’a aucun intérêt : on se demande ce que cela vient faire ici…

Chris

Car c’est une critique de la société victimaire. Parce que femme adulée de maman et de ses collègues, elle serait gentille? A quel moment a-t-on écrit qu’Alexia était une femme cruelle?
Comme à l’époque de Marie Trintignant, un ami du couple avait dit qu’elle était volage, droguée et violente.
Mais ce seraient forcément des victimes ?

Tripes aviseur

Ah, ben oui, mais entre deux interventions de Macron, Castex, Monsalo et Varan, on ne vous propose pas grand chose pour vous distraire.

Sjean-louis

“les circonstances atténuantes” ? encore une fois vous osez l’incroyable à l’époque où les médias relatent la progression des nombreuses femmes battues ! vous êtes sans compassion pour la malheureuse victime et, de plus, vous vous acharnez à critiquer sa mère qui a perdu son enfant qui a rencontré un salopard. Vous vous complaisez à dénigrer cette maman qui, selon vous, oublie son autre fille et peut-être ses petits enfants; c’est de la diffamation.
Vous vous trompez de cible Madame, ce n’est pas Madame Fouillot qui a commis le crime. Honte à vous.

Chris

La violence conjugale est à 50-50. Marre de toujours laisser croire que le mâle blanc hétérosexuel doit être éliminé

Tripes aviseur

Les femmes battues, quel sujet ! Un peu obligés de s’y intéresser, non ?

Helene

@Sjeanlouis
Je suis d’accord avec vous, cet article est abject. On sent une aigreur et une animosité ahurissante envers cette mère. J’espère que l’auteur n’est pas psychothérapeute comme lui plus haut.

Adagiocrescendo

Alors là je vais vous remettre à votre place d’aval a peut être fait tout ce qu’il as fait après le meurtre peut être plus par peur de la belle mère que de la justice .

Fonzy

Merci Anne, ne lâchez rien. La vérité est parfois cruelle, vous avez le courage de la révélée. Respect.

Fonzy

” révéler “, pardon.

Hellène

Franchement, je ne pensais pas vous avoir blessée à ce point avec mon commentaire qui se voulait plus une taquinerie qu’ autre chose. De la part de quelqu’ un qui se vante sans cesse d’aimer la langue française, et de la maîtriser, on est en droit de s’étonner d’une faute aussi grossière. Comme on dit, quand on grimpe au cocotier, il faut avoir le…pagne propre (je transcris…)
Vous attendez mes écrits ?
Ce qui est sûr , c’est qu’ayant moi-même perdu un enfant, je ne me permettrai jamais de juger de la douleur d’une mère qui a perdu le sien. Cela s’appelle de la décence et de l’empathie.
Des nouveaux mots à intégrer à votre lexique, peut-être, matame Schubert?

Chrisomac

Il va pouvoir faire so coming out en toute tranquillité en prison.

Angélique

Ce ne serait qu’un juste retour de balancier après ces discours incessants, à longueur de temps, de Madame la Mère.
Définition de la Justice : tous les points de vue doivent pouvoir être entendus. C’est pourquoi il y a un avocat pour les deux parties.

Bergereau

Votre article m’a donné envie de vomir ! Vous êtes une haineuse et je ne comprends pas que vous puissiez déverser votre venin dans RL !
S’il devait vous arriver la même chose, càd voir un enfant assassiné par celui qu’on avait considéré comme un fils, vous changeriez peut-être de discours.
Je ne voudrais pas faire partie de votre entourage. Je ne vous salue pas

Fonzy

T’as bien été formaté à la connerie universel toi !

Lucien

C’est vous qui faite gerber. Toute personne a le droit de penser et commenter sur cette affaire. Les critiques portent sur le comportement mediatique d’un membre de la famille, et non sur le procès. Que vous ne partagez pas son opinion, c’est votre droit mais qualifier l’auteur de haineuse et de deverser son venin est pour le moins excessif et faux.
Je ne partage pas totalement les propos de Anne Schubert mais lui accorde le fait que la mère en fait trop devant les caméras contrairement au père qui est bien plus digne et discret.

didile

Vous vous rappelez le “mur des cons “sur lequel la justice française avait épinglé deux papas dont on avait assassiné les filles de façon au moins aussi atroce, mais auxquels des gens généreux comme vous contestaient le droit de les pleurer
Exactement comme pour Patrick Jardin à qui on essaie de faire encaisser que cinq ans de chagrin ,ça suffit.
Alors ,vous savez ,les salutations des gens qui ont le cœur à géométrie variable ,personne n’en a besoin.

