Brocante : une bâchée a osé m’adresser la parole !

Publié le 21 avril 2019 - par - 108 commentaires
Share

C’est aujourd’hui la fête des cloches comme disent certains allemands pour éviter de blesser leurs « amis «  musulmans. Est-ce une raison pour garder pour soi une propre blessure ?

Hier, comme tous les samedis de toute ma vie, je suis allée rendre visite à ma brocante préférée, installée dans une ancienne fabrique, en plein centre de Bruxelles. J’y allais déjà à 12 ans pour m’acheter des livres de poche à 20 centimes, je séchais les cours, me prétendant souffrante, pour y aller avec mon amie Roseline, elle voulant m’accompagner de peur que j’aie un malaise dans le tramway.

Tout cela pour vous expliquer qu’il s’agit bien là d’un lieu typiquement bruxellois. Jusqu’à ses plus profonds soubassements. Fondé il y a presque cent ans par un bruxellois pour les bruxellois. On y rencontre des gens imaginatifs, inventifs qui d’une petite chose font une merveille, des étudiants qui s’installent à moindre prix, des artistes qui cherchent des encadrements, des ménagères des pots à confiture, des enfants des ballons de foot ou des poupées, et je connais tout le monde, le personnel (tous des bénévoles), les clients, on s’interpelle, certains, connaissant mes goûts, me réservent (ou me cachent) l’un ou l’autre objet, le quartier est envahi de bistrots, de restaurants, de boutiques tendance, ou l’expédition se termine le plus souvent. En deux mots : le bonheur. Pendant l’Avent, on y organise un marché de Noël qui sent bon les crêpes et le vin chaud.

J’ai lu dans une revue « l’endroit que tous les parisiens nous envient »

Depuis un certain temps (un temps certain !!) par malheur, ce lieu où tout n’est que calme, plaisir et volupté, est envahi d’une foule de colmatées 100%, aussi bruyantes qu’importunes et pas gênées pour un sou. Mal tolérables. Mille fois, j’ai pensé y renoncer. Impossible, mes racines les plus profondes protestent à grands cris. Autant me demander de quitter ma maison que j’adore et mon quartier si paisible.

Ces créatures plus monstrueuses que ridiculement affublées encombrent les rayons de vaisselle et hurlent continuellement. Toujours un portable à l’oreille. Parfaitement insupportables. Elles sentent. Elles schlinguent. Je vous le dis. S’interpellent sans cesse pour se montrer mutuellement des tasses ou des assiettes bordées de dorures et de motifs repoussants. Aux vêtements (j’y trouvais par exemple, des tissus pour faire des coussins assez géniaux), c’est bien clair, impossible d’entrer. Comme un grand-magasin le jour des soldes. Un océan de dérobées, de colmatées, de blindées du front, de matelassées du menton, de calfeutrées. Un souk. Tout cela pour expliquer que j’ai un problème majeur, un problème existentiel. Bien entendu, avec des poussettes qui gênent rituellement le passage. Mais ce n’est pas tout.

Hier matin, accroupie devant les caisses d’outils anciens, à la recherche de vieilles poignées de porte ou de crochets en métal que j’affectionne particulièrement,  l’une de ces caparaçonnées s’est carrément adressée à moi. Personnellement. Sans la moindre gêne. (C’est cela, on provoque et ensuite, on vient demander de l’aide ?) Où vivons-nous ? Dans un monde où les séquestrées du cabochon s’adressent aux gens normaux ? J’étais abasourdie. Elle brandissait un tube en plastique et voulait se renseigner de son utilité. N’aurais-je été choquée à ce point, je lui aurais répondu que je ne parle pas à une mise en berne, mais elle m’a prise au dépourvu. J’ai juste eu le temps de lancer « je n’en sais rien » et de filer.

Je n’étais pas préparée. Il faut toujours être préparé. J’aurais dû lui demander de quel droit elle s’adressait à moi !
(un peu comme si un bourreau demandait de l’aide à sa victime)

Un seul rayon reste immaculé et peut s’enorgueillir de ne jamais en voir la moindre : la librairie.

