Bruxelles attribue le prix 2021 du « meilleur commercial » au PDG de Pfizer…

***

L’événement commence à dater un peu, mais mérite d’être rappelé : le 10 novembre 2021, lors d’une cérémonie de l’Atlantic Council à Washington, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a remis le prix du « meilleur dirigeant commercial » de l’année 2021 au PDG de Pfizer, Albert Bourla.

Albert Bourla, allumant en action de grâce les bougies de la fête d’Hanoukka lors d’une cérémonie organisée le 10 décembre 2020 par l’ambassade d’Israël à Washington, quelques jours après que Pfizer eut reçu le feu vert des autorités sanitaires américaines (chaperonnées par Anthony Fauci) pour distribuer son « vaccin » contre le Sars-Cov-2 sur l’ensemble des États-Unis.

***

Ursula von der Leyen présidente de la Commission européenne et son mari Heiko, directeur médical chez Orgenesis, entreprise de biotechnologie spécialisée dans les thérapies géniques de type Pfizer

***

« Cette année nous a rappelé que nous devons défendre la démocratie au quotidien » a déclaré Ursula von der Leyen en récompensant Albert Bourla. A cette occasion, la présidente de la Commission européenne s’est félicitée de la campagne de « vaccination » mondiale rendue possible par Pfizer.

***

Leader mondial des laboratoires fabriquant des « vaccins »  contre le coronavirus, Pfizer a réalisé en 2021 des bénéfices de plusieurs dizaines de milliards d’euros. En août 2021, le Financial Times rapportait que Pfizer, profitant de sa position dominante sur le marché, a fait passer le prix de son « vaccin » de 15 € 50 à 19 € 50 euros la dose.

Sur les années 2021-2022, Pfizer, son partenaire allemand BioNTech et Moderna sont assurés de générer à eux trois plus de 50 milliards d’euros de bénéfice grâce aux ventes de leurs « vaccins » contre le Covid-19.

En 2022, les « doses de rappel » permettront à Pfizer-BioNTech d’une part et à Moderna d’autre part d’engranger des bénéfices respectivement de plus de 5,6 milliards et de 6,4 milliards d’euros

En avril 2021, Ursula von der Leyen annonçait la signature d’un nouveau contrat d’achat de 1,8 milliard de doses de « vaccins » anti-Covid auprès de BioNTech-Pfizer, avec des livraisons prévues jusqu’en 2023. « D’autres contrats et d’autres technologies de vaccins suivront », a-t-elle précisé. Le New York Times rapportait que dans les semaines qui ont précédé la signature du contrat, Ursula von der Leyen avait échangé de nombreux appels téléphoniques et SMS avec le directeur général de Pfizer, Albert Bourla. Le Médiateur européen a demandé à la Présidente de la Commission la publication de ces SMS (1). Ursula von der Leyen lui a opposé une fin de non-recevoir, affirmant qu’elle n’en avait gardé aucune trace

***

L’Atlantic Council – fortement inféodé à l’OTAN – est un groupe de pression américain dont le but est de promouvoir la coopération américano-européenne, le fameux « axe atlantique ».

L’Union européenne est le terrain de jeu de l’Atlantic Council alors que la French American Foundation, (qui compte Emmanuel Macron et Edouard Philippe parmi ses « Young Leaders », ainsi que de nombreux membres de la classe politico-médiatique française) concentre ses efforts de lobbying sur la France

D’après Le Monde Diplomatique, la Commission européenne considère le lobbying comme partie intégrante du système démocratique :

« 15.000 lobbyistes y sont installés pour tenter d’influencer la politique européenne. Placées au plus près des institutions européennes, des entreprises comme Google, Facebook ou IBM tentent de peser sur les discussions européennes ».

15.000 organisations sont ainsi inscrites au registre officiel des lobbys, faisant de Bruxelles la capitale mondiale des intérêts privés.

Dans une étude publiée en 2015, l’ONG Transparency International appelait l’Union européenne à engager de vraies réformes pour lutter contre un lobbying qualifié d’« opaque », une opacité bien souvent synonyme de corruption

C’est ainsi que fin septembre 2021, la Direction nationale anti-corruption de Roumanie a ouvert une enquête sur les circonstances dans lesquelles ces vaccins avaient été achetés, se plaignant d’avoir payé et reçu trop de vaccins de Bruxelles par rapport à ses besoins. Les procureurs ont déclaré que ces enquêtes permettraient d’identifier des « abus de pouvoir » et des avantages personnels potentiels tirés des contrats avec Pfizer.