Adagiocrescendo

Pour un Jonathan daval la justice conserve son bandeau pour un coupeur de tête elle l’enlève . Une justice à géométrie variable ,nos passions le deviennent aussi question de justice

ANASTASIA

Vous n’avez rien compris à l’article…

Adagiocrescendo

Par l’intermédiaire de la fille il a règle son son complexe œdipien avec la belle mère .

Hectorperrier

Très bonne analyse, telle mère telle fille, par intuition on sent bien le caractère très difficile de ce genre de femme, le père semble bien aussi être sous emprise et soumis tout comme l était à priori le présumé innocent. Il y a sûrement des circonstances atténuantes, son impuissance est sûrement le fait de sa relation castatrice avec sa femme. Un gars piège… Il aurait dû la quitter mais le pouvait il…

Chris

Très juste

Sophie Durand

Excellent texte de Anne Schubert. Comme je le dis sur l’autre fil, la justice connait une dérive incroyable. Tout ce déballage intime est complètement inutile et scandaleux, et nuit à la partie civile, qui doit rester à sa place. Les juges doivent faire leur boulot et dire stop. Quelle était la marque de la pilule d’Alexia, et la couleur de ses strings, sont les seuls détails qui manquent. On croit rêver.
Le Général Schmidt a montré, lui, une réelle dignité au procès de l’assassin récidiviste de sa fille Anne-Lorraine en 2010. Aucun déballage. Pas de narcissisme ni de voyeurisme. Rien à voir avec le comportement ressemblant à de l’exhibitionnisme d’Isabelle Fouillot.
Les media en ont beaucoup trop fait dans cette affaire.
Et je dis cela en tant qu’ancien avocat pénaliste.

Chris

Ceux qui critiquent ne comprennent pas qu’Anne ne défend pas un assassin.
Elle soulève plusieurs points:
L’omniprésence médiatique de la mère en filigrane de ce procès empêche un jugement serein, les jurés sont influencés par une seule version de la douleur, sans jamais évoquer celle du coupable ou de sa famille. Le moindre coucou qui tue une femme pour lui voler son portable a droit à une tirade sur son exclusion de la société.
Les détails intimes n’apportent rien au procès. On devrait plutôt se demander pourquoi il y a des crimes passionnels, pourquoi cela concerne plus les hommes que les femmes, comment les éviter, quel est la société
La mère a le droit de souffrir mais pas de dire qu’elle a tout perdu si elle a une autre fille. Cette autre fille et ses kilos en trop ne sont rien?

patphil

bof, dans dix ans il sera libéré pour bonne conduite, la pleurnicherie , les juges adorent !

Chris

Il mérite 7 ans pour crime passionnel.

Stentor

Vous oubliez juste une petite chance : c’est un Blanc, un Français de souche, pas un CPF…

anonyme

“Il s’est fait traiter d’impuissant par sa lumineuse épouse. Il était écrasé par sa belle-famille si irréprochable”.
Vous en savez quoi ? Étiez-vous présente lors du crime ? Pourquoi prenez-vous pour argent comptant les dires d’un individu qui s’est révélé être, ça c’est un fait objectif, un menteur en série ?
Un menteur qui, après le crime, a partagé tous ses repas avec ses beaux-parents qui l’ont toujours soutenu, et a osé, l’ordure, une fois démasqué, accuser son beau-frère et son beau-père du crime.
Cet individu n’ était pas écrasé, il était au stade infantile, tous les psychiatres l’ont reconnu et il n’est nul besoin d’être psychiatre pour le réaliser.

Antonin

Avec Bergereau vous êtes les deux comiques de service 😜

Tripes aviseur

Donc, il ne sera pas condamné et bénéficiera d’un traitement dans une institution spécialisée. Tout va bien !

Ice Crime

Parce que toi, tu en sais plus que tout le monde ?
Tous tes commentaires ne servent qu’à charger Jonathan, tu ne veux rien voir de tout ce qui cloche dans cette histoire, à commencer par les raisons de son hyper-médiatisation !

