Buzyn : après la mise en examen, la promo !

« Je crois à la cordée, il y a des hommes et des femmes qui réussissent parce qu’ils ont des talents, je veux qu’on les célèbre ». Macron aurait dû préciser que les catastrophes sanitaires appartenaient à une forme de réussite ! C’est ainsi qu’il nous faut comprendre la nomination d’Agnès Buzyn à la tête de la nouvelle académie de l’OMS, basée à Lyon. Il s’agit d’une structure dont l’objectif sera de former des millions d’agents de santé dans le monde. Au vu du bilan effrayant de madame Buzyn, l’on ne peut qu’être fort inquiet…

Elle aurait pu avoir la dignité de se planquer un tant soit peu à un poste discret, toutefois le mépris ostentatoire étant l’ADN de la Macronie, la voilà revenue en fanfare avec inauguration présidentielle, telle une insupportable provocation.

https://www.youtube.com/watch?v=eChWOQnrLno

Le petit virus inoffensif va rester dans son pays, mieux encore, dans sa ville, on l’y a enfermé, de toutes façons, la France a de quoi protéger ses concitoyens… susurrait de sa voix doucereuse la très dangereuse Agnès.

Le 26 janvier 2020, lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, la ministre assurait que « le masque bleu, chirurgical (…) n’offre aucune protection contre le virus, il ne protège de rien », ajoutant, se voulant rassurante : « des dizaines de millions de masques en stock en cas d’épidémie ». Il aurait dû y en avoir plus d’un milliard de disponibles, seulement 110 millions l’étaient… L’État, donc Agnès Buzyn, n’avaient pas cherché à en contrôler l’état et le niveau…

Nous ne connaissons que trop la et les suites dramatiques de la gestion calamiteuse de cette ministre de la Santé… sans parler de sa fuite, le 17 février 2020,  pour courir vainement après la mairie de Paris et se ramasser ridiculement, pleurnichant auprès du journal Le Monde, un mois à peine après son départ : « Quand j’ai quitté le ministère, je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous. Je suis partie en sachant que les élections n’auraient pas lieu ». Pour le moins, madame Buzyn manqua de décence…

Nul n’a pu oublier sa litanie de mensonges lors de la parodie de commission d’enquête de l’Assemblée, le 30 juin 2020, trois heures d’intolérables bobards, alors que 30 000 Français étaient déjà décédés du Covid-19 et continuaient à disparaître…

https://ripostelaique.com/commission-denquete-covid-19-linsupportable-baratin-de-buzyn.html

Pour la forme, comme Philippe, Véran et Salomon, en octobre 2020, elle a subi une perquisition à son domicile dans le cadre d’une information judiciaire ouverte par la Cour de justice de la République. Le 10 septembre 2021, elle fut mise en examen pour mise en danger de la vie d’autrui pour abstention de combattre un sinistre, sous statut de témoin assisté. Agnès Buzyn a démenti vivement ces accusations : « Je ne laisserai pas salir l’action du gouvernement, mon action en tant que ministre, alors que nous avons fait tant pour préparer notre pays à une crise sanitaire mondiale ». En fait, elle ne risque pas grand-chose et la procédure peut durer quinze ans…

Il faut savoir qu’Agnès Buzyn appartient à la caste. Ou au gang ? C’est la première épouse de Pierre-François Veil, fils de Simone, elle est remariée à Yves Lévy, directeur de l’INSERM. La perspective d’un renouvellement du mandat de son mari, en 2018, engendra des accusations de  conflits d’intérêts du fait que son épouse soit alors ministre de la Santé. Deux mois plus tard, il fut nommé conseiller d’État en service extraordinaire, restant rémunéré par son administration d’origine,  continuant d’exercer son activité professionnelle de médecin et d’enseignant et conseillant juridiquement le gouvernement…

Médecin hématologue, spécialisé dans les leucémies et les greffes de moelle, Agnès Buzyn fut enseignant-chercheur, enchaînant les postes de haut niveau au sein d’institutions publiques. Elle a notamment été présidente du conseil d’administration de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, entre 2008 et 2013, présidente de l’Institut national du cancer, de 2011 à 2016, puis présidente du collège de la Haute Autorité de santé, de 2016 à 2017. Etc.

Avec son époux, ils ont bien grenouillé dans la stratosphère médicale, il n’est donc pas surprenant de la voir réapparaître à un poste prestigieux avec émoluments assortis. Comme la crise Covid vient de nous le prouver, le docteur Buzyn appartient à un système où le sens de l’honneur n’existe pas, ne prévaut que celui du fric, de Big Pharma et des contribuables.

La palme étant à l’incompétence aggravée, âgée de cinquante-neuf ans, comme ses pairs en escroquerie médicale,  l’on peut s’attendre à la voir sévir encore une dizaine d’années à la tête de comités, inventés pour rémunérer somptueusement des prédateurs avides et sans vergogne.

