Bruxelles paupérisé : 90 % de l’aide sociale va aux « nouveaux venus »

Publié le 28 décembre 2018 - par - 40 commentaires - 3 510 vues
Share


Le peuple est anesthésié par les médias, les belges humanistes au cerveau lessivé vivent sur mars à des années lumières de la réalité, le moindre mot sur l’islam, les arabes, et on vous regarde de travers et vous traite de raciste, il leur faudra une guerre civile et des millions de morts pour se réveiller

Analyse des tensions autour de l’immigration en Belgique. Le modèle multi-culturaliste a échoué (Alain Destexhe)

Par rapport à sa population, la Belgique a reçu plus d’immigrés que ses voisins, y compris la France. Dans les années 2000, le solde migratoire a été quatre fois plus important en Belgique qu’en France ou en Allemagne! Les problèmes qui en résultent (absence d’intégration, communautarisme, développement de l’islamisme) ont été niés ou minimisés.
Il y a aussi un clivage entre Flamands et Wallons. Au nord du pays, la NV-A et le Vlaams Belang (parti proche des thèses de Marine Le Pen) se sont emparés depuis longtemps de ces questions migratoires. Au sud du pays, la presse et les partis politiques se sont montrés plus réticents. De plus, le nord du pays vote majoritairement à droite (l’extrême droite et la droite nationaliste comptent pour près de 40% du corps électoral alors que le sud vote à gauche.

Bruxelles compte déjà probablement 30% de musulmans. En quelques années à peine, les Belges d’origine sont devenus minoritaires à Bruxelles. Le Parlement régional bruxellois, où les Belges d’origine étrangère sont en passe de devenir majoritaires, vote des résolutions sur la Palestine ou les Rohingyas de Birmanie mais ne s’intéresse pas à la situation des droits de l’Homme en Turquie. Dans les écoles primaires publiques bruxelloises, plus de 50% des enfants suivent le cours de religion musulmane.

La démographie est, ici, une question centrale. Bruxelles est devenue la seconde ville la plus cosmopolite du monde après Dubaï, sans en avoir la richesse. Autrefois, la ville la plus riche du royaume, elle est en voie de paupérisation suite aux vagues migratoires. À Bruxelles, 90 % des allocataires sociaux sont d’origine étrangère. Cela devrait faire réfléchir ceux qui prônent des frontières ouvertes tout en dénonçant la montée des inégalités.

Bruxelles: le nombre d’immigrants tonitruants a fait de Bruxelles un dépotoir.
Dans le cœur historique de la ville, les boutiques de souvenirs, qui vendent des gadgets made in China sont tenus par des Pakistanais et dans les restaurants les serveurs parlent arabe entre eux. Molenbeek est devenu, pour le monde entier, synonyme de perturbation. La transformation de Bruxelles en zone étrangère (immigrés + institutions européennes) est un des éléments qui causent la scission de la Belgique car la Flandre ne considère plus Bruxelles comme sa capitale, mais bien Anvers.
77% des belges sont ulcérés. Cela n’étonne personne, tout le monde vous le murmurera à l’oreille, puisqu’ils ne peuvent pas le dire ouvertement, ils accumulent une haine silencieuse. Les gens vous disent « je ne peux plus les voir, je ne peux plus les sentir, ils me font dégueuler. » D’autres « on a bien foutu les Allemands à la porte, on finira bien par les foutre à la porte eux aussi». Jusqu’à quand cette situation peut-elle tenir ? Cela explosera-t-il en guerre civile, entrainant la scission de la Belgique, la fin de la monarchie ?

Et le brave Philippe premier, trônant au coin du feu de bois, qui débite ses sornettes annuelles.
« Notre pays traverse une période mouvementée. Des sujets importants préoccupent à juste titre nos concitoyens. Aujourd’hui nous sommes confrontés à de vives tensions politiques. Je fais confiance au sens des responsabilités de nos dirigeants pour agir dans l’intérêt du pays et de la population. »

Eh bien, Majesté, vous êtes bien le seul à faire confiance. Et de me rappeler chaque année le discours de son père, Albert, qui demandait aux belges de se « serrer la ceinture » la veille de s’acheter un nouveau yacht de plusieurs millions.