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Fanny IDOUX ex TRUCHELUT

Tu as raison Anne, il faut se préparer. Moi j’y suis désormais et attends avec une certaine impatience qu’un évènement se produise. A deux reprises, installée une fois dans un café, une fois dans un resto à Paris,seule. A ces deux reprises sont venues s’installer à la table à côte de moi, des voilées. Les deux fois, j’ai pris mes affaires, j’ai regardé autour de moi tranquillement et j’ai déménagé de table. Au resto, j’ai fait deux voyages. Devant les yeux éberlués des clients qui ne pipaient pas mot, j’attendais la réaction. Rien, pourtant ma réponse est prête. « Si une… lire la suite

chris83

Même chose à Toulon sur le Cours Lafayette « bien aimé marché provençale » des toulonnais est lui aussi devenu un souk… On n’y va plus. C’était là aussi un lieu convivial ou les marchandes t’interpelaient avec l’accent chantant… Hélas! Tout change!

Le Prophète

Oui ce sont de véritables saloperies qui puent la pisse BEURK 🤢

Alain Carrasco

Si vous vous étiez promenée avec une pancarte « je ne parle pas aux musulmans », cela ne serait pas arrivé.

Denys

;-)))))

chris83

Elle risquait quand même lourd! entre interpellation par la police ou écharpée par les voilées…

Fanny IDOUX ex TRUCHELUT

C’est pas possible cela Alain.

Denys

Inquiétant. Vous avez été « choquée », « abasourdie », vous avez « filé ». Vous finirez par développer une vraie phobie si vous continuez à vous conditionner de cette manière. N’oubliez pas que ce sont juste des femmes aussi « monstrueuses » qu’elles vous paraissent, pas des goules.

Alain Carrasco

Qui sont les monstres, ont peut se poser la question.

jan le Connaissant

pas juste des femmes !!
non non non !!
ce sont des femmes facho, propageant l’idéologie la plus totalitaire, la plus fasciste de tous les temps !!
des monstres , quoi !…

Alain Carrasco

Qu’ est ce qu’on s’ en branle.

Terra

Bonne branlette alors!
Attention les cors aux mains arrivent vite !

zéphyrin

te gênes pas alain accélère ! (rire), quand tu auras terminé , tu pourras retrouver ton chemin plein de lumière après t’être compromis grave sur ce site

Fanny IDOUX ex TRUCHELUT

Oh

hebe

A tous, qui critiquez cet article  » sans véritable fond » : d’accord ce n’est pas un article où sont décrites des théories et des analyses, c’est l’article d’un ressenti quotidien. Et ça me semble plus fondamental que de compter les morts d’un attentat …L’attentat est un épiphénomène ( dramatique certes ). le noeud du problème est ici bien décrit : la sensation d’envahissement par une culture et des gens qui ne nous ressemblent pas, et sont bien décidés à ne jamais changer. la sensation quotidienne d’être agressé par leur laideur, leurs odeurs, leur religion moyenâgeuse, leur impolitesse crasse et la… lire la suite

hebe

(suite) … une expérience à ne pas tenter à Bruxelles : prendre le tram ou un bus. les enturbannées hurlent dans leur smartphone, prennent toutes places assises pour leur enfants qui s’étalent, … la semaine dernière ma femme qui avait pour une fois une place assise s’est vue imposer un des quatre mioches d’une fatima sur ses genoux !!! et une particularité de Bruxelles est que contrairement à Paris où durant de nombreuses années ils étaient parqués dans les faubourgs de la ville ( les désormais « territoires perdus de la république » ) , à Bruxelles ils ont été dispersés un… lire la suite

laurent pseudo anti macro'

Excellent article. Les bâchées se croient tout permis effectivement elles puent il y a des rayons où elles ne viendront jamais cultures vins et spiritueux il faudrait mettre de la viande de porc à l entrée des supermarchés des brocantes etc et avec mucrocon il faut s attendre à ce qui il y en est de plus en plus.

POLYEUCTE

Incident bien mineur comparé à nos assassinats quotidiens…

celine

Vous n’avez pas compris le but de l’article…

wika

Non seulement on n’est pas préparé, mais on redoute de finir au tribunal, tant cette espèce a acquis de pouvoir en quelques années

Mains propres

Merci Anne ; ils sont bien peu nombreux qui voient derrière votre article quelque chose de subliminal . Une deuxième lecture semble nécessaire . Je réitère mon propos :  » C’est parce qu’on ose le dire , que d’autres osent commencer à le penser » . Bonne fêtes pascales à tous !

