Bordeaux : les écolo-gauchistes font la chasse à la propriété privée

Sud-Ouest publie aujourd’hui le bilan de l’année immobilière 2020. Des prix, à Bordeaux, quasi stables, une baisse des prix dans les banlieues islamisées et une forte progression dans les zones déjà chères, huppées, comme Arcachon, le Cap Ferret…

Ce mouvement des prix traduit l’évolution sociologique de la ville. Les Bordelais votent avec leurs pieds et se rassemblent dans les zones françaises… Les acheteurs sanctionnent l’insécurité dans Bordeaux intra-muros, et les villes à forte densité HLM voient leurs prix nettement baisser.

Le journaliste n’a pas remarqué ce phénomène, qui saute pourtant aux yeux. Ce que titre le journal régional, c’est que les prix ont « résisté malgré la pandémie ». Ce n’est pas faux, ce n’est pas une infox fakenews. Mais c’est juste un mensonge par omission.Très habituel pour ce quotidien.

L’équipe municipale, écolo-islamo-socialiste, aux commandes de la ville continue et poursuit la politique de l’équipe Juppé. Elle exproprie, préempte, pour créer du « logement social ». Une véritable chasse à la propriété privée. Elle subventionne avec nos impôts un « office foncier » chargé de constituer des « réserves foncières » (en français de spéculer) pour cette politique de collectivisation du logement. Et elle met en place, au niveau local, ce que la loi Alur a prévu : la séparation de la propriété du sol de celle du bâti. Dispositif qui dénature le droit de propriété pour officiellement faciliter l’accès des plus modestes à la propriété… Un tour de bonneteau qui n’est qu’un jeu de dupe.

Une marche en avant, forcée, vers un avenir radieux…

Pour arriver à leurs fins, les politiques doivent mettre la main sur les immeubles, les terrains. C’est par expropriation et préemption que cet accaparement se fait. Acheter le foncier au prix du marché serait impossible, même à la puissance publique. Il s’agit d’une double coercition, d’une part la Mairie dépossède les Bordelais, et d’autre part elle indemnise à une valeur nettement inférieure à celle du marché. Pas d’autre solution, en l’absence de crédits, pour que cela soit viable financièrement. Sous Juppé, cette politique a permis de libérer du foncier pour les promoteurs et les société HLM. La majorité LR, MoDem, etc. votait des 2 mains, soutenue par la gauche unanime qui se reconnaissait dans cette lutte contre la petite bourgeoisie… La nouvelle majorité islamo-gauchiste poursuit dans la même voie, toujours soutenue par les LR et MoDem…

TUK-TIK le David Thaï

Le petit restaurant thaï, TUK-TIK, dans le quartier des Capucins, est une des nombreuses victimes de cette opération « Main basse sur la ville ». Les parents de Gaëtan Xans, le restaurateur actuel, étaient depuis 40 ans locataires d’un local commercial dans un petit immeuble du centre de Bordeaux. Il y a 3 ans, la propriétaire décide de vendre et propose à ces vieux locataires asiatiques d’acheter. Pour un prix d’amis, de faveur : 150 000 € pour tout l’immeuble, le quart de la valeur ! C’était sans compter sur la mairie, qui préempte. Au prix. Dommage pour le locataire qui ne deviendra pas propriétaire. Pour faire du « social », les élus socialo-écologistes ont chassé un candidat « modeste »… Mais c’est la suite qui est la plus odieuse. Non content de s’être approprié à bon compte tout l’immeuble, nos élus de gauche ont « vidé » les appartements de ses locataires, tous « modestes », et tout fait pour faire partir le restaurateur, pour disposer de tout l’immeuble ! Et pour ce faire tous les coups sont permis. Y compris les voies de fait. Exactement le comportement des promoteurs véreux des films italiens…

Écoutez le récit qu’en fait Gaëtan qui a bien voulu répondre aux questions de « Burdigala Presse »

https://youtu.be/Axh7AsrBBAc

François Jay

image_pdf
0
0

14 Commentaires

  1. IMPOSSIBLE de plaindre des crétins qui préfèrent rester au lit au lieu d’aller voter. Ils n’ont que ce qu’ils méritent et leur stupidité doublé de paresse leur sera fatale !