Plus qu’un malaise : la panique. Un sondage, organisé par deux grands médias vient de démontrer qu’on avait tout faux pour l’immigration.
Ils étaient pourtant persuadés que leur lobbying pro-immigration, leurs reportages complaisants à l’égard des mères de djihadistes, les propos berceurs sur le padamalgame, les attaques et les insultes envers les intrépides qui ne partagent pas leurs avis, leur boycott du Parti Populaire – bref, ce lavage de cerveaux aurait dû faire des Belges un peuple de veaux. Eh bien, les médias et ceux qui savent tout mieux que le misérable peuple doivent accepter une leçon de modestie. Tout leur enfumage ne sert à rien face aux réalités quotidiennes que vit le citoyen belge. Organisée il y a un an, l’enquête a connu une discrète nouvelle mouture, dans l’espoir que les chiffres aient dégringolé – c’est tout le contraire qui s’est produit.
Selon l’enquête, 77 % des Belges ne se sentent plus chez eux comme avant (l’invasion). Et le reste de l’enquête doit provoquer de l’hypertension aux bien-pensants, genre Ligue des Droits de l’Homme et MRAX, abondamment subsidiés pour masquer les réalités.
74 % des Belges assurent que l’islam n’est pas une religion tolérante.
67 % des Belges trouvent qu’il y a trop d’immigrés.
66 % des Belges se sentent de plus en plus envahis.
60 % des Belges estiment que la présence d’une communauté musulmane est une menace pour l’identité de la Belgique.
51 % des Belges affirment que même après plusieurs générations, les descendants d’un immigré ne seront jamais vraiment belges .

Selon le MRAX et quelques 70.000 associations que compte la Belgique, il faudra envoyer 77 % des Belges en prison ! Il en faudra de la place pour 8.470.000 personnes qui ne font plus confiance aux médias comme il faut. Pour les politiques, aussi, c’est la panique. Pendant des années, PS, MR, CDH, Ecolo, DéFI et leurs homologues flamands prêchaient le vivre ensemble, la compréhension, la richesse multiculturelle et autres niaiseries. Les gouvernements (nous en avons 6, et 7 parlements…) successifs ont dépensé des milliards pour convaincre du bien-fondé d’une immigration incontrôlée.
Ils ont fait entrer dans les instances détenant l’autorité (communes, CPAS, STIB, TEC, Forem, Actiris, etc) des immigrés qui refusaient de renoncer à leur double nationalité ou qui manifestaient pour imposer le voile islamique dans les services publics et consacrer des lieux pour la prière islamique dans les ministères.
En plus, ils ont sommé la justice de faire taire toutes les voix dissidentes.
Le secteur culturel, ultra-subsidié, a participé à l’imposture, multipliant les spectacles et les films bien-pensants que vont voir uniquement les fonctionnaires, quand ils reçoivent des places gratuites – payées par le contribuable, tout de même.
Il y a peu, au cinéma, ayant payé ma place, déboursé pour passer une soirée intéressante, j’ai été obligée de subir une longue séquence de l’UNICEF prônant le vivre ensemble. Etant donné que ma haine, à moi, n’est pas silencieuse, j’ai fait des remarques à haute voix, faisant retourner des dizaines de têtes, toutes coiffant des cerveaux savonnés.

Ces manœuvres scandaleuses, ces milliards gaspillés, loin d’être perdus pour tout le monde, n’ont pas changé la réalité. La mauvaise foi n’abolit pas la vérité. Les attentats islamiques eux-mêmes n’ont pas fait changer d’avis ces politiciens à la petite semaine, trop occupés par leurs combines pour descendre chez les gens honnêtes, désireux seulement de vivre dans un pays de cocagne. Les Belges ont compris. Ils ont jugé. Il leur reste à ne plus voter pour ceux qui ont détruit le pays – non seulement en encourageant une immigration forcenée, mais en ne gérant pas le pays que leur confiaient les électeurs.

