Bordeaux : Non à une rue Frantz Fanon, qui a appelé à tuer les Européens d’Algérie !

Bordeaux : Dites non à l’inauguration d’une rue Frantz Fanon, qui a appelé à tuer les Européens d’Algérie !

CONTRE  L’INAUGURATION D’UNE RUE FRANTZ  FANON,  INDIGNEZ-VOUS !

Il semble que l’odieuse nouvelle, passée dans les jours festifs précédant Noël,  n’ait pas produit un écho à la mesure de son indécence. Et pourtant, nous ne devons pas céder à ces rituels que l’on nous impose régulièrement en discréditant notre histoire, en inaugurant des plaques de rue : hommage à des ennemis de la France, des traîtres complices du FLN pendant la guerre d’Algérie.

En effet, le 17 décembre 2018, le Conseil municipal de Bordeaux a décidé, sous l’autorité du maire Alain Juppé et à la quasi-unanimité, de baptiser une rue de la commune au nom de Frantz Fanon, psychiatre français antillais installé à Blida, passé au FLN en 1956 et directeur d’el Moudjahid. À cette époque, en lutte contre l’infâme terrorisme, des milliers de nos soldats français perdaient la vie.

Cette décision, qui ne manque pas de produire une forte indignation, des émotions justifiées, va à l’encontre des prétentions d’un maire  prônant une société apaisée. Les Français d’Algérie, comme le monde des combattants, en ont marre, avec raison, de voir des élus satisfaire constamment les obsessionnels complices d’une  barbarie antiFrance, sans considérer le feu des douleurs cruellement ravivées dans leurs mémoires. Pour nombre de lecteurs, le nom de Frantz Fanon demeure probablement inconnu. Cependant, les élus qui ont envisagé de lui réserver cet hommage ne devraient rien ignorer de ce que furent ses engagements ni comment il en appela ouvertement au meurtre des Européens d’Algérie, les dépeignant comme des oppresseurs. En effet, en 1961, il publia un ouvrage « les damnés de la terre », théorisant la violence rédemptrice, avec une préface de Jean-Paul Sartre, cette abomination inoubliable : « En le premier temps de la révolte, il faut tuer : abattre un Européen c’est faire d’une pierre deux coups, supprimer en même temps un oppresseur et un opprimé : restent un homme mort et un homme libre. »

Il est inacceptable et déshonorant qu’une rue de ville française puisse porter un hommage à l’individu qui fit l’apologie publique du terrorisme, une invitation au meurtre de concitoyens français. Il est inacceptable que nombre de ces concitoyens français d’Algérie vivant à Bordeaux subissent une telle provocation, que la jeunesse puisse trouver là un exemple. On ne manque pas de reprocher aux Pieds-noirs et aux harkis de n’avoir pas tourné la page, tandis que l’on ne tarit pas  de louanges officielles envers leurs assassins, alors que le drame des disparus, des milliers d’Européens enlevés, massacrés par le FLN n’a toujours pas fait l’objet d’une reconnaissance nationale.

Je fais appel ici à une solidaire indignation, de nos concitoyens et des associations d’anciens combattants, pour marquer leur désaccord et signifier à la mairie de Bordeaux que cette décision est inacceptable !

Claire Navarro

Adresse mail d’Alain Juppé : « a.juppe@mairie-bordeaux.fr »

Directeur de cabinet : Ludovic Martinez : « l.martinez@mairie-bordeaux.fr »

Adr. postale : Mairie de Bordeaux – Place Pey Berland – 33045-Bordeaux cedex

Articles déjà parus sur le même sujet sur notre site :

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/13/rue-fanon-a-bordeaux-la-presse-fln-applaudit-a-la-trahison-de-juppe/

http://resistancerepublicaine.eu/2019/01/11/pierre-cassen-ali-juppe-bientot-a-matignon-video/

image_pdf
0
0

63 Commentaires

  1. Mireille Fanon a  » sévi  » à Saint Denis auprès de Braouezec, ancien député maire islamo-coco et toujours président de Plaine Commune… Ils ont œuvré pour le Grand Remplacement dans cette ville… Voyez mon article de janvier 2016 sur RL intitulé  » La haine de la France entretenue par les élus de Saint Denis »…. Une rue de Saint-Denis porte le nom de Mumia Abu Jamal, tueur d’un flic americain ( balle dans le dos) devenu martyr aux yeux de Braouzec et M Fanon… Ce sont les mêmes qui défendent actuellement le violeur T Ramadan après lui avoir pendant des années offert une tribune à la bourse du travail de Saint-Denis ( si, si) où celui-ci a pu distiller son fiel !!!! Français, ceux-là sont les ennemis de la France éternelle….

