Bourdin et Plenel ont été incapables de mettre Macron en difficulté

Publié le 15 avril 2018 - par - 97 commentaires - 4 375 vues
Share

Avec seulement 40% d’opinions favorables au bout d’un an de pouvoir,  en baisse constante, et devant faire face à une contestation généralisée, Emmanuel Macron a jugé bon d’entrer dans l’arène et de s’expliquer devant deux figures de poids, Plenel et Bourdin.

Un curieux choix quand on sait que le premier est un islamo-gauchiste manquant cruellement d’esprit critique vis-à-vis de l’islam, et que le second sert la soupe au pouvoir de gauche, tout en se définissant comme un esprit libre.

Après l’insipide interview menée par Laurent Delahousse en décembre, et celle de Jean-Pierre Pernaut, aux questions si peu tranchantes, deux interviews qui s’apparentent à un coup de Ripolin pour redorer l’image présidentielle, on attend un débat plus incisif et surtout plus instructif pour les citoyens qui se demandent de plus en plus où va le pays.

Aurons nous droit à un exercice de pédagogie au service des réformes dont la France a besoin, ou bien à un énième épisode de propagande élyséenne, diffusant des messages d’autosatisfaction alors que rien ne va plus ?

20 h 30, ouverture du débat au Palais de Chaillot.

https://www.youtube.com/watch?v=xPX8ZzbfkIk

On démarre sur la Syrie.

C’est un Macron offensif qui garde le cap et justifie les frappes au nom du droit humanitaire, malgré l’absence de mandat de l’ONU.

Hommage aux armées pour leur professionnalisme.

Macron évacue la question sur la non consultation du Parlement avant d’engager l’armée dans une action de guerre, en s’abritant derrière la Constitution. Il est le chef des armées de par le peuple.

Maintenant est venu le temps de parler à tous les acteurs, Russie, Iran, Syrie, en vue la transition politique.

Sur l’Iran, Macron travaille à convaincre Trump de ne pas casser l’accord  sur le nucléaire.

Ensuite il espère le convaincre de rester en Syrie.

La France gardera une voie médiane entre Arabie et Iran.

Viennent ensuite les questions sur le mécontentement général, la fraude fiscale des grosses fortunes.

Retour sur le sort des retraités qui perdent du pouvoir d’achat avec la CSG.

Sur tous les sujets nous avons un Macron parfaitement à l’aise qui maîtrise à la perfection ses dossiers, contrairement à nos deux journalistes qui se font malmener à chaque question.

Grand moment de pédagogie sur les raisons de sa politique assumée qui encourage les actifs.

Macron mise tout sur la libération des énergies, sur la formation, sur l’école, qui permettront la croissance afin de financer les réformes.

Garder et attirer les talents en France.

Réorganiser l’hôpital, les Ehpad et le système de santé pour faire face au vieillissement de la population.

Réforme des retraites.

Le système par répartition sera conservé et les 40 systèmes seront uniformisés sur 10 ans.

Les cheminots devront rentrer dans le moule comme tout le monde.

Rien de nouveau. Réforme vitale et incontournable.

La SNCF perd 3 milliards par an.

Elle  est 30% moins performante que chez les concurrents des pays voisins.

L’Etat reprendra une partie de la dette de 47 milliards.

Le statut sera modifié pour les nouveaux entrants.

Les capitaux resteront publics à 100%.

Sur le désordre dans les universités et Notre Dame des Landes, il restera intraitable. Les pros du désordre seront mis au pas.

60 gendarmes blessés à NDDL, c’est inadmissible.

Puis Bourdin lance une question sur l’islam qui fait peur.

Discours habituel de Macron.

Combattre l’islamisme différent de l’islam.

Pas très convainquant sur le voile, face à nos deux islamo gauchistes de service.

Avec nos 4,5 ou 6 millions de musulmans il faut pacifier les religions et faire un travail de reconquête des jeunes par l’école.

Combattre l’endoctrinement, s’assurer que celles qui portent le voile le portent de leur plein gré, imposer l’égalité hommes-femmes dans les esprits et développer l’égalité républicaine dans les quartiers.

Vaste programme…

Sur le terrorisme, pas question d’interner les fichés “S”.

Seuls sont expulsés les clandestins jugés dangereux.

Les radicalisés en situation régulière ne peuvent être expulsés sur de simples soupçons.

Sur l’immigration, toujours le même discours.

On raccourcit les délais de demande d’asile et on expulse plus largement.

Comment ? Mystère, vu que les pays refusent les laissez-passer consulaires.

Eternel refrain sur l’aide à l’Afrique pour y fixer les populations.

Ensuite un couplet sur l’Europe. Une Europe plus protectrice, souveraine ????

Bourdin en profite pour taper sur Orban qui parle comme avant la seconde guerre mondiale.

