Bronzez tranquilles, l’économie française va bientôt exploser

Publié le 10 juillet 2019 - par - 15 commentaires - 2 734 vues
Share

En parcourant les sites professionnels de l’économie mondiale, donc européenne, donc française, ce ne sont que des nouvelles anxiogènes qui s’évaporent en ce doux été 2019.

Notez que peuvent allègrement s’en tamponner le coquillard ceux convaincus par la prophétie-escroquerie écologique : https://ripostelaique.com/lecolo-degenere-yves-cochet-predit-la-disparition-de-lhumanite-en-2050.html. Lesquels bienheureux devront en outre laisser leur place aux migrants : https://ripostelaique.com/la-mafia-verte-ecolo-gaucho-veut-prendre-le-pouvoir.html et https://ripostelaique.com/programme-jadot-retour-de-tous-les-mioches-de-djihadistes-en-france.html

Pour tous les autres, travailleurs, privés d’emploi et retraités, épargnants malins et pas malins, les temps vont être particulièrement maussades avec de fortes précipitations. Organisées et prévues.

Le moteur allemand a des ratés : la Deutsche Bank en grande difficulté depuis des années

« Deux jours après le départ du patron Garth Ritchie de sa branche d’investissements, la Deutsche Bank, en grande difficulté depuis des années, a annoncé un plan restructuration sans précédent, qui passera notamment par la suppression de 18 000 emplois d’ici à 2022, soit un cinquième de ses effectifs.

« La restructuration va entraîner une réduction du nombre de postes équivalents temps plein de 18 000 d’ici 2022, pour ramener les effectifs à environ 74 000 personnes », a annoncé la banque dans un communiqué, en expliquant ainsi vouloir réduire ses coûts de 17 milliards d’euros d’ici à 2022 et retrouver la rentabilité.

La banque allemande a indiqué qu’elle allait essuyer une lourde perte nette de 2,8 milliards d’euros au deuxième trimestre de l’exercice en cours en raison de charges liées à un vaste plan de restructuration… », source et infos complètes sur https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/deutsche-bank-s-administre-un-remede-de-cheval-pour-se-redresser-822899.html

Casino devenu le fantôme stéphanois

https://www.zonebourse.com/CASINO-GUICHARD-PERRACHON-4627/actualite/Groupe-Casino-Le-Groupe-Casino-a-finalise-la-cession-de-3-hypermarches-de-4-supermarches-Casino-e-28840832/

https://www.zonebourse.com/CASINO-GUICHARD-PERRACHON-4627/actualite/Casino-cession-de-huit-magasins-finalisee-28840905/

https://www.zonebourse.com/CASINO-GUICHARD-PERRACHON-4627/actualite/Casino-Guichard-Perrachon-Concurrence-La-Commission-europeenne-enquete-sur-Casino-et-Intermarche-28637179/

Mais les petits actionnaires (souvent du personnel de l’entreprise) qui ont vu leur pécule fondre  comme neige au soleil, diminué encore des frais de rachat de leurs actions, les gérants et les employés virés, seront ravis d’apprendre que tout ne va pas si mal pour le groupe, en apparence et pour l’instant, dans l’illusion du business vert :

« Fondée en 2007 au sein du Groupe Casino, la société GreenYellow propose des solutions de transition énergétique B to B. Depuis sa création, l’entreprise, qui emploie 260 collaborateurs en France, en Amérique latine, en Afrique et en Asie, a développé plus de 150 projets photovoltaïques pour une production globale d’environ 190 mégawatts (MW).

GreenYellow exploite également plus de 1 500 contrats d’efficacité énergétique, aussi bien avec des magasins du groupe Casino qu’avec des clients tiers.

24 % du capital détenus par Tikehau et Bpifrance. Grâce à cet investissement de 150M€, Green Yellow va pouvoir accélérer son développement en France et à l’international. Elle doit notamment annoncer d’ici quelques jours la création d’une co-entreprise avec  Engie dédiée à l’autoconsommation solaire. » source : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/solaire-bpi-france-et-tikehau-capital-au-capital-de-greenyellow-793922.html

Tout va très bien, Madame la marquise, tout va très bien

« Nouvelle cession après un portefeuille immobilier de 565 M€. Comme le relève le Financial Times, cette annonce est un signal supplémentaire adressé par Casino aux investisseurs pour tenter de les rassurer au sujet du niveau d’endettement élevé de la holding et d’une structure complexe. Elle fait suite à la vente, rendue publique il y a quelques semaines, d’un portefeuille immobilier de 565 millions d’euros, racheté par une entité de l’assureur Generali. L’action, qui avait perdu 50 % de sa valeur en un an début septembre, a repris quelques couleurs depuis cette annonce mais affiche néanmoins une baisse de 27 % depuis le début de l’année. » source : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/solaire-bpi-france-et-tikehau-capital-au-capital-de-greenyellow-793922.html