haddock

Anne,
Comment s’est-elle adressée à vous ? Mon vécu c’est : il posent la question directement, sans dire « excusez-moi puis-je vous demander … », voire ils tutoient,… Je suppose que ça s’est passé comme ça,…

Ivan Greindl

Décidément, Mme Schubert, j’adore votre style ! Une fois de plus, il fait mouche. Comme j’aimerais avoir votre talent dans le choix des mots et des images… :-)

Anne Schubert

Merci, Ecrire est mon seul vrai talent. Sauf la cuisine…et le potager…. Pour le reste, je suis plutot nulle. essayez donc de m’expliquer le fonctionnement de mon portable…..J’adore la brocante, comme vous l’avez lu, j’en vends aussi, toujours moins chère que ce que je l’ai payée..Assez lamentable :-)

Larapède

« Un seul rayon reste immaculé et peut s’enorgueillir de ne jamais en voir la moindre : la librairie » .Vrai les musulmans n’achètent jamais de livres, même bradés aux puces.

wika

Oui, dans une grande surface, allez au rayon culture et au rayon vins et spiritueux si vous voulez échapper un à leur présence envahissante et bruyante.

ANONYME

Idem au théâtre, au conservatoire de musique, aux conférences, bref la Culture en général qui leur est totalement étrangère. Et c’est tant mieux pour nous. Pas étonnant qu’ils n’aient aucun sens de l’humour qui requiert un minimum de culture.

chris83

Notre président affirme qu’il n’y a pas de culture française c’est sans doute la raison pour laquelle il les attire EUX sans doute sont ils plus culturés venant de pays ou ils ont tout inventé!

Markorixy

Il suffit de se poster sur la place de la monnaie à Bruxelles , face à la rue commerçante qui aboutit au centre Rogier pour comprendre l’ampleur du phénomène. Elle est droite comme une règle et l’effet est surprenant et avilissant… C’est une déferlante de voiles et de hijab, un cortège islamique qui n’a rien mais rien à voir avec ce qu’était Bruxelles, ville dont on ne peut que tomber amoureux, il y a quelques années. Cette rue groullait de monde , un monde branché avec un succulent accent belge …. Les filles couraient d’une boutique à l’autre pour s’acheter… lire la suite

icarius

Par d’accord avec vous, pourtant je ne suis pas en accord avec ces gens-là, mais vous auriez dû lui dire une grosse bêtise du genre « c’est pour se le mettre dans le fion pour les lavements »…Je pense qu’elle aurait apprécié… J’en profite pour dénoncer tous ces bobos qui se targuent de prendre leurs vacances au Maghreb et qui viennent nous ennuyer avec leurs découvertes merveilleuses dans les souks, qui reviennent avec des copies de Rolex ou de Nike ou encore Adidas…Sans oublier les Narguilés ou chichas « made in China »…

zéphyrin

Espagne années 70: tu y vas en vacances pour le prix imbattable ? mais non c’est la culture, tout ça…
Afrique du nord années 2010; tu y vas pour les prix imbattables ? Non, c’est la culture, tout ça…
et l’espagne alors tu laisses tomber ? bah tu sais l’espagne c’est plus ça…(sourire)

Arsène Lutin

Oulala ! Qu’on aime pas les bachées peut se comprendre, qu’on soit agressé parce-que l’une d’elles ose vous adresser la parole frise le racisme épidermique et pourtant je ne les aime pas plus que vous. Dites-vous que peut-être sous la pression sociale de ses congénères envahisseurs elle n’a peut-être pas eu trop le choix. En tous cas c’est un article sans intérêt vital, on a tous été confrontés un jour ou l’autre à l’aversion qu’elles déclanchent en nous lors d’un contact, de là à en faire une phobie maladive c’est un brin excessif.

Anne Schubert

Bonjour Monsieur Lutin. Ces femmes sont une telle provocation que je les hais et suis fière de le dire. Devoir les voir dans la rue est punition suffisante, mais si elles veulent nous parler, qu’elle se débarasssent d’abord de leur rideau immonde (elles savent tres bien que c’est une blessure pour nous). Comme si le bourreau me demandait l’heure avant de me trancher la tête

zéphyrin

hélas nous sommes nombreux a souffrir de cette maladie, cette phobie.
j’ai eu la même réaction épidermique il y a quelques années face au racolage très actif d’une prostituée. J’ai eu l’orgueil de penser « non mais j’ai une tête à aider ton mac africain à bien vivre chez nous ?  »
Je suis resté poli, mais j’aurais pu écrire un article pour me plaindre de cette misère humaine dont profite tous les hypocrites, et qui déjà était le début de ce qui allait devenir cette phobie d’aujourd’hui