Daphné Rigobert

https://www.youtube.com/watch?v=sZXrw1rX8I4

image_pdf
0
0

22 Commentaires

  1. Ceux qui devraient être sur les bancs des accusés, ce sont ceux qui s’opposent au vaccin.

  2. Elle paiera un jour, mais probablement pas dans ce monde. Malheureusement.

    Dans l’au-delà, quand elle comparaîtra devant Dieu, pour lui présenter le bilan de ce qu’aura été sa vie.

    C’est écrit dans la Bible « il y aura des pleurs et des grincements de dents ».

  3. Cette femme est une honte absolue. Dénuée d empathie et de scrupules. Un monstre tout simplement.

  4. Di vizio va s arracher ses derniers cheveux en
    voyant la finalité de ses démarches !

  5. Agnès Buzyn n’est pas physiquement trop moche, on pourrait même éprouver l’envie de lui glisser une cartouche. Au choix, dans le chat ou l’Uranus, sauf qu’elle doit être bien pourrie de l’intérieur. Elle n’a pas attendu la LREM pour commencer à prendre les gens pour ce qu’ils ne sont pas et tricher avec la vérité et surtout trahir son serment d’Hippocrate. La dissoudre dans un bain d’acide serait un remède trop doux pour cette tordue. Je n’attends rien de la justice pénale. J’attends beaucoup de la colère populaire et de la justice expéditive. Pas seulement pour elle. Pas de prison avec sursis, pas de bracelet électronique. Non, il faut qu’elle paye. Il faut qu’ils payent TOUS. Aucune circonstance atténuante ne doit leur être accordée. Aucun pardon. La mort doit être leur seule issue.

  6. Buzyn : après la mise en examen, la promo !
    //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
    L’année prochaine elle sera au conseil constitutionnel avec FAFA et Ali juppé

  7. Tôt ou tard la mère Buzyn devra payer. Et comme en moi il y a une volonté de justice, je souhaite qu’un alter égo lui fasse la peau.

  8. Moi aussi je crois à la cordée…c’est la caste politico oligarchique….mieux que de se tenir par la main , ils sont encordés et si l’un d’eux chute, il est vite secouru et placé en sécurité

  9. ou comment faire monter la colère, l’exaspération, des envies de « tout foutre en l’air »
    ils voudraient faire élire des « extrêmes » qu’ils ne s’y prendraient autrement.

  10. Quand on critiquait, à juste titre, la politique des Ministres de l’Education Nationale, du Travail, de la Justice, la doxa répondait « vous êtes raciste car elle est Marocaine », « Vous êtes racistes car elle est noire » Avec Buzyn même méthode « vous êtes antisémite car elle est Juive ». Je n’ose dire que Macron est le pire président pour le peuple français de toute les républiques, on va me répondre que « je suis raciste car il est blanc ». Que suis-je bête, le racisme anti-blanc n’existe pas. Ouf !

  11. Il n’y a jamais eu de pandémie, et les chiffres sont faux – les morts de la grippe, cancer, etc. ont été étiquetés « covid-19 ».
    « je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous.  »
    Tu parles !
    Tout cela n’était que de la comédie, pour nous faire croire à une catastrophe sanitaire, qui n’a pas eu lieu !

  12. Comprenne qui pourra , mais la BUSZYNSKI a vraiment la tete de ce qu’elle est intérieurement On n’échappe pas à son ADN

  13. Triste époque, où l’on récompense les assassins……. jusqu’au jour où…..

  14. Des postes élogieux mais sans jamais avoir des comptes de résultats à assumer ! Ce sont les seconds couteaux et la piétaille besogneuse qui endossent la charge de travail. Il faut bien comprendre le pourquoi du comment cette population a toujours été expulsé des territoires Européens. Cette population apporte le malheur, cela dit les traîtres de chez nous sont les pourvoyeur de notre destruction ethnique et économique !

  15. Elle mérite une balle dans la tête. C’est elle qui impose les 11 vaccins aux nouveaux nés. Elle marche sur les pas du funeste Docteur Mengele.

  16. c’est le principe de Peter ! plus on est nul plus on monte en grade
    une ex ministre écolo est actuellement cheffe de l’ars à mayotte

    • Ah oui ! On l’oublie un peu trop celui là ; on lui doit pourtant notre magnifique pyramide d’incompétent à la tête de notre pauvre pays .

  17. JAMAIS LE SANG BLEU , elle n’ira en Prison , la Buzzyn .. On ne doit pas blasphémer !! CHUT J’AI RIEN DIT . Mais jamais le MAL SUPREME n’a été anonyme , il a un NOM ….jadis on lui donnait le nom d’un ange déchu , mais aujourd’hui il a le Nom de celui qui te censure et t’empêche de dire son nom … Jadis, les gens foncièrement libres et véridiques avait au moins le carré « d’extrême- droite » pour se liberer et être dans la vérité , aujourd’hui même en extrême-droite , s’est insinué le DIABLE ET LE MAL SUPREME !

  18. Et surtout, dès janvier 2020, elle s’est empressée de supprimer le Plaquenil (l’hydroxychloroquine) afin que les médecins ne puissent pas soigner le covid, pour provoquer ainsi des morts, insuffler la terreur et…. conduire les masses terrorisées à se faire inoculer !

Les commentaires sont fermés.