Et Auchan, comme Carrefour, qui a du plomb dans l’aile

« Auchan s’est décidée à confier ses univers non alimentaires à d’autres enseignes spécialisées. En effet, le président exécutif d’Auchan Retail avait déjà annoncé son intention de se reposer sur « les meilleurs spécialistes de chaque univers » pour booster les ventes du non-alimentaire dans ses hypermarchés. C’est donc désormais acté, le distributeur va implanter des rayons confiés aux enseignes Boulanger et Electro Dépôt, spécialisées dans l’électroménager et le multimédia, dans ses hypermarchés. À noter qu’il s’agit de deux enseignes gérées par l’Association familiale Mulliez. » source : https://www.capital.fr/entreprises-marches/les-enseignes-boulanger-et-electro-depot-debarquent-chez-auchan-1344038

« Des sites Auchan menacés de fermeture en France. Pour Auchan, le départ d’Ali Khosrovi et la nomination de Jean-Denis Deweine interviennent alors que les affaires vont mal. La situation est telle que plusieurs actions ont déjà été menées pour tenter de rétablir la bonne santé d’Auchan Retail. En octobre dernier, l’association familiale Mulliez nommait ainsi un nouveau président, Edgard Bonte, pour permettre une transformation plus rapide de l’entreprise et redresser la société. Depuis, le maître mot au sein de l’entreprise semble être « austérité ». Comme le rappelle LSA, les activités d’Auchan en Italie et au Vietnam vont être suspendues dans les prochains mois et 21 sites français sont menacés de fermeture s’ils ne parviennent pas à trouver de repreneurs. » source :  https://www.capital.fr/entreprises-marches/le-dg-dauchan-france-file-chez-intermarche-1341884

Les banques françaises ont prêté 60 fois le pognon qu’elles n’ont pas : quand le bank run commencera, il sera trop tard

https://youtu.be/wtujbyw0n3E

lien de secours https://youtu.be/wtujbyw0n3E

Au secours, revoilà Lagarde !

Tous les voyants budgétaires de la France sont au rouge et pourtant le gouvernement se réjouit : grâce à un recours massif à l’endettement, il pourra pendant quelque temps encore dépenser plus en économisant moins.

« L’exécutif macronien, lui, n’a nullement l’intention de serrer la ceinture des comptes publics. D’autant qu’une bonne nouvelle est venue cette semaine conforter le laisser-aller de Bercy. En nommant à la tête de la Banque centrale européenne, l’ancienne ministre de l’économie et des finances Christine Lagarde, le Conseil européen a voulu que soit reconduite la politique laxiste de taux d’intérêt zéro initié par le président sortant de la BCE, Mario Draghi. La France pourra de ce fait continuer d’emprunter encore et encore, servie par des taux d’intérêt négatifs (entre 0,5 % et 0,25 % depuis la mi-juin) qui lui permettent non seulement de vivre à crédit à frais nul mais au surplus de recevoir des marchés un pourboire de plusieurs milliards chaque année.

Pour la cour des comptes, la décroissance des taux d’intérêt permettra d’économiser 4 milliards sur la charge de la dette (actuellement 99 % du PIB) en 2020, et selon la Banque de France 8 milliards en 2022. Si la plus grande partie de ces emprunts était destinée à l’investissement en matière de recherche ou d’infrastructures, la chose pourrait, dans ces conditions, avoir un sens et même s’avérer vertueuse. Il n’en est rien : seuls 6 % des sommes empruntées vont à l’investissement. Le reste sert à couvrir le fonctionnement de l’État qui, sans ces prêts serait en faillite, et à permettre les politiques clientélistes de ses gouvernements.

Jusqu’à quand ? Les taux remonteront un jour. C’est bien sur cette échéance non datable mais inéluctable que tablent les marchés qui pour le moment considèrent la France comme un simple investissement transitoire, une sorte de banque de dépôt.

Le jour viendra de refermer la parenthèse des taux négatifs. Chaque hausse de 1 % se traduira, alors, par un alourdissement de la facture de 19 milliards chaque année. », source et intégralité de la contribution sur : https://www.parti-de-la-france.fr

Impossible de dissocier Lagarde de Tapie

Relaxe générale au procès de l’arbitrage Tapie (délai d’appel éventuel en cours)

https://youtu.be/OUdYAD65ydM

« Nous avons une classe politique corrompue et vendue »

Pierre Cassen commente l’information parue dans Le Canard Enchaîné, selon laquelle Raymond Barre, ancien Premier ministre de Giscard, qui prônait l’austérité pour les Français, avait un compte de 7 millions d’euros, planqué en Suisse. Partant de cette information, il explique pourquoi il est convaincu que nos politiciens actuels ont les mêmes pratiques, et cachent des sommes conséquentes à l’étranger.

https://youtu.be/DQK7An1tO-Q

lien de secours https://youtu.be/DQK7An1tO-Q

https://www.ripostelaique.com

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
le Franc

………..et le Grand Ménage se fera naturellement.

