Bordeaux : Manifestation contre la méga-mosquée Oubrou-Juppé-Feltesse

http://www.fdesouche.com/419172-bordeaux-manifestation-samedi-contre-la-contruction-dun-centre-islamique-geant

A l’appel du Front National, de la liste Bordeaux Bleu Marine, du Siel et de l’association de défense de la laïcité, ce samedi 8 février, une manifestation aura lieu à Bordeaux pour s’opposer à la construction d’un centre islamique géant qui sera dirigé par les Frères Musulmans.

L’ association des Frères musulmans (traduction littérale de l’arabe) fut fondée en 1928, en Egypte, par Hassan el Bana. Elle a pour objectif la renaissance islamique et la lutte officiellement non violente contre l’influence occidentale. L’Egypte la considère  comme une organisation terroriste. Rien de moins.

Ri7juppé et Feltesse, concours de lèche baboucheEh bien, Alain Juppé et Vincent Feltesse, la tête de liste aux prochaines municipales bordelaises, ont décidé de construire, à Bordeaux, sur 7000 m2 de terrain, un centre islamique géant comptant une mosquée de 3500 places, une école coranique – dont on sait qu’on y apprend les règles islamiques c’est-à-dire la charia – une librairie – dans laquelle on ne trouvera pas le conte enfantin « Le jour du slip, je porte la culotte », des chambres d’hôtes – que l’on imagine dûment estampillées hallal – un amphithéatre – où ne sera pas repris le film « Tomboy » – et une bibliothèque – expurgée de tous les livres jugés haram.

Au XXIème siècle, en plein Bordeaux, Juppé et Feltesse cautionnent  à l’aune du principe d’ouverture aux autres et du respect de toutes les religions – la laïcité devenant la liberté d’exprimer  publiquement sa religion –  l’installation de l’islam wahhabite dont on sait qu’il est la plus rétrograde des lectures d’une religion déjà liberticide, sexiste et séparatiste.

Mais s’il n’y avait qu’eux : on apprend que parmi les souteneurs de telle traîtrise à notre  nation et à nos racines judéo-chrétiennes – traîtrise par collaboration à la mise en place d’une théocratie totalitaire y figure main dans la main avec l’Ump Juppé  le Front de Gauche, lequel organise un colloque – excusez du peu – en faveur de ce projet jugé pharaonique, même parmi les musulmans.

Ce Front de Gauche voudrait pour les musulmans ce qu’il interdit aux catholiques. En 2012, le communiste Vincent Maurin  n’a-t-il pas refusé la construction d’une école catholique privée dans l’éco quartier Ginko de Bordeaux-Lac, en décembre 2013,  ne s’est -il pas opposé, dans ce même quartier, à la construction d’une église ?

http://www.infos-bordeaux.fr/2013/actualites/bordeaux-le-communiste-vincent-maurin-soppose-a-la-construction-dune-eglise-5291

S’agissant de Bordeaux, le Snuipp-FSU défend également le projet. Sachant que le Snuipp est le « syndicat national unitaire des instituteurs professeurs des écoles et Pegc » affilié à la FSU qui est la Fédération des syndicats nationaux oeuvrant dans l’Enseignement, l’Education, la Recherche, la Culture, la Formation, l’Insertion, et dans les trois fonctions publiques, on pourrait se demander en toute légitimité  ce qu’il vient faire là si on n’avait pas compris – au regard de tous les domaines où il sévit – que l’idéologie gauchiste a infesté tous les différents corps publics. Tandis qu’une large part des enseignants – dans la France moisie – se plaisait à bouffer du curé, une grande part des profs de la France « multiculti » milite pour une nouvelle religion : l’islam.

Cet islam à propos duquel Tareq Oubrou, recteur et imam de la Grande mosquée de Bordeaux, membre de l’UOIF, l’une des organisations les plus radicales de l’islam en France, récemment promu Chevalier de la légion d’honneur, déclarait :

« Le Coran est notre Constitution. »

http://www.dreuz.info/2013/01/qua-donc-fait-lislamiste-tareq-oubrou-pour-meriter-la-legion-dhonneur-a-part-vouloir-instaurer-la-charia-bien-entendu/#sthash.WX7HW34C.dpuf

Tareq Oubrou, interrogé sur la tuerie de Toulouse perpétrée par l’islamiste djihadiste Mohammed Merah s’est dit choqué, non pas par les meurtres d’innocents et des séquelles laissées à leurs familles, mais par …les séquelles que cette histoire allait laisser dans l’esprit des concitoyens qui risquaient de voir en chaque musulman un terroriste. L’image plus importante que les faits : c’est ça, l’humanisme de l’imam Oubrou.