  2. Rien ne saurait nous étonner venant de cete ordure d’Ali Jupppé !!!! Le félon vendu à l’islam.

  3. Pauvre Juppé, qui s’allie au Grand MAC !
    Une Rue ? C’est une identité avec la population.
    Celle de Juppé ? Identité « heureuse » et « accommodements » !
    On voit le résultat !

  4. Agir en supprimant la plaque, c’est ce que font les traîtres à la France avec celles de Bigeard par exemple !

    • «Je vais casser ma pipe et je ne serai pas mécontent. Car j’ai trop aimé la France pour accepter ce qu’elle est devenue.»
      Marcel Bigeard

  5. Un de mes derniers souvenirs de Bordeaux : sortant de la gare saint Jean, sur le boulevard qui longe les quais, que vois-je au loin ? Un grand type nu, genre Somalien, couleur caramel. Je me fige, pensant à un dérangé, comme il y en a tant désormais dans nos rues. Arrivée à une certaine distance, je m’arrête pour observer les passants qui aux abords du type circulent nonchalamment, dans ma peur d’une bombe, je n’ai pas encore remarqué qu’il restait immobile. M’enhardissant, je progresse vers lui à petits pas, et soudain, je constate ma méprise : l’homme à poil est une statue au revêtement un peu rouillé pour lui donner une apparence bronzée. On peut même lui faire porter un paquet avec son zizi pour relacer ses chaussures. Il y en a partout, identiques, pour rappeler l’esclavage.

    • Alors cela fait quoi de voir la poutre de Bamako même en statut ?
      Elle à du mouiller sa culotte hummm et viens ensuite jouer la veuve effarouchée , quelle tristesse d’esprit que d’être incapable de faire la différence entre un homme ( un vrai !!!!)humm et une statue pauvre France

  6. Ah Franz Fanon ! Debout les damnés de la terre ( c’est pas de lui, il a emprunté son titre à notre patrimoine civilisationnel). Ainsi, les damnés de la terre seraient les colonisés et les anciens colonisés. Les malheureux mineurs de Germinal en comparaison buvaient du petit lait. C’est à qui tirera la couverture victimaire : c’est pas toi la vraie victime de l’histoire disent les tenants de Fanon et de Dieudonné aux juifs, descendants de la Shoah, ces derniers fulminent à l’égard des premiers une accusation d’antisémitisme qui fait mouche. Et pendant ce temps que se passe-t-il en Afrique ? Tout pareil, il y a des exploités – les pauvres – et des exploiteurs, les zélites qui profitent des milliards de dollars qui sont tirés des poches des plus pauvres Occidentaux, les éternelles dupes.

    • Les élites dirigeantes africaines sont corrompues jusqu’à la moelle épinière, on n’en disconvient pas. Mais ces « milliards de dollars » tirés des poches des « plus pauvres occidentaux » retourneront, au centuple, dans les poches occidentales (avec le plus souvent ristournes dans les poches des élites occidentales). Car ils ne sont pas donnés, mais prêtés et remboursés avec un enrichissement exorbitant du prêteur. Donc les seules victimes, c’est nous autres africains lamdas qui paierons tout cet argent sur des générations et des générations. L’occident, la France en particulier, est nourri par l’Afrique contrairement à ce que votre inculture vous fait dire.

      • Cher monsieur même si ce que vous dites n’est que Pure vérité il n’est point conseiller de répondre aux mous du bulbe car cela l’est instruit…
        Et comme vous disiez ils sont incultes et le revendiquent à croire qu’ils viennent tous du nord de la Fwance …

      • Tu parles Charles, comme vous « paierez » sur des générations et des générations ! A d’autres cette grosse farce. Quand je parlais des « milliards tirés des poches des plus pauvres Occidentaux, », je parlais non pas des prêts mais des dons effectués par les Etats occidentaux. Vous n’êtes donc pas au courant ? Quant à être des victimes, vous êtes surtout victimes de votre propre incurie. Si déjà vous faisiez un peu moins de gosses par femmes ce serait déjà un bien, non seulement pour vous, mais pour la planète. Car cher ami, nous les Occidentaux ne sommes pas coupables de votre natalité irresponsable. Voyez l’Inde, la Chine, ils ont compris eux que le développement passer par une régulation des naissances. Mais eux avaient une civilisation millénaire permise par l’écriture.

