Brexit : Malgré tous les coups tordus, Boris Johnson ira au bout

Publié le 5 septembre 2019 - par - 23 commentaires - 1 184 vues
Share
Who would win if a general election were held now?
.
Trois ans après le vote du peuple britannique pour le Brexit, la situation est encore bloquée. Ce feuilleton sans fin devient de plus en plus insupportable.
.
Au sein du Parlement, les mêmes qui ont refusé par trois fois de ratifier l’accord conclu entre l’UE et Theresa May, rejettent aujourd’hui la perspective d’un « no deal ». Pas d’accord, mais pas de « no deal » non plus !
.
Le peuple britannique a tranché en faveur du Brexit mais cela fait trois ans que le Parlement emmerde le monde entier et refuse le verdict des urnes.
.
En fait, ce que veulent obtenir les opposants à Boris Johnson, ainsi que les technocrates de l’UE, c’est un nouveau report du Brexit, ouvrant la voie à un nouveau référendum pour rester dans l’Union. Ils misent sur un nouveau report au 31 janvier 2020 ! Jouer la montre contre le peuple, en somme.
.
L’une des plus vielles démocraties du monde, avec la Grande Charte de 1215, donne ainsi une image déplorable de la représentation populaire en refusant obstinément de respecter le choix du peuple souverain.
.
Bien entendu, la presse européenne se réjouit de cette opposition à Boris Johnson et de cette loi votée en catastrophe pour paralyser le Premier ministre et empêcher un « no deal ».
.
On a assisté à quelques aimables passes d’armes, Boris Johnson traitant Jeremy Corbyn de « poulet chloré » et qualifiant son programme de « merde ».
.
21 députés conservateurs qui ont voté contre leur camp ont été aussitôt remerciés par Boris Johnson. La purge est brutale pour les 21 rebelles qui n’ont pas cru aux menaces du Premier ministre.
.
Mais la presse britannique n’est pas toujours sur la même longueur d’onde que la presse européenne. « Jour de honte pour notre prétendue démocratie » ou « Le Parlement s’est rendu à l’Union européenne », peut-on lire en gros titres.
.
Cela dit, les Européens, qui n’ont jamais accepté le résultat du référendum et qui mettent Boris Johnson dans le camp des populistes infréquentables, comme Salvini ou Orban, auraient tort de se réjouir trop vite, car le Premier ministre a encore des atouts en main.
.
Les nouvelles élections qui s’annoncent et dont la date reste à confirmer, peuvent profiter à Boris Johnson, car l’opposition reste divisée et affaiblie. Les sondages donnent les conservateurs gagnants.
.
34 % pour les conservateurs, 23 % pour les travaillistes, 19 % pour les libéraux-démocrates et 14 % pour le parti du Brexit. Pour les bookmakers, le parti conservateur a 75 % de chances de gagner ces élections.
.
Boris Johnson verrait sa majorité renforcée de plusieurs sièges.
.
Ce qui plaide également en faveur de Boris Johnson, c’est l’attachement du peuple britannique à la démocratie, donc au respect de la volonté populaire.
.
BoJo surfe sur cette fierté du peuple britannique résistant à l’impérialisme bruxellois, comme naguère face à Napoléon ou à l’Allemagne nazie.
.
Il joue le peuple contre l’establishment. Car c’est le petit peuple des villes et des campagnes, le grand perdant du mondialisme et des diktats de l’UE.
.
Nul n’est devin, mais les ayatollahs de Bruxelles et leurs valets de Paris et Berlin seraient bien avisés de se préparer au « no deal ». Car il n’est pas question pour Boris Johnson de repousser la date fatidique du 31 octobre.
.
Et malgré les revers subis cette semaine, l’échevelé du 10 Downing Street, aussi excentrique que combatif, est loin d’être fini.
.
Donald Trump, qui soutient Boris Johnson, a déclaré hier : « Boris est un ami, il sait comment gagner. Ne vous inquiétez pas pour lui, ça va aller. »
.
Puisse-t-il avoir raison pour qu’on en finisse avec ce Brexit !
.
Jacques Guillemain
Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
le Franc

des bruits courent que sur Londres, il ne reste plus que 24-30% d’élèves Blancs dans la capitale.

lustuc

Merveilleux article ! Que tout se passe comme il est dit et en Italie idem que le peuple vote Salvini ! et soyons fous; que les français votent pour Marion/Zemmour ! et l’équivalent en Allemagne ! Adieu Merkel/Macron ! Plus les immigrationnistes combinent, plus les peuples qui les voient faire, les détestent. Qui aurait cru possible qu’en France, les deux plus grandes forces politiques ces 50 dernières années, n’arrivent ni l’une ni l’autre au 2nd tour d’une présidentielle ? combine +combine = rejet par l’électorat ! C’est le retour des peuples ! Les 2 seules questions: Que cela ne tarde pas pour que tout se passe démocratiquement et non dans la violence !

batigoal

Et bien de mon coté je suis pour que Johnson réussisse, et encore mieux avec un « No deal » . D’une part, parce qu’il faut respecter le résultat du vote, même si la campagne pro brexit etait un tissu de mensonges (c’est aux electeurs d’être vigilants), et d’autre part,
ils devront accepter les conséquences de la sortie No Deal et ca servira d’exemples aux autre pays. Je suis pas inquiet pour le royaume uni, ils revoteront dans 5 ans pour demander le retour dans l’UE.

