Buttey : j’ai défendu le FN devant les rédacteurs de Riposte Laïque

Marine Le Pen à la soirée des Municipale avec l'équipe du 92
Marine Le Pen à la soirée des Municipale avec l’équipe du 92

Samedi dernier, j’ai eu l’honneur de participer à une réunion de Riposte-Laïque. Des talents, des caractères, du beau monde. Des polémistes, des rebelles, des esprits rapides, des écrivains, des avocats, et moi et moi… bref du beau linge aurait dit ma mère ouvrière.

Un Pierre Cassen au mieux de sa forme pour des rédacteurs et des contributeurs qui souhaitaient savoir et comprendre. Pas de chance, Maxence Buttey venait de se faire réintégrer au Front National. J’ai butté là dessus et j’ai donc eu à expliquer l’inexplicable, tout simplement parce que je suis militant au Front National.

Qui est donc ce Maxence converti à l’islam. Aux yeux de mes amis de Riposte-Laïque et aux miens d’ailleurs, c’est un individu passé de l’autre côté. Passé du côté de la force obscure.  Autant, je peux comprendre un musulman baigné dès sa naissance dans cette culture, (la plupart n’ont même pas lu le Coran) autant je ne peux pas comprendre une conversion à une religion qui tous les jours nous démontre sa violence, son anti-républicanisme à travers sa vision de la femme, « champ de labour » des hommes (sourate 2 verset 223). Alors quoi, il n’avait pas la télé le Maxence ? Il ne sait pas lire le bonhomme ? Il y a des tonnes d’informations qui circulent sur le net, et lui qu’est-ce qu’il fait entre deux décapitations au couteau, des multiples viols, des assassinats de chrétiens ?  Il se fait islamiser à la mosquée du coin et me voilà en train d’expliquer à mes complices, mes amis, mes potes de la résistance, pourquoi il ne faut pas désespérer du Front National.

Ah les bougres, ils ne sont pas du genre à s’en laisser compter. Ils font comme si je prenais le petit déjeuner avec Marine en personne. Que Louis me servait le café, et que Florian m’appelait tous les jours au téléphone pour avoir de mes nouvelles. Fichtre…

Il m’a donc fallu leur expliquer d’abord que ce n’était pas le cas. Que mes relations étaient sans doute de confiance, patriotes mais pas intimes. Militant parmi d’autres, élu aux forceps dans ma ville, victime d’une saloperie de vendetta politico-familiale,  je ne déjeune pas avec la Présidente qui me connait à peine, ne bois pas le café avec Louis qui ne doit pas savoir à quoi je ressemble, et Florian ne sait sans doute même pas que j’existe même si, de temps en temps, je le croise. Une fois éclaircis ces points de détails, j’ai pu dire que j’avais toujours confiance en Marine Le Pen. Que j’étais persuadé qu’elle était la seule qui pouvait nous faire espérer une sortie de cet enfer politique dans lequel nous ont placé ces politiciens de l’UMP et du PS au service de l’étranger et de l’immigré.

Alors oui, après avoir appris que le converti Maxence avait été réintégré au FN, j’ai tout de suite compris le choc, l’incompréhension  d’une multitude de patriotes partageant  la même inquiétude face à l’islamisme et à l’islamisation de notre pays. Reste à se demander pourquoi ? N’ayant pas pris de petit déjeuner avec Marine, il ne me restait plus que la simple et casse gueule déduction politique.

Quelles seraient les conséquences de sa réintégration ou de sa non-réintégration ? Qu’est-ce qu’auraient dit les médias ? Qu’est-ce qu’auraient dit les politiques? Et ces associatifs « droits de l’hommistes » de tous les horizons ? Que vont dire les militants ? Les sympathisants, les électeurs ?

Il doit y avoir des jours où Marine Le Pen préférerait ne pas être là, ai-je pensé… Je sais ce que j’aurais fait. Mais je ne suis qu’un militant de base.