        • Vous parlez de quels dons se chiffrant à des milliards de dollars?! donnez un exemple! Même si don il y’avait, ce ne serait nullement gratuit et quelques facilités sur les ressources naturelles, les contrats seraient toujours en embuscade . Votre digression sur l’écriture démontre votre indigence d’esprit. Qu’est ce que l’écriture a donc à voir avec la démographie? Ces civilisations millénaires dont vous parlez ont attendu combien de temps après la découverte de l’écriture pour réguler leurs naissances? D’ailleurs l’Afrique, à travers l’Egypte antique, la Nubie, l’Ethiopie etc. a connu l’écriture des millénaires avant l’Europe! vous ne saviez pas?

  7. A Oran, en 1958, C’était De Gaulle et l’Algérie française. il y avait les Unités Territoriales, composées de pieds-noirs volontaires qui patrouillaient la nuit. Deux ans plus tard c’étaient des attentats quotidiens et l’autodétermination qui allait aboutir à l’Algérie algérienne, ce que De Gaulle voulait imposer depuis son avènement en mai 1958.
    A-t-il eu tort? De laisser massacrer nos compatriotes Harki, oui! Mais de quitter l’Algérie?
     » Si nous faisions l’Algérie française, Colombey les deux églises s’appellerait Colombey les deux mosquées »!
    Le gaullisme est mort avec de Gaulle et les macrono-jupéistes mondialistes qui s’en réclament sont des traitres.
    Ils veulent une France « algérienne ». Les Patriotes ne laisseront pas faire. Que la droite-gauche-centriste molle se le dise.

  8. Je préfèrerais une rue Antoine Porot , célèbre psychiatre créateur de l’école de psychiatrie d’Alger , ayant fait autorité dans la profession jusque dans les années 70 , mis au placard pour cause d’impolitiquement correct . Ses jugements sur les indigènes étaient pertinents et n’ont rien perdu de leur justesse aujourd’hui ; seulement il est mal venu de s’exprimer aussi librement dans cette époque d’hypocrisie généralisée . Fanon fut son élève .

  9. Pierre Laval était aussi disponible,René Bousquet…quitte à donner dans le collabo,autant prendre les meilleurs .

    • @Jill
      C’est prévu dans le nouveau plan d’urbanisme de Bordeaux : La place Ganelon sera desservie par les rues Pierre Laval, Jacques Doriot, Georges Boudarel et Maurice Audin, qui amènera dans l’avenue de l’évêque Cauchon, où sera bâtie la grande mosquée « Elle est où ma barre » à côté de la décharge municipale.

      • Vous me rassurez ;je m’étonnais qu’on mette en lumière un obscur collabo,alors que les têtes de séries avaient été oubliées .

      • Et n’oubliez-pas la rue de l’aspirant Maillot.
        Quand vous emprunterez la rue georges boudarel, c’est la première à gauche.
        Et la place du général Katz, très apprécié par les ex. du FLN.

        • Maillot est prioritaire ;Katz c’est autre chose,
          bien qu’il ait terminé sa carrière à Bordeaux.

    • Considérer Fanon comme collabo, c’est vraiment insulter l’histoire et la mémoire de la France. Fanon a pris les armes et donc risqué sa vie pour défendre la France du nazisme. Vous le qualifiez de collabo uniquement parce qu’il a combattu le colonialisme de la France?

  10. Juppé, toujours aussi nocif, un ami d’Edouard Philippe…
    Merci Mme Navarro de cette information.

  11. Ah oui, ben lui il a le droit !
    A quand une rue Oussama Ben Laden ?
    Avec Ali Juppé tout est possible.
    Je suggère une rue du Général Paul Aussaresses 🙂
    Comment ? Ce n’est pas possible ? Mais pourquoi ?