De quoi semer le trouble sur les enjeux de pouvoir entre l’UE et les grands groupes privés, enjeux très rarement médiatisés.

Source : Laurent Gey – Epoch Times

***

(1) : Lettre du Médiateur européen, Mme Emily O’Reilly, à la Commission européenne concernant le refus de l’accès du public aux messages « textos » échangés entre Ursula von der Leyen [présidente de la Commission] et le PDG d’une société pharmaceutique concernant l’achat d’un vaccin COVID-19 (votre référence GESTDEM 2021/2908) [en clair : Albert Bourla concernant l’achat par l’UE des 1,8 milliard de doses Pfizer mentionnées supra] :

Correspondance – 16/09/2021
Affaire 1316/2021/MIG – Ouverte le 16/09/2021 – Institution concernée Commission européenne

Commission européenne

Madame la Présidente,

J’ai reçu une plainte de X contre la Commission européenne. Elle concerne l’accès du public aux messages « textos » relatifs à la conclusion d’un accord d’achat pour un vaccin COVID-19 au début de cette année, comme l’a rapporté le New York Times.

En cas de refus d’accès du public aux documents en vertu du règlement 1049/2001,
les demandeurs peuvent se tourner vers le Médiateur. Dans ce contexte, j’ouvre une enquête sur cette plainte.

La Commission a partiellement divulgué trois documents au plaignant, mais a déclaré qu’elle ne disposait d’aucun document relatif à des messages « textos » relevant de la demande. La Commission a également déclaré qu’elle n’a pas à « préserver chaque document » et que les messages « textos » sont généralement « éphémères » par nature et donc, en principe, exclus de sa politique d’archivage.

Compte tenu de l’objet présumé des textos, le plaignant considère que ces messages
relèveraient de la notion de « document » au sens du règlement 1049/2001.

J’ai décidé qu’il était nécessaire que mon équipe d’enquête rencontre les représentants de la Commission afin d’obtenir des informations complémentaires. Plus précisément, je souhaiterais que la Commission puisse, au cours de cette réunion, expliquer :
– sa politique en matière d’enregistrement des messages textuels et la manière dont cette politique est mise en œuvre dans la pratique
– si, et dans l’affirmative, comment et où, elle a recherché d’éventuels messages texte relevant du champ d’application de la directive sur la protection des données.

Je serais reconnaissant aux représentants de la Commission concernés de bien vouloir contacter Mme Michaela Gehring qui est chargée de cette enquête, afin de convenir des modalités de concertation qui doit avoir lieu avant le 8 octobre 2021, si possible.

Les informations ou documents que la Commission considère comme confidentiels ne seront pas divulgués au plaignant ou à toute autre personne sans accord préalable [de la Commission]

Veuillez agréer, Madame, l’expression de mes sentiments distingués,

Emily O’Reilly, Médiateur européen
Strasbourg, 16/09/2021

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni 

image_pdfimage_print
13
1

16 Commentaires

  1. Je crois que dans quelques années, Alvertos Bourla (c’est comme ça qu’on prononce son nom en grec, son pays de naissance) sera le juif le plus détesté en Israël.
    Car les effets secondaires pénibles, handicapants ou même mortels de ce faux vaccin ont fait des ravages en Israël (et ailleurs).
    Le nombre d’Israéliens qui menaient une vie axée sur le travail, la famille, et qui avaient de l’énergie à revendre, et qui se sont retrouvés incapables de se mettre debout après avoir subi ce vaccin !
    Ce faux vaccin fauche des vies, et détruit des familles.

    • Et pourtant , il leur avait « fait un prix « , israel avait bénéficié de prix cassés !ah….Les affaires , très difficile de satisfaire tout le monde , surtout à la fois les juifs et les allemands

      • Il me semble avoir compris le contraire: Israël a négocié un prix élevé, à la condition d’être parmi les premiers pays à bénéficier du vaccin.

