Brigitte Macron prête à remplacer Samuel Paty

Publié le 27 octobre 2020 - par - 19 commentaires - 1 813 vues

Il nous revient de bonne source que la Première dame de France, Brigitte Macron, serait prête à remplacer le pauvre Samuel Paty en tant que prof d’histoire-géo.
L’histoire-géo n’est certes pas sa spécialité. Elle est professeur de français, elle. Mais qu’à cela ne tienne. Elle aime les histoires et les jeunes. Ça lui rappelle les bons moments de sa jeune carrière. Surtout cette idylle vécue avec l’un de ses jeunes élèves, un nommé Manu.
Un jeune avec qui elle va s’unir pour le meilleur et pour le pire et qui trône aujourd’hui à l’Élysée.

C’est à la suite de l’émouvant discours de son mari, le jeune devenu Monsieur le président de la République française, lors de la cérémonie des funérailles du 21 octobre dernier, que Brigitte a pris cette décision.
Elle avait été tellement émue par ce discours. C’est elle qui l’avait écrit, mais entendre son cher mari articuler si bien les mots qu’elle avait cochés sur le papier l’avait terriblement touchée.

Si elle insiste pour avoir ce poste, ce n’est pas parce qu’elle s’ennuie à l’Élysée, mais c’est parce qu’elle veut donner un sens à sa vie. « Quand on est l’épouse du chef de l’État, on a des devoirs », disait-elle il n’y a pas très longtemps. Elle en a marre de passer ses journées à se faire coiffer. Elle veut être une héroïne aussi. Comme Jeanne d’Arc. De toute façon, elle sera protégée. Elle n’en doute pas. Il y aura plus de policiers que d’élèves dans sa classe.

Manu a, bien sûr, essayé de l’en dissuader. Les lycées, c’est un coupe-gorge, lui a-t-il expliqué. Même la police ne peut s’y engager. Ni la police, ni l’armée. L’armée française poursuit les islamistes au Mali, mais, en France, ce sont les islamistes (et tout simplement les adeptes de l’islam) qui poursuivent l’armée et la police. Et pas seulement. Les pompiers et les ambulanciers aussi. On égorge bon an mal an pas mal de Français. Dans la discrétion la plus totale. On a égorgé un prêtre en pleine messe, un chef d’entreprise qui a eu le malheur d’embaucher un adepte de la religion d’amour… Et, maintenant, ce sont des professeurs qu’on immole pour la gloire d’Allah. Des professeurs qui ont la naïveté de croire encore en les « valeurs républicaines » quand on est cerné par les hordes de l’islam.

Perplexe, Manu a décidé de s’en référer à ses éminences grises. Leur réponse fut unanime : si jamais Brigitte subit le même sort que Samuel, votre réélection en 2022 est assurée, lui ont-ils fait savoir. Et ils ont tout aussi unanimement ajouté : il faut l’espérer. Donc, pas trop de protection policière autour d’elle, ont-ils suggéré. Laissons le destin s’accomplir…
L’émotion qui a suivi l’assassinat de Samuel a fait oublier la question du remplacement du pauvre professeur pour les cours d’histoire-géo dans le collège dans lequel il officiait. C’est important. Mais qui aurait le courage de se hasarder à vouloir « faire des républicains », comme le clamait Manu, dans les écoles françaises d’aujourd’hui ?

Qui aurait le courage de succéder à Samuel, ce « héros tranquille », qui laisse un orphelin de 5 ans, et se présenter devant une classe d’élèves imbibés à outrance de charia et qui ont montré leur détermination à surveiller les propos de leur prof et lui appliquer, en cas de défaillance, la seule sanction qui convient selon leurs propres lois ?
Qui oserait donner des cours avec le « couteau de Mohamed » sur la gorge ?
On aurait pu penser que cette question allait tracasser les responsables du collège.

Eh bien, non. Détrompez-vous. Les candidats sont nombreux. Il y a des Français extraordinairement courageux. Ils sont prêts à prendre la relève. Et ce ne sont pas des moindres. De « grosses patates » connues dans les milieux médiatique et politique, tant en France qu’ailleurs.
Ils ont pour noms Jack Lang, à la langue fourchue comme la fourche de Hadès, le Maître des Enfers, Edwy Plenel, le trotskyste lèche-charia, Askolovich, le pique-assiettes des banques islamiques, Mélenchon le soumis, prétendu insoumis… Et bien d’autres.
Ils ont tous présenté leurs demandes avec des lettres de motivation toutes fort éloquentes.
Je suis un soumis de longue date, rappelle l’Insoumis. J’apprendrai aux enfants français les règles de la soumission pour en faire de bons citoyens, s’engage-t-il solennellement.

L’islam est ma raison de vivre, affirme le Pique-assiettes islamiques. Je vais leur régler leurs affaires à ces dits « identitaires ». Mes élèves seront des combattants anti-Gaulois. Ils seront sains de corps et d’esprit.
L’islam, c’est moi, surenchérit la Fourche de Hadès. Je suis le garant de la pérennité de l’islam en France. La seule identité de valeur pour les Français, c’est l’islam.

