Bruckner relaxé : il est temps d’ouvrir le dossier de tous les collabos

Publié le 21 janvier 2017 - par - 22 commentaires - 2 778 vues
Share

Une bonne nouvelle : Pascal Bruckner a été acquitté et les associations, le PIR et les Indivisibles, qui le poursuivaient, déboutées. Le philosophe avait déclaré en 2015 sur le plateau de 28 minutes (Arte) qu’il fallait faire « le dossier des collabos » et accusé certaines associations d’avoir justifié la mort des journalistes de Charlie Hebdo par leurs discours haineux et biaisés.

Pascal Bruckner était poursuivi pour diffamation par ces associations ad hoc qui se disent anti-racistes mais sont en réalité tout ce qu’il y a de plus racistes. En particulier Houria Bouteldja avec ses Français sous-chiens, insistant sur le fait que bientôt ils seraient traqués partout et que ce serait bien fait pour eux, et avec son texte dans lequel elle dit qu’elle est Mohamed Merah… Pascal Bruckner comparaissait donc devant la très estimée dix-septième chambre correctionnelle bien connue pour certaines incroyables décisions très « mur des cons ».

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/01/19/31003-20170119ARTFIG00152-proces-bruckner-une-defaite-pour-les-collabos-de-l-islamisme.php

Il s’agissait donc, pour la défense, de mettre en évidence l’idéologie de ces militants identitaires qui, « outre leurs actions contre un supposé racisme d’État, font parfois des terroristes les victimes d’une France haineuse à l’endroit de ses citoyens d’origine étrangère, et des victimes les premières responsables de leur funeste sort. »
Bien évidemment les frères Kouachi ne connaissaient sans doute pas ces associations mais ils baignaient dans un contexte de volonté de tuer la liberté d’expression, dans leurs banlieues dont Sihem Habchi, présidente de Ni putes ni Soumises, a dit lors du procès qu’on assistait dans les cités à ce processus de confiscation violente de l’expression, téléguidé par une gauche déphasée qui, sous couvert de poursuite de la lutte pour l’émancipation et contre la domination, se retrouve à justifier les pires atteintes aux libertés, par exemple en soutenant qu’une femme qui met le voile est libre et qu’il faut donc l’accepter. Avec un tel raisonnement « droit de l’hommiste » on aboutit à n’importe quoi. Bientôt nous parlera-t-on de la liberté de l’excision ? Certains, à gauche, ont soutenu que si l’excision était culturelle il fallait laisser faire…Et la lapidation, aussi ?…

Si chacun dans les débats dans cette affaire a reconnu l’existence d’un racisme ou d’une xénophobie visant des minorités, (de plus en plus les minorités blanches et de culture chrétienne serais-je tentée de dire…) les intervenants ont d’abord clamé leur liberté de pouvoir critiquer toutes les religions, l’islam compris, sans pour autant être considérés comme des « islamophobes ». Un terme que tous ont récusé, y voyant un instrument d’intimidation infamant, sinon « une escroquerie intellectuelle » :

http://www.lepoint.fr/societe/le-curieux-proces-bruckner-01-12-2016-2087138_23.php

Voilà qui fait plaisir : nous ne sommes pas seuls à penser que le concept d’islamophobie a été fabriqué uniquement pour paralyser le bon sens des patriotes, désespérés devant une telle mauvaise foi et une telle atteinte à nos droits, dans un pays où la liberté d’expression avait toujours été la règle mais où elle est terriblement atteinte…

Cette décision indique clairement qu’il y a continuité entre deux discours, le discours violent des djihadistes et celui, plus soft en apparence, mais tout aussi nocif, des collabos. Il y a identité de nature dans leurs discours. La seule différence est de degré.

Il serait temps, surtout en cette période d’élections, que la gauche, et aussi la droite,  fassent  leur autocritique. Pour l’y aider, il nous faudrait un Trump, qui donnerait un bon coup de pied dans cette fourmilière puante des collabos…

Des collabos, il y en a partout. Faisons le ménage !

Sophie Durand

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Eschyle 49

Comment lutter contre l’amalgame, avec un mot qui le pratique ? Raphaël Enthoven , sur Europe 1 , le 20 janv. 2017, à 8h39 , sur le jugement du TGI de PARIS , 17ème Chambre , du 18 janvier 2017 :
https://www.youtube.com/watch?v=KjFoJCdpF0Y
Et sur l’audience du 30 novembre 2016 :
http://www.lepoint.fr/societe/le-curieux-proces-bruckner-01-12-2016-2087138_23.php

hathoriti

Sylvie Danas, très juste ! Fonçons !

hathoriti

Et pan ! Dans la gueule ! Bien envoyé, Octave ! Non, mais ! Ils vont nous les casser encore longtemps?