Rastacrockett

batigoal, un peu de Pub du bled pour te ressourcer !
C’était pas une bonne année pour la fève, ceci dit la cueillette des dattes est prometteuse ! Comme dit Aziz d’oasis, pour soigner l’haleine du chacal rien ne vaut un bonne pisse de chameau ! Il faut savoir choisir le bon caillou pour se gratter l’anus, le mode halal est sans égal !

batigoal

Mais de quoi tu parles?!?

rosy

Oui, ds quelques années, 10 ou 15 ans ils se réuniront, sous d’autres conditions.

saurer

G. Soros est aux cent coups. Bon, il a déjà marqué 1 point avec l’éviction de Salvini, grâce à la grosse truie Merkel, et au déchet Moscovici qui ont réussi à corrompre les judas Conte et Di Maïo. Maintenant c’est au tour de B. Johnson … Espérons que D. Trump aura raison, maintenant ça fait au moins 3 ans que le Brexit a été voté …

Mousquetaire

Ce n’est pas tout d’arriver en tête. Il faut soit avoir la majorité absolue (votre sondage ne semble pas aller dans ce sens ), soit pouvoir former une coalition homogène, solide et durable. Actuellement, les Tories sont alliés au DUP irlandais mais cette alliance est très sensible sur la question de la frontière irlandaise dans le cadre du brexit.

POLYEUCTE

Qu’on en finisse avec le Brexit est une certitude.
Mais que le Royaume « Uni »…. devenu,seul, trop petit, devienne le 52° Etat américain, au sein du Continent européen, pose pb…
Peu voient le PIEGE tendu par Trump !
Déjà que l’Economie dépasse tout le monde, la Géopolitique ? N’en parlons pas !

le Franc

ce que veulent les Blancs, c’est de disposer d’une Terre pour eux, tout comme les jaunes, les caméléons, les brown et autres noirs dont personne ne discute ni du bien fondé, ni de leur légitimité……le but de leur jeu, de ces enc….s- sarkosy, may et autres parasites qui roulent sans foi ni loi à la tête de Nos propres Pays-c’est de Nous piquer Notre Terre, ni plus ni moins.

Sylvestre Pin

Une assemblée qui met trois années pour ne rien décider devrait être mise au rancard comme essaie de le faire >Johnson. Aucun élément ne justifie cet immobilisme sauf le secret souhait de contourner le vote du peuple, lequel comme l’a bien compris Sarkozy ne peut en aucun cas comprendre le droit chemin du président

clercophage

 » Boris Johnson ira au bout  »
Tu parles, Jacques ! Au bout c’est le mur !
Je parie qu’à l’instar de Jo Johnson, frère de Boris, les députés (actuels ou nouveaux) décideront de refaire un référendum qui annulera le premier et supprimera le Brexit .
Ça n’a rien d’immoral : Un peuple a le droit de changer d’avis .
Voir la France avec Pétain en juillet 1940, et avec De Gaulle en juillet 1944 .

Emile

On ne peut pas imaginer tout ce que les sicaires de l’ue entreprennent pour saboter le Brexit….
Ça doit être du joli …
J’espère que Johnson va réussir.

ven85

enfin une personne qui veut faire respecter la parole du peuple,bien sur tout les traites et collabos,feront tout pour saboter le projet de johson de sortit de l’europe meme sans accord,l’europe a trop peur qu’une fois sorti l’angleterre,redevienne une grande puissance et cela pourrai donner l’envie a d’autres pays europeens a sortir,eux aussi de cette europe totalitaire,ou il est facile de rentrer mais impossible d’en sortir

didile

Rappelons-nous toutes les fois où les peuples ont voté non à l’Europe et qu’on a fait revoter .
Toutefois ,réjouissons-non ,car personne ne nous a dépassé dans le système .Nous ,nous n’avons pas eu besoin de revoter ,on a flanqué nos bulletins à la poubelle ,cela coûtait moins cher.

emerillon

Nous avons tout simplement été escroqués , et le mot est petit !

a.hourquetted'are

Les parlementaires Anglais font penser aux Playmobils ( LAREM) de chez nous…quelle misère cette europe!

François Desvignes

Tout le Commonwealth (qui n’a jamais rien compris à l’UE incompréhensible) donne Boris gagnant.

Je pense qu’ils ont raison : ils connaissent bien l’A.D.N de leurs anciens maitres.

Parce que l’A.D.N. de l’Empire construit sur le modèle anglais c’est le respect du consentement : la société britannique est une société contractuelle où ce qui est convenu est obligatoire.et donc inchangeable hors l’accord des parties au consentement.

Donc la seule chose qui soit certaine, c’est justement le BREXIT
Et la seule chose incertaine, le retard dans sa mise en place.
L’inverse de ce qu’espère Bruxelles ! .

patphil

eh bien qu’il continue; et il gagnera parce que les britanniques n’aiment pas les traitres

ven85

les britaniques ,mais le parlement ,lui n’aime pas le peuple et les traites comme ne france feront tout contre le peuple anglais

François Desvignes

Qu’est-ce que vous dites de ça ? :

– la Charte de 1215 a été rédigée en Français
– parce qu’à l’époque la noblesse anglaise était française
– et toute la haute administration, ceux qui savaient lire et écrire, étaient français ou d’origine
– Richard coeur de Lion, Hastings, la tapisserie de Beauvais, toussa.
– le droit anglais de la Common law est le droit français des pays du nord de la France avant que les grands Edits de Villers Cotterets de Francois 1er mettent tout sous le droit romain (moins cher et plus efficace).
– Aujourd’hui, il n’y a plus que le menu et la devise de la Reine qui sont en Français.
— C’est pour cela, sans nous, les rosbeefs sont dans la merde.
– On est parents, on devrait les secourir : en débarquant à Hastings !

vieux patrioteseigné

juste une petite erreur,mettez bayeux a la place de beauvais

Nathan

Vas-y BoJo, montre qui tu es à ces bâtards !