  2. On a les politiques qu’on mérite ! J’espère qu’à la fin du mandat de ce maire élu par défaut (de votes) les bordelais réagiront et se bougeront pour aller voter… mais je n’en suis pas sûr quand on voit que les Français votent depuis des décennies toujours pour les mêmes fossoyeurs de la France ! A croire qu’ils sont masochistes !!!

  3. Et des lieux respectueux avec l ordre naturel, il en restera toujours. Parce que la nature, c’ est la Nature…Allez donc expliquer au peuple russe qu’ il faut marier l’ homme avec l ‘ homme, écraser les bébés dans le ventre des mères au nom de la liberté ( celle la meme invoquée pour justifier l’ injustifiable euthanasie ou l eugénisme…), permettre voire promoivoir de changer de sexe (sic!), generaliser PMA GPA enfants pour les omos et toutes les saloperies dont nos merdias maconniques nous abreuves jour apres jour😂…Pareil pour la Hongrie, la Pologne et d autres nations meme en afrique. Il restera toujours un refuge pour la pensée alpha majoritaire. La Nature trouve toujours un chemin. vincit omnia veritas.

    • Peuple russe entendu ce jour sur RT France, heureux qu »ils sont fini les interdits la vie reprend normale sans masques, mais on a pas la chance d’avoir un Poutine, notre malade le grand chef ayant tous les pouvoirs va continuer a nous tenir en esclavage jusqu’aux élections.

  4. la france est dirigée depuis 40 ans par des incapables sans honneur ni éthique, elle file à toute allure vers le sous-développement et le chaos. les tarés de francs mac obsédés par la surpopulation et la réduction des peuples ont vu en ces minorités de détraqués LBGTQi pipikk+++ le levier pour asservir les populations tout en presentant leur ideoligie mortifere comme des libertes…avortement ( alors qu il n est de richesse que d hommes) euthanasie, GPA PMA, mariage entre meme sexe, marchandisation du corps de la femme et des enfants, etc. Pas d autre issue que se soumettre ( pour lrs pauvres francais de souche ne voulant ou ne pouvant pas se revolter ), pour les autres se demettre, voter avec nos pieds. Partir pour des cieux plus clements avec un ordre naturel.

    • Allons donc « NOUS » ne sommes plus dans les années 70 ! la Culture et le Savoir , ne sont pas des « gros-mots » !

  5. Il y a des lois en France …si les magistrats veulent les faire appliquer, l’organisme In Cite est responsable de la mise en danger de la vie d’autrui !
    Et les méthodes mafieuses sont habituelles chez les gens de gauche !

  6. FUCK LES BORDELAIS ! ILS REFLECHIRONT MIEUX la prochaine fois qu ils votent ! SI ON VOTE ………?

  7. Déjà vu à Grenoble dans les années 70, effets pervers d’une politique socialiste du temps de Dubedout : préemption systématique et à vil prix sur évaluation des domaines, les propriétaires renoncent à aliéner et leurs terrains et leurs logement locatifs. Pour ne plus pouvoir vendre au prix ils n’entretiennent plus le patrimoine, et à la fin, raréfaction de l’offre locative par manque de logements neufs et anciens réhabilités. Il ne reste plus que des taudis et ça se termine par une flambée des loyers pour des logements médiocres. 50 ans après, ça recommence ailleurs. C’est ça le socialisme, rien ne leur sert de leçon. Jamais.

    • depuis les évenements de 81 le peuple se réjouis d’aller aux «  » »urnes » » » pour prétendument « élire » celui déjà choisi qui les fera crever !!!

  8. On a les maires qu’on mérite, l’abruti de maire n’a pas pris le pouvoir tout seul, alors le probléme des bordelais on s’en tape, bien fait pour eux qu’ils en chient ces bobos de merde.

Les commentaires sont fermés.