Les musulmans m’aiment et m’apprécient, surenchérit le trotskyste Lèche-Charia. J’ai toujours combattu Charlie Hebdo, ses plaisanteries ne passeront pas avec moi. L’islam peut compter sur moi. Je ferai le nécessaire pour son triomphe en France.
On passera sur les motivations des nombreux autres candidats. Ils répètent plus ou moins la même chose. Ils sont prêts à se coucher pour que l’islam passe sur leur corps pour se répandre dans toute la France.

Ce sont des gens qui n’ont pas leur langue dans leur poche, commente un observateur de la politique française. Leur langue, ils l’ont dans les babouches des imams qu’ils vénèrent. Ils ne peuvent de toute façon pas garder leur langue dans leur poche. Leur poche est trouée, comme leur dignité…
On sent toutefois que ces candidats prêts à remplacer Samuel sont tous honnêtes, sincères et loyaux. Ils soulignent tous qu’ils n’ont d’autre but que de trouver la paie intérieure qui convient à leurs engagements.

Cette paie qui vient du Qatar. Une paie garantie à vie par la Banque centrale de Doha.
Les responsables du collège du défunt Samuel auront des difficultés à choisir entre toutes ces célébrités la personne apte à combler un poste devenu vacant par la force de la charia.
Mais il n’y aura aucun problème à remplacer le meurtrier de Samuel.
Ils sont des milliers à se porter candidats.
Avec une seule motivation : la France islamisée.

Messin’Issa

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Fabiola FERRANTE

Bravo pour votre fiction, finalement pas si loin de la réalité !!

Patapon

Dans certains” territoires perdus…” ,ce n’est pas des profs,qu’il faut,pour faire face à ces “djeuns” collégiens et lycéens ,mais des dompteurs de bêtes sauvages…

Mantalo

Tout à fait Patapon.
Ce serait l’occasion de recaser les dompteurs de cirques qui vont bientôt être chômeurs.

Wika

Il semble que personne, parmi ces interminables débats avec des z’experts en tout genre sortis de je ne sais où, ne se soit posé les questions suivantes :
– Comment se fait-il qu’au XXIème siècle, il soit devenu nécessaire d’enseigner la liberté d’expression en cours ?
– Comment se fait-il que cette lourde tâche, surtout dans des établissements sensibles, incombe aux professeurs et ne soit pas martelée et affichée par des décrets et arrêtés, tout comme l’est (en principe) la laïcité ?

ADLER

On l a assez vue celle qui se prend pour un jeune mannequin….un peu défraichi. Elle nous coute assez de fric 500 000 euros d’argent de poche annuels.

Decu de tout

Vous êtes gentil un peu defraichie c’est un véritable épouvantail a moineaux.

Lessentiel

C est Nefertiti on l a rempaille d un sarcophage d Égypte

Mickdan

Comme disais Coluche,elle étais camarade de jeux avec Ramsès 2 !!

Patapon

Sans compter la coûteuse décoration de l’Elysee,que la Dame a jugé opportune ,en pleine crise des Gilets Jaunes …😁

Mantalo

Elle parle arabe et wolof la Brizitte ? Elle parle les langues locales de la banlieue ?
Put’1, quelle culture !!!

Paoli

Qu’elle se confine elle aussi !!! Et que nous soyons tranquilles ,, assez vue ,,,

patphil

LFI autrefois La France Insoumise, aujourd’hui devenue La France Islamisée

Michel

Si la primate subissait le même sort que le prof décapité, ce serait bien de faire d’une pierre 2 coups avec le psychopathe merdacron son “mari”. On inventerait une nouvelle décoration pour le tueur : médaille de la vraie justice.

joseph d arimathie

manu rentre chez toi , gilets jaunes plein la rue , les bistrots vont fermer py tu gonfles les taulieres qui ont envie de pendre un jeune banquier d affaires ….

labellejardinière

La candidature de Madame Paravent, née Trogneux, risque de se heurter à un éventuel confinement ciblé, pour les plus de 65 ans.
Rappelons en effet que dame Brigitte a 67 ans….

nicolas bouchet

Brigitte Macron est sans doute la première dame la plus stupide de tout les temps, car non seulement elle a épousé un étron mais de plus elle qui se disait soutenir les handicapés ne se rend même pas compte que ces derniers sont de plus en plus vilipendés chaque jour.

Stéphanie D.

Vous étiez vraiment obligés de nous afficher une photo de la première pédophile de (f)Rance? 🤢🤮

VORONINE

“Si vous voulez couler une retraite heureuse ….épousez un bon élève “

Patapon

Qui se souvient de Gabrielle Russier ,prof de Francais,qui fut condamnée à la prison pour avoir détourné un de ses élèves mineur de 17ans ? c’etait a la fin des années soixante. Gabrielle s’est suicidée par désespoir.Cayatte( je crois) en a fait un film bouleversant ( Mourir d’aimer)avec l’inoubliable Annie Girardot dans le rôle de Gabrielle,qui etait a l’epoque âgée de 32ans,et célibataire.

Lire Aussi