Buzançais ne veut pas de 80 demandeurs d’asile : on les lui impose !

Buzancais

Le 30 septembre, le conseil municipal de cette petite ville de 4500 habitants s’était opposé à l’unanimité à l’installation d’un CADA qui prévoyait l’accueil de 80 demandeurs d’asile: 50 logés dans l’ancienne caserne de gendarmerie (vide depuis 2008) et 30 autres dans des logements sociaux.

La Nouvelle République du 2/10/15: BUZANCAIS DIT NON AUX DEMANDEURS D’ASILE. Le maire juge que la commune n’a pas les moyens de recevoir cette population que ce soit au niveau scolaire et au niveau médical où là aussi il y a manque de médecins. Il pense qu’il y a risque de stigmatisation de ces réfugiés en les installant en plein centre ville où se trouve cette gendarmerie désaffectée.

D’autre part, il fait savoir que la ville n’était pas contre l’accueil de réfugiés puisqu’elle était prête à accueillir 3 familles.

Malgré tout, le 15 décembre, comme nous l’apprend un autre article , « DES DEMANDEURS D’ASILE A BUZANCAIS », un communiqué de la préfecture officialisait l’ouverture d’un CADA de 80 places à Buzançais au 1er semestre 2016!

On y apprend que le bâtiment, propriété de l’Etat, sera réhabilité par Adoma « 1er opérateur national pour l’hébergement et l’accompagnement des demandeurs d’asile ». Il accueillera 50 personnes… 30 autres « dans le parc social »… « les personnes bénéficient d’une allocation qui leur permet de subvenir à leurs besoins (achat de nourriture etc…). les services de l’Etat veilleront au bon fonctionnement de l’ensemble du dispositif. La commune de Buzançais sera tenue précisément informée de la mise en place de ce CADA ».

L’ordre est impératif et sans appel (= oukase)!

Bien sûr, le maire n’est pas content: « C’est une décision stalinienne… »

Le président du Département, l’Association des maires de l’Indre et le président du Sénat étaient contre… « On va créer un ghetto. »

Pourtant, en septembre dernier, je lisais que l’Etat ne cherchait pas à passer en force, mais préférait miser sur le volontariat pour l’installation des CADA. Ce qui est pour le moins la condition essentielle pour qu’un projet soit viable sur le long terme. C’est quand même la moindre des choses de tenir compte de l’avis des maires qui savent à l’avance ce qu’il en sera, compte tenu de la connaissance qu’ils ont des réalités du terrain et du désengagement de l’Etat. On ne le sait que trop, de plus en plus les maires sont obligés de gérer la pénurie à cause d’un Etat qui s’affranchit bien légèrement de ses obligations mais qui n’hésite pas à en imposer de manière dictatoriale en fin de compte à tous les contribuables à qui on demande toujours plus !

Ce n’est pas nouveau de dire que la région Centre où se trouve Buzançais est une terre de précarité pour les immigrés : beaucoup sont au chômage, même les plus diplômés, et plus particulièrement les femmes. Ils sont surtout employés dans le nettoyage, dans le bâtiment et comme employés de maison.

Il y a un an, 2 articles de la NR attestaient que la pauvreté était en augmentation: « Berry: le visage de la pauvreté », « Inscriptions aux Restos en hausse »

Cette année, hausse du chômage de plus de 7% dans l’Indre, et c’est le BTP (Bâtiment et Travaux Publics) qui est le plus sinistré!

Donc, on ne peut se voiler la face, nous n’aurons pas la possibilité d’offrir un avenir meilleur à tous les immigrés qui désirent s’installer chez nous.

Alors à quoi bon ajouter dans les petites communes de la pauvreté à la pauvreté ?

D’autre part, il serait bien normal également de tenir compte de l’avis de la population quant à savoir si les habitants sont d’accord ou pas, sinon la cohabitation avec les demandeurs d’asile risque de mal se passer.

Vraisemblablement, ils viendront de la jungle de Calais qu’il faut « désengorger ». Châteauroux en a accueilli 14  il y a un mois… et d’autres viendront sûrement puisqu’il y aura extension de la capacité du CADA de la ville…

Comme on le sait, les bobos-gogos de gauche englués dans leur idéologie droitsdel’hommiste, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, qui se pâment devant tout ce qui est exotique, mais qui sont dénués de tout sens pratique, salueront de telles initiatives. Ils seront appuyés par les média-médio(cres) qui sauront mettre en vedette pour l’occasion quelques illégaux, histoire de culpabiliser ceux qui ont le tort de ne pas penser comme eux, les auto-proclamés détenteurs de la vérité quant à savoir ce qui est bien ou mal.