Patapon

Derrière ces accoutrements,il y a une immense provocation,un parti pris narquois et malsain,une manière odieuse d’occuper l’espace public.La réaction de Mme Schubert est saine,et son ressenti partagé par nombre d’entre nous.Exasperation!

a.hourquetted'are

Anne Schubert, merci pour ce partage.Rassemblons nous entre nous pour entretenir notre culture et c’est bon pour le moral!

efromfourme

oui mais au bout du compte vous avez file sans rien dire  » prise au dépourvu ». et ceux sont sur ces petites lâchetés cumulées sur lesquelles comptent nos envahisseurs musulmans Ils lâchent leurs immondes et puantes mouqueres bâchées et puis on s habitue .on. n ose plus rien.dire et le grand remplacement continue

chris83

Tout a fait d’accord, doit on s’habituer à tout? ou peut on faire quelque chose de positif? Si quelqu’un a une bonne idée qu’il partage…

Flupke

Je suis bruxellois et j’adore les brocantes. Vous pouvez donner l’adresse ? Pour ce qui est des marocaines, elles marchandent même sur 50 centimes…

Anne Schubert

Flupke, je parlais des petits riens, bien entendu ! :-)

TourN

Histoire vécue dans ma ville.

Je croise deux vieilles bâchées qui cherche une rue. N’ayant nullement l’intention de leur venir en aide, je leur répond  » Je ne sais pas où se trouve cette rue mais comme
Allah guide vos pas, ouvrez le coran, vous trouverez certainement le plan de la ville. « 

chris83

C’est peine perdue elles (pas plus ils) ne l’ont jamais lu. C’est l’imam qui leur dit ce qu’il y a dedans et il leur dit donc : ce qu’il veut, d’ou le danger

GAVIVA

dp.club vous salue bien ;)+

La Mère Denis

« Autant me demander de quitter ma maison que j’adore et mon quartier si paisible. »

Mais ça viendra ! suffit de patienter un peu, Anne ma chère Anne, ne le voyez vous pas venir ?

THE END

a grande vitesse la pire espèce serrons les fesses le temps presse.

André Léo

En effet, les vide greniers, pauvres avatars des marchés aux puces d’antan, grouillent de voilées et d’emburquées ,majoritairement à la recherche de fringues. Et la remarque pertinente que vous faites, Anne, concernant leurs incivilités « ordinaires » est juste, comme celle concernant les bouquinistes. Déjà que le franchouillard – et peut être aussi le belgeouillard- abruti de télé, ne lit plus, comment espérer voir lire, en français, des hallucinés-es d’al djazira visionné en V.O 18 heures sur 24?

gaulois réfractaire

Ils osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.

Jean-Marc FERRARINI

ya comme qui dirait invasion de trolls vivransamblistes et lèche-babouches, ce qui tend à démontrer qu’Anne a tapé là ou ça fait mal.
Je souhaite à tous ces trolls et trollasses de joyeuses Pâques, ainsi qu’un enrichissement culturel aussi complet, profond et radical que possible…

Le king

Des lors qu’on ne pense pas comme vous, on est islamophile, gauchiste, bobo ou baboucholatre… c’est pratique comme mode de pensée : aucune chance ainsi de se remettre en question…

Vent d'Est, Vent d'Ouest

@ Le King
Et inversement…

Yohann le debattant

Eh oui, en 2019, les Handy bag parlent. On arrête pas le progrès…

Joël

C’est l’intelligence artificielle. lol

Jean-Marc FERRARINI

et même, un jour, vous verrez, les Handy bag travailleront (bon, là c’est carrément de la science-fiction)

Catiminie

🤣🤣🤣🤣😋😋

André Léo

Handy-bags. Pas mal! Un québéquois, de l’institut de la langue « française » du Québec, (sic) aurait trouvé un nom français. et puis un « Sac à main » pour handicapés de la tête, on pourrait imaginer un mot plus adapté, façon bourguignotte, un casque avec visière du moyen âge.
Parigotte, bruxellote, ou mieux, Neuftroisotte ou Molembeekotte… ça aurait plus d’allure… et ça signerait définitivement notre annexion par l’ouma.

zéphyrin

moi j’aime bien le terme « déguisées » ça fait carnaval un peu triste, mais c’est pas trop méchant.

