Brésil : Bolsonaro, pour se débarrasser de la gauche

« Le tact dans l’audace, c’est de savoir jusqu’où on peut aller trop loin » (Jean Cocteau).
De l’audace, on peut considérer que n’en manque pas Jair Bolsonaro, favori au deuxième tour de l’élection présidentielle brésilienne ce dimanche.
Par contre, « le tact » semble courir beaucoup plus vite que lui !

Certes, il n’en est pas encore à la dépression nerveuse en direct-live façon Mélenchon.
Mais, bon sang, qu’est-ce qu’il peut sortir comme conneries !
O.K. ses saillies « sexistes, homophobes et racistes » relevaient davantage de la discussion de comptoir et du sentiment personnel pris sur le vif, sans impacter a priori son engagement politique.
Voilà qu’il en rajoute des tonnes.

L’éloge de la dictature ? Nostalgie de son passé militaire, admettons.
La torture ? Liée à une histoire ancienne, mais ça commence à coincer.
Et voici qu’il promet, s’il est élu, une « purge monumentale » : exil ou prison pour ses adversaires indéfectibles.
En voilà un qui ne risque pas de se dire « président de tous les Brésiliens »…
Quel intérêt ? Ses supporters voient en lui l’homme au triptyque magique : moins de gabegie, de corruption et d’insécurité. Surtout. Pour le reste, on verra après.
Le Brésilien ne cède ni à la haine ni à la rancune, et pour les règlements de comptes post-électoraux, il y a des tribunaux pour ça.
Bref, commencent à se faire entendre dans ses propres troupes quelques discrets « quand même, il exagère ».

À telle enseigne qu’un « frémissement » semble apparaître dans le camp adverse : un sondage Ibope donne maintenant Fernando Haddad en tête sur la mégalopole de São Paulo. Certainement insuffisant pour inverser une tendance très marquée, mais…

Cependant, force est d’admettre que dans le camp d’en face, ils n’en sont pas non plus à une bourde près ! Si élu, Haddad s’est engagé à vulgariser « a ideologia de gênero » (la théorie du genre) à l’école dès l’âge de six ans. Alors qu’évangéliques et cathos tradis se tirent la bourre, on a connu mieux inspiré. Surtout dans un pays où on vit à moitié à poil, faire passer les différences anatomiques pour un « preconceito », une illusion d’optique, un « sentiment »… et puis, avec un système éducatif qui part en vrille, il y a peut-être d’autres priorités.
Sinon, on peut toujours leur refiler Najat Belkacem…

Brésil, culte du corps. Temple de la chirurgie plastique. Confusion de l’être et du paraître. Naïvement, par « Academia », j’entendais l’université. Ben non, c’est la salle de gym ! Les filles se font remonter le pectoral jusqu’à hauteur des sourcils, il existe même un concours national « Miss Bum-Bum », plus beau postérieur de la contrée et des environs.
Alors, la théorie du genre, pas vraiment dans le tempo.

Bolsonaro sait se taire quand il le faut. Très faible en économie, il a pu éviter, suite à l’attentat qui a failli lui coûter la vie, un débat entre les deux tours face à son rival, d’où il serait probablement sorti égratigné. Autant qu’il en finisse aussi avec ses sorties grotesques.

À Riposte Laïque, on apprécie les dirigeants dits « populistes », traduire : qui veulent que leur pays reste -ou redevienne- lui-même.
Bolso, tu bénéficies d’un a priori favorable. Mais fais pas le con.

Remets de l’ordre dans les finances, dans la politique, dans la morale, mais laisse tomber tes rancœurs, et préoccupe-toi de la santé et de l’éducation des petits Brésiliens.
Parce que là aussi, il y a vraiment urgence.

Jacques Vinent

image_pdf
0
0

13 Commentaires

  1. étonant (mais pas surprenant) les médias français:
    à peine un mot sur l’opposant dont le seul slogan « rendre le peuple plus heureux » mais des tonnes sur le extrême droits, sexiste, raciste, même xénophobe (comme si le brésil était envahi de migrants) bref les brésiliennes, les basanés, la plèbe sont des crétins masochistes!
    je ricane d’avance de savourer leurs commentaires haineux demain.

  2. Voter pour une extrême droite aussi dure il faut vraiment que les brésiliens soient au bout de ce qu’ils peuvent supporter. Dans un premier temps c’est surement la meilleure chose pour eux. A suivre.

  3. LE FIGARO PLUS À GAUCHE QUE LA GAUCHE SJW ?
    Le Figaro , journal de la « droiche » , dénonce l’extrême droite au Brésil pendant qu’un média anglophone de gauche (Vox) fait marche arrière en montrant à travers un mini docu l’immense corruption de la gauche brésilienne

    – 26/10/2018 Brésil : l’extrême droite à l’orée du pouvoir
    http://www.lefigaro.fr/international/2018/10/26/01003-20181026ARTFIG00306-bresil-l-extreme-droite-a-l-oree-du-pouvoir.php
    – 26/10/2018 Vidéo – Vox : The biggest corruption scandal in Latin America’s history
    Le plus grand scandale de corruption de l’histoire de l’Amérique latine (au Brésil sous Lula et Rousseff )
    https://www.youtube.com/watch?v=uMXumMJZYYI

  4. Au moins il nous montrera une Démocrature en marche….attendons pour critiquer et j’espère bien que les gauchos vont en baver avec lui….!!

  5. Pas encore élu et déjà critiqué ? « Oderint, dum metuant » Qu’ils me haïssent pourvu qu’ils me craignent ! (attribué par Suétone à l’empereur Caligula)

  6. l’épuration du marxisme me paraît la priorité sinon comme cela se passe en France depuis des décennies ,il ne pourra rien faire

    • « Épuration du marxisme » : vous retardez d’une guerre ( c’est trés français, d’ailleurs !) . Epuration de l’Islam me paraît infiniment plus urgent !

        • L’Islam a été imposé par De Gaulle ( quand on importait, dans les années soixante, des milliers de marocains et d’algeriens pour travailler chez Renault et Peugeot), par Giscard ( qui mis en œuvre le catastrophique regroupement familial) et par le patronat ( trop heureux de trouver une main d’oeuvre à bas prix et d’opposer les ouvriers français et arabes). Les « boboGauchos » et les islamistes n’ont fait qu’avancer sur le tapis rouge que leur avait déroulé la droite…

  7. pourquoi dans tout les pays ou il y a de la délinquance pourquoi ils ont des Orban,des Poutine,des Salvini,des Bolsonaro etc…et non ont se tapent des cazeneuve,beloubet,castaner,bozo le clown et compagnie ??

    • parce que se sont des personages TRADE MARK et on peut feire faire des copies conforme…Exclusivite oblige…

  8. Meme en faisant dans l’outrance il sera adulé par un peuple qui comme nous en a plus que marre de ces dirigeants moralisateurs et pacifistes qui sous des airs de bons samaritains s’en foutent plein les poches (les latins aiment l’outrance)

Les commentaires sont fermés.