Pour les autres, de loin les plus nombreux, ils n’auront rien à dire qu’à accepter d’être mis devant le fait accompli. Si je dis qu’ils sont les plus nombreux, c’est en jugeant à la lumière des dernières élections régionales. Malgré une petite mobilisation de dernière heure qui a un peu profité au 2ème tour à la gauche, les résultats sur la commune de Buzançais ont été de 34,97% pour la droite et le centre, 34,78% pour le FN et 30,25% pour la gauche. Donc, dans l’ensemble, une population pas franchement réjouie mais plutôt très inquiète de voir arriver des clandestins sur la commune avec les conséquences que l’on connaît pour peu qu’on se tienne au courant de l’actualité.

Au niveau national, environ 70% des Français trouvent déjà qu’il y a trop d’immigrés!

La Cour des Comptes a pourtant encore récemment dénoncé les abus du droit d’asile qui coûte 2 milliards d’euros par an actuellement (budget en constante augmentation évidemment!) pour à peine 20% des demandeurs qui l’obtiendront; les autres déboutés devraient légalement quitter le territoire, mais seulement 1 sur 2 reçoit réellement une obligation de partir : bien peu s’exécutent puisque 99% des déboutés restent en France.

Ils font appel à des avocats et aux associations pour trouver le moyen de bénéficier du système d’aide à la française. Sur l’ensemble, peu de ré-accompagnements sont effectués. C’est pourquoi « la politique du droit d’asile est devenue la principale source d’arrivée d’immigrants clandestins » dont on ne sait plus que faire! Alors on essaie d’éparpiller les illégaux à la va comme je t’ pousse ! Mais la pilule passe de plus en plus mal… Et malgré les évidences, Manuel Valls se tient ferme dans ses grandes bottes et refuse d’admettre la réalité en attaquant avec force le rapport de la Cour des Comptes !

Buzançais avait-elle besoin qu’on lui impose des migrants ? Comme beaucoup de communes en France, elle a déjà à régler suffisamment de problèmes par rapport à l’économie, l’insécurité, la désertification médicale… quand ne s’y ajoutent pas les méfaits dus à des éléments naturels. Il suffit de lire la presse locale pour s’en rendre compte.

Quelques exemples récents concernant cette commune :

– Juillet: Agression de 2 gendarmes dans le cadre de leurs fonctions alors qu’ils intervenaient sur une bagarre lors d’une fête. Les 2 individus concernés, domiciliés dans la commune sont selon la formule très souvent employée « déjà connus de la justice »

-Fin août: inondations suite à de violents orages

-Fin octobre: plan social chez la société Vectra. Annonce de 7 licenciements sur une cinquantaine de personnes que le site emploie;

-9 décembre: braquage du Lidl en centre ville à 11h45, nombreux clients terrorisés, un homme encapuchonné a pointé une arme sur la tempe d’une caissière, butin 1500 euros. Désormais,un vigile se trouve devant la porte.

-15 décembre: 2 camions très récents ont été volés dans les garages des services techniques municipaux, camions chargés de matériel municipal: tondeuses, tronçonneuses, taille-haies…appareil de sonorisation…pare-chocs de 2 véhicules utilitaires…

Les 2 camions ont été retrouvés carbonisés le lendemain dans le Loir-et-Cher…

Alors, sûr que l’installation du CADA risque d’ajouter bien des tracas dont la commune se passerait bien.

La préfecture de l’Indre aux ordres du pouvoir de gauche sait bien qu’elle ne risque pas trop de déclencher des manifestations propres à menacer l’ordre public malgré le durcissement de l’opinion en matière d’immigration, dans l’Indre, dans l’ensemble, les gens sont pacifiques.

Ceux dont le pouvoir a peur surtout, même s’ils ne sont qu’une poignée, ce sont des gauchos-zigotos, toujours les mêmes qu’on voit s’agiter et manifester, pour empêcher des expulsions de demandeurs d’asile déboutés, sur la Place de la République à Châteauroux, devant la préfecture ou au tribunal et qui n’existent que grâce à la large couverture médiatique locale dont ils peuvent bénéficier et aux subventions que leur octroie un peu trop l’Etat. Comme on le sait maintenant, la démocratie n’est plus qu’entre les mains d’une minorité : dans l’ensemble, la France est majoritairement à droite, mais au final c’est l’extrême-gauche qui permet à la gauche de tenir et de continuer à faire plonger notre pays dans un marasme économique sans précédent entraînant en même temps dans sa chute ce qui fait notre identité…

Ce n’est pas encore la jungle partout… mais c’est déjà une grande pétaudière que la France!… et pétaudière rime avec arbitraire!

