Brexit : La victoire posthume d’Enoch Powell

Publié le 29 juin 2016 - par - 4 commentaires - 1 028 vues
Share

EnochPowellBanquiers, financiers, traders, people, millionnaires de tout poil, ils font les offusqués, ils font les étonnés. Cela couvait pourtant depuis un bon demi-siècle. Souvenez-vous. C’était le 20 avril 1968 à Birmingham. Enoch Powell, parlementaire conservateur britannique très en vue à l’époque, prononçait .devant une assemblée du Conservative Political Centre, un discours resté fameux sous le nom incendiaire de Discours des fleuves de sang, où il critiquait vigoureusement le multiculturalisme et s’en prenait à l’immigration venant des pays du Commonwealth. La phrase qui mit le feu aux poudres était la suivante : « Quand je regarde l’avenir, je suis empli de sombres pressentiments ; tel le Romain, je crois voir le Tibre écumer d’un sang abondant. » L’orateur faisait ainsi référence à un passage du livre 6 de l’Enéide, où l’on voit la Sibylle prévenir Enée, ce « migrant » par excellence, que la terre qu’il prétendait conquérir ne se soumettrait pas sans résistance (« des flots de sang »). Maintenant, que l’Enéide soit un poème pro-migrant, ou juste l’inverse (http://www.virgilmurder.org/), c’est une autre histoire…

Toujours est-il que cette phrase, l’imprudent député allait la payer toute sa vie. Lui qui avait l’envergure suffisante pour ambitionner le poste de premier ministre, du jour au lendemain, sa carrière politique s’en trouva brisée. Ses collègues lui tournèrent le dos, il fut mis en quarantaine, on ne prononça plus son nom qu’avec une moue de dégoût. « On », c’est-à-dire le monde chic de la bien-pensance, la sainte confrérie des hypocrites et des tartuffes. Car pour ce qui est de la réalité du peuple anglais, un sondage Gallup réalisé fin avril 1968 révéla que ses propos recueillaient 74 % d’opinions favorables dans la population (https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_des_fleuves_de_sang) ; et d’ailleurs il fut régulièrement réélu au Parlement par la suite.

On ne peut pas indéfiniment bâillonner une population, un peuple. Ces 74 % de « mal-pensants », ils ont dû continuer, bon an mal an, à se maintenir souterrainement. Et les attentats de Londres en 2005 n’ont probablement pas été de nature à dégonfler ce chiffre. Ni non plus la récente élection d’un maire musulman à la mairie de Londres. La vérité, c’est que le peuple anglais dans ses profondeurs bouillait de frustration et de colère rentrée.
Les européistes britanniques auront tout fait pour empêcher la chaudière d’exploser. Elle vient d’exploser. Puisse cette soudaine libération permettre à nos voisins d’outre-Manche de reprendre en main la situation, pour faire en sorte que jamais n’arrive le jour où la Tamise coulerait rouge.

Denys Asconius

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Antitotalitaire

https://fr.express.live/2016/06/30/300-000-africains-se-dirigent-vers-leurope/
Ce qui est assez éloquent pour se passer de commentaires.

Martin

Article très intéressant, vraiment très intéressant.
J’ai toujours pensé que si le parti conservateur british avait suivi la ligne Enoch Powell, ce parti aurait été indéboulonnable depuis ces années-là et aurait gardé le pouvoir de manière ininterrompue jusqu’à aujourd’hui et le garderait encore à l’avenir. Il n’aurait jamais, d’ailleurs, fourvoyé le Royaume Uni dans l’Union Européenne. Le labour n’aurait eu aucune chance de contester le leadership aux conservateurs, absolument aucune.
La question qui se pose est donc celle-ci: comment se fait-il que le Conservative party ait désavoué Enoch Powell et avec lui la ligne politique qui lui aurait donné la victoire? Quels lobbies ont agi en coulisse et comment? Au lieu de cela le parti a choisi de soutenir le « multiculturalism », ce qui était évidemment contraire à ses intérêts. Même Margaret Thatcher, plus tard, quand elle arrivera au pouvoir, a maintenu ce multiculturalisme désastreux. Pourquoi?

Martin

@BUTTERWORTH CHRISTIAN
Pouvez-vous indiquer le lien exact de cette vidéo? Merci

BUTTERWORTH CHRISTIAN

trop tard voir video explicative sur le livre le principe de lucifer et la tendance europeenne WOLIN FESTIVAL VIKING ET SERIE DU MEME NOM VIKINGS