Boutcha, Paris : comment les faussaires de gauche tuent l’information

Les-journalistes-sont-tous-sauf-des-journalistes.jpg

Qui se souvient de “Jayson Blair” ce journaliste du New-York Times  ayant plagié et inventé des événements ? Ou encore de la manière dont ce même “journal” a par contre occulté les affaires sulfureuses du fils Biden sans oublier son rôle clé et encore actuel sur l’accusation contre Trump de collusion avec la Russie, sans parler de l’assaut du Capitole et de toute la mascarade C-19 ?…

Eh bien ce même fleuron réitère en se targuant d’une enquête de “huit mois” sur ce qui se serait “vraiment” passé à Boutcha en s’appuyant sur des documents fournis par les services zélinskystes, tout en apportant l’ultime preuve :

” (…) à chaque fois, ou presque, qu’un civil meurt à Boutcha, son téléphone est utilisé pour passer des appels en Russie. Cela se passe dans les minutes qui suivent les meurtres. Et tous les coups de fil sont passés à des proches de membres du 234e régiment. Les soldats russes ont interdiction d’utiliser leurs téléphones personnels ou d’appeler leurs familles. Ils se sont donc servis des appareils de leurs victimes pour rassurer leurs femmes ou leurs parents. (…)”

Là, relevons quelques perles : généralement les téléphones ont un code d’accès, et surtout il aurait fallu indiquer à quelle date ces appels auraient été passés alors que l’on sait selon les dires mêmes du maire de Boutcha qu’il n’y avait pas de cadavres dans les rues lorsque les soldats russes se sont retirés (lire à ce propos la longue enquête effectuée à l’époque par FranceSoir sur cette question).

Mais comme l’OTAN s’enlise dans le Donbass, et que les affaires sulfureuses du fils et du clan Biden s’amplifient (en Ukraine y compris) sans oublier l’escroquerie à grande échelle d’une plateforme affairiste (FTX) très proche des démocrates, mais cela n’a pas empêché sa mise en valeur par le même NYT, il fallait bien allumer un contre-feu afin de détourner l’attention sur un média en perdition, quitte à alimenter la détestation antirusse, assez semblable au fond à celle qui est toujours alimentée y compris en France autour d’Israël depuis sa création (Le Clézio en avait fait même ses choux gras distribués au bac de français ces derniers temps) ce qui accentue la division en France débouchant sur l’animosité à sens unique contre les Juifs de France, et empêchant ainsi toute intégration et assimilation d’une population d’origine musulmane élevée dans de tels mensonges.

Mensonges alimentés également par toute une gauche de plus en plus putride qui voile ses liens avec la vraie “extrême droite” palestinienne (dont un de ses membres a été accueilli en grandes pompes récemment) ayant fricoté naguère avec le nazisme puis le totalitarisme soviétique ensuite khomeyniste (ces “amis” de Soral soutenant le Hamas et le Djihad islamique) et aujourd’hui néo-léniniste (Nupes). Et cette gauche totalitaire en vient maintenant à acoquiner la moindre manipulation d’un “loup solitaire” versus celle des services secrets turcs (dernière en date, trois assassinats de Kurdes en plein Paris, pourquoi Kurdes si le seul “racisme” était la motivation ?) la corrélant misérablement avec les souverainistes français, cette dite fameuse “extrême-droite” dont cette gauche fétide appelle sans cesse à la dissolution, alors que ses propres nervis dits “antifas” (ou nettoyeurs vérificateurs) au service de la macronie et de ce qui l’a précédé (l’affairisme sarkoziste sauce hollandaise) salissent tabassent détruisent non seulement des concepts mais aussi des librairies à l’instar de leurs lointains prédécesseurs tchékistes.

Au fond, la vérité éclate sur cette “gauche” affairiste (dernier élément en date la corruption au Parlement européen) hygiéniste (le matraquage autour d’infections qui auraient pu être soignées précocement) au scientisme désormais illuminé (la moindre critique étant maraboutée “complotiste” c’est-à-dire “impure”) considérant la moindre injection et son flash comme la drogue underground du moment à ne pas rater, comme le révèle piteusement Onfray dans son dernier mea culpa ; ou encore véhiculant un prophétisme se métamorphosant en climatologie “people” à la moindre hausse ou baisse des températures (moins 55° actuellement aux USA) et alors que les observations (et non les projections spéculatives) montrent que la prudence doit rester de mise quant aux liens supposés “causaux” entre gaz à effet de serre météo et climat.

Et plus le fracas sur le Réel (énergies, inflation…) s’avère douloureux ; mais ce non pas pour elle, bien nourrie par les émoluments de la République française si généreuse pour ses ennemis et les non-citoyens (tout en laissant ceux-ci mijoter dans l’injustice UE et onusienne les parquant en France avec l’aval du Conseil constitutionnel français) ; et ce fracas s’avère de plus en plus douloureux pour un peuple laissé à l’abandon, se clochardisant de plus en plus au dire des organismes de charité, tout en étant constamment harcelé violé massacré, et raillé également puisqu’il se laisse faire par tout un tas d’abrutis, à commencer par ce goal argentin qui n’a de cesse de traîner dans la boue l’avant-centre français Mbappé, la gauche dite française n’en disant bien sûr pas un mot ou presque.

A vrai dire “nous” avons en France et dans le monde ce que l’on mérite : une élite médiocre sinon nulle. Mais très maligne, mesquine, nihiliste, cynique, qui peut mener à l’effondrement final comme en 40… Tant et si bien d’ailleurs qu’il ne s’agit même plus pour certains de se demander s’il va venir puisqu’il est déjà là, mais que cela ne se voit pas encore…

Lucien Samir Oulahbib

image_pdfimage_print
11

1 Commentaire

  1. ben mon lucien, si tu remet en cause les dires des officiels c’est que t’es un sale complotiste …. d’ultradroaaate

Les commentaires sont fermés.