En 2030, Bruxelles, la capitale de l’Union Européenne, sera à majorité musulmane. La prévision est de Redouane Ahrouch, fondateur du parti Islam, un parti islamique qui fait beaucoup de bruit en Belgique.
« Aujourd’hui, 33% de la population est de religion islamique. Sur 1,2 millions d’habitants. Il y a environ 400 000 musulmans. Dans 12 ans, en 2030, nous serons en tout 1,3 – 1,4 millions et donc en majorité » (Et plus, compte tenu des girons prolifiques des musulmanes). La capitale belge, siège principal des Institutions de l’Union européenne, sera donc la première région d’Europe à majorité musulmane.

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Share

40 réponses à “Bruxelles paupérisé : 90 % de l’aide sociale va aux « nouveaux venus »”

  1. -Mia Vossen dit :

    A quand la limitation des naissances obligatoire pour ceux qui ne peuvent subvenir à leurs besoins?.

  2. JOJO D ARIMATHIE dit :

    ah qu elles sont jolies les filles de mon pays !!!

  3. Dominique Paquet dit :

    Une question, en passant : à quand l’introduction du Moules-Frites Halal dans la gastronomie belge ? En ce qui me concerne, je me réjouis de déguster un bon Sandwich Jambon-Beurre lors de mes prochaines vacances à La Mecque… Surréaliste, l’idée du Moules-Frites ? Pas tant que ça ! L’autre jour, je félicitais un restaurateur bruxellois pour la qualité de la viande qu’il m’avait servie. Après m’avoir remercié, il m’a répondu qu’il se fournissait exclusivement chez un boucher Halal. Histoire d’élargir sa clientèle au maximum… Eh non ! Il n’y a pas de petits profits, quitte à se prostituer… Ce que font si bien nos hommes (?) politiques, d’ailleurs. Quant à « La vérole contemporaine galopante », elle s’invite – façon de parler – même dans nos assiettes…

  4. Eric Becquart dit :

    « On a mis les Allemands dehors, on finira bien par les foutre dehors eux aussi. »
    Si vous espérez les foutre dehors de la même manière, je vous signale que personne ne débarquera en Normandie pour venir vous aider.

  5. DUFAITREZ dit :

    La Belgique et Bruxelles sont le « laboratoire » de l’immigration européenne.
    Ce qui s’y passe se passera ailleurs.
    ET POURTANT, comme Nous, ils votent !
    Notre reste de Civilisation est suicidaire !

  6. DeRodin dit :

    Quand je regarde la photo en tête d’article, je me dis qu’il faut leur laisser un peu de temps pour s’intégrer. Avec une centaine de diodes et une batterie dans le sac joliment porté en bandoulière, voilà 4 jolis sapins de Noël 🎄 ambulants. C’est pas les muz qui ont inventé l’électricité.

  7. Lolo2018 dit :

    Vous vous trompez de cible et hélas c’est bien là le problème. L’utilisation de l’Europe n’est que la conséquence d’un agenda mis en place par une minorité sioniste franc-maconnique qui agit et règne en puissance dans toute l’Europe. Ils occupent tous les partis. Ce sont eux qui ont organisé les flux migratoires en masse et ce sont eux qui aujourd’hui pointent du doigt ces pauvres arabes qui sont les dindons de la farce. La franc maçonnerie fonctionne comme un serpent, leur but est de semer le chaos et de bouleverser les repères et les valeurs de l’Europe par des chocs civilisationnels. Renseignez-vous! Tapez Pierre Hillard, Yussef Hindi, Soral, Stéphane Blet y a des centaines de vidéos a ce sujet. Toutes les personnes serieuse qui tentent de dire la vérité sont boycottées et menacées.

    • Boadicea dit :

      Pauvre lolotte c’est du n’importe quoi votre raisonnement à deux balles ! Vou n’êtes qu’un crétin utile à l’islam ce qui fait de vous un traître au combat contre l’invasion mahometane.

  8. Monique dit :

    En Belgique les politiques sont pratiquement à 95% pro musulman.La moindre critique sur l islam lors des débats télévisés peut se retourner au lynchage de celui qui ose une seule critiqué sur la religion de paix .Je vis à Bruxelles et croyez beaucoup sont des veaux islamophiles de l islam c est pas ça ,pas d amalgames .