    • J’AI PROTESTE CONTRE LES PLAQUES DU 19 MARS 1962 (CESSEZ LE FEU ) APPUYEES PAR LA FNACA ,ALORS QUE LE FLN CONTINUA A MASSACRER ET ENLEVER CIVILS FRANCAIS ET MILITAIRES JUSQUE EN 1964Rejoindre la discussion…

      • LA FNACA EST UNE ASSOCIATION COMMUNISTE d’ancien combattants,rentrant de mon service militaire en algerie, en 1960,j’avais pris ma carte et je l’ais vite dechiree m’apercevant qu’il pactiait avec les communistes,depuis je je suis a U N C ,QUI REFUSE LE 19MARS comme la fin de la guerre d’algerie

        • Je suis adherent a la FNACA NOUS SOMME 130 ETVIL NY A JAMAIS EU DE COMMUNISTES DES SOCIALISTES OUI D’AILLEUIRS NOUS NE PARLONS JAMAIS POLITIQUE VEN85 VOUS ETES DE MAUVAISE FOI

    • AUSSARESSES s’est , c’est vrai salit les mains et a entaché son honneur, pour autant, certains s’en souviennent, il a sauvé de nombreuses vie à Philippeville et pendant la seconde guerre mondiale à mener des actions commando à l’arrière des lignes nazies que bien peu de ceux qui l’accusent auraient eu le courage de mener ! Qu’on l’accuse, soit, mais qu’on soit juste !

  12. Il ne serait évidemment pas venu à l’idée d’Ali
    Juppe de donner le nom du commandant
    de Saint-Marc à une rue de la ville. Jeune résistant, déporté, grand soldat ayant un sens
    aigu de l’honneur, Grand-Croix de la Légion
    d’Honneur… et natif de Bordeaux.
    Il était plus urgent d’honorer un collabo du
    FLN. Quelle honte !

    • C’est bien ce qu’on dit:Ali est une ordure et un salaud, et fier de l’être en plus !!

  13. À ce sujet, je propose la lecture de la Lettre au maire de Bordeaux du 27/01/19 de l’historien Guy Pervillé.

  14. manipulation grotesque si l’on sait que cette phrase ; » « En le premier temps de la révolte, il faut tuer : abattre un Européen c’est faire d’une pierre deux coups, supprimer en même temps un oppresseur et un opprimé : restent un homme mort et un homme libre. » n’est pas de Fanon, mais de Jean Paul Sartre qui l’écrite dans sa préface au lire de Fanon.
    Franz Fanon, quant à lui, a versé son sang pour la libération de la France occupée par les nazis, car il a fait la guerre pour votre pays, son pays! La même logique de combat contre l’oppression qui lui a fait prendre les armes en 1943 pour la France, l’a fait écrire ce livre « Les damnés de la terre », comportant cette préface de l’Immense Jean Paul Sartre!

    • @africain
      S’il a pris les armes ou appelé à combattre l’armée française en Algérie. C’est un traître, un point c’est tout ! Tous les communistes et gauchistes sont des traîtres à la Patrie.

      • Parler ici de manipulation me semble un peu rapide et dur..On peut lire par exemple page 61
        « Le colonialisme n’est pas une machine à penser, n’est pas un corps doué de raison. Il est la violence à l’état de nature et ne peut s’incliner que devant une plus grande violence. ».. Etc..
        Et lorsqu’il; affirme « L’Europe est littéralement la création du tiers monde », cela tient de l’inversion ordinaire..
        Donc pour ma part la bonne foi de Claire ne fait aucun doute.

        • La France n’a pas colonisé l’Algérie ;elle l’était déjà de fait par les islamiques.

        • Claire est de mauvaise foi car elle attribue à Fanon une phrase qui n’est pas de lui. C’est cela la mauvaise foi (ou l’ignorance, mais je mise sur la mauvaise foi). Pour le reste, Fanon dénonce le colonialisme à juste titre. Après s’être battu pour la libération de la France d’un autre colonialisme (allemand) il ne pouvait cautionner que le colonisé libéré continue d’être colon et d’opprimer d’autres peuples qui, de surcroît, on donné leur sang pour le libérer. L’Europe est une création du tiers monde, dans un sens oui! Car les grandes puissances occidentales n’ont dû leur prospérité qu’à leur empire colonial qu’il ont exploité et pillé pendant des siècles.

          • Passant vous devriez lire Lefeuvre et Marseille. La France a pillé que dalle. Les colonies n’ont jamais été rentables globalement. Et celles qui nous restent, les DOM-TOM sont des gouffres. La plus belle des acquisition est Mayotte.