Jamais Tareq Oubrou ne s’est autant élevé contre la christianophobie qui a fait 100.000 morts dans le monde en 2012.

Tareq Oubrou pratique le double discours en déclarant un jour qu’aucun texte ne préconise le port du voile mais écrivant dans son livre d’entretiens avec Leila Babès :

«Le khimâr (cachant les cheveux et le cou) et le jilbâb (qui cache le reste du corps) sont des prescriptions vestimentaires divines qui ne sont abrogées par aucun autre texte. Objectivement, s’il y avait le moindre soupçon sur cette norme, je serais le premier à prôner sa levée. »

Qui plus est,  en 2011, Tareq Oubrou soutenait le mouvement « Fils de France » dont le représentant Camel Bechikh collectait des fonds pour les familles des kamikases du Hamas par l’intermédiaire de l’UOIF (dont il est lui-même un membre, rappelons-le).

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/la-face-cachee-de-l-uoif_486103.html

Monsieur Juppé bénéficie, en outre, du soutien de la La ligue des Droits de l’Homme et d’ un prêtre délégué diocésain, tous disposés à remettre les clefs de ce centre islamique au Frère musulman Tareq Oubrou.

manifmosquee-bordeauxL’UOIF est aussi l’organisation qui orchestre « le concours de mémorisation du Saint Coran interdit aux plus de trente ans. » Des gamins abrutis depuis leur plus jeune âge à psalmodier des versets dont ils ne comprennent pas le sens mais qui agiront comme un détonateur le jour où ils les comprendront.

http://www.al-kanz.org/2013/12/01/concours-la-mecque/

C’est ainsi qu’on a prévu en plein Bordeaux, dans un centre islamique, une mosquée pouvant accueillir 3500 personnes alors que l’agglomération bordelaise en compte six pour 6000 croyants. Très insuffisant, se lamentait Tareq Oubrou puisqu’il y a 50.000 fidèles dont 20.000 pour la seule ville de Bordeaux. Il est vrai que Marseille compte 64 mosquées.

Bordeaux doit rattraper son retard !

http://www.trouvetamosquee.fr/la-grande-mosquee-de-bordeaux/

« Quand on voit une femme prier sur une marche d’escalier, c’est désolant. » déplore le frère musulman.

Quand on remarque la vitesse à laquelle s’érigent les moquées partout dans notre pays, et maintenant dans la 4ème ville de France, un centre islamique entièrement charia compatible, donc clairement affiché communautariste, ce n’est pas désolant, non, c’est terrifiant.

Ump, Ps, Front de gauche et si l’on en croit leur silence tous les partis du centre, sont tous des traîtres qui sont en train d’installer dans notre pays qui est leur pays, un totalitarisme religieux dénoncé depuis fort longtemps par des esprits éclairés.

Ernest Renan, 1862 :

« À l’heure qu’il est, la condition essentielle pour que la civilisation européenne se répande, c’est la destruction de la chose sémitique par excellence, la destruction du pouvoir théocratique de l’islamisme, par conséquent la destruction de l’islamisme ; car l’islamisme ne peut exister que comme religion officielle ; quand on le réduira à l’état de religion libre et individuelle, il périra. L’islamisme n’est pas seulement une religion d’État, comme l’a été le catholicisme en France, sous Louis XIV, comme il l’est encore en Espagne ; c’est la religion excluant l’État ; c’est une organisation dont les États pontificaux seuls en Europe offraient le type. Là est la guerre éternelle, la guerre qui ne cessera que quand le dernier fils d’Ismaël sera mort de misère ou aura été relégué par la terreur au fond du désert. L’islam est la plus complète négation de l’Europe ; l’islam est le fanatisme, comme l’Espagne du temps de Philippe II et l’Italie du temps de Pie V l’ont à peine connu ; l’islam est le dédain de la science, la suppression de la société civile ; c’est l’épouvantable simplicité de l’esprit sémitique, rétrécissant le cerveau humain, le fermant à toute idée délicate, à tout sentiment fin, à toute recherche rationnelle, pour le mettre en face d’une éternelle tautologie : Dieu est Dieu »

Caroline Corbières

 

 

 

 

image_pdf
0
0