La politique du FN ne doit pas se résumer à l’islam, à l’islamisme qui n’est que l’islam en mouvement, à ces convertis qui ont toujours des raisons de pratiquer leur nouvelle religion dans l’excès. Ils se sentent toujours obligés de prouver en permanence et en conséquence, en font des tonnes. Et comme ce n’est pas une religion d’amour, de tolérance et de paix, on peut s’attendre au pire, même si le pire n’est jamais sûr.

Le Front National expliquais-je à mes amis, ne peut se résumer à une lutte contre l’islamisme et se doit d’avoir une vision plus large. Au-delà de l’islam, il y a tout le reste, à commencer par cette Europe tentaculaire, la crise, le chômage, l’économie, la justice, la police et la volonté de prise de pouvoir.

Alors chers amis de Riposte-Laïque, leur ai-je dit, pensez-vous que le Front National pourra un jour prétendre gouverner la France avec comme seul programme, la lutte contre l’islamisation de la France, le refus des convertis ?

À titre personnel, j’ai une profonde aversion pour ces types qui voient en Mahomet autre chose qu’un gigolo avec Khadidja, un affabulateur à la Mecque, un chef de bandes à Médine, un assassin, un esclavagiste, un criminel de guerre et pour finir le portrait, un pédophile avec Aïcha.

À titre personnel, il suffit de lire quelques sourates d’appels aux meurtres des Chrétiens et des juifs pour découvrir que cette religion est d’abord et avant tout, un système politique totalitaire qui s’immisce dans  toutes les parties intimes de votre vie.

Alors quoi ? Qui est ce Maxence si ce n’est qu’un homme qui n’a pas lu Riposte-Laïque. Un homme qui gobe des pseudos découvertes. Pourquoi ne réalise-t-il pas au fond, que ce n’est pas pour rien que l’islam n’a guère de représentants dans les prix Nobel. Particulièrement dans le domaine des sciences et des mathématiques.

Doit-on pour autant ne plus espérer dans le Front National ? Alors c’est vrai que tous les patriotes islamophobes sont hyper sensibles sur ce domaine. C’est vrai que nous ne faisons aucune confiance à l’islam et à ses responsables du CFCM et autres UOIF. Aucun doute sur le fait que nous ne verrons jamais des milliers de manifestants protester contre les massacres des Chrétiens, le viol et la vente des femmes non musulmanes. Nous savons bien qu’il n’y a pas d’islam modéré. Il n’y a qu’un seul Coran, un seul livre qui affirme la prédominance de l’islam sur tous les peuples de la terre. De gré, mais surtout de force. Nous savons que tous les musulmans ne sont pas des terroristes mais nous savons aussi que tous les terroristes sont musulmans et partout dans le monde.

Alors quoi ? Florian Philippot  affirme qu’il ne confondra jamais « islam et islamisme ».  Qu’à cela ne tienne, je ne ferai pas de commentaires là-dessus. Nul n’est obligé de partager son opinion. Je le trouve d’ailleurs intéressant  face aux journalistes et je ne doute pas qu’il devra évoluer là-dessus, comme il a su évoluer dans sa vie politique.

Au Front National, j’ai toujours eu ma liberté de penser. Aucune censure ne m’a été imposée lorsque j’ai adhéré au FN. Pourtant, le Front National connaissait mes combats contre l’islam et l’islamisation. Cette tolérance n’existe pas dans bien d’autres partis politiques. Surtout chez les adeptes de la socia-lie. J’ai trouvé également de la solidarité au FN et ce n’est pas rien.

L’essentiel finalement, est de rester dans la ligne nationale, la ligne politique menée par Marine Le Pen. Cette ligne est claire ! Retrouver notre souveraineté, notre dignité nationale, notre indépendance politique en Europe et dans le monde, retrouver des marges de manœuvres pour nos entreprises, remettre le pays au travail et sur la voie de la richesse, et… stopper l’immigration qui va avec l’islamisation. Retrouver enfin notre fierté, notre histoire, notre culture et le bon sens.

Alors oui, ce converti pose un problème. Mais je fais confiance aux instances pour que ce prosélyte islamiste cesse d’utiliser le FN pour diffuser son message profondément totalitaire. Dans le cas contraire, Je ne doute pas qu’il serait exclu pour de bon.

Gérard Brazon (Mon blog)

 

image_pdf
0
0