Brest : sixième agression du local du FN, toujours aucune arrestation…

Je tiens à vous faire savoir que nous vivons un enfer à l’intérieur de notre permanence du Front National (Rassemblement Bleu Marine) à Brest (rive droite) lieu où nous avons inauguré un local de 40 mètres carré en Octobre de cette année face à un marché (Quatre Moulins) Cette permanence est un local de toute une pièce rénové de fond en comble et de bonne facture par un propriétaire consciencieux et fort bien sympathique d’ailleurs celui ci n’étant d’ailleurs pas de sa propre réflexion de notre bord politique. Cette position de notre local se situe sur un axe très fréquenté 20000 passages de véhicules/jour d’après les dires de la Banque qui se situe face à nous sur le trottoir opposé.

Deux semaines après notre implantation nous avons été tagués par des slogans insultants des signes nazis et autres joyeusetés dignes de militants antifas et punk à chiens se sentant en « danger » de fascisme d’une époque ressemblant soi-disant à celle de 1933.

Nous avons donc subi 6 agressions en un mois et pour finir les trois quarts de nos surfaces vitrées ont été saccagés ; chaque surface vitrée étant de dimension 2m/3m plus une autre proche de la porte d’entrée donnant sur la voie Publique.

Six plaintes au commissariat de Brest ont donc été déposées sans avoir à ce jour trouvé les responsables de ces actes de déprédations chroniques et pérennes.

Nous avons donc été dans l’obligation de calfeutrer les surfaces vitrées de plaques de bois sur lesquelles nous apposons les slogans de notre parti par la voix de notre Présidente Marine Le Pen et ainsi leur faire comprendre que nous ne lâcherons rien fusse par la violence d’ailleurs.

Le samedi 9 Novembre en début d’après midi nous avons assistés à une manifestation antifas et punk à chiens contre le soi-disant risque de  fascisme à Brest et qui s’est déroulé sur une distance de deux kilomètres (départ Place St Pierre jusqu’au Quatre Moulins lieux de notre permanence) Nous avons de fait filmé cette « procession » de ce lumpen prolétariat armée de l’oligarchie au pouvoir en France, puis ensuite envoyé ce film à Paris à notre siège pour éviter toute maladresse du fait de notre proximité et de notre impatience à voir se résoudre tous ces actes de délinquance impunis à ce jour, mais surtout ne pas se trouver en mesure de provoquer ce que le pouvoir attend le plus impatiemment du monde, c’est à dire des blessés et peut-être un mort ? Ce qui serait pour l’UMPS une véritable gourmandise médiatique !

Cette population (antifas et punk à chiens) représentait une escouade d’à peine 100 personnes, jeunes clochards, de gens tatoués jusqu’au visage pour certains bières aux mains, et il était pathétique de s’apercevoir de l’indigence intellectuelle de cette troupe en déroute sociale.

Très vite nous avons dès l’ouverture de notre local reçu des personnes de toutes sensibilités et d’ailleurs aussi de l’extrême gauche  ainsi que des employés de l’éducation nationale qui sont conscientes de l’horreur professionnelle et sociale qu’elles se voient obligés de supporter aujourd’hui.

Nous avons aussi des gens du quartier qui sont venus en nombre nous apporter leur soutien et leur abjection au devant de tant de haine et de violence à notre encontre sans oublier le sentiment de saletés et d’injures qui n’étaient pas de mise, tout au moins jusqu’à présent.

On sent la volonté d’en découdre de ces voyous mais aussi une impunité totale de la part de la justice qui ne donne pas les moyens de se  défendre contre ces comportements inciviques. Jusqu’à présent la permanence rive droite du PS à 200 mètres de notre local n’a à ce jour reçu elle aucune agression envers son local.

Le régime dictatorial en place s’effrite et s’effondre tout doucement mais inéluctablement ! Nous en avons marre de cette caste de voyous qui nous tue et nous menace jusque dans notre civilisation par l’invasion de barbares ou de pauvres gens complètements abrutis croyant qu’avoir le ventre plein de produits discount fera d’eux des gens heureux…

Les socialistes sont des gens racistes par excellence car ils s’imaginent consciemment ou inconsciemment qu’un Africain est un Européen pauvre dont la peau est noire (sic) Réflexion de Bernard Lugan intellectuel mandaté par l’ONU sur les questions africaines.

Les futures campagnes en terre de France s’annoncent fertiles, aussi ne boudons pas notre plaisir de voir cette troupe de bons à rien au gouvernement s’épuiser et se déliter sous les coups de leurs contradictions ! Je nous souhaite beaucoup de courage et je « prie » pour une mobilisation sans faille pour les Municipales et notamment pour les Européennes qu’un message soit vraiment donné aux voyous en cols blanc ! Nous savons tous, malgré nos différences visions politiques inéluctablement que la maison France brûle, donnons enfin à Marine la possibilité de nous sauver, elle en est la seule capable!

Joël Roma

image_pdf
0
0