1

Bref, grâce aux collabos immigrationnistes, on va droit à la guerre « civile » !

Eh oui ! Quelques semaines après le remarquable, et remarqué, discours d’Éric Zemmour, qui lui vaut les honneurs de tous les collabos de France et de Navarre et les a rendus fous, tout ce qu’il a raconté se confirme. Comme nous le faisons depuis des années, Éric a annoncé que l’affrontement était inévitable, entre deux peuples qui n’ont rien de commun, et que des salauds, des traîtres, des collabos, ont mis sur un même sol, en imposant aux Français une invasion migratoire de masse, majoritairement africaine et musulmane, dont les modes de vie sont fort différentes des nôtres.

Comme l’avait dit Guillaume Faye avant RL et avant Éric, la guerre, qu’on l’appelle de civilisation, ethnique, de religion, raciale, est aujourd’hui inévitable, comme le montrent tous les faits depuis ce discours historique du journaliste du Figaro.

Nous avons eu le scandale Harpon, la provocation de Fatima au conseil régional de Bourgogne, l’agression au couteau, à Nîmes, aux cris de « Sales Français » de trois malheureux qui avaient le malheur de prendre paisiblement un pot à une terrasse de café, et enfin ce qu’on appelle pudiquement « le guet-apens » de Mantes, où une centaine de racailles ont voulu buter du flic, par des tirs de projectiles en direction des policiers.

Et cela n’est que la face visible de l’iceberg  qui dissimule, tous les jours, les centaines d’actes agressifs de conquête, qu’ils aient l’aspect de provocations, d’insultes, d’agressions ou d’humiliations. L’ennemi sait, d’autre part, qu’il est protégé par ceux qui nous gouvernent, ceux qui font l’opinion, ceux qui rendent les verdicts, et l’ensemble de l’appareil d’État, aux ordres des collabos.

Ainsi, à Mantes-la-Jolie, une centaine de racailles n’ont même pas caché leur intention de tuer du flic, sans que ceux-ci ne soient autorisés à utiliser une riposte à la hauteur de l’agression. C’est la hantise de tous les ministres de l’Intérieur, et c’est le scenario du livre « Guerilla », de Laurent Obertone. Un policier tue six voyous menaçants, dans une cité, et c’est l’émeute, en trois jours, il n’y a plus d’Etat, la police se désagrège, et les Français, désarmés et démunis, se font massacrer, et violer pour les femmes.

Dans ce contexte, Christine Tasin a découvert, sur la toile, un personnage masqué, qui se fait appeler Islamator.

https://resistancerepublicaine.com/2019/10/27/islamator-vous-parle-depuis-la-russie-radio-paris-ment-radio-paris-est-musulman/

Il commence sa vidéo par « Radio Paris ment, Radio Paris est musulman », c’est excellent ! Et le tout est conclu par une vibrante Marseillaise. Il paraît profiter de la liberté d’expression que permettent certaines chaînes russes. Il a ouvert un compte YouTube, qui ne paraît guère rencontrer de succès. Après une première vidéo de présentation, où il explique pourquoi il doit s’adresser aux Français en étant masqué, il rentre dans le vif du sujet, dans sa deuxième vidéo, intitulée « Les collabos paieront au prix fort leur trahison ».

Que malgré la censure des réseaux sociaux, exercée avec la complicité très active du pouvoir français, entre autres, ce genre de vidéo puisse circuler depuis la Russie est savoureux, et surtout très encourageant.

https://islamator.tvs24.ru/

https://vk.com/islamator?w=wall566712213_3%2Fall

https://www.youtube.com/watch?v=QWtDtplItyo

L’épisode Zemmour, comme je l’avais annoncé, les oblige tous à sortir du bois. C’est un véritable déchaînement hystérique, digne des pires régimes totalitaires, auquel nous assistons, pour faire taire par tous les moyens celui qui contribue, vu son audience et les succès de ses livres, à ouvrir les yeux aux Français sur la terrible réalité qui est celle d’aujourd’hui, et sur ce qu’elle va engendrer : une inévitable guerre de reconquête, si nous voulons rester français et ne pas nous retrouver sous domination musulmane.

