Caisses vides : fermez les frontières et ne signez pas le Pacte de Marrakech !

Publié le 4 décembre 2018 - par - 97 commentaires - 5 082 vues
Share

Monsieur le Premier ministre,

Vous venez de nous livrer un discours pitoyable comme on en voit peu.

Alors que le pays est au bord de l’explosion, que la fracture sociale est totale et que bientôt  la fracture identitaire, que vous niez depuis toujours, va désintégrer la nation, vous venez d’ajouter à l’arrogance de l’exécutif envers les Gilets jaunes une humiliation sans précédent.

Vous croyez vraiment que le compte y est avec quelques miettes jetées à des millions de Gilets jaunes en train de crever ? Oui, je dis bien  à des  millions de GJ.

Car quand 75 % de la population soutiennent encore le mouvement, malgré vos tentatives de le discréditer, malgré les insultes de vos sbires qui les ont traînés dans la boue, on ne parle plus de 10 000 ou 15 000 GJ autour des ronds-points, mais de dizaines de millions de Français, travailleurs et retraités, jeunes et vieux, de droite comme de gauche, qui soutiennent sans restrictions ce cri de détresse de tout un peuple abandonné par une caste dirigeante, arrogante et méprisante qui s’enrichit toujours plus et laisse crever le peuple.

Ils vous l’ont dit pendant trois semaines. Ils sont en train de crever. Le 20 du mois, ils doivent choisir entre manger, se chauffer ou faire le plein. Mais vous êtes incapable de comprendre ça.

Les caisses sont vides ?

Mais à qui la faute ? Vous avez dilapidé l’héritage des Trente Glorieuses, quand la France avait le 5e niveau de vie au monde, derrière les États-Unis, le Luxembourg, la Suisse et la Suède. Aujourd’hui, les GJ ont le frigo vide.

Qui a fait venir des millions d’immigrés sans diplôme ni qualification, la plupart incapables de s’intégrer dans une économie moderne et performante et qui vont gonfler le flot des assistés ?

Vous l’ignorez sans doute, mais selon l’Insee, le social représente 4 % des revenus d’un natif, mais 22 % des revenus d’un immigré africain.

Cette immigration bas de gamme coûte plus cher en social que sa contribution au PIB. Elle ne fait qu’appauvrir le pays en le nivelant par le bas.

Le taux d’emploi des natifs est de 85 %, celui des immigrés de 65 % !

Vous accueillez des illettrés à l’heure du numérique.

Votre discours n’était que dissimulation sur les véritables causes de votre impuissance à satisfaire les Gilets jaunes. C’est l’immigration de pauvres qui nous a ruinés.

Car ces GJ, c’est à eux que  vous  faites supporter le coût démentiel de l’immigration, 100 milliards par an, chiffre jamais démenti officiellement.

Les Gilets jaunes  paient 1 038 milliards de taxes et impôts. Où vont-ils, puisque vous n’en avez jamais assez ?

Contrairement à votre discours sur la hausse des salaires, il est prouvé que le niveau de vie a baissé de 440 euros depuis 2008.

Depuis 40 ans, la France emprunte pour maintenir à crédit le niveau de vie.

Depuis 40 ans, elle paie 40 milliards d’intérêts à ses créanciers, étrangers pour la plupart. 2 points de PIB ! Plus que la croissance qui est de 1,6 % !

Difficile de s’en sortir dans ces conditions, surtout quand on charge la barque avec toute la misère du monde qui vient profiter de l’eldorado social.

Les caisses sont vides ?

Mais fermez donc les frontières au lieu d’aller à Marrakech signer le Pacte sur les migrations, un torchon onusien qui va signer notre arrêt de mort en légalisant l’immigration clandestine et en accordant le statut de réfugiés aux migrants économiques.

Car au final, c’est bien un droit que l’ONU accorde à tous les migrants et un devoir de les accueillir qu’elle impose aux pays signataires.

Supprimez l’AME, qui coûte 1 milliard chaque année et soigne les sans-papiers couverts à 100 %, alors que plus d’un tiers des Français diffèrent leurs soins faute de moyens.

Arrêtez de payer des retraites de 830 euros à des étrangers (1 300 pour un couple) qui n’ont jamais cotisé ni travaillé en France.

Ça vous permettra d’annuler la hausse de CSG sur les retraites et le gel des revalorisations. Vous saignez des retraités qui ont travaillé  pendant 45 ans, sans connaître les 35 heures ou les 5 semaines de congés payés.

Faites donc la traque aux faux mineurs isolés qui représentent 60 % des MNA, selon le Sénat.

Vous n’avez pas un sou à donner aux GJ, mais en 2017 vous avez dépensé 1,250 milliard pour accueillir 25 000 mineurs isolés et en 2018 la facture sera de 2,5 milliards. Dont plus de 2 milliards pour les faux mineurs.

Et pendant ce temps, 25 000 de nos paysans sont en faillite et les suicides se multiplient, mais ce sont des GJ, ils peuvent donc crever en silence.