Et pour finir un discours sur le harcèlement des femmes et la lutte contre les violences.

Conclusion

2h45 de débat où Macron, loin d’être déstabilisé, a gardé la parole pendant 2h30.

Bourdin et Plenel n’ont pas touché terre.

Plus offensif que jamais, sans jamais perdre le contrôle de soi, mais remettant fermement les journalistes à leur place à plusieurs reprises, Macron a fait un excellent débat.

On peut ne pas l’aimer. On peut être hostile à sa politique, mais c’est loin d’être le neuneu qu’était son prédécesseur.

Ceux qui peuvent lui tenir tête se comptent sur les doigts d’une main.

Sa connaissance des dossiers est impressionnante.

Jamais en difficulté, il a survolé le débat et monopolisé la parole face à deux grandes gueules qui se sont fait balader comme des perdreaux de l’année.

Ce n’est pas faute d’avoir essayé mais ils n’ont jamais réussi à désarçonner Macron.

Soyons beaux joueurs, Macron sort du lot, il faut l’avouer.

Quant au fond, nous n’avons rien appris de plus.

Sur l’immigration et l’islam, c’est la continuité dans l’inaction.

Mais ça, on le savait déjà.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Vent d\'Est, Vent d\'Ouest

Quant à avoir 40 % de satisfaits… Si c’est vrai, les Français ont vraiment la mémoire courte, ou aucune. Ou pas de convictions. Ou tout cela en même temps. Pathétique et plus que décevant.

Vent d\'Est, Vent d\'Ouest

Macron prétend que l’argent n’est pas magique… Mais manifestement le gaz l’est : quand la France, et l’Angleterre, à la remorque des USA bombardent entre autres cibles, un entrepôt d’armes chimiques sous des prétextes mensongers – faut-il le rappeler – ce même gaz ne tue personne en se répandant, mais quand c’est Bachar-Al-Assad qui le lâche il tue sa population ?

Hasso

Je partage l’analyse. Sans être macroniste, il faut dire qu’il a rétamé, sans fiches, les deux pauvres scribouillards, perdus eux dans leurs papiers.
Merci à Plenel et Bourdin qui, par leur sans-gêne, leur hargne et leur malpolitesse, m’ont rendu Macron sympathique, pour une fois !

Deskepticon

Il n’est pas interdit a un bel  » enfoiré », comme dirait Coluche, de sortir du lot, pas aussi brillant que Mitterrand mais il a pris le plis, nous allons en baver, je vous le garantis. Et à part Mélanchon qui est un islamophile convaincu et un excellent faire -valoir pour Macron, une MLP qui devrait passer la main, il n’y a pas grand chose en face. Si ça va mal, s’il y a de nouveaux attentats, des émeutes au Frankistan, il utilisera à bon escient le réflexe légitimiste de français déboussolés et apeurés. Il y a urgence a trouver la perle rare qui le déboulonnera. Wauquiez est mort politiquement et… lire la suite

Deskepticon

Mon sentiment est que nous allons en prendre pour dix ans , Macron , c’est Attali et Attali c’est encore quelque part un ancien conseiller du machiavélique François Mitterrand.
Nous reproduisons avec Macron les mêmes erreurs que par le passé avec François Mitterrand.
La droite est divisée entre ceux qui veulent se rapprocher de la machine à perdre FN revue en RN la gauche traditionnelle est en loque avec un PS pathétique, Mélanchon et une gauche sociétale devenue folle.
Et si au contraire Macron s’effondre, on ne voit toujours rien venir comme alternative sérieuse pourtant si urgente et nécessaire.

Dorylée

Demadez à la SPA : jamais les chiens ne mordent la main de celui qui les nourrit…

katastrov

Comme toute la macronerie, ce débat était truqué. Les deux suceurs ont joué un rôle de faire-valoir devant l’acteur principal de la pièce.
Tout ce gouvernement et cette assemblée nationale puent le faux et le toc !
Les journaleux sont aux ordres et ils mettent leur honneur dans leur poche en dessous du portefeuille…

Boudry

Tous les escrocs sont de beaux parleur….
 » Il est le chef des armées de par le peule « ….Que ne le consulte t’il pas ce peuple ???

costilhes

j’ applaudis Macron pour sa performance face à ces2 journaleux qui n’ ont pas touché terre bien vu

DURADUPIF

Un autosatisfact face à deux journalistes pour le coup transformés en syndicalistes ouvriers. Bonne nuit les petits ! (pris en retard et coupé bien avant)

Dany

Moi ce qui m’a frappé suite au débat c’est que Plenel et Riposte Laique partagent finalement beaucoup de positions politiques. c’est triste.

bibi FRICOTIN

ha ha ha … ou est-ce que tu as vu jouer ça Ducono ?