Le Blob

Cette classe politique planque son fric parce qu’elle sait pertinemment que l’explosion populaire, et non populiste, ne saurait tarder, et ça lui permettra de fuir à l’étranger pour sauver sa peau et celles des siens. Je parle de vraie baston, pas de gnognote façon gilets jaunes car tout le monde n’est pas descendu dans la rue et que la majorité des mécontents est silencieuse…jusque quand ?

OTOOSAN

Je risque pas de bronzer, je fais comme au Japon, un chapeau et un pare soleil…

POLYEUCTE

Présomptueux de parler économie sur ce site. J’en connais qq chose…
Mais pour vous suivre un instant, en toute inutilité, j’ai écrit ici que 2019/20 seront une cata. Pb des taux nuls ou négatifs, endettement de la Planète à 300 %, le placement en Or, une prison. avec ses surveillants.
Lisez Ch. Sannat pendant l’été.
Chacun pour soi et Dieu pour tous ! MDR !

RODRIGUE

Mesure de bon sens, je le lis tous les jours, il est d’une remarquable précisions et ses analyses hors du commun.. Ne seriez vous pas Charles Sannat ?
Préparez-vous, tout n’est pas perdu !

Dehache

Il vous faut avouer, cher M. Chassaing, que ce n’est pas a cause de la famille Le Pen !

Le Blob

Ça c’est juste.

Jacques Chassaing

à Dehache, le roi des commentaires inutiles:
L’indignité des Le Pen (article récent de Martin Moisan) a aussi pour conséquence de n’avoir jamais été élus. Vous pouvez donc toujours rêver que la situation serait différente. Mais comme le business de Jean-Marie, Marine et Marion consiste à bien vivre de la politique sans accéder au pouvoir, toute louange des farces et attrapes Le Pen n’est qu’une galéjade.
Ce que de forts nombreux commentateurs de l’article de Martin Moisan ont exprimé.

Robert

Très bon article. Merci.
Les taux négatifs, ça ne durera pas car le principe est simple : ceux qui prêtent de l’argent non seulement ne reçoivent aucun intérêt mais en plus perdent de l’argent. Et sachant qu’aujourd’hui, ce sont des investisseurs privés qui prêtent…
Concernant les entreprises et les banques qui vont mal, c’est une habitude, le principe est simple lui aussi : les hauts dignitaires tapent dans les caisses jusqu’à plus soif par des moyens directs ou détournés et ensuite l’entreprise est en crise, ensuite on fait de l’austérité sur les salariés ce qui fait de l’économie qui sera elle aussi aspirée… Les hauts dignitaires sont les grands dirigeants (privés ou publiques), les politiques, bref tous ceux qui ont fait ou font le monde.

Raslebol

A force d’imprimer de la fausse monnaie, la monnaie, comme n’importe quelle marchandise qui serait en trop grande quantité sur les marchés, va voir sa valeur s’approcher de zéro. Plus personne ne pourra vivre avec son salaire ou sa retraite. Et, cerise sur le gâteau, tous les biens tangibles vont très fortement augmenter, du fait de la chute de la valeur de notre monnaie. La grosse catastrophe nous arrive direct sur la tronche, pas dans 50 ans, mais tout simplement cet été, même que notre 1er ministre vient de le reconnaître dans une émission TV de grande écoute. Profitez bien du soleil !

RODRIGUE

Comme en Allemagne dans les années 30, on ira acheter une baguette avec une brouette de Marks

kounnar

« Mon conseil : achetez de l’or physique si vous le pouvez »
Je me sers un peu de la courbe du prix de l’or comme d’un thermomètre et la depuis peu ça chauffe…

BERNARD

L’or c’est pas mal, mais on ne peut pas se torcher avec, contrairement aux billets :)

BERNARD

Écoutez ça (Béchade dans les éconoclastes). J’ai toujours critiqué M. Rousset d’un point de vue économique ça fait au moins 3 ans qu’il prévient d’un crash… Ces deux là auront raison un jour.. le problème est juste la date, et il ne faudrait pas grand chose pour que tout le système s’effondre…
Mon conseil : achetez de l’or physique si vous le pouvez (vous pourrez toujours avoir du pain avec), et pour les plus courageux pour acheter sur internet et autres, achetez un peu de crypto-monnaies (on ne pourra jamais vous la confisquer…)
https://www.youtube.com/watch?v=O1civg8lyTk

Le Blob

Achetez des armes aussi.