350 euros par mois pour un paysan qui trime 15 heures par jour sans vacances, mais 50 000 euros par an pour chaque MNA !

De l’argent, pour l’immigration de masse, il y en aura toujours. Les Gilets jaunes paieront. Du moins c’est ce que vous pensiez jusqu’à la révolte.

Vous attirez toute l’Afrique. Mais peut-être ignorez vous que le milliard d’Africains produit moins de richesses chaque année que ne produisent nos Gilets jaunes qui sont les forces vives de la nation. Nous leur devons tout.

Ils sont ouvriers, paysans, infirmiers, policiers, chauffeurs routiers, commerçants.

Ce sont eux qui ont fait de la France la 5e puissance économique du monde que vous êtes en train de détruire avec l’immigration de pauvres totalement inutiles.

En Afrique, le PIB par habitant, c’est 1 000 euros par an en moyenne, beaucoup moins au Sahel. Et vous vous étonnez que le tsunami migratoire s’amplifie ?

Votre politique est pitoyable, elle va détruire la France.

La mise à sac des beaux quartiers de Paris, c’est votre faute.

La colère des Gilets jaunes accablés de taxes et impôts, c’est votre faute.

Les 4 morts et les centaines de blessés, c’est votre faute.

Le ras-le-bol des forces de police, dont les effectifs ont été laminés et qui travaillent dans des conditions déplorables, c’est votre faute.

L’effondrement du niveau scolaire et l’islamisation de l’école, c’est votre faute.

Les 1 000 agressions gratuites par jour, c’est votre faute.

Les familles juives qui fuient le 9-3 pour leur sécurité, c’est votre faute.

Le terrorisme qui a fait 250 morts et 1 000 blessés depuis 2015, c’est votre faute.

L’explosion des mini-califats qui envahissent les banlieues, c’est votre faute.

La fracture identitaire et la dislocation de la nation, c’est votre faute.

La faute collective de toute une caste méprisante qui se croit revenue à l’Ancien Régime et s’octroie de plus en plus de privilèges, comme l’a montré la scandaleuse affaire Benalla. Soi-disant un simple porteur de bagages, avec appartement de fonction, voiture avec chauffeur, port d’arme, badge d’accès à l’Assemblée, grade de lieutenant-colonel de réserve à 26 ans ! Du n’importe quoi !

Oui, tous ces maux, ces fléaux, vous en êtes tous responsables car votre seule obsession c’est de promouvoir le mondialisme et le multiculturalisme quel qu’en soit le prix pour les natifs.

Emmanuel Macron est au service de l’Union européenne et du grand capital.

Et votre seul combat c’est celui que vous menez contre les patriotes et les identitaires, ces salauds de populistes qui ont le culot de défendre leur identité et leur culture, et que les juges rouges harcèlent en permanence pendant que les vraies racailles, qui pourrissent la vie des Français, sont remises en liberté après un simple rappel à la loi.

Notre justice du « mur des cons » est tombée tellement bas qu’un immigré peut violer une jeune gamine de 15 ans en toute impunité, « parce qu’il n’a pas les codes » !

Castaner n’a vu que des néo-nazis chez les Gilets jaunes. Mauvaise pioche. Parmi les 400 manifestants arrêtés, aucun crâne rasé avec tatouage de croix gammée.

Darmanin, encore plus nul, a fait de la surenchère. « Sous les Gilets jaunes, il y a des chemises brunes ».

Mais le pompon revient à votre porte-parole Benjamin Griveaux.

« Certaines personnes arborant un gilet jaune remontaient les Champs-Élysées avec des drapeaux en disant : « On est chez nous ». Ceux-là appartiennent à une extrême droite identitaire… Et ceux-là, nous les combattrons à chaque minute, à chaque heure et à chaque journée de ce quinquennat, jusqu’au bout. »

Agiter un drapeau en clamant « on est chez nous » va bientôt mener au tribunal !

Après la dictature de la pensée, on passe au cran supérieur, comme à Cuba ?

Vous rendez-vous compte, Monsieur le Premier ministre, combien ces déclaration sont grotesques, mais aussi insultantes pour les Gilets jaunes ?

Vous rendez-vous compte que des millions de Gilets jaunes sont dans la désespérance pendant que vos sbires les insultent et les méprisent ?

Mais où donc êtes vous allés chercher de telles nullités qui ne comprennent rien à rien. Il aura fallu que Paris s’embrase pour qu’ils réalisent enfin qu’ils étaient à côté de la plaque et que la situation devenait gravissime !

Mais qu’allez-vous faire quand les banlieues vont s’embraser à leur tour, comme en 2005, mais à la puissance 10, alors que 5 000 armes de guerre dorment dans les caves ?

Si vous êtes incapables de gérer un paisible mouvement des Gilets jaunes, ce n’est plus l’état d’urgence qu’il faudra décréter, c’est l’état de siège.

Votre incompétence et votre manque de jugement font peur.