ROB

Même une justice à la botte du politiquement correct autoproclamé doit bien admettre CERTAINES évidences.

Sophie Durand

@Jacksoul
Nous ne sommes pas en désaccord, vous avez tout à fait raison et je la revendique aussi !

Sophie Durand

@Octave de Mequerville
«  »toute cette sémantique de « Collabos etc… introduite dans le discours patriotique de pacotille par les pires ennemis du patriotisme et par les meilleurs alliés de l’immigration islamique , c’est juste pour brouiller les cartes »
vous pouvez expliquer, car ce n’est pas très clair ?
Le mot « collabo » est utilisé justement par les patriotes qui en ont assez de l’attitude de ceux qui encouragent l’islamisation…

Fisfu

Belphégor,
Avant de donner de leçons de francité à un patriote, l’octave soudard qui vous interpelle pourrait apprendre un peu la conjugaison des infinitifs et les accords de participes! Hé,hé, ez-er ou é-er. La fatuité grandiloquente montre vite ses limites.
Amicalement, ami, calmement…nous avons des ennemis en commun… et la primaire péhesse s’annonce comme une défaite.
L’avenir se dégage!

ahje

@tatave de mequerville: si Pygmalion est le Père du Golem, alors vous êtes l’incarnation de Monsieur Jourdain. Contrôlez ce que vous citez, vous nagez entre plusieurs cultures, ce qui confirme votre état confusionnel dans le monde actuel.

40 ans de 93

« …assistait dans les cités à ce processus de confiscation violente de l’expression… »

Curieusement, cela m’a remit en tète une « discussion » avec un jeune nouvellement arrivé de l’autre rive de la méditerranée.

Je lui dis « dieu n’existe pas » du haut de mes 8 ans, il m’avait répondu, alors, avec le ton qui indique qu’il y a un risque à continuer sur cette voie : « il ne faut pas dire cela »

Evidemment j’ai laissé tomber, vous pensez bien, à 8 ans on joue aux billes et on ne se querelle pas pour des idées aussi abstraite, du moins est-ce l’éducation que j’ai reçu et libre à chacun de croire ou pas.

C’était en 1972 à l’école Pierre Sémard de St-Denis. Était-ce les premiers prémices du fabuleux « vivre-ensemble » et les affres que l’on connait à l’heure actuelle !?

Depuis cette ville à fait son chemin avec plus ou moins de bonheur … voir Renaud de la Villaudière et ces récents reportages, qui décrivent une réalité vieille de 30 ans minimum !

belphegor

Ces quoi tous ces imbéciles, tels Octave de Mesdeux, ce Brennos ? On parle du procès de P. Bruckner intenté par des musulmans contre la liberté d’expression et on se retrouve avec les logorrhées de ces deux bracos complètement déneuronés en train de baver comme des chiens enragés contre ce qu’ils appellent l’antiFrance. D’abord c’est quoi d’antiFrance. Pour moi l’antiFrance, ce sont les collabos socialo gallo celto…., les islamo compatibles, les idiots utiles, ces juges qui acceptent d’instruire des plaintes qui devraient être jetées à la poubelle.

André Léo

« Si vous vous dites atterré par l’inculture crasse du monde musulman; si le sort réservé aux femmes par l’islam vous indigne; si vous rappelez aux ignorants que le djihad, cette guerre à mort contre tout ce qui n’est pas islamiste est pratiquée depuis le « prophète », et n’a pas été « inventé » pour désigner les « terroristes » du XXIème siècle; si vous ne reconnaissez pas Mahomet, et pire, si vous déniez sa « qualité » de saint homme à ce criminel, ce massacreur, ce polygame qui tuait les maris de ses multiples femmes, ce pédophile qui a « épousé » une petite fille de 6 ans, alors, vous êtes islamophobe! »
CF Zineb El Rhazoui dans « Détruire le fascisme islamique ». Editions Ring.

UltraLucide

Le CCIF est une officine de subversion organisée par mes mondialistes pour affaiblir la France et diviser un peu plus les français, qui le sont déjà par nature, et le sont déjà dramatiquement de nos jours. La soi-disante « islamophobie » a été inventée comme arme de propagande contre la République, destinée à ancrer en France le délit de blasphème, un des piliers de la Charia.

lyhns

Ce n’est malheureusement un secret pour personne qu’à la fin de la guerre les allier, France comprise,protégèrent certains nazis qui pouvaient les servir soit dans le domaine scientifique soit dans le domaine des renseignements! Maintenant dire que Klarsfeld est un faux chasseur de Nazis est une honte !

lyhns

J’ai pour ma part toujours dénoncé cette escroquerie intellectuelle d’islamophobie qui remettait en cause la liberté d’expression et le droit de blasphème. Etant hâté je préfère le droit de parler et de critiquer n’importe qu’elle religion ! Pire l’invention de ce mot islamophobie est l’introduction de la charia et de l’islamisation en France!