BERNARD

Sourire du jour, merci !!

gaston

Oui c’est la déroute, le renoncement, la fuite ..je comprends Anne je fais pareil, ces choses encapuchonnées m’agressent physiquement et psychiquement au point que dès que les aperçois je leur laisse la place ..ma place et bien sûr j’ai tort car de cette façon elles s’incrustent définitivement et s’accaparent l’endroit, mon quartier, nos vies.Du coup je sors moins, je m’interdis des spectacles ou mes activités préférées…mais que faire? je me connais une bouffée me monte à la gorge et je vais les renvoyer chez eux dans leur désert, je serais accusée de racisme, traînée devant un tribunal de gauche acquis… lire la suite

limone

je suis comme vous , je ne sors presque plus, je boycott des magasins et c’est bien cela qu’ils attendent ! aussi faudrait il sortir à plusieurs , comme d’ailleurs ils le font , eux ! là encore il faut trouver des « relations  » qui sont d’accord avec vous, pas simple la lâcheté est de mise !

ven85

si les idiots utiles avaient mieux voter de puis 40 ans,nous n’en serions pas la,apres qavoir voter macron,le pire president de la 5,qui fait mieux que sarko et hollande pour l’immigration musulmane,dites vous que grace a ses idiots utiles,notre france deviendra dans les annees a venir un ski lanka,avec l’attentat de 200 morts et plus de 450 blesses,a quand le nouvel attentat? nos enfants vont le payer tres cher et leur derniere chance c’est de quitter ce pays islamiser et de partir ailleurs,le bateu ou le cercueil,voila ce qui nous attends

chris83

Gaston Pour moi le GROS PROBLEME ce n’est pas ces fatmas et leurs « julots » c’est notre gouvernement qui depuis 40 ans les fait venir!!! OUI nous les faisons venir et lors des élections nous en redemandons puisque la presse gauchiste-liberale nous agite le drapeau de l’extrême droite (en fait la vraie droite) pour nous inciter à voter encore et encore pour eux. Alors on peut continuer à se lamenter ce n’est pas prêt de s’arrêter! Nous allons leur DONNER notre vieux continent en les payant à gogo avec NOS impôts…

jan le Connaissant

A tous les mécontents(tes)
Cet article et une tranche de vie, qui montre l’islamisation en marche, l’ asociabilité des musul, et la répulsion légitime que peuvent avoir certaines personnes à ces créatures musul
Alors un peu d’intelligence, et surtout on est TOUJOURS du coté d’un(e) patriote !!
On peut rire un peu, mais on soutient TOUJOURS un(e) patriote !!
Vive Anne !!!

mickael

Se faire alpaguer dans un marché ou une brocante est chose courante. C’est cette Anne qui est associable.

zéphyrin

mickael, c’est aussi un geste politique. Anne n’est pas obligée d’aimer ces déguisées bruyantes . Pourquoi on accepterait ce qu’elles ne toléreraient pas dans leur monde merveilleux ?

mickael

En l’occurence cette voilée n’avait aucun problème à adresser la parole à une blanche occidentale, le racisme primaire et l’intolérance ne viennent pas d’elle.

zéphyrin

ok jan, on est d’accord c’est un témoignage sur le « phénomène » en marche ça pique, ça démange, mais ça nous enrichit n’est ce pas ? (sourire)

Pat

Anne aurait préféré que ce soit un homme BM qui lui aurait adressé la parole ! Quelle morgue !!!

zéphyrin

moi aussi je préfère être abordé poliment et discrètement par une dame de même culture que par un barbu d’outre nulle part (sourire)
Ce n’est pas de la morgue, c’est du désagrément ressenti par beaucoup d’entre nous

Jean-Paul Bourdin

Bravo Anne, vous détestez l’islam et ces êtres qui en sont une des manifestations. Ça fait de vous quelqu’un de bien. Mais ça nous le savions déjà.