Les propos de celui qui se fait appeler Islamator (et qui à notre avis ne va pas rester longtemps sur YouTube) visent clairement tous ceux qui s’opposent, de toutes leurs forces, à la poursuite des émissions de CNews, où l’auteur du « Suicide français », tous les soirs, débat de brillante manière de nombre de sujets d’actualité, et pulvérise les collabos à la BHL.

Le CSA, les pires flics de l’audiovisuel que la France ait connus, en sont même réduits, comme de vulgaires mouchards de l’antiracisme, à faire des dénonciations au parquet, pour lui signaler les propos d’Éric à la Convention de la droite (comme si les vaillants juges ne les avaient pas). Et chez les musulmans dits modérés, à la Sifaoui, Zeribi, c’est bas les masques ! Heureusement, il reste des résistants courageux, chez ceux qui se définissent plutôt comme apostats, les seuls, selon nous, à être crédibles, comme Zohra Nedaa-Amal, Salem Benammar, Pascal Hilout, Hamdane Ammar, et la formidable Zineb El Rhazoui, qui vient de nous proposer ces quelques lignes inoubliables.

À l’heure où les islamistes et leurs complices communautaristes s’émeuvent de cette « maman voilée humiliée devant son enfant », les pires sévices, mortels, me sont promis publiquement sur les réseaux sociaux, et personne ne s’en émeut à part vous tous, mes amis et soutiens laïques, humanistes et républicains.

Comme si je n’étais pas moi aussi une maman, comme si mon enfant qui lirait un jour les menaces des défenseurs de l’islam, « Nik Ta mer la gross putte », « On te retrouvera égorgée dans ta baignoire », « Tu seras violée par tous les trous », n’en éprouverait aucun traumatisme, ceux qui volent au secours de la hijabiste du conseil régional se taisent sur ce que je vis au quotidien. Un silence qui en dit long sur les dégâts de la terreur islamique sur l’inconscient collectif français.

Les menaces, les insultes, les humiliations publiques, les diffamations sont si nombreuses, quasi incessantes ces dernières semaines, que je n’ai même plus le temps de les compiler, même plus les moyens de les poursuivre toutes.

Pour autant, je ne ressens pas que « ma vie a été détruite » comme le prétend la menteuse hijabisée. Au contraire, voir mon pays, celui que je lèguerai à mon enfant, sombrer dans cette aliénation islamiste, le voir trembler devant ce retour de l’inquisition sous une autre étiquette religieuse, me donne le courage de continuer, de me battre avec encore plus de force qu’auparavant. C’est mon devoir de femme, de citoyenne et de mère.

Comme moi, ne cédez jamais à la terreur, ne faiblissez pas devant l’intimidation, ne soyez même pas effleurés par la calomnie des fascistes qui vous traitent de racistes, d’islamophobes, de « putes », « pédés » et autre injures qui vont avec et qui leur servent d’arguments. Résistez ! C’est vous les plus forts.

Il va nous falloir être forts si nous voulons être les plus forts. En effet, l’ennemi est nombreux, conquérant, organisé et lourdement armé. Il est soutenu par l’appareil d’État et l’ensemble des traîtres, de ceux que nous appelons les collabos, et qu’Islamator appelle à châtier.

Chose encourageante, le JDD du jour nous apprend que pour 61% des Français, l’islam est incompatible avec les valeurs de la France.

http://www.fdesouche.com/1284855-face-a-lislam-les-francais-sinquietent

Par ailleurs, que les 61 % de Français qui ne veulent pas de l’islam arrêtent de voter, pour trop d’entre eux, pour les pires collabos qui nous imposent l’islam.

Ne l’oublions jamais, l’envahisseur n’est fort que par la complicité des collabos. Si la peur change de camp, et s’il arrive quelques « mésaventures » à ces traîtres notoires, alors la peur changera de camp, et tout peut évoluer très rapidement. Un gouvernement mandaté par le peuple saurait se donner tous les moyens pour faire le ménage nécessaire, et sauver ainsi le pays. Cela serait coûteux, mais bien moins que si nous laissons les islamistes prendre possession du pays.

Il est bien tard, mais il n’est pas trop tard.