Alain GAUTIER

Quel foutage de gueule ! ! ! ! Ça devient énorme l’enfumage , le mensonge , l’hypocrisie.des 2 journaleux ayant bien respecté les consignes qui leur avait ete donnees avant l’émission ! ! ! ! Ce macron est plus que détestable ! ! ! Un a n déjà et faites les constat, pour quelles résultats ? ? ? Et, en prime, ce joueur de flûte est sur le point de nous mener à une guerre ! ! ! BEAU PALMARÈS ! ! ! !

Fleur de Lys

Zemmour : « J’ai compris pourquoi il avait choisi edwy plenel : face à lui, Emmanuel Macron sera toujours le plus sympathique, (VIDEO)

http://www.prechi-precha.fr/zemmour-jai-compris-avait-choisi-edwy-plenel-face-a-lui-emmanuel-macron-sera-toujours-plus-sympathique/

Carter

Quelle naïveté, mais quelle naïveté… c’en est hallucinant… Plenel et Bourdin font partie du système, de la même clique que Macron… c’est évident qu’ils ne vont pas s’organiser pour le mettre en difficulté. Les questions étaient toutes prévues d’avance, tout ça n’est qu’un décor de carton-pâte.

Lapin Blanc

1984 c’est maintenant. Quel spectacle, quel brio. Félicitation à l’oligarchie (cette race de nouveaux saigneurs) d’avoir choisi ce maître en communication pour sodomiser le peuple français. Remarquable aussi, cette curieuse coïncidence qui font les dictateurs : Staline et Macron ont tous les deux la même combinaison signe-ascendant, à savoir le sagittaire = le signe de Jupiter, ascendant capricorne = la maîtrise de soi, dans un thème astral assez brillant mais au finale très largement dissonant.

Loupgaulois

Vous etes tous des collabos. Parler parler c’est tout.

Gretsch

De toutes façons les journalistes qui l’interrogent sont subventionnés par lui-même. Que peut-on attendre d’eux ? Ils ont été incisif sur la forme (pour faire du théâtre), mais pas sur le fond.
Sa côte de popularité descend, ok et ensuite s’il n’est pas réélu, les Français bien conditionnés par les médias se choisiront un nouvel escroc, qui verra, lui aussi sa côte de popularité diminuer, etc … jusqu’à la chute finale où les frigos des Français seront vides et les mosquées archi pleines, et là ils voudront se réveiller mais trop tard

Deskepticon

Je déteste ce que représente Macron, mais méfions-nous, son modèle c’est François Mitterrand , même au plus bas il avait pu s’offrir un deuxième septennat grâce à la médiocrité de son opposition, roulant au passage Chirac dans la farine lors d’un débat, vu l’opposition qu’a Macron ( LR, PS, Mélanchon ,un FN remastérisé en RN et en crise? Les micro formations de Philippot d’Asselineau?). Macron n’a aucune inquiétude à se faire et si le chaos ou une crise survient il se parera de la légitimité présidentielle pour tromper le peuple en se présentant comme recours. Fillon, abattu en vol, Wauquiez, piégé par sa vanité, MLP, bien prévisible depuis son débat… lire la suite

Chrisomac

Entièrement d’accord avec la conclusion.Mais Macron sait argumenter et situer les problèmes dans leur contexte,il évite ce qui gène, immigration et interventions militaires, et il divise pour régner ex, jeunes contre les vieux par jour de travail gratuit.Les deux journalistes présents , des cacochymes, qui font dans leur froc.

dufaitrez

Assez bon résumé…
Personnalisation excessive, « descendant, montant les marches » du Troca, main dans la main !!
BFM exultant ! Aspirateur, chiffons, juste avant !
Dieu arrive !
Visage dévasté pour Bourdin, tête de fouine pour Plenel…
« Je suis votre Homme » pour rester jusqu’à minuit. Ambiance !
Plenel, avec des tonnes de docs, rangés à côté…
Sans cravates l’un et l’autre, Pas de « Président » !
Résultat du Match ? 7 à 1 !!!

Fleur de Lys

Immigration : le député Roussel veut-il que la France accueille des millions de réfugiés climatiques ?