OCTAVE DE MEQUERVILLE

les Golems se retournent contre leurs Pygmalions ! Pascal Bruckner est peut être un héros pour les patriotes du Dimanche , mais jamais celui des nationalistes gaulois francais qui ont affrontés les créatures des « Nouveaux Philosophes » de l’Antifrance comme lui des banlieues au corps à corps et les mains nus … de plus toute cette sémantique de « Collabos etc… introduite dans le discours patriotique de pacotille par les pires ennemis du patriotisme et par les meilleurs alliés de l’immigration islamique , c’est juste pour brouiller les cartes et ne pas nommer les choses par leur nom.. Tous les Gaulois ne se feront pas avoir par toute cette sorcellerie et cette cabale soi-disant anti islamique ..

André Léo

« Faisons le ménage »! Oui, mais par quoi commencer?
1/Virer cette gauche aliénée à l’islam et aux communautarismes. ça sera fait en mai.
2/ Corriger cette justice soixant’huitarde qui ne répond qu’Interdiction de la liberté de parole quand il s’agit de la Libérer. Abroger sans délai les lois Pleven, Gayssot et taubira.
3/Supprimer les subventions de toutes natures aux « associations » scélérates pour nos libertés et aux groupes anti-laïcs. La liste est interminable de ces parasites de la pensée. La résolution du 1/ avec la disparition de la gauche devrait y conduire.
4/ comme pour le pouvoir judiciaire, non démocratique car non élu, le pouvoir insolent et anti-laïc des médias se permet toutes les dérives et il doit être combattu. Il l’est déjà par les réseaux internet, mais il faut trouver des moyens de fédérer tous ces sites progressistes et anti-islamistes, afin que chaque patriote soit au fait des combats pour la Laïcité et la Liberté.
Ci après, lien vers article de GW Goldnadel qui pose ces questions, en somme.
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/01/09/31001-20170109ARTFIG00142-l-irreversible-processus-de-cretinisation-de-la-gauche-francaise.php

ROB

Des tas de termes comme islamophobe, raciste, politiquement incorrect, etc, sont VOLONTAIREMENT DISQUALIFIANT tout comme «fasciste» est une insulte qui VISE A TÉTANISER L’ADVERSAIRE, le frapper d’anathème.

Sylvie Danas

Très bonnes remarques quoique de bon sens, en fin d’article, sur le terme « islamophobe » qui est un instrument de propagande fabriqué de toutes pièces par les chantres de l’instauration de la charia en France.

Les combats de vocabulaire sont importants: ils sous-tendent le débat d’idées. Quand l’adversaire vous a imposé son vocabulaire, il a pratiquement gagné, ça n’est plus qu’une question de temps.

Alors ? Ne nous laissons pas faire et rendons coup pour coup. Il est temps d’utiliser systématiquement et largement le terme « francophobe » pour qualifier tous ces imposteurs, crypto-islamistes ou idiots utiles de l’islamisme

Patrick Granville

Après la bonne nouvelle de l’élection de Trump et la relaxation de Pascal Brucker en voilà des bonnes nouvelles. Brillantissime analyse de Sophie Durand. Gardons l’espoir que la 17e chambre aura délaisse la pensée philosophique du mur des cons pour se recentrer sur une justice libre objective et digne de ce nom.

Ouvrir les dossiers de tous les collabos, c’est bien.
Ensuite il n’y aura plus qu’à tous les « boucler »…
Avec une jolie boucle…
Serrée juste comme il faut…
Ni trop, ni trop peu…
https://sitamnesty.wordpress.com/2017/01/17/la-pendaison-mode-demploi/

huguette

il est temps qu »on mette de l’ordre dans notre pays qui s’enfonce de jour dans l’horreur et le mensonge

jacksoul

Léger désaccord avec l’Auteur(e): certes, le terme « islamophobe », délibérément disqualifiant à l’instar de « fasciste », vise à tétaniser l’adversaire, frappé d’anathème.
Mais pour ma part, je ne récuse aucunement cette expression pourtant scabreuse et fourre-tout. Au contraire et en ce qui me concerne, je la revendique.