    • certain sites nient farouchement qu’il y ait en Israël des problèmes et insultent ou disqualifient les sceptiques et ressassent que le succès est total
      y a t’il des sources qui permettent de trancher ?
      merci

  2. Vendre des dizaines de milliards de doses de produits mortels, en passant en plus pour un bienfaiteur de l’humanité style Pasteur : c’est pas le prix du « meilleur commercial 2021 » qu’il fallait lui donner, mais carrément les doubles prix Nobel d’économie et de médecine !

    Moi je dis : « chapeau bas l’Albert! » sous les applaudissements de la foule en transes.

    Notre Mozart omicron, grand camelot de foire et bonimenteur patenté, essaye de faire pareil, mais ça ne ramène rien dans les caisses… mais les francons y croient toujours, c’est beau quand même !

    • Cet escroc n’est meme pas médecin , il aune formation de vétérinaire ! »chacun à son métier doit toujours s’attacher  » disait la FONTAINE

  3. et ben c’est y pas vrai qu’ils ont bien réussi ? quant aux rétrocommissions, j’espère qu’un journaliste va s’occuper à les démontrer

  4. Moi, juive, je comprends que l’on puisse devenir antisémite…
    Pour leur défense, je rappellerais qu’ils sont aussi géniaux dans le Mal que dans le Bien !

    • Comme beaucoup, il me semble. Pourquoi les juifs seraient-ils nécessairement assignés à leur collectif d’hier et d’aujourd’hui quand on pardonne si aisément aux Allemands d’avoir par trois fois mis à feu et à sang la France, pour ne citer que ce peuple ? Les juifs ne sont pas plus extraordinaires que les Florentins du XVe siècle, comme ils ne sont pas plus monstrueux qu’un Ulysse Grant commandant l’extermination des Amérindiens. Votre remarque consisterait à les mettre de facto en dehors de l’humanité. Et je parle en tant que catholique, convaincu par ailleurs d’appartenir à une exceptionnelle civilisation.

      • Pourquoi ne pas respecter la parole de quelqu’un qui a le désir d’exprimer quelque chose qui lui tient à coeur ? On se demande, là, qui assigne qui à quoi, car votre commentaire est très ambigü. Personnellement je trouve que l’émergence dans l’espace public de la parole d’Eric Zemmour a rebattu un peu les cartes de l’assignation tant chez les uns que chez les autres. C’est un des effets appréciables : que les uns et les autres sortent d’une assignation à un rôle obligé.

        • Si vous êtes assez stupide pour confondre l’argumentation et empêcher quelqu’un de s’exprimer, et de surcroît ne rien comprendre à ce que j’écris, je ne peux rien pour vous…

          • En fait les seules choses compréhensibles dans vos commentaires, ce sont les insultes.

    • Le génie n’est qu’individuel. Mais l’omerta autour du mal que des juifs ont pu commettre est organisée de manière collective. Avez vous entendu dire que des juifs aient pu commettre quelque méfait dans l’histoire de l’humanité ? Même le massacre des cananéens ne suscite aucune interrogation et il fonde en droit divin la propriété d’un territoire par les juifs.
      Seraient-ils donc les seuls qui aient une Histoire sans tâche. Tous les autres peuples sont critiqués ou alors ignorés car ce sont des minorités peu entendues. Le voilà le problème.
      Vis-à-vis des juifs, je plaide pour la reconnaissance de faits historiques puis le détachement, au risque sinon de devenir esclave d’une obsession, ainsi que pour une justice équitable sans les distinguer du commun des mortels.

  5. 50 Milliards de bénéfices en 2021 pour un truc qui marche à peine pour une société qui faisait 200 Millions de CA.
    Un produit qui était interdit car dangereux mais un brevet qui tombait au bon moment.
    Aucune responsabilité en cas d’effets secondaires.

    C’est le meilleur commercial de tous les temps.
    Il vendrait l’humanité au diable…

    • Il a de toute façon donné son âme au Diable… qui va être bien emmerdé de recevoir un type pareil ! Pourtant, des clients difficiles, il y en a pas mal, chez messire Cornu…

  6. « Bruxelles attribue le prix 2021 du « meilleur commercial » au PDG de Pfizer… ». Il le mérite puisqu’il a réussi à vendre son poison au monde (presque) entier !

2 Rétroliens / Pings

  1. Pfizer assigné en justice : une première en PACA, une deuxième en France… – Riposte Laique
  2. Pfizer assigné en justice : une première en PACA, une deuxième en France… – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

Les commentaires sont fermés.