            • Ah oui? savez-vous par exemple que les ressources naturelles tirées des colonies ont été l’une des plus grandes contreparties accordées par la France aux USA pour l’accès au plan Marshall? Savez-vous que ces ressources ont énormément participé à la libération de la France du joug nazi par l’effort de guerre qu’elles ont constitué? Je ne parle même pas des milliers voire millions de tonnes d’or, du pétrole, du gaz de la bauxite etc. que la France a soutiré aux colonies et continuent de leur soutirer à leur indépendance avec la complicité parfaite des corrompus qui nous servent de dirigeants. Je vous renvoie d’ailleurs aux récents propos du vice premier ministre italien sur le FCFA et la France…

              • Les ressources de l’Afrique ont participé à la
                Libération de la France… Rire !Quelles ressources ? Comment et par qui étaient elles
                exploitées ? Comment et où arrivaient elles en
                France.
                Ils en feraient quoi du pétrole et du gaz si la France ne les achetaient au-dessus des cours ?

                • je ne parle même pas des ressources humaines (tirailleurs qui ont libéré Marseille, Lyon etc. et dont les régiments ont été « blanchis » aux portes de Paris pour faire croire à la libération de Paris par des français blancs). Mais de nombreux produits agricoles et miniers furent acheminés par bateau d’Afrique en France pendant les deux guerre pour l’effort de guerre. Allez .vous documenter

    • Collaborer avec le FLN et contribuer à tuer des
      Français, c’était trahir la France… rien à voir avec son éventuelle participation à la guerre 39-45.

    • J’ai vérifié sur wikipedia, la phrase appartiendrait à Sartre en effet dans sa préface et Fanon se serait contenté de dire que « l’Europe est la création du tiers-monde » à cause des richesses qu’elle y a « pillées ». Sauf que l’Europe dotée d’une écriture, d’une histoire, d’un patrimoine culturel et civilisationnel bien développé bien avant la découverte de l’Afrique et des Amériques n’est donc pas « la création du tiers-monde », expression très récente et propos totalement anachronique mais typique des marxistes des colonies qui préfèrent se poser en victimes que relever le défi de la modernité. Comparer à ce sujet la Chine, l’Inde avec l’Afrique !

      • Erreur, chère madame! Avant de découvrir l’Afrique, l’Europe n’avait ni écriture, ni patrimoine culturel et civilisationnel développé. Les premiers européens à mettre les pieds en Afrique (Egypte antique), en l’occurrence les grecs, l’avaient trouvée avec une écriture de trois millénaires déjà (je ne parle même pas de la Nubie et de l’Ethiopie), pendant que le reste de l’Europe était dans l’analphabétisme total.
        Dans un passé plus récent, les colons qui sont venus en afrique noire subsaharienne l’ont également trouvé avec un patrimoine culturel et civilisationnel élaboré qu’ils ont pillé et caricaturé par la suite pour justifier leur forfaiture. Quand à la Chine et l’Inde, elles n’ont pas été traumatisées comme l’a été l’Afrique (esclavage, colonisation sauvage? Comparez le comparable.

        • Faux. On trouve des signes de civilisation en Europe depuis l’aurignacien, avec signes correspondant très vraisemblablement à une écriture. Dans l’époque historique, l’écriture existe.
          Curieusement, tout ce que l’on sait de l’Egypte, vient des Européens , que ce soit à l’époque de l’Antiquité ou moderne. Pour brillante qu’ait été l’Egypte, ce ne sont pas des auteurs égyptiens ou autres civilisation africaine qui nous la font connaître. Et , comme vous le dites, ce sont les Européens qui ont conquis ou étudié l’Egypte, pas l’inverse. Les colons modernes n’ont pas pillé mais construit. L’Inde et la Chine n’ont pas été traumatisée, parce que précisément, elles avaient leur civilisation et une identité plus solide face aux Occidentaux.

          • les mêmes signes que vous qualifiez de « très vraisemblablement  » d’écriture foisonnent en Afrique subsaharienne, mais l’histoire officielle falsificatrice refuse de leur reconnaître ce caractère. Ensuite, les occidentaux n’ont pas pu envahir et détruire la civilisation indienne et chinoise comme ils l’ont fait en Afrique tout simplement parce que les peuples chinois et indiens , non seulement étaient nombreux, mais armés et habitant de vaste territoires. Toute grande civilisation qui n’a pas eu ces caractéristiques a été détruite par l’occident, de l’Egypte antique aux civilisations amérindiennes en passant par les civilisations de l’Afrique subsahariennes.