Pour conclure, quelles que soient les mesures que vous prendrez, Emmanuel Macron ne renouera pas avec le peuple. Vous l’avez trop méprisé et trop insulté.

C’est fini, le divorce est définitif.

Et la rupture va s’aggraver avec la mondialisation et l’immigration que vous souhaitez amplifier. Le monde nouveau de Macron, c’est en marche vers la catastrophe sociale et identitaire. On se demande s’il a tous ses esprits.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
ORTO

Je ne peux mieux exprimer cette colère citoyenne, le commentaire est parfait et dit exactement ce que les Français pensent tout bas !!!!

Bertrand de SILGUY

Macron ne pouvait, en aucun cas, être un bon président de la République: il l’a prouvé et il est souhaitable qu’il soit dégagé par les Gilets jaunes. C’est ça ou la révolution

smart38

Super article qui résume réellement la situation désastreuse de notre pays.

emerillon

Vu les vérités énoncées et qui dérangent les hautes autorité , ce journal semble bloqué , mais vous avez Jacques , tous mon respect et ma considération.

pluton

Vu le nombre de pays muzz faisant partie des Onuchiens, il est évident que signer ce pacte équivaut à notre mort programmée !

JACQUOT

Macron n’est pas à sa place à la tête du Gouvernement Français – C’est un nul dans tous les sens du mot et sa conasse n’est pas mieux que lui – Pauvre maîtresse d’école ! On va encore et encore aller dans les rues tant que nous n’aurons pas satisfaction et surtout sa démission – On ne va pas continuer à payer un fainéant qui ne pense qu’à profiter de vacances sur le dos des Français – Y’en a marre de toi Macron, dégage – Même les policiers en ont ras-le-bol de ta politique – Dégage si tu veux à… lire la suite

JACQUOT D

On va refaire un MAI 68 en plus fort !!!!!

JACQUOT

Il n’y a rien à modèrer – Je dis ce que je pense !!!

Marie francoise Debois

Le souci est qu’il ne démissionnera pas ,il s’ accroche à sa branche bordée de caviar,😈😈

Thélisson Danielle

Il nous faut un autre Mai 1968 pour s’en sortir, mai cette fois , il sera beaucoup plus dur !

Marie Prevost

Vous vous faites des illusions si vous croyez en un autre mai 68 . Les bagarres et grèves seront, peut-être semblables mais le résultat final sera bien différent ! Il y a une grande différence : en 68 les caisses étaient pleines et la France n’avait pas un franc de dette. Ce qui laissait lau gouvernement le pouvoir de lâcher du leste. Manifestation monstre en faveur du Général … Tout le monde était satisfait et les français …. sont partis en vacances !

Thélisson Danielle

il nous faut actuellement un autre « MAI 1968 »

FAMELART

ce sera la meme chose en Belgique

FAMELART

et ce sera la meme chose en BELGIQUE

GOMEZ Juan

Quand allons-nous prendre les fourches pour embrocher ces Enculés ?
Il faut le faire rapidement, avant le 10 décembre 2018.

JACQUOT

Tous dans les rues SAMEDI 10 DECEMBRE !.

Phillibert

Je ne comprends vraiment pas, pourquoi ils publient des articles, si d’autre part il est quasi impossible d’en débattre.
Il est clair qu’il existe une volonté de ne pas trop évoquer le sujet, sinon vraiment le minimum.
Comment croire encore à la liberté d’expression, quant on est interdit de s’exprimer sur certains sujets, même sur des journaux dits de droite ?

Morgane

Merci Mr Guillemain pour votre excellent article!!!
Je viens aussi de voir une vidéo sur you tube avec Pierre Cassen : effrayant ce qui nous attend si le pacte de Marrakech est signé !!

Yohann le debattant

Le pacte de Marrakech, plus grand scandale d’etat de ce siècle. Si Macron veut éviter la guerre, qu’il ne signe pas cette saloperie!

emerillon

Mais Yohann Macron VEUT la guerre civile voyons . Frustré de soldats de plombs pendant son enfance il ne fait plus la différence entre le rève et la réalité .Une chose cependant , les adultes , ministres et autres rigolos qui le suivent en subissent aussi les conséquences , et pourquoi acceptent ils ce nœud gordien ? sont ils atteints aussi ? Le peuple livré à lui même ne sait même plus quelles sont ses revendications !! La foire la plus totale avec à la tête un décervelé !!! …

Didier

Pour Macron et compagnie, les pays, c’est dépassé. Et si à terme une large partie des peuples Européens disparaît, remplacée par des Maghrébins, des Africains sub-sahariens, des Afghans, Turcs, etc, etc, ce sera un mal pour un bien… Macron est-il juste cynique, ou un véritable psychopathe ?

Une patriote

IL N’Y A QU’UN FOU POUR PONDRE UN TEL PACTE ET D’AUTRES FOUS POUR LE SIGNER ! S’IL EST SIGNE S’EN EST FINI DE LA RACE BLANCHE ET NOUS ALLONS TOUT DROIT VERS LA GUERRE CIVILE EN EUROPE !

franta

franta