1

Bref, le malheureux Théo et sa famille ont juste détourné 670.000 euros…

Le président de la République au chevet de Theo

– Si le maire LR d’Aulnay, ancien syndicaliste policier, apporte illico son soutien indéfectible en attestant une famille au-dessus de tout soupçon,

– Si Hollande, toujours président (si, si !!) s’est précipité à son chevet en garantissant son comportement toujours exemplaire, et… ensuite une justice clairvoyante,

– Si des vedettes du show-bizz, bien connues pour leur engagement courageux quand il y a agressions, égorgements, décapitations, attentats, ont signé une pétition contre les violences policières

– Si l’intègre syndicat de la Magistrature en a fait de même,

– Si le « Bondy-blog (modèle d’honnêteté journalistique lui-aussi avec son écrivain dont le talent éblouit les Inrocks, Elle, Libé, Le Monde, Télérama, Radio France avec P. Clark, Taubira, Médiapart, Mehdi Meklat qui se voulait être un Mérah avec Marine Le Pen, un violeur sadique dans le cul-tiens, encore ? – de B.B. ou celui (encore ?) de madame Valls, appelant au djihad) l’a cité comme exemple pour tout un quartier,

– Si Ribéry s’est démuni généreusement de son maillot du Bayern qui va bien lui manquer,

– Si des « Chances pour la France » dégradent avec abnégation les bâtiments publics, caillassent et blessent pompiers et forces de l’ordre,

– Si des lycéens à la fibre humaniste bloquent établissements, volent et dégradent démocratiquement, c’est probablement pour une raison citoyenne :

non pas pour redemander une révision sur la « Théo-rie du genre », mais pour que Théo et sa famille touchent, sans qu’il n’y ait des poursuites judiciaires, les 670 000 euros de subventions d’État grâce à l’association Aulnay Events que dirige le frère aîné de Théo et une trentaine de salariés à l’emploi fictif et les 350 000 euros de cotisation sociales non réglées !!!….

http://www.fdesouche.com/825901-la-famille-de-theo-au-coeur-dune-enquete-financiere-678-000-euros-de-subventions

…ben oui, y’a pas raison que tous ces représentants du peuple s’engagent avec de telles convictions et certitudes pour une victime évidente, si cette dernière ne peut avoir avoir un minimum d’indemnités !

Loïc Mansard, enseignant de Lettres Classiques.