            • Hé bien en gros, vous confirmez ce que je dis, sinon que les Amérindiens et les Africains habitaient aussi de vastes territoires. La destruction n’a pas forcément d’ailleurs été volontaire. Voir ce que dit Tocqueville sur l’Amérique. Mais comment expliquez-vous que les européens aient détruit l’Egypte. C’était une nation guerrière et qui jouait à domicile.
              sinon, pour ce qui est des signes représentant vraisemblablement une écriture, ai-je dit qu’il n’en existait pas ailleurs qu’en Europe? Néanmoins, qu’un peuple connaisse un système d’écriture ne signifie pas qu’il était lettré ou alphabétisé : la preuve, les Celtes, les Egyptiens, les Chinois avaient des personnes spécialisées qui pouvaient lire et écrire. Le reste du peuple ne le savaient pas, et d’ailleurs, l’écriture ne servaient pas nécessairement à transmettre une pensée ou des savoirs , mais à noter par écrit ce qui devait rester : en Egypte, des actes de vente, des lois, une ode à un dieu.

              • l’Egypte n’était pas vraiment une nation guerrière, comme toutes les nations africaines d’ailleurs. A l’arrivée des européens, elle avait déjà subi l’agression d’autres nations comme les perses, les hyksos etc. Si les européens ont pu divulguer les connaissances sur l’Egypte ancienne, c’est bien parce que les egyptiens eux-mêmes ont laissé des écrits où ils avaient raconté leurs propres histoires.

                • Le pharaon avait des armées . L’Egypte était une nation guerrière comme bien d’autres. Elle a subi des agression de la part de voisins belliqueux. histoire éternelle.
                  Ce ne sont pas les seuls écrits, soit dit en passant , qui ont aidé à la connaissance de l’Egypte mais le témoignage de voyageurs historiens étrangers. Comment se fait-il que les Egyptiens n’aient pas de récit de voyages à l’extérieur de leurs frontières? Ou de récits historiques sur leur propre civilisation? Peut-être parce que leur écriture ne servait pas à la transmission des savoirs mais avait une fonction purement utilitaire – lois, titres de propriétés, etc…- , la population étant illettrée et analphabète comme à peu près partout ailleurs.

        • Si il y avait une culture significative en Afrique dite noire, il y eut alors de la déperdition. Au
          19 s elle était à la préhistoire, décimée par de
          terribles épidémies et maladies ;en proie à de
          terribles guerres tribales, au cannibalisme, à
          l’esclavagisme… On n’a pas fait une affaire avec l’Afrique, c’est le moins qu’on puisse dire.

    • Disons que Frantz Fanon a été dans la logique de l’époque, sous-estimant gravement les atrocités du « FLN » et la dimension religieuse de son combat.
      Dans sa préface, il faut quand même dire que « l’immense » Sartre réduit la question à une dimension étroitement raciale. Un Européen serait un Européen, qu’il soit bourgeois ou prolétaire.
      Pour les marxistes « orthodoxes », l’important était l’unité des travailleurs autochtones et d’origine européenne.
      Lui qui pensait qu’un anticommuniste était un chien aura été indulgent pour ceux qui ont coupé les mains du responsable stalinien de Sétif.
      http://www.jacques-tourtaux.com/blog/algerie/8-mai-1945-en-algerie-repression-sanglante-par-l-armee-coloniale-francaise-a-setif-guelma-et-kherrata-video.html

    • Frantz Fanon, né le 20 juillet 1925 à Fort-de-France (Martinique) et mort, sous le nom d’Ibrahim Frantz Fanon, le 6 décembre 1961 à Bethesda dans un hôpital militaire de la banlieue de Washington aux États-Unis.

    • immense saloperie surtout,pourrisseur de competition, resistantt du Cafe de Flore pendant les années les plus sombres…

    • L’immense Sartre ? Sartre comparé à Camus, c’est de la roupie de sansonnet. Oui la phrase est de Sartre mais elle figure dans un livre de Fanon. Il pouvait refuser cette préface. En tant qu’auteur si l’on est pas d’accord avec une préface on la refuse. Non ?!

      • Curieux que vous épargniez l’auteur même de la phrase (dont beaucoup de rues portent le nom en France) et vous acharniez sur l’auteur du livre qui a abrité la phrase (ouf!)…
        On est pas loin de « si ce n’est toi, c’est donc ton frère ou quelqu’un des tiens, vos chiens et vos bergers… »

Les commentaires sont fermés.