BERNARD

Partout ou ils se mettent et ou ils sont, ils se comportent comme chez eux au souk, et bien pire encore, car le souk, c’est plutôt sympa ils ont moins de tel portables là bas… Mais partout, partout ou ils se trouvent c’est pareil, supermarchés, transports en commun (train, bus…) et surtout ne pas oser leur faire de remontrances.. Une fois qu’un adepte de Senghor gueulait dans le train avec son tel, je me suis mis à chanter et à siffler avec un son plus fort.. il m’a menacé en disant que je le dérangeais ! Heureusement il était seul… lire la suite

Crazy Modo

Perso, je lui aurait indiqué où elle pouvait se le carrer, son tube en plastique… :-D

Anne Schubert

J’étais sous le choc !
Bien entendu, j’ai mille reponses toutes prêtes à lui donner, mais c’est trop tard…

Boadicea

Tous les crétins de service au service des islamo suceurs se sont donnés rendez vous pour cet article ou quoi ? Anne courage vous n’êtes pas seule. Zob ô romok pour tous ces débiles.

CRI

Je rentre d ESPAGNE LA JONQUIERE je constate qu ils ont monté leurs commerces ou ils vendent que des immitations CHANNEL ST LAURENT ETC made in turquie ou sont les douaniers ou autres pour interdire

James

Moi aussi je les détestent mais la vous allez trop loin, vous n’apportez rien à notre cause avec ce genre d’article.

Jean-Paul Bourdin

Trop loin ???? Avec des mots ??? Ils ne vont pas trop loin, eux, avec leur colonisation, leurs prières de rue, leur ostentation….et leurs crimes ?

Monique

Hales comme vous je les déteste .Article sans importance..

Monique

James pardon.

Mains Propres

Taratata ! C’est parce qu’on ose le dire que d’autres commencent à oser le penser .

limone

qu’est ce qu’allez trop loin ? vous n’apportez rien à notre cause ? quand je vais en ville, le moins possible je vous assure que c’est épidermique, c’est le replacement visible par une culture que j’exècre , et désolée mais je ne supporte pas d’entendre crier ! alors quelle est votre cause ?

zéphyrin

bah, Anne nous sommes nombreux rassurez vous à éprouver ce malaise de civilisation. nous sommes à un tournant de l’histoire européenne, chacun selon ses convictions et sa tolérance personnelle s’y trouve dérangé tôt ou tard. Vous vous exposez personnellement en livrant votre intime, c’est courageux et tout à votre honneur. Il y a une foule de personnes qui vous critiquent (c’est leur droit) mais qui se gardent bien d’habiter ces lieux « colorés » et qui protègent farouchement leur enfant en choisissant une école catholique. à chacun le savoir ou l’ignorance ….de ce qui se passe quant aux femmes bruyantes « déguisées » en… lire la suite

Laguerre

Mme Schubert, ne jamais discuter avec des ignares, cela les instruit. A votre place, j’aurais joué celle qui ne comprend pas le sabir d’une demeurée: » gné? »
A titre personnel, je ne réponds jamais à cette engeance, je ne leur rends pas le moindre service et si je peux laisser reclaquer la porte battante d’un quelconque établissement où je viens d’entrer dans la tronche d’une mouquère ou d’un individu exotique, cela ne me pose aucun cas de conscience. Le « vivre ensemble », d’accord, mais je le pratique à ma façon. Car c’est mon choix.

Jean-Marc FERRARINI

« Gné »? pas mal comme concept…on peut aussi faire le malentendant, ou celui qui ne parle pas Français, en apprenant par exemple à dire « désolé, je ne comprends pas » dans une langue un peu exotique dont on sera à peu près certain que le sac-poubelle ne la comprend pas, et pouvoir débiter la phrase d’un seul tenant, sans hésiter ni bafouiller, vous rendra un peu crédible: par exemple en Hongrois, en Polonais, en Finnois, en Lithuanien, etc (Google is your friend).

Salah Rab

Ce sont des verrues. Je vois que nous avons une invasion de troll, sur ce fil… Une invasion de PAB et de lèches-babouches. Je leur rappelle que ces bâchées qui puent la mort, découpent le prépuce de leurs enfants pour des raisons mythologiques et contre avis médical, en tous les cas, contre l’intégrité physique du mineur. Laisserait-on un punk à chien tatouer et faire des piercings à ses gosses? Idem pour les musulmans et les juifs : hôpital psy ou prison. C’est un acte de barbarie. Et qu’on ne vienne pas m’expliquer que cet acte de barbarie serait un bienfait,… lire la suite

RoyalisteDeCoeur

Article indigent, que RL fasse le tri dans ses contributeurs!