Françoise Lerat

image_pdf
0
0

10 Commentaires

  1. j’en ai marre en plus ils se sont octroyés tous les postes clé, je trouve que le français de souche est trop bafoué,et se retrouve étranger chez lui et les bonnes places ne sont plus du tout a sa portée de même que télévision,radios,et tous médias Il faudrait que la France soit représentée par tous les courants à la proportionnelle comme ils se doit , chez nous ces gens là qui ont subtilisé le pouvoir sous n’importe quelles étiquettes pourvu qu’ils soient élus se moquent complètement de leurs couleurs politiques puisque leur but n’est pas de soutenir la FRANCE

    ils ne nous représente pas du tout ,ils nous font voter comme des imbéciles en se glissant dans les couleurs dont nos aïeux nous avaient donné conviction,mais ne suivent pas du tout bien au contraire,ils font l’inverse de leurs promesses,depuis quarante ans ils se remplissent les poches et se moquent de nous en nous faisant croire que nos votes sont nos idées alors que c’est tout faux !

  2. J’ai honte de cette FRANCE qui ne nous appartiendra plus si on laisse encore une seule fois ces envahisseurs reprendre le pouvoir! Marchons mains dans la main pour notre terre de france cette terre que nos aïeux ont eu tant de peine à conserver pour nous la lègue Et nous avons tous nos raison que parfois la raison ignore ,mais reprenons-nous !!!
    je vote FN mais je commence a me posé des questions , je demande a voir la suite, sinon , il y a également un autre parti qui monte , qui monte , & je partage également leurs idées !!! Ni gauche, ni droite, TROISIEME VOIE…..!! de serge ayoub !!

    MARCHONS TOUS D’UN BLOC AVEC NOTRE JEANNE D’ARC , NOTRE COURAGEUSE MARINE LE PEN qui nous fera retrouver notre Honneur et un peu de bonheur pour nos enfants ! VIVE MARINE LE PEN, VIVE NOTRE PATRIE, VIVE NOTRE FRANCE & Mort au traître !!

  3. Pourquoi ne pas provoquer un simple accident dans les circuits électriques de cette caserne désuète. Un beau feu de joie pour tout le monde et un beau pied de nez à la racaille socialiste.

  4. Pourquoi ces Maires et leurs administrés ne résistent pas? au besoin par la force! au point où l’on en est!!!…Démissionner serait jeter l’éponge et laisser venir les futurs terroristes, l’invasion annoncée !! Pourquoi les CRS et policiers de tous bords ne tirent pas dans le tas, à Calais, contre leurs agresseurs, armés et cherchant à tuer?? ce serait de la légitime défense! et puisque le gouvernement laisse faire , autant prendre leur place pour assurer la sécurité des habitants!! je ne comprends pas! ils seraient cassés de leur fonction?? tous?? Après il resterait qui ?.. Nos marionnettes disent bien qu’on est en guerre! alors?

    • nos ancêtres étaient des sans- culotte mais avaient quelques choses dedans ,maintenant nous avons des culottes et rien dedans

  5. Que tous mes maires qui se voient attribués de force ces saloperies de clandestins aient les c…les de démissionner de leur poste et ce sans préavis. Parce que jusqu’ici ils râlent mais ils sont bien contents de toucher leur fric chaque mois. Ils veulent protester? Qu’ils foutent le bordel en laissant leur ville/village sans personne à leur tête.

    • Ce n’est pas une solution ! un autre viendra et sera à la solde de nos dictateurs lèche-babouches!

  6. Moi, je me fout de ce maire, de ce conseil municipal ( mais pas des habitants ), car de toute façon ,ils étaient d’accord pour recevoir des clandestins illégaux.
    C’ est le nombre qui leur fait peur ?
    Mais accueillir UN musulman, UNE famille musulmane, c’est donné un cadeau EMPOISONNE aux générations futures !
    Le présent, la situation actuelle en France me donne raison !

Les commentaires sont fermés.