  9. Général putschiste non épistolaire dit :

    A votre place , je me méfierais de la NVA , her VOKA ‘ s voice (la voix de son patronat immigrationniste par essence) : c’ est un parti d’ opportunistes aux petits pieds , de fausse droite nationaliste !

  10. jacotte dit :

    Alors foutons les dehors en votant sans se tromper dans toute l’Europe.

  11. Flupke dit :

    C’est flagrant sur les photos de classes : enfants typés mahgrébins ou noirs, et j’ai croisé un rang d’écoliers du centre ville encadré par des voilées. A quand les appels du muezzim ?

  12. hebe dit :

    près de chez moi à bxl , c’est au moins 50% de muz !!!!
    Anne, il faut aussi parler de la frontière interne à Bruxelles : le canal !
    j’ai acheté une belle maison il y a 15 ans au nord de Bruxelles ( nord du canal )
    elle est encore plus belle 15 ans plus tard vu mes investissements ( à fond perdu )
    mais elle est plongée dans la population du riff marocain installée à anderlecht, molenbeek, jette, vilvorde, bxl ville, …

  13. Damien dit :

    Je suis Belgistanais de l’Est (Communauté germanophone), Verviers est à 1/4 d’h. Oui, les chiffres parlent et traduisent bien la réalité voilée… Mais allah différence de la Fronce, de l’Allahmagne, du Suèdistan, ici nous n’avons pas encore les meurtres et les viols quotidiens. Hélas, je suppose que cela va venir. Les Belges en ont ras la casquette, UNE FOIS, de toute cette racaille. Les chiffres des nouvelles inscriptions aux clubs de tir et des licences de possession d’armes « explosent ». Imaginez ce que cela donne au « noir »…
    Pourquoi diable?

  14. Marcorix dit :

    Je crois que c’est notre silence à tous, qui a apporté de l’eau au moulin de l’invasion. Je me souviens d’un de ces silences, un jour de 2008, précisément à Bruxelles, dans le hall d’un hôtel. Une femme bardée de la tête aux pieds se dirige vers la réceptionniste. Cette dernière a les cheveux longs bien coiffés. Elle est d’origine maghrébine et visiblement bien ancrée dans notre époque. La bardée lui demande un truc quelconque, puis se dirige vers le resto. Pendant cette petite conversation je croise le regard de la jeune réceptionniste, décontenancée, qui semble me crier « silencieusement » au secours… mais nous restons en silence justement. Et notre rébellion intérieure en reste là, c’.à.d. au stade du silence complice mais stérile… sans suite. Et nous voilà en 2018.

    • Morgane dit :

      @Marcorix,
      Hélas vous avez raison ! On devrait réagir fermement face à l’islam, au lieu de cela… RIEN !!!!
      Je rejette fermement cette secte, ou doctrine d’ARRIEREE MENTALE, et j’en suis fière !!!!

  15. patphil dit :

    90% vont aux étrangers!
    comme en france!

  16. Nestor dit :

    Vous avez déjà entendu un arabo-musulman parler avec l’accent belge, une fois ? Ça donne vraiment envie de se défouler…

    • Monique dit :

      Nestor je suis Belge quand dans la rue tu entendus un maghrébin s exprimer tu as même plus besoin de te retourner ou ouvrir les yeux .Même né en Belgique ils gardent l accent arabe.

    • Dupond dit :

      Vous croyez que nous avons besoin de nous moquer des belges quand karim zéribi se la joue Pagnol dans les émissions TVcollabos (mdr)

  17. Dupond dit :

    Les femmes muzz ne bossent pas et momo n’apprécie pas le boulot . Les europeennes travaillent et leurs maris sont souvent qualifiés pourquoi ont ils du mal a s’en sortir ?? Il est facile de copuler pour les premiers quand il suffit de rester couché et d’aller au PMU pendant que la moukere se suffit des bienfaits de la CAF et perçois l’aide au logement . Mettez momo au boulot et fatima a faire des ménages comme les portugaises l’ont fait et vous verrez que momo deviendra un adepte des préservatifs et fati de la pillule