Mais on se doute pourquoi : troll gauchiste, tu ne vas pas reconnaître que tes copains, ces pourris de journaleux, sont en train d’instrumentaliser cette affaire pour faire passer en douce leur sale message du “mâle blanc quadra ou quinquagénaire et hétérosexuel” qui n’est qu’un salaud auquel il faudrait préférer tous ces CPF qui sont, eux, les vraies et les seules ordures !

D’ailleurs toi-même, tu ne vaux pas mieux qu’un CPF.

anonyme

Un mâle blanc, le Daval ?
Rien d’un mâle justement.
Je suis donc un ” troll gauchiste”, ” ami des journaleux”! Non là, c’est trop drôle !
Oui je charge Daval, comme tout individu sensé devrait le faire. Car il a commis un meurtre abominable. Point barre.
Ce n’est pas parce que la justice et les médias communistes froncais sont corrompus jusqu’a l’os que Daval n’a pas commis un crime abominable, le crime d’un hystérique, d’un lâche qui a monté une mise en scène abjecte après avoir massacré sa femme de coups de poing avant de l’étrangler pt 4 minutes. brûlé son corps et accusé son beau-père et son beau-frère d’être les assassins. Je m’en tiens aux faits et ils sont assez parlants.

Stentor

On est bien d’accord… Qu’est-ce que c’est que cet emballement médiatique et ce procès spectacle ?
Moi qui ne m’étais guère intéressé à cette affaire qui m’avait semblé n’être qu’un fait divers malheureux, j’en ai retiré deux impressions plutôt dérangeantes :
1) une mère d’Alexia aux allures de belle et fringante bourgeoise, et pas du tout de mère minée par le chagrin, qui déclare avoir “tout perdu”, mais certainement pas la verve et la combativité,
2) un Jonathan que j’aurais pris pour un salaud si ses larmes que j’avais attribuées à de l’hypocrisie et de la comédie ne me semblaient devoir mieux s’expliquer maintenant par une position désespérée et sans issue, entre une belle-mère qui devait être étouffante et une épouse qui ne lui a rien épargné malgré son amour qui dure encore !

Didon

D’accord avec votre analyse, une famille trop parfaite, et Jonathann qui n’a pas les mots, inhibé, il n’arrive pas à faire face (position désespérée, sans issue). Se détacher d’Alexia et de cette famille, c’était comme si on lui enlevait une partie de lui même.
En fait on peut en guérir, mais c’est très très long (4ans, 6 à 8 ans) mais c’est possible.
Dans les gens trop parfaits, n’y a -t-il pas une personne narcissique?.

anonyme

Oh arrêtez, Mme Schubert!
Vous pensez avoir fait le buzz sur RL avec votre précédent article sur cette famille endeuillée et vous persévérez donc dans cette démarche lamentable. Cela s’appelle de la vanité.. vaine.
Les parents d’Alexia, je les ai écoutés, sont des gens simples, qui ne sont pas responsables de la médiatisation de l’affaire au contraire des médias et de l’avocat de l’assassin. Cet avocat a insulté leur fille pour défendre son client, ce à quoi ses parents ont répondu par la voie médiatique.
Votre mépris, votre colère envers ces gens ne viendraient-ils pas du fait qu’ ils soient de simples Français de souche. Oh scandale, comment ça, ces gens ont le droit d’exposer leur souffrance !!!

anonyme

Et j’espère que Mr Jardin n’approuve pas votre expression de haine névrotique envers la mère d’Alexia.

Antonin

Un autre qui a tout compris 😂

Irina

C’est curieux, quand même, il n’y a que dans Riposte Laïque que j’ai entendu parler de cette histoire. Sans votre article de l’autre jour je ne serais même pas au courant…

barracuda 58

Tu habites sur Mars?

Irina

Probablement.

Pas sur la même planète que Madame Schubert, en tout cas. Et on ne doit pas avoir les mêmes centres d’intérêt.

MFH

Il est tant que cela cesse.indecent , impudique….
Effectivement son autre fille n a et ne va pas avoir
une place facile…
Et que ceux qui ne comprennent pas les subtilités dans ce genre d histoire,je me répète : qu ils visionnent ” Mon Roi” avec Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot ;
Ils auront ainsi un début de description de ce qu est un enfer psychologique et éviteront peut-être les lieux communs et jugements à l emporte piece….

Anonyme

C’est vous qui debitez des lieux communs en excusant le crime par un réel ou supposé enfer psychologique subi.