Communiqué de presse de Philippe Vardon, Membre du Bureau national, Vice-président du groupe FN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Responsable du Bassin niçois
Le 12 avril dernier, 43 députés En Marche ! ont signé un amendement, dans le cadre du projet de loi « asile et immigration », réclamant que soit reconnu le statut de réfugié climatique, parmi ceux pouvant ouvrir la voie du droit d’asile. Parmi les signataires, on retrouve le député de la 3ème circonscription des Alpes-Maritimes, Cédric Roussel.
http://www.frontnational.com/2018/04/immigration-le-depute-roussel-veut-il-que-la-france-accueille-des-millions-de-refugies-climatiques/

butterworth

vendeur d un produit depasse gerant d un pays reculant dans tous les classements https://www.huffingtonpost.fr/2017/12/26/la-france-depassee-par-linde-5e-puissance-economique-mondiale-des-2018_a_23317041/

butterworth

mais oui macron n est pas un neu neu DES QUESTIONS sur la realite de la place de la france en europe et dans le monde avec chiffres aurait suffit le voila votre macron https://www.bing.com/videos/search?q=bonimenteur+de+foire&&view=detail&mid=34244B8943655E069EAD34244B8943655E069EAD

Anonymous

Bel exemple de poker menteur ! Pauvre France ! Têtes à claques médiatiques contre un politicien ayant un art consommé de la rhétorique. Du sang et des larmes seront les deux mamelles de la France à venir.

arcenciel66

Je crains que vous n’ayez raison. Qu’est devenue notre pauvre France et ce n’est que le début des réjouissances …..

Enée

« Bla,bla », poudre aux yeux, pas de notes mais beaucoup d’aisance pour nous enfumer…comme toujours. En outre, avec un Plewel acheté d’avance et le Bourdin animateur de radio sans formation et diplôme journalistique, c’était facile de nous rouler dans la farine! Pauvre France et pauvres Français.

André Léo

« Ils ont été incapables de mettre Macron en difficulté »! Mais vous prenez les lecteurs de RL pour des « billes », ou quoi ? Macron était en représentation, pour montrer ses petits bras face à deux journaleux, l’un islamo gauchiste et l’autre ami comme cochon de la finance mondialisée versus BFM. Les français ont la mémoire courte, et pourtant c’est BFM et les médias de milliardaires qui ont « fait » Macron, si on se souvient bien, non? Alors chacun était dans le rôle de faire valoir qui lui avait été attribué. Au final, 3 millions de groupies dont une moitié de « favorables, ça fait 3,3% du corps électoral. Quel score fabuleux! Relativisme, le… lire la suite

Carter

Je crois que J. Guillemain ne nous prend pas pour des billes, c’est lui la bille pour ne pas comprendre que Plenel et Bourdin sont dans le camp Macron (bref, Bourdin et Plenel sont dans tous les camps SAUF le FN). Pour avoir un interrogatoire qui aurait mis Macron dans la m…, il aurait fallu que ce soit quelqu’un comme Alain Soral qui conduise l’entrevue. Là vous l’auriez vu en sueur le Macron, vous l’auriez vu ramer comme un galérien…

Victor Hallide

Ne pas oublier les déclarations d’Alain Minc sur le milieu de la finance où la séduction a un rôle essentiel : « c’est un métier de pute », disait Minc, non pas pour le déconsidérer mais pour en dessiner le profil clinquant. Macron a tapé dans l’oeil des medias en leur faisant des numéros de séduction où ils ont perçu la pute qu’il leur fallait pour « raconter des histoires », tromper les couillons de Français, les mener les yeux bandés à l’abattoir. Macron est avant tout un séducteur, un theatreux, un communiquant, vendu à la finance mondialisée qu’il vénère comme une entité toute puissante. C’est pourquoi il a si peu d’états d’âme, si… lire la suite

pierre wwwestrelka

Gnagnagna. On ne discute pas avec les brouettes. On les pousse.

MARC

Macron utilise toujours la même ficelle: débit de paroles impressionnant et surtout coupant sans arrêt la parole de ses contradicteurs sans que ceux-ci ne lui fasse remarquer l’impolitesse de sa façon de faire !

SACHA

Avec Macron, , aucune perspective d’avenir positive, pauvre tu es et tu resteras, vieux tu es et tu mourras le plus vite sera le mieux, car tu ne sers à rien, chômeur tu es ? pas de souci, le cannabis sera légalisé, tu deviendras un zombi avec le RSA ! Clandestin, !!!!! Allelluia !!! en plus musli, c’est la panacée, Macron vous z’aime !!!! La France deviendra islamique et les Français seront contents !!! puisqu’ils ne réagissent plus !!!! TAKYA !!

Dunois

Le titre de l’article montre une erreur flagrante. En effet, chacun sait que les médias qui interrogent les politiques élus ont une liste de questions soigneusement mises aux point avec les réponses, toutes aussi formatées. Tout cela a l’air d’être plus vrai que nature parce que les intervenants sont de bons comédiens mais en réalité, personne ne veut mettre en « danger » l’un ou l’autre. Il n’en est jamais question pour les élus. Pour les opposants, alors là, les médias se défoulent pour foutre la merde et ne pas aborder les vraies questions. Cet interview n’en était pas un. C’est simple, non ? Et ce d’autant plus que macrouille n’a qu’un… lire la suite