    • lameute dit :

      Dupond vous avez raison,je suis veuve et j’ai toujours travaillé dur pour élever mes enfants correctement,prenant même des boulots physique,tout plutôt que la misère.Et un jour je sortais de l’usine,sale et fatiguée et je suis passée dans un quartier,une rue historique de ma ville(avant),transformée en rue de kebabs,cafés,boucherie hallal…Et là je n’ai vu que des hommes,jeunes,en pleine forme,assis au café,pas une femme et j’ai eu mal de devoir laisser mes petits pour travailler,gagner de quoi survivre,pendant qu’eux se prélassent en nous détestant…Et que leur femmes ne sont que des ventres à pondre.

    • HOMBRE dit :

      je travaille a zaventem les momos comme vous dites parlent 5 langues le flamand le francais le rif l arabe et enfin l anglais et vous ? dans mon entreprise il y a 25 nationalites differentes ,je travaille avec un polonai en belgique depuis 6 ans ,il ne parle que le polonai avec ses compatriotes est ce un mal ?il touche des allocs ,un autre a laisse sa femme en pologne avec ses 4 enfants il touche des allocs et avec ca s achete une maison en pologne est ce un mal ? NON IL NE FONT QUE PRENDRE CE QUE LE DROIT BELGE LEUR DONNE ,ILS SONT COMME MOI JE VEUT MON DROIT RIEN QUE MON DROIT

  18. Denis. DUMOULIN dit :

    Cet article est un coup de semonce qui devrait envoyer un signal fort vers tous les partis pro-immigration. Il serait temp de prendre des mesures adequates pour enrayer le processus et prendre conscience que nous allons tout droit dans le mur.

  19. ALPHA ... OMEGA . dit :

    Ces piqûres de rappel ne seront pas néfastes :

    – L’islam : religion de tolérance et de paix ! Et pourtant ? Nous lisons dans le Coran …
    http://www.scribd.com/doc/76715324/Fatrasies-coraniques

    – Regroupement familial en France en 1976 sous le Président Giscard d’Estaing et son Premier ministre Chirac .

    – Regroupement familiall en Belgique en 1980 sous le gouvernement Wilfried Maertens .

    • Joël dit :

      N’oubliez pas dans la continuité de Giscard, la loi tout aussi félone du droit du sol instaurée par Chirac à son tour président et son premier ministre Jospin en 1998.

    • Damien dit :

      Oui. Baudoin avait déjà ouvert les portes au Wahabisme dès 69! Mais c’est surtout après la crise (artificielle) de l’OPEP, donc 4 ans plus tard, que l’invasion a commencé. Hélas, la B, FR, NL et LUX ont été les moteurs de l’importation de me…de muz.
      L’Europe « multiculturelle » n’a jamais été le choix des Européens; c’est de la pure ingénieurie sociale, contre nature, qui trouve son apogée dans le projet « The Great Experiment », comme le nomme le mentor du menteur Clinton, Strobe Talbott. Eurabia et Eurafucka, nous les Belges, c’est NON-NEIN-NEE! Mais vu la démographie (merci, Boumediene!), c’est mal barré. Va falloir sortir les gros Kärcher, hein Sarko! (adepte du « métissage forcé » – chercher sur YouTube)

  20. Bertrand dit :

    Effectivement, et ce n’est pas prêt de s’arrêter vu que le taux de fécondité musulman à Bruxelles est de 5 enfants par femme.

    • Shaytan dit :

      Pour éviter toute discrimination envers l’islam qui considère les mécréants comme des animaux, préférez: « 5 mises bas par femelle pour augmenter le cheptel ».

    • Damien dit :

      Avant d’interdire l’islam complètement, dans un premier temps, il faut taxer ces usines à Momos, au lieu de les payer! C’est le délire, nous finançons les hordes de me…des qui veulent nous trancher la gorge! Les muz: la valise ou le cercueil, disent certains… Et aussi, il faut stériliser et castrer les Afuckains, qui, comme le dit cette crevure de « pâpe » (pouaahhhh) se reproduisent comme des lapins. Nous n’aurions jamais dû apporter la péniScilline à ce continent, jamais…