Mountain

Laissons la justice faire son travail ,pour le reste la mère ceci,le père cela ,ce n’est pas notre problème point barre .

Victor Hallidée

Mme Schubert,
Vous n’êtes pas obligée de regarder la télé, qui plus est les faits divers… pourquoi une telle passion haineuse pour la mère de la victime ? Et pour la victime ? comme si vous aviez été témoin de ses relations conjugales avec son époux meurtrier au trou de la serrure.
Au point de projeter des jalousies – les vôtres ?- sur la soeur de la victime qui n’a pourtant rien demandé, rien exprimé de tel.
Au point même de plaindre l’assassin et sa mère…
Une inversion des valeurs et une indécence tout à fait dans l’air du temps.

Simonin

Vous n’avez pas l’impression que votre “réflexion” s’est arrêtée à la surface des choses, vous ? Heureusement que vous n’êtes pas juge et il reste à espérer que vous ne fassiez jamais partie d’un jury d’assises.
Avec vous, la Justice, ça deviedrait vite la chariah : t’as volé une pomme, on te coupe la main.
C’est toujours plus facile quand on n’a pas besoin de réfléchir, mais jamais plus juste.

Lara

Madame Schubert, vous n’avez pas honte de tenir pareils propos ? Je vous rappelle que ces parents ont perdu leur fille dans des conditions abominables et nul ne peut imaginer leur indicible douleur.

Balthazar

C’est d’autant plus difficile à imaginer que Mme Fouillot donne bien plus l’impression d’une femme rongée par le désir de vengeance que par le chagrin.
Ceci dit, je ne dis pas que ce n’est rien de perdre un enfant et je n’aimerais pas être à sa place.

Mantalo

Anne,
je comprend votre colère. Partager la plus grande partie de votre article me permet de répéter que je suis un amoureux de ce pays si complexe qu’est la Belgique. Et depuis plus de 60 ans (je vais sur 72).
Bien sur vous lavez vos voitures au Car Wash, mais vous faites la lessive au “salon lavoir”. Le parler belge n’est pas plus décadent que le parler français. Il existe juste des nuances. Idem pour nos régions. Et alors ?
Ah Bastogne, la Gaume, comme vous y allez là ! Mon boulot m’a fait trainer par là. Habay la Neuve, Libramont, Vaux sur Sure, etc. Et toute la Belgique aussi par le train et par la route.
Mais je m’égare : comme vous je ne “sens” pas la mère d’Alexia. Pas plus que le bourrage médiatique.
Mantalo. Français de souche habitant en France mais passionné de belgitude.

Mantalo

Suite
Anne, vous parlez de Zürich aussi. Je suis également passionné par la Suiise que j’ai découvert avec des paillettes dans les yeux en 1971. Bâle d’abord, puis Zurïch, puis toute la Suisse sauf le Tessin.
Je m’y rendais fréquemment pour la journée juste pour changer de planète. Je faisais aussi des A/R Paris-Bruxelles (bien avant le Thalys) pour le plaisir de me faire une journée bruxelloise.
Depuis je suis retourné à Zürich en 2014. Grosse déception, tristesse.
Quant à la Belgique je continue à y rouler ma bosse pour le boulot (à la demande… pas plein pot…eh oh l’a plus 20 ans…).
Un autre jour Tonton Mantalo vous racontera le Pays Basque espagnol. Encore une planète à lui tout seul.
En fait, j’aime l’Europe. Je n’ai pas dit l’UE…. même si elle facilite mes ballades.

anonyme

Et le bourrage médiatique, bien plus important, de la succession Halliday?
La médiatisation de ce type d’affaires a toujours existé. Et les parents de la victime n’ont pas un comportement hors normes, loin de là. Ils tentent de surmonter leur chagrin comme ils peuvent.

bati

Mais c’est quoi encore cet article délirant? donc le souci c’est la mère d’Alexia? “Vous savez ce que c’est, de savoir que son fils souffre?” Je crois rêver!!! L’autre mère a enterré un corps calciné!!! Mme Schubert, à part cracher du venin sur les gens, vous servez à quelques choses? Racontez nous plutôt en quoi vous êtes une “grand mère enthousiaste”. En vous lisant, je vois plutôt un grand mère haineuse qu’autre chose…

anonyme

Cet article excuse le crime de Daval. Le pov, il a été “humilié”, “rabaissé”. On dirait les potes de SOS Racisme excusant les crimes de leurs golems ou congénères au motif qu’ils ont été ” stigmatisés”.

