"Cachez ces seins et ce joli cul que je ne saurais voir " ou le Tartuffe de Ramadan

Tariq ramadan a donné une conférence à l’île de la Réunion sur les grands péchés (sermons donnés depuis plus de 10 ans dans toute l’Europe ! Les Frères islamistes ont eu le temps de répandre leur sermons de haine et de division).
Dans cette conférence, Tariq Ramadan met en garde contre les GRANDS péchés (il y en aurait 7).
Premier grand péché : c’est quand le « bon » musulman se met à respecter les lois des hommes avant le seul pouvoir qu’il faut respecter : le pouvoir de Dieu ! (notre Constitution, c’est le Coran).
La voix du prêcheur s’adresse à TOI :  » tu ne le sais pas, ces péchés ne se voient pas, c’est la reptation d’un insecte ». Brrr ! de quoi épouvanter les pauvres pécheurs !
2e grand péché :  » Mon frère, tu as des besoins, ton corps a besoin d’un coeur à coeur, d’un corps à corps. » Mais alors là, attention ! Rien avant le mariage.

Il se fâche :  » Vous gardez vos filles, à la maison à 6h, mais le garçon ? Il sort, et alors là, il voit des choses, il fait des choses qui nous scandalisent ! Des choses qui ne sont pas islamiques. »
Le mot « choses » est employé plusieurs fois, ces choses semblent hanter Tariq Ramadan. Et ils peuvent, ces garçons et ces filles aller dans des piscines où ils voient des choses ! Encore, et pourquoi ? Parce que
 » Les piscines ne sont pas islamiques !  » et il y a même des maris qui font des choses ! En dehors du mariage On me dit « oui, mais la polygamie est autorisée « . Mais non ! la polygamie a des règles ! Ce n’est pas la polygamie mais l’adultère, ce que vous faites (autrement dit, si tu respectes les règles, la polygamie est autorisée.
Pour Ramadan, Fornication non ! Polygamie, oui !
A Lyon avec « Regards de femmes, l’Ufal, Femmes solidaires , Femmes contre les intégrismes nous avons fait un joli comité d’accueil à Hani Ramadan (le frère partisan lui, en plus, de la lapidation) . Depuis, ces « frères » si peu féministes envers leurs « soeurs » n’ont pas réapparu dans la capitale des Gaules .

« Couvrez ce sein que je ne saurais voir  » Tartuffe acte III scène II

Il y a quelques jours, j’ai vu une scène très drôle et très édifiante : un barbu avec immense barbe noire, vêtu de l’abaya blanche, est appuyé sur la barrière d’un petit jardin, il attend le bus. Une jolie fille brune, cheveux noirs ondulés au vent, décolleté généreux passe. Le barbu suit le mouvement des petits seins dans le pull léger d’un regard concupiscent. La fille, la coquine ! paraît prendre un malin plaisir à marcher lentement. le barbu suit du regard à s’en dévisser le cou ! Le jean moule un joli petit cul; bien rond, et le barbu a le regard scotché sur ce petit cul qui tangue ! La fille est, semble-t-il, d’origine immigrée, et je me demande si ce n’est pas la raison de sa démarche lente et provocante devant le barbu ? Le bus est arrivé, mais le barbu trop occupé à regarder « ces choses » a failli le manquer et s’est mis à courir , au risque de s’emmêler les « pinceaux  » dans son abaya !
Hamdou li Allah ! (grâce à Dieu) le barbu a rattrapé son bus et échappé au grand péché.
Je me suis donc plongée dans le Tartuffe de Molière et j’aurais pu dire à ce barbu :
 » Un dévot comme vous, et que partout on nomme… »
Le Tartuffe barbu :  » Ah ! pour être dévot, je n’en suis pas moins homme ; » (acte III scène III).
Tariq Ramadan réclame donc, sans être inquiété, sur le territoire français, des piscines islamiques !
– Des piscines « islamiques » c’est à dire des créneaux horaires pour femmes seulement .Avec des burquinis, tenues islamiques autorisées ? qui cacheront bien ces corps féminins  » que l’on ne saurait voir ? et dans la rue , voile obligatoire , comme en Iran ? Pourquoi pas une police islamique, pour fouetter les rebelles comme la jolie fille au joli cul ?
– et des gymnases islamiques
– et des hôpitaux islamiques ?
– et des enseignements séparés (islamiques donc) à l’école publique ?
Et quoi encore ? Comment les élus, de droite comme de gauche, acceptent-ils ces demandes d’associations pseudo culturelles et qui sont cultuelles ?
Comment peuvent-ils satisfaire ces demandes antiféministes (la femme, sexe dangereux, il faut la cacher, la voiler, la séparer des hommes), et faciliter ainsi la séparation de la communauté musulmane des non-musulmans ?
N’ont-ils rien compris , cèdent-ils pour se ménager les voix de la communauté musulmane ou bien, comme Sarkozy, pensent-ils qu’il faut que les religions prennent le relais pour assurer la paix sociale ?

Discriminations liées au genre

« La marche des fiertés »a choisi comme mot d’ordre  » pour une école sans discrimination « . Fort bien. Mais le gouvernement, le 15 Mai 2008, a adopté une loi qui autorise des enseignements séparés en fonction du sexe des élèves (article 2 , alinéa 4). Le gouvernement a maintenu cet article malgré les protestations de la gauche et d’une partie de la droite. Comment se fait-il que le mariage de Lille, le gymnase de Vigneux aient soulevé tant d’indignation et silence radio sur cet alinéa infâme, qui attaque la mixité à l’école publique ?
La FSU avait publié un communiqué de protestation mais il faut poursuivre la lutte contre cette discrimination de genre qui attaque insidieusement les valeurs de la République, dont celle de Égalité hommes-femmes.
A quand l’interdiction du territoire français à ces prêcheurs de haine, diviseurs de l’unité nationale ?
Mireille Popelin

image_pdfimage_print