Jean-Paul Bourdin

Oh, au contraire, Anne n’y va pas avec des pincettes et elle a raison. L’expression des patriotes est multiple même si parfois elle n’a pas l’heur de vous plaire. Bravo Anne !

Fomalo

Chère Anne Schubert! Bien d’accord avec vous; il vaut mieux toujours être préparé.
Alors la prochaine fois, et quelque soit le tube en plastique (ou apparenté.. et ses dimensions ) commencez par éclater de rire, en pointant l’objet en disant « Non, non, interdit! » et si l’entorchonnée insiste, glissez lui à l’oreille « c’est godemiché haram » avec gestes à l’appui !Vous pourrez en outre, au besoin, apporter à la lexicologie de l’allogène un nouveau terme avec son étymologie romaine!
Voilà c’était ma contribution sarcastique en l’honneur de la résurrection pascale.

Le king

Commentaire d’une stupidité indépassable …

rastacrockett

King Kong tu pues le muz ! Et ta sœur ?

gabriel

On a osé adresser la parole à Mme Schubert sans demander son autorisation. Cela mérite au moins un article sur RL. J’espère que vous avez en parallèle saisie votre avocat pour cette affaire gravissime.

Jean-Paul Bourdin

Gabriel vous en êtes un, et un beau, vous n’avez pas saisi le côté ironique du propos. Et puis de toute façon Anne a raison. Ce n’est pas « on » qui s’est adressé à elle, mais une voilée, symbole de cette maudite secte.

gabriel

Ironique? On ne doit pas avoir la même définition de l’ironie.

Kader Oussel

Décevant, en effet. On va finir par regretter les gauchistes !

mickael

Vous êtes un cliché ambulant, merci pour le fou rire.

Rosalie

« Un seul rayon reste immaculé et peut s’enorgueillir de ne jamais en voir la moindre : la librairie. »

Profitez-en donc pour chercher un Bled (…) d’occasion !

Nicolas

7 paragraphes sur 9 qui ne servent a rien ! Les articles De RL (site d’infos ?)devraient se contenter de l’essentiel au lieu de s’epoumoner a disserter sur des longueurs inutiles! Desolé! Le defaut francais ou comment c’est ecrit est plus important que le message!

RoyalisteDeCoeur

Tout a fait d’accord avec vous!
Je rajouterais que le français de cette dame est en plus à désirer!

CLOVIS

On ne dit pas « …est en plus à désirer », mais « Laisse en plus à désirer » ! Vous voyez, il n’est pas simple de donner des leçons à autrui… Par ailleurs, cette personne n’est peut-être pas Francophone à la base ! Alors, un peu d’indulgence SVP…

Nicolas

Vous venez de demontrer ce que j’ai ecrit plus haut. Vous faites partie de ceux ou ce qui compte le plus n’est pas le message mais la facon dont il a ete ecrit! Moi j’ai oublie le francais et mon clavier ne mets pas les accents! De plus l’orthographe n’a jamais fait pousser les patates!

gaulois réfractaire

La mauvaise orthographe fait pousser les navets.

Eugénie

Pas faux non plus !

CLOVIS

Je suis totalement d’accord avec vous : seules les idées comptent !… Alors, pourquoi reprendre cette personne sur sa façon d’écrire ???? Vous même reconnaissez vos difficultés en la matière ! En l’espèce, cette dame voit son passé, son avenir se déliter, et le vit très mal, c’est son droit de l’exprimer, et personne n’est en droit de contester SON vécu. NON ??…

arqué

Il n’est pas simple de donner des leçons à autrui…et ne pas en donner également aux truies de bâchés

CLOVIS

Le « petit Nicolas » nous fait son caprice !…. (PS / La dernière phrase est au poil pour un donneur de leçons…)

N’a Frog

Tu dois te sentir seule
Je te plains

THE END

houlalah !!!!remettez les gaz immédiatement ça vole très bas , vous êtes en train de tondre le gazon.

le Franc

la solitude, c’est ce qu’on a politiquement choisi depuis 200 ans ; l’ultracapitalisme où ne l’on ne doit plus rien ni à personne.
en face, ils sont communautaristes, et quand ils se pensent tout seuls ils savent qu’ils sont nombreux, soudés, donc indestructibles même quand ils ont un qi de 60 ; insulter cette dame, c’est renforcer le camp d’en face.

Patapon

RECONQUISTA!!!!