Fomalo

Ce serait correct de mettre votre pseudo complet, non?. Les habitués qui ont depuis longtemps repéré vos ‘trollitudes”, souhaitent que le modérateur ferme enfin votre clapet.

bati

Je suis heureux de voir que je ne suis pas le seul à “troller” sur cet article au moins. Incroyable la haine déversée contre une maman qui a perdu sa fille, maman qu’elle ne connait pas et qu’elle juge du haut de toute sa morgue. Et en plus on trouve des circonstances atténuantes à une personne qui a étranglé sa femme, puis l’a brulé, puis a fait un numéro d’acteur abject, et pour finir tenter d’impliquer d’autres personnes. Mais “le pauvre”, il etait “écrasé”… Je suis très souvent en désaccord complet avec Mr Jardin, voir à trouver sa façon de faire indécente. Neanmoins, son chagrin sincère m’interdit de venir lui apporter la contradiction. Vous pouvez regarder: je n’interviens jamais sur ses articles.

anonyme

Ah, c’est donc vous, le pseudo incomplet, Batigoal, je suppose. Le gaucho impénitent.
Mais voilà que je suis rangée désormais dans la catégorie des”, trolls gauchistes, ami des journaleux ” pour ne pas plaindre le martyr Daval, victime du duo infernal Alexia et sa mère, toutes les deux blondes, minces, avec la raie au milieu et les mêmes lunettes de soleil.

Anonyme

Mon pseudo complet ? Mais de quoi parlez-vous ? Formalo est donc un pseudo complet ? Et vous vous concertez avec les ” habitués” qui repèrent les ” trollitudes” pour me ” faire fermer mon clapet”?
Ah la censure pour ceux qui expriment leur désaccord ! La censure, la marque de ceux qui ont la mentalité de… Daval.

alceste

Mais Madame, et avec vous toute la Belgique, faites comme nous : on s’en fout.

Sylvie

Madame vous avez tout dit. Je peux me tromper, mais quand on voit l’attitude de la mère, on imagine fort bien le caractère que pouvait avoir sa fille. Je n’excuse en rien le geste criminel de cet homme, mais je pense qu’il a dû sacrément “morfler” pendant des années entre sa femme et une belle mère certainement omniprésente

Mantalo

Sylvie a tout trés bien résumé en 8 lignes.

Révolutionem

Tout à fait d’accord avec vous !
Le pauvre type n’a pas dû rigoler tous les jours, mais bien entendu cela n’excuse pas son geste irréversible !
Mais pourquoi n’est-il pas parti en courant.?…..

Stentor

Là est peut-être bien la clé de l’énigme : pourquoi n’est-il pas parti en courant ? et bien davantage encore, pourquoi est-il “resté” au contact quotidien de ses beaux-parents après le meurtre ?
Une seule explication plausible : ce pauvre type était totalement sous emprise. Avec le résultat que l’on sait.

Anonyme

Il est resté au contact de ses beaux parents pour parfaire son statut d’innocent, ben tiens.

anonyme

Ce n’est pas un homme, justement. Tous les psychiatres le considèrent comme un être immature, ” prepubaire”, donc dangereux car les faibles sont dangereux. Si, vous excusez son crime pour des raisons qui doivent être inavouables car incompréhensibles.

anonyme

Et ne pas oublier que le psychopathe Daval, après que sa mise en scène a été dévoilée, a accusé son beau-frère et son beau-père d’être les auteurs du crime.

Bergereau

Je ne suis pas d’accord avec vous. Il semble que l’assassin, comme vous, semblait ignorer qu’en France, il existe le divorce. De plus, ils n’avaient pas d’enfant, donc aucune excuse de rester avec une femme qu’il subissait, soi-disant. Je dis soi-disant car, hormis le mari, personne ne peut confirmer ses dires !

JC.P.

Tout ce cirque me met lal a l’aise. Heureusement ça devait etre fini.
Hier soir on a même eu droit a une interview du père, façon grand reporter, oreillette et tout et tout….

annie

La honte de ce genre d article……..et de ces imbeciles qui critiquent ces pauvres parents a souhaiter que ces personnes ne se trouvent pas un jour dans cette situation pour enfin arriver a comprendre